Redynamiser le partenariat euro-méditerranéen : quel rôle pour la société civile ?

-

Documents
111 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les défis à relever en Méditerranée ne peuvent l'être que par une solidarité renforcée entre l'Union européenne et les pays du sud et de l'est de la zone.
Dix ans après le lancement du partenariat euro méditerranéen à Barcelone, il convient de le redynamiser en accordant une plus grande place aux actions de la société civile. C'est le sens des propositions du Conseil économique et social à l'occasion de cette célébration. Source : Conseil économique et social

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 octobre 2005
Nombre de visites sur la page 24
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
RÉPUBLIQUEFRANÇAISEAVIS ETRAPPORTS DUCONSEILECONOMIQUE ETSOCIAL
REDYNAMISERLE PARTENARIAT
EURO- ÉDITERRANÉEN : QUEL RÔLE POUR LA SOCIÉTÉ CIVILE ?
2005 Avis présenté par Mme Chantal Lebatard
Année 2005. - N° 15
NOR : C.E.S. X0500115V
MANDATURE 2004-2009
Mercredi 19 octobre 2005
Séance des 11 et 12 octobre 2005
REDYNAMISER LE PARTENARIAT EURO-MÉDITERRANÉEN : QUEL RÔLE POUR LA SOCIÉTÉ CIVILE ?
Avis du Conseil économique et social présenté par Mme Chantal Lebatard, rapporteur au nom de la section des relations extérieures (Questiondont le Conseil économique et social a été saisi par décision de son bureau en date du 22 février 2005 en application de l'article 3 de l'ordonnance n° 58-1360 du 29 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au Conseil économique et soc )ial
III
SOMMAIRE
AVISadopté par le Conseil économique et social au cours de sa séance du mercredi 12 octobre 2005 ......... 1Première partie - Texte adopté le 12 octobre 2005...... 3
INTRODUCTION ...............................................................................................7
I - LE CONSTAT : LE PARTENARIAT, UNE NÉCESSITÉ RENOUVELÉE MALGRÉ UN BILAN DÉCEVANT....................9
A - UNE AMBITION LARGEMENT DÉÇUE MAIS UNE RÉALITÉ EN MARCHE.......................................................................................91. « Globalité/multilatéralité » sont restés de vains mots .....................92. Le comportement des acteurs et des structures du Partenariat........113. Une vision brouillée .......................................................................134. Et pourtant, lesprit de Barcelone a soufflé ....................................16
B - UN PARTENARIAT INDISPENSABLE..........................................191. Des pays en transition politique......................................................192. Lenjeu démographique ..................................................................203. Laspiration des populations originaires des PTM .........................20
II - REDYNAMISER LE PARTENARIAT EURO-MÉDITERRANÉEN ? COMMENT ? LES PROPOSITIONS DU CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL ...............................22
A - CONFORTER LE PARTENARIAT EURO-MÉDITERRANÉEN ET LUI DONNER TOUT SON SENS...............................................231. Refonder lengagement partenarial.................................................232. Réaffirmer les deux dimensions stratégiques du Partenariat, multilatéralité et globalité ..............................................................263. Donner au Partenariat la visibilité dont il a besoin .........................29
B-PLACERLESSOCIÉTÉSCIVILESAUCURDUPARTENARIAT RENOUVELÉ .......................................................321. Encourager lémergence, la structuration et la coopération dorganisations des sociétés civiles................................................322. Soutenir les initiatives partenariales des collectivités locales.........333. Donner toute sa place au dialogue entre les CES ...........................33
C - REDYNAMISER LE PARTENARIAT PAR DES POLITIQUES CIBLÉES............................................................................................34
IV
1. Permettre aux femmes de devenir, dans les pays tiers méditerranéens, un vecteur essentiel de la transformation sociale et du développement ..........................................................352. Construire ensemble des politiques concertées en direction des migrants .........................................................................................383. Faire de la jeunesse un axe prioritaire pour le Partenariat ..............40
CONCLUSION..................................................................................................45
Deuxième partie - Déclarations des groupes.............. 49
ANNEXE A LAVIS..........................................................................................73SCRUTIN............................................................................................................73
DOCUMENTS ANNEXES ...............................................................................75Document 1 : Synthèse de la contribution présentée au nom de la délégation aux droits des femmes et à légalité des chances entre hommes et femmes ...........................................................................................77Document 2 : Liste des personnalités rencontrées par Mme Lebatard, rapporteur .......................................................................................95Document 3 : Table des sigles...........................................................................103
AVIS adopté par le Conseil économique et social au cours de sa séance du mercredi 12 octobre 2005
Première partie Texte adopté le 12 octobre 2005