//img.uscri.be/pth/363a35c0928d882340e83e4c73f59d919f2ca12c
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Un enjeu pour l'Alsace

De
5 pages
Divers points sont traités dans cet article... - Les transports routiers : 71% des établissements et 45% des salariés de la logistique - La moitié des logisticiens dans les transports ou le commerce - Des emplois localisés à proximité des infrastructures - Un espace névralgique pour le transport-logistique - Les marchandises avant tout par la route - Le fluvial et l'aérien en pleine croissance - Les matériaux de construction, principales marchandises circulant en Alsace
Voir plus Voir moins

Logistique
Un enjeu pour l’Alsace
Olivier GÉNEVAUX - AURM Colette KOENIG - Adeus
Expérimentée depuis longtemps
par les militaires, la fonction logis-
Ne pas confondre logistique et transporttique joue aujourd’hui un rôle straté-
gique pour les entreprises, et dans L’amalgame entre et transport est encore très fréquent, bien qu’il
s’agisse de deux activités fort différentes. Reconditionnement, contrôle qualité,le développement économique en
service après-vente, maintenance, opérations semi-industrielles ... la logistiquegénéral, en Alsace comme dans
s’accompagne de plus en plus de prestations à forte valeur ajoutée ; le transportl’ensemble de l’hexagone. Elle
constituant l’activité physique pour acheminer ces marchandises d’un point à un
compte parmi les fonctions clés des
autre.
services aux entreprises. Elle cons-
Pour l’Association Française pour la Logistique, elle se définit comme étant "l’art
titue également un enjeu écono- et la manière de mettre à disposition un produit donné au bon moment, au bon en-
mique important pour la région car droit, au moindre coût et avec la meilleure qualité".
les impératifs de croissance néces- C’est une activité en pleine croissance, car l’externalisation des fonctions logisti-
sitent un système de transports per- ques ne cesse de prendre de l’ampleur : de plus en plus d’industriels ou de distri-
buteurs utilisent les services de partenaires spécialisés. Ce phénomène, qui n’estformant en termes de débit, de
pas nouveau, est accentué par la volonté de la plupart des entreprises de se re-fréquence, de temps et de coût ; ce
centrer sur leur coeur de métier. La logistique couvre ainsi, outre le transport desqui pose nécessairement la ques-
marchandises, plusieurs autres secteurs d’activité et une palette diversifiée de
tion des infrastructures et de leur
métiers (voir autres encadrés).
inscription dans les grands réseaux
européens. De ce point de vue, une
mobilisation importante est au-
nouveaux emplois de la logistiquejourd’hui à l’œuvre en Alsace. De 20 %, soit un peu plus de 4 000 de
plus, à un moment où la mondialisa- plus sur les cinq dernières années. sur 10. De même, les activités de
tion fragilise l’emploi dans les in- Les entreprises ayant apporté la messagerie, de transports fluviaux
dustries traditionnelles de la région, plus forte contribution à cette crois- et d’entreposage non frigorifique
les activités de transport - logis- sance relèvent également des contribuent chacun pour plus de
tique, fortement créatrices d’em- transports routiers : +26 %, soit 4 10 % à la hausse des effectifs.
ploi, pourraient prendre le relais,
dans une certaine mesure. Deux établissements sur trois dans les transports routiers
Nombre d’établissements Effectifs en Les transports routiers : Secteur d’activité
20011996 200171 % des établissements
Transports ferroviaires 183 80 6 450et 45 % des salariés
Transports routiers de marchandises interurbains 484 473 6 350de la logistique
Transports routiers de marchandises de proximité 517 576 2 500
En Alsace, près de 1 600 établisse-
Messagerie, fret express 64 82 2 300ments exercent une activité princi-
Organisation de transports internationaux 118 140 1 750pale directement en lien avec la
Entreposage non frigorifique 69 82 1 500logistique (voir encadré p.80.). Ils
Transports aériens réguliers 19 20 850rassemblent un effectif salarié esti-
Affrètement 31 42 850mé à 24 600 personnes en fin 2001.
Ce sont les secteurs des transports Transports fluviaux 28 19 550
routiers de marchandises qui re- Services aéroportuaires 3 8 450
groupent le plus grand nombre d’éta- Entreposage frigorifique 7 9 350
blissements (7 sur 10) et de salariés Gestion d’infrastructures de transports terrestres 13 25 250
(4 sur 10). Si le parc des établisse- Services portuaires, maritimes et fluviaux 10 9 200
ments alsaciens relevant de ce sec- Manutention non portuaire 14 14 200
teur est relativement stable au
Transports aériens non réguliers 12 5 50
cours de ces dernières années, il
Total Alsace 1 572 1 584 24 600
connaît un accroissement impor-
Source : Insee, Sirene
tant de son effectif salarié, estimé à
78
Insee-Alsace - Les services marchandsLogistique
L’examen des créations d’entrepôts
Spécialisation de l’emploi logistique
vient d’ailleurs renforcer ce constat.
autour de Strasbourg et Mulhouse - Saint-Louis
Le secteur de la logistique n’est pas
moins important qu’en Lorraine : en
1999, il compte 332 personnes pour
10 000 emplois en Alsace, contre
329 en Lorraine. Pourtant, l’Alsace
Wissembourg
s’affiche moins comme une région
logistique que sa voisine. Cette der-
nière a pris le parti de se positionner
Haguenau
sur cette spécialité, avec notam-
ment l’implantation en 2000 de la
société de transport DHL, qui a per- Saverne
mis un fort développement de l’acti-
BAS-RHIN Spécificitévité logistique aérienne
de la commune*StrasbourgMolsheim
par rapport
La moitié des logisticiens à la région
dans les transports forte
ou le commerce
moyenne
Une autre approche consiste à faible
considérer les emplois liés à la fonc-
non significative
Sélestattion logistique, quelles que soient
Ribeauvillé
les activités dans lesquelles ils sont HAUT-RHIN
exercés. Ainsi, quelque 46 000 per- Nombre d'emploisColmar
sonnes occupent en Alsace un em- 6 500
ploi de logisticien dans l’ensemble
des secteurs d’activité (voir enca- 1 000
Guebwillerdré p.81.). Certes, les deux sec- 100
teurs du commerce et des * Commune ayant
Thanntransports concentrent à eux seuls 10 emplois et plus
dans le secteur51 % des emplois de logisticiens en
de la logistiqueMulhouse
Alsace. Plus de 13 000 individus
limite départementaleremplissent cette fonction dans le Saint-Louis
secteur des transports, soit la moi-
tié des postes de travail offerts dans
ces entreprises. Le commerce en
regroupe plus de 10 000, dont une
part importante se trouve dans le
commerce de gros, où 20 % des
emplois relèvent des métiers de la
logistique. plus particulièrement aux
Un espace névralgiqueinterconnexions de ces dernières.
pour le transport-logistique Des emplois localisés Se dessinent ainsi des couloirs de
à proximité des infrastructures la logistique : sur un axe nord-sud le Les flux de transports de marchan-
long de la RN83 et de l’A35, le longBien que disposant d’un atout de dises dans le nord-est de la France
de l’A4 (en direction de Saverne),positionnement géographique plus sont essentiellement d’orientation
dans les vallées de la Bruche et destratégique pour la logistique au nord-sud. En cela, ils s’inscrivent
la Thur.confluent de trois frontières, le dans la logique de la dorsale euro-
Trois concentrations alsaciennes seHaut-Rhin ne concentre que 32 % péenne. Ces couloirs de concentra-
distinguent à l’échelle de la région :des emplois de la logistique en tion des flux de marchandises
l’agglomération strasbourgeoise,Alsace. La répartition géographique servent à la fois au fonctionnement
dont l’importance est cruciale dans -des emplois montre que les commu- des pôles régionaux et aux échan
le réseau des grandes villes ; puis ges internes, mais aussi à l’écoule-nes qui en regroupent un plus
l’agglomération de Mulhouse et le ment des flux internationaux degrand nombre sont localisées à
pôle de Saint-Louis (aéroport de Mul- transit nord-sud.proximité des infrastructures de
house-Bâle) qui constituent des pôles Dans cette organisation, la plainetransport majeures de la région
logistiques secondaires de la région. d’Alsace constitue l’un des deux(autoroutes, aéroports, ports) et
79
Insee-Alsace - Les services marchands
Réalisation ADEUS, juin 2003
Source : fond IGN BD Carto, Insee, recensement de la population de 1999 © IGN - GEOFLA - 2001Logistique
sillons qui captent ces flux, le se-
Les secteurs d’activité relevant de la logistique
cond étant le sillon mosellan. À
L’approche utilisée pour étudier la logistique est une approche par secteurs d’acti-l’échelle de l’Europe de l’Ouest, le
vité. Elle permet de mesurer le poids de ce secteur d’activité transversal à la no-sillon mosellan apparaît comme
menclature des activités et des produits (NAF), en termes de tissu économique etl’axe privilégié des échanges de
de son effectif salarié.
marchandises entre l’Allemagne et
la Méditerranée, la plaine d’Alsace
reliant plus spécifiquement l’Alle-
NAF Secteurs d’activité
magne et la Suisse. Le couloir rhé-
601 Z Transports ferroviairesnan a, de plus, la particularité de
Transports routiers de marchandisescomporter un doublement des in- 602 L
de proximitéfrastructures de transports. En effet,sur les deux rives du Rhin, des axes Transport de 602 M
interurbainsmarchandiseset des infrastructures de transport
comparables sont présentes, tant 612 Z Transports fluviaux
au niveau autoroutier (A5 côté alle- 621 Z Transports aériens réguliers
mand, A35 côté français), que fer-
622 Z Transports aériens non réguliers
roviaire, fluvial ou aéroportuaire.
631 B Manutention non portuaire
La comparaison des quantités de
Manutention stockage 631 D Entreposage frigorifiquemarchandises convoyées de part et
631 E Entreposage non frigorifiqued’autre du Rhin montre que, pour la
route autant que pour le fer, les flux Gestion d’infrastructures de
632 A
sont environ deux fois plus impor- transports terrestres
Gestion destants du côté allemand que du côté Services portuaires, maritimes et
infrastructures 632 Cfrançais. fluviaux
632 E Services aéroportuaires
Les marchandises avant tout
634 A Messagerie, fret express
par la route
Organisation - 634 B Affrètement
La route reste, de très loin, le princi-
messagerie Organisation des transports
pal mode de transport des mar- 634 C
internationaux
chandises en Alsace. Qu’il s’agisse
des flux internes à l’Alsace, des flux
avec les autres régions françaises
ou des flux avec les autres pays, ce
mode de transport est le plus impor-
tant : respectivement 97 %, 86 % et
47 % des tonnages transportés.
L’emploi dans les secteurs et les métiers de la logistiqueEntre 1998 et 2001, le transport
routier maintient, voire augmente
Emploi dans les activitésun peu, la part des marchandises
de la logistique (22 792)
convoyées. Lorsqu’il s’agit de trans- Emploi dans les métiers
de la logistique (45 922)port interne à l’Alsace, le transport
routier se fait plutôt en compte
propre, alors qu’il s’agit générale-
Emplois de logisticiensment de transport routier pour
dans le commerce de gros (7 293)
compte d’autrui pour les échanges
interrégionaux.
Coeur de la logistique
Les autres modes (fer et voies navi- (12 124)
gables) ne sont donc que des trans-
ports secondaires, leur part ne
représentant au mieux qu’un quart
Emploi
du tonnage marchandises convoyé. dans les activités
Chaque mode de transport trouve de commerce de gros (34 429)
son optimum à des échelons géo-
graphiques différents : échanges in-
terrégionaux pour le rail,
internationaux pour la voie fluviale.
La part du rail dans les échanges de
80
Insee-Alsace - Les services marchands
Source : Insee, recensement de la population de 1999Logistique
passant de 15,3 à 16,8 millions de
Les métiers de la logistique tonnes. Ces sont les Ports Rhénans
L’analyse des métiers de la logistique apporte un éclairage complémentaire à Alsace Sud qui ont connu la crois-
celle des entreprises de la logistique. Les métiers de la logistique ne sont pas uni- sance relative la plus forte, avec
quement attachés aux entreprises appartenant au secteur de la logistique. Inver- une augmentation de 43 % du ton-
sement, on trouve dans les entreprises de logistique des métiers de non nage. Ces infrastructures s’intè-
logisticien (exemple : la comptabilité, la gestion du personnel, …).
grent de plus en plus à une logique
d’intermodalité. Ainsi, en incluant le
transport combiné au fret fluvial, les
PCS Métiers
Ports Rhénans Alsace Sud se his-
2181 Transporteurs routiers indépendants sent au premier rang national pour
2182 Bateliers indépendants le transport de conteneurs.
Grâce à la présence de deux aéro-3861 Cadres des transports et de la logistique
ports internationaux sur le territoire3863 Officiers de la marine marchande
alsacien (Strasbourg-Entzheim et
4642 Responsables d’exploitation des transports (non cadres)
l’EuroAirport Bâle-Mulhouse), une
4802 Maîtres d’équipage (pêche, marine marchande) partie du fret est avionné. La
4891 Responsables d’entrepôt, de magasinage plate-forme de l’EuroAirport occupe
4892 Responsable de manutention la deuxième place des aéroports de
province pour son activité de fret,6411 Conducteurs routiers et grands routiers (salariés)
avec 80 151 tonnes de fret avionné
6415 Conducteurs - livreurs, coursiers
en 2001. Malgré une conjoncture
6511 Conducteurs d’engin lourd de levage
plus difficile ces derniers mois,
6512 Conducteurs d’engin lourd de manoeuvre cette activité est en pleine crois-
6513 Dockers sance depuis 10 ans (27 217 tonnes
en 1990).6514 Conducteurs de chariot élévateur, caristes
6515 Magasiniers
Les matériaux de construction,6521 Agents qualifiés des services d’exploitation des transports
principales marchandises
6531 Matelots de la marine marchande
circulant en Alsace
6532 Capitaine et matelots timoniers de la navigation (salariés)
La proportion des types de produitsManutentionnaires, agents non qualifiés des services
6792 transportés par mode varie avec lad’exploitation des transports
distance à parcourir. A l’échelon lo-
6793 Ouvriers de tri, de l’emballage et de l’expédition
cal, plus de la moitié du tonnage
transporté est composé de maté-
riaux de construction (61 %),
convoyé surtout par la route. Avec
les produits divers, les matériaux de
marchandises entre l’Alsace et les la Suisse, au sud, et l’Europe du construction représentent l’essentiel
autres régions françaises est de 13 Nord. Au cours des années 90, le re- des marchandises circulant en
%. L’une des entreprises qui recourt cours à ce mode de transport a pro- Alsace. Les autres catégories de
fortement au rail est l’usine Peugeot gressé , côté français, de 10 %, produits transportés sont par ordre
à Sausheim, dont 40% des expédi-
Le transport fluvial surtout dans les échanges internationauxtions sont réalisées par la voie
Tonnage par mode de transport et par destination en 2001ferrée.
Interne Interrégional International
Mode de L’Alsace profite pleinement du en milliers en milliers de en millierstransport en % en % en %fluvial et de l’aérien de tonnes tonnes de tonnes
Alors qu’elle ne représente que 2 % Fer 179 0,3 4 090 13,3 1 072 3,2
maximum des modes de transports Route 51 192 97,3 26 384 85,7 15 939 47,5
utilisés dans les échanges régio- Voie navigable 1 231 2,4 324 1,1 7 373 22,0
naux ou nationaux, la part du trans- Autres * - - - - 9 152 27,3
port fluvial de marchandises atteint Total Alsace 52 602 100,0 30 798 100,0 33 565 100,0
son maximum pour les échanges in-
* le mode de transport correspond au mode de transport à la frontière de l’Union Européenne pour les
ternationaux (22 %). Les ports flu- échanges avec les pays tiers (avion, mer, …)
viaux sont, pour les industries
Source : Banque de données SITRAM, Douanes
alsaciennes, une porte ouverte vers
81
Insee-Alsace - Les services marchandsLogistique
décroissant les produits alimentaires
Des logisticiens dans toutes les activités en Alsace
(9 %), les produits agricoles (7 %) et
les produits pétroliers (4 %). Toutes Nombre d’emplois
Secteur d’activité (NES 16)
de logisticiensces marchandises sont transpor-
tées presque exclusivement par Agriculture, sylviculture, pêche 161
route à l’échelon local. Les échan- Industries agricoles et alimentaires 1 731
ges avec les autres régions françai- Biens de consommation 1 985
ses sont constitués essentiellement Automobile 1 128
(53 %) de produits divers, particuliè- Biens d’équipement 2 036
rement des manufacturés, Biens intermédiaires 5 023
des machines et des véhicules au-
Energie 108
tomobiles. Enfin, à l’échelon inter-
Construction 1 600
national, il y a corrélation étroite
Commerce 10 376
entre la part significative de la voie
dont commerce, commerce de gros exclus 3 083
fluviale dans le transport de mar-
7 293commerce de groschandises (22 %) et la part impor-
Activités financières 120tante de produits pétroliers (18 %)
Transports 13 018et de matériaux de construction
dont logistique 12 124(29 %) parmi l’ensemble des flux de
autres transports 894marchandises.
Immobilier 117
Services aux entreprises 6 397
Services aux particuliers 654
Education, santé, action sociale 704
Administration 764
Total Alsace 45 922
Source : Insee, recensement de la population 1999
Les infrastructures de transport en Alsace
MannheimMerzig Ludwigshafen
Dilligen Plateformes logistiques multimodales
SpeyerSaarlouisThionville
Ports fluviaux
Saarbrücken
Germersheim Projets TGV
KarlsruheWörth
Autres liaisons principalesMetz
Autoroutes
Routes nationales à 2x2 voies
Nancy-Frouard Autres routes
Strasbourg
Kehl Voies navigables (en tonnes)
250-400
400-650
1 000-1 500
Alsace 1 500-3 000
Epinal Colmar 3 200-6 000
Freiburg 6 400 et plus
Breisach
Mulhouse
Belfort
Montbéliard Basel
Zürich
82
Insee-Alsace - Les services marchands
Sources : SGARE - DRE - AURM
Fond de carte : © IGN - Eurostat