Une nouvelle dynamique pour les politiques de conservation du patrimoine monumental

-

Documents
178 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Enjeu de l'action publique depuis plus de deux siècles, le patrimoine monumental est soumis à de fortes contraintes malgré un régime de protection qui s'est renforcé au fil des ans. Partant du constat que les ressources qui sont consacrées aux monuments ne sont pas toujours à la mesure des besoins, l'avis du Conseil s'attache à déterminer comment assurer leur conservation de manière plus efficace et rationnelle. Il préconise une mobilisation très large de la société, en prenant en compte les responsabilités historiques de l'Etat, mais aussi le rôle croissant des collectivités territoriales et des acteurs économiques et sociaux.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 novembre 2008
Nombre de visites sur la page 21
Langue Français
Signaler un problème
RÉPUBLIQUEFRANÇAISE AVIS ETRAPPORTS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE,SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL
UNE NOUVELLE DYNAMIQUE POUR LES
POLITIQUES DE CONSERVATION DU PATRIMOINE MONUMENTAL
2008 Rapport présenté par M. Jean-Jacques Aillagon
Année 2008 - N° 32
NOR : C.E.S. X08000132V
MANDATURE 2004-2009
Séance des 21 et 22 octobre 2008
Jeudi 30 octobre 2008
UNE NOUVELLE DYNAMIQUE POUR LES POLITIQUES DE CONSERVATION DU PATRIMOINE MONUMENTAL
Avis du Conseil économique, social et environnemental sur le rapport présenté par M. Jean-Jacques Aillagon au nom de la section du cadre de vie
(Question dont le Conseil économique, social et environnemental a été saisi par décision de son bureau en date du 25 mars 2008 en application de l'article 3 de l'ordonnance n° 58-1360 du 29 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au Conseil économique, social et environnemental)
III
SOMMAIRE
AVISadopté par le Conseil économique, social et environnemental au cours de sa séance du mercredi 22 octobre 2008..................................................................I - 1
Première partie Texte adopté le 22 octobre 2008...... 3 -
CHAPITRE I - CONSTAT................................................................................7
I - LA PROTECTION DU PATRIMOINE, UNE CONSTRUCTION COHÉRENTE ......................................................8
II - LES MANIFESTATIONS ET LES OBJECTIFS DE L’ACTION PUBLIQUE........................................................................9
III - UN ENJEU DE SOCIÉTÉ ................................................................10
IV - UN PATRIMOINE MENACÉ .........................................................12
CHAPITRE II - PROPOSITIONS .................................................................15
I
- MIEUX DÉVELOPPER ET PARTAGER LA CULTURE DU PATRIMOINE .....................................................................................15
A - AMÉLIORER L’ACTION DES POUVOIRS PUBLICS..................16 1. Une intervention coordonnée des institutions culturelles ...............16 2. Le rôle essentiel du système éducatif .............................................17
B - AMPLIFIER LA MOBILISATION DE TOUS LES ACTEURS......18 1. L’implication des médias audiovisuels...........................................18 2. L’apport de la presse et de l’édition à la culture patrimoniale........18 3. La reconnaissance du travail irremplaçable des associations .........19 4. Favoriser la synergie entre les acteurs ............................................19
II - COORDONNER L’ACTION PUBLIQUE POUR UNE PROTECTION PLUS EFFICACE ....................................................20
A - CLARIFIER LA PROPRIÉTÉ PUBLIQUE DES MONUMENTS...21 1. Une redéfinition du périmètre des monuments nationaux ..............21 2. La question spécifique des cathédrales...........................................21 3. Le Centre des monuments nationaux..............................................22
B - ORGANISER LES POLITIQUES PATRIMONIALES AU PLUS PRÈS DES TERRITOIRES ...............................................................23 1. Vers un partage de la décision de protection ? ...............................23 2. La coordination des différentes politiques de l’État .......................24
III
IV
- AFFECTER AU PATRIMOINE MONUMENTAL DES RESSOURCES SUFFISANTES ET PÉRENNES ............................25
A - RÉAFFIRMER LE RÔLE MOTEUR DES CRÉDITS DE L’ÉTAT ..............................................................................................25 1. Des crédits budgétaires à la hauteur des enjeux... ..........................25 2. ... et stables dans le temps...............................................................26
B - UNE RÉPARTITION ET UN USAGE DES CRÉDITS PLUS RATIONNELS ...................................................................................27 1. Une plus juste affectation des concours à tous les besoins .............27 2. Le facteur déterminant de la maîtrise d’ouvrage ............................27
C - MOBILISER UN FINANCEMENT SPÉCIFIQUE POUR  RÉPONDRE À L’URGENCE ...........................................................28
D - STABILISER ET ADAPTER L’OUTIL FISCAL ............................28 1. La TVA ..........................................................................................28 2. La défiscalisation des travaux sur les monuments historiques .......29 3. La défiscalisation Malraux .............................................................29
E - RENFORCER L’IMPACT DU MÉCÉNAT......................................30 1. Mécénat pour les monuments privés ..............................................30 2. Adaptation du régime « trésors nationaux » à des monuments d’intérêt national majeur ................................................................30
IV - SOUTENIR LES MÉTIERS DU PATRIMOINE ..........................31
A - CLARIFIER LE STATUT ET LE RÔLE DES ARCHITECTES EN CHARGE DU PATRIMOINE .....................................................31 1. Formation des architectes ...............................................................31 2. Perspectives d’évolution de l’activité des ACMH..........................32 3. Valoriser la compétence des ABF ..................................................33 4. Une plus large ouverture aux libéraux............................................34
B - MAINTENIR ET DÉVELOPPER DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES SPÉCIFIQUES ...........................................35 1. Les métiers de la conservation........................................................35 2. Les métiers techniques du patrimoine ............................................35 3. Les métiers de l’exploitation ..........................................................37
CONCLUSION..................................................................................................39
Deuxième partie - Déclarations des groupes.............. 41
ANNEXE À L’AVIS..........................................................................................65 SCRUTIN............................................................................................................65
V
RAPPORTprésenté au nom de la section du cadre de vie par M. Jean-Jacques Aillagon, rapporteur - 1........... II INTRODUCTION ...............................................................................................5
CHAPITRE I - LE PATRIMOINE DES MONUMENTS HISTORIQUES, UN PATRIMOINE PROTÉGÉ ............................................11
I - HISTORIQUE DE LA PROTECTION...........................................11
II
A - UNE PRÉOCCUPA TION NÉE DANS LE MOUVEMENT RÉVOLUTIONNAIRE ......................................................................11
B - DES TEXTES DE PLUS EN PLUS AMBITIEUX ET NOMBREUX .....................................................................................12
C - UNE DÉMARCHE COHÉRENTE ET DÉSORMAIS CODIFIÉE...12
D - UNE AMBITION CONJOINTE DE DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE DU PATRIMOINE .........................................................13
- DESCRIPTION STATISTIQUE DE CE PATRIMOINE .............13
A - MONUMENTS CLASSÉS ET INSCRITS .......................................14
B - TYPOLOGIE DU PARC MONUMENTAL CLASSÉ......................15
C - À QUI APPARTIENNENT LES MONUMENTS PROTÉGÉS ?.....16
D - RÉPARTITION TERRITORIALE....................................................19 1. Par régions......................................................................................19 2. Par départements ............................................................................20
III - DE LA PROTECTION DU MONUMENT À LA PROTECTION DES SITES OU DES ZONES .................................21
A - UNE NOTION ÉVOLUTIVE DU PATRIMOINE ...........................21
B - LA PROTECTION DU PATRIMOINE « VIVANT » ......................22
C - L’ÉMERGENCE RÉCENTE DES « LABELS » ..............................24
IV - LES INITIATIVES EUROPÉENNES ET INTERNATIONALES ........................................................................26
A - LE PATRIMOINE MONDIAL .........................................................26
B - LE PATRIMOINE EUROPÉEN .......................................................27
V - LES SITES ARCHÉOLOGIQUES ET LES FOUILLES..............27
CHAPITRE II - LES MODALITÉS DE L’ACTION PUBLIQUE..............29
I - L’ADMINISTRATION DE L’ÉTAT ..............................................2
9
VI
II - BUDGET DE L’ÉTAT ET PATRIMOINE ....................................31 A - LE « PROGRAMME PATRIMOINES » ET SES ÉVOLUTIONS ..31
B - LES INCITATIONS FISCALES .......................................................32
III - LES MISSIONS DE L’ÉTAT...........................................................33
IV - L’ACTION DES COLLECTIVITÉS LOCALES ..........................35
A - COMME PROPRIÉTAIRES DE NOMBREUX MONUMENTS ....35
B - COMME FINANCEURS DE TRAVAUX SUR DES  MONUMENTS APPARTENANT À D’AUTRES PROPRIÉTAIRES..............................................................................36
C - LA PROBLÉMATIQUE DE LA DÉCENTRALISATION APPLIQUÉE AU PATRIMOINE ......................................................37
CHAPITRE III - LE PATRIMOINE, UN ENJEU DE SOCIÉTÉ ..............39
I
II
- LE PATRIMOINE AU CŒUR DU DÉVELOPPEMENT CULTUREL .........................................................................................39
A - UN ATTRAIT DU GRAND PUBLIC NON DÉMENTI ..................39
B - LA PROBLÉMATIQUE SPÉCIFIQUE DE L’USAGE ET DE LA RECONVERSION DES MONUMENTS ..........................................41
- UN SECTEUR PROFESSIONNEL PERFORMANT ...................44
A - LES ENTREPRISES SPÉCIALISÉES DANS LES MONUMENTS HISTORIQUES .......................................................44
B - DES MÉTIERS QUI APPELLENT DES FORMATIONS SPÉCIFIQUES ...................................................................................46
C - MAÎTRISE D’OUVRAGE ET MAÎTRISE D’ŒUVRE ...................48
III - UN SECTEUR ÉCONOMIQUE DYNAMIQUE............................51
A - UN IMPACT ÉCONOMIQUE CONSIDÉRABLE...........................51
B - L’EXEMPLE DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR .................................................................................52 1. En termes d’emploi.........................................................................52 2. En termes de recettes ......................................................................53
C - LE PATRIMOINE, UN ATOUT POUR LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE NOTRE PAYS ..................................................53
IV - L’AMPLEUR DE LA PROPRIÉTÉ PRIVÉE................................55
A - UN PATRIMOINE TRÈS LARGEMENT EN MAINS PRIVÉES...55
VII
B - DES PROPRIÉTAIRES SOUCIEUX DE VALORISER ET DE FAIRE CONNAÎTRE LE PATRIMOINE .........................................56
V - UN SECTEUR ASSOCIATIF FORTEMENT IMPLIQUÉ ..........57
VI - LE MÉCÉNAT, UN OUTIL COMPLÉMENTAIRE EN PLEIN DÉVELOPPEMENT ..............................................................59
CHAPITRE IV - UNE SITUATION GLOBALEMENT ALARMANTE ...63
I
- LE « PÉRIL SANITAIRE » .............................................................63
A - DES DONNÉES INQUIÉTANTES ..................................................63
B - LE RISQUE D’UNE POLITI QUE DU PATRIMOINE « À DEUX VITESSES ».......................................................................................67
II LA CRAINTE D’UN RELÂCHEMENT DE L’EFFORT DE -PROTECTION ....................................................................................67
III - LA QUESTION DES MOYENS FINANCIERS.............................69
IV - MENACES RÉCURRENTES SUR LA PÉRENNITE DE LA PRISE EN CHARGE DES MONUMENTS HISTORIQUES PAR DES PERSONNES PRIVEES ...................................................75
V - UN RISQUE DE FRAGILISATION DU TISSU ÉCONOMIQUE...................................................................................77
VI - LE POSSIBLE DÉLITEMENT D’UNE CULTURE DU PATRIMOINE PARTAGÉE..............................................................78
CONCLUSION..................................................................................................81
ANNEXES..........................................................................................................85 Annexe 1 : Le plan du code du patrimoine .......................................................87 Annexe 2 : Liste du patrimoine mondial...........................................................89 Annexe 3 : Liste des monuments labellisés « patrimoine européen »...............91 Annexe 4 : Évolution de 2000 à 200 8 des crédits consacrés au patrimoine monumental ....................................................................................93
LISTE DES RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES...................................95
TABLE DES SIGLES .......................................................................................99
LISTE DES ILLUSTRA TIONS.....................................................................101