Renforcer l attractivité de la France pour l industrie pharmaceutique innovante
50 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Renforcer l'attractivité de la France pour l'industrie pharmaceutique innovante

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
50 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le rapport d'Antoine Masson a pour but de présenter les dynamiques d'offre à l'oeuvre au niveau mondial et en France, ainsi que d'exposer quelques propositions pour conforter la présence en France des entreprises pharmaceutiques et le développement international des entreprises pharmaceutiques françaises. Le rapport présente ainsi la dynamique générale des acteurs du secteur pharmaceutique, puis montre la montée en puissance des entreprises américaines et aborde la situation des acteurs présents en France. Ces analyses permettent de formuler des propositions pour encourager l'innovation et favoriser le développement de l'industrie pharmaceutique.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 novembre 2002
Nombre de lectures 38
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

MINISTERE DE LÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE LINDUSTRIE Conseil Général des Mines RENFORCER LATTRACTIVITE DE LA FRANCE POUR LINDUSTRIE PHARMACEUTIQUE INNOVANTE אאאAntoine MASSON
Ingénieur en chef des mines -NOVEMBRE 2002-
Conseil Général des Mines Ministère de lÉconomie, des Finances et de lIndustrie 20 av. de Ségur  75353 Paris 07 SP Tel. 01 43 19 51 74  Fax 01 43 19 50 34 http://www.cgm.orgEdition de décembre 2003
2
RÉSUMÉ  Malgré une bonne tenue de la recherche académique et publique européenne, lécart entre les États Unis et lEurope se creuse en matière de mise au point et de valorisation de médicaments innovants. Ceci est une des explications à la montée en puissance des multinationales américaines sur le marché européen, et en particulier sur le marché français. Les causes de ce « décrochage » de lEurope se situent sur trois plans : le caractère exceptionnel du marché américain (en termes de taille et de croissance), le haut niveau des financements publics à la R&D aux États Unis dans le domaine de la santé et les synergies entre la recherche académique et publique, les entreprises de biotechnologies et les multinationales.  Par ailleurs, outre les États Unis, et à la différence de la France, un certain nombre de pays européens (Royaume Uni, Espagne,) mettent en uvre des dispositions qui favorisent la R&D voire la production effectuées sur leur territoire.  Les orientations proposées pour mener en France une politique industrielle renouvelée du médicament sont les suivantes :  une politique Afficherbusiness friendly vis-à-vis des multinationales étrangères : stabilité des conditions de la régulation par lEtat des prix des médicaments récents, démarche partenariale interministérielle avec les industriels, sur le modèle anglais, pour discuter des mesures susceptibles de favoriser leur compétitivité.
Mettre en place, pour un montant de 100 M par an, un financement de projets de R&D publique par appel doffres, les thèmes et les choix des équipes étant faits conjointement par des représentants de lEtat et des industriels. Les projets devraient être effectués en partenariat avec des industriels de la pharmacie. Ce financement pourrait provenir dune ou de plusieurs des sources suivantes : - contributions des industriels, lesquelles seraient soit prélevées sur les remises annuelles négociées avec le Comité Économique des Produits de Santé, soit fixées à lavance par convention avec la profession,  redéploiement des financements à la R&D de lassurance maladie, -- budget de lÉtat.
 
Améliorer lenvironnement des entreprises de biotechnologie.
3
INTRODUCTION7 I  LA DYNAMIQUE GENERALE DES ACTEURS DU SECTEUR9 PHARMACEUTIQUE1-1. Cinq types dacteurs aux dynamiques très différentes 9 1-2. Un oligopole dynamique : lesbig pharmas10 1-3. Depuis 40 ans, les évolutions des fondamentaux de lindustrie du médicament ont eu leur origine aux Etats Unis 11 1-4. Lesbig pharmas :des colosses aux pieds dargile ? 14 II  LA MONTEE EN PUISSANCE DES ENTREPRISES AMERICAINES17 2-1. Evolution de quelques indicateurs structurels 17 2-2. Performances comparées des multinationales européennes et américaines 18 2-3. Performances comparées en matière scientifique : augmentation du poids des Etats Unis pour les brevets, malgré une bonne tenue de lEurope pour les  publications scientifiques 20 2-4. Les causes du « décrochage » de lEurope 22 III  LES ACTEURS PRESENTS EN FRANCE25 3-1. La France est le deuxième marché et le premier producteur dEurope, mais son excédent commercial est relativement faible 25 3-2. Les entreprises présentes en France 28 3-3. La recherche et le développement en France 31 IV  PROPOSITIONS POUR ENCOURAGER LINNOVATION ET FAVORISER LE DEVELOPPEMENT DE LINDUSTRIE PHARMACEUTIQUE39 4-1. A la différence de la France, les pays étudiés ont mis ou laissé en place des dispositifs qui favorisent la production ou la R&D effectuées sur leur territoire 39 4-2. Des besoins et des objectifs différentiés en fonction des types dentreprises 41 4-3. Les grandes orientations pour une politique industrielle renouvelée du médicament : soutien à la R&D et vigilance sur la production 43 4-4. Améliorer la qualité du dialogue entre les pouvoirs publics et les entreprises pharmaceutiques 44 4-5. Renforcer la compétitivité de lenvironnement français pour lindustrie pharmaceutique 46 4-5-1. Renforcer les synergies public-privé dans le domaine de la R&D46 4-5-2. Renforcer lattractivité de la France pour les essais cliniques49 4-5-3. Augmenter le montant des financements publics à la R&D49 4-5-4. Améliorer lenvironnement des entreprises de biotechnologies49 ANNEXES51
4
INTRODUCTION  + 8 % par an en :La consommation mondiale de médicaments croît rapidement moyenne pendant les années 90 et + 10,7 % en 20001. De nombreux prévisionnistes2saccordent sur un maintien voire une accélération de la croissance ces prochaines années, en raison du vieillissement de la population dans les pays riches et du maintien, dans ces pays, dune demande pour des innovations, solvabilisée par lexistence de systèmes dassurance maladie3a plus bénéficié à lindustrie américaine. Mais cette croissance de la consommation quà lindustrie européenne : une étude commandée par la Commission Européenne montre quil y a eu un déclin dans la compétitivité de lEurope par rapport aux États Unis, dans la pharmacie et les biotechnologies4.  Lobjet de cette étude est de présenter les dynamiques doffre à luvre au niveau mondial et en France, ainsi que de dexposer quelques propositions pour conforter la présence en France des entreprises pharmaceutiques et le développement international des entreprises pharmaceutiques françaises. Elle présente tout dabord la dynamique générale des acteurs du secteur pharmaceutique (I), puis montre la montée en puissance des entreprises américaines (II) et aborde la situation des acteurs présents en France (III). Ces analyses permettent de formuler des propositions (IV).  Les éléments exposés dans cette étude résultent dune part dune analyse documentaire et dautre part dentretiens, menés davril à octobre 2002 dans différents pays (France, Royaume Uni, Allemagne, Espagne, Suisse, États Unis), avec des dirigeants dentreprises pharmaceutiques, des responsables dans les services gouvernementaux et des experts. אאא
1 IMS, citée dans Moreau A., Rémont S., Weinmann N., SourceLindustrie pharmaceutique en mutation, La Documentation Française, 2002, p. 16. 2Cf.Ibid.p. 16. 3 Dans une majorité de pays de lOCDE, plus des trois quarts de la dépense pharmaceutique est remboursée dune façon ou dune autre. Source : Jacobzone S., :Pharmaceuticals policies in OECD countries reconciling social and industrial goals,OCDE, 2000, p. 5. 4 Gambardella A., Orsenigo L. et Pamolli F.,Global Competitiveness in Pharmaceuticals, A European Perspective, Bruxelles, 2000, p. 86.
5
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents