Bonita Avenue
20 pages
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Bonita Avenue

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
20 pages

Description

Extrait de la publication Extrait de la publication “LETTRES NÉERLANDAISES” série dirigée par Philippe Noble LE POINT DE VUE DES ÉDITEURS Recteur d’une des plus grandes universités des Pays-Bas, Sigérius est un homme bien sous tous rapports, grand mathématicien et grand sportif, ancien champion de judo. À cinquante ans, il est pressenti pour devenir ministre de l’Éducation et entrer dans le cercle étroit du pouvoir. Chef heureux d’une famille recomposée, Sigérius a élevé les deux flles de sa seconde épouse. L’aînée, Joni, est une jeune femme brillante dont il est fer. Compagne d’un photographe prénommé Aaron, Joni a mis au point un système pour booster en secret son ascension sociale. Mais c’est compter sans la libido paternelle : chaque nuit, Sigérius rejoint sur le Web quelques créatures de rêve. Ainsi découvre-t-il une beauté ravageuse, dont l’élégance suggestive lui rappelle étrangement… sa flle Joni. Après vérifcation, la belle alanguie sur l’écran de ses nuits est bien Joni, laquelle évolue sur un site pornographique dont elle est l’unique propriétaire, une entreprise qui nourrit l’ambition dévorante de la jeune femme. Ce premier roman est digne des plus grands textes de la littérature noire d’aujourd’hui. Milieu du sexe et puissance planétaire du Web, violence extrême de l’image et destruction de toute morale : l’histoire de cette jeune femme d’afaires met en scène de façon grandiose la perversité de notre époque.

Informations

Publié par
Nombre de lectures 19
Poids de l'ouvrage 28 Mo

Exrait

Extrait de la publication
Extrait de la publication
“LETTRES NÉERLANDAISES” ŝÈîé dîîgÈé pà Pîlîppé Noblé
LE POINT DE VUE DES ÉDITEURS
Réctéû d’ûné déŝ plûŝ gàndéŝ ûnîéŝîtÈŝ déŝ PàŝBàŝ, SîgÈîûŝ éŝt ûn oé bîén ŝoûŝ toûŝ àppotŝ, gànd àtÈàtîcîén ét gànd ŝpotîf, àncîén càpîon dé jûdo. À cînqûànté ànŝ, îl éŝt péŝŝéntî poû déénî înîŝté dé l’Édûcàtîon ét énté dànŝ lé céclé Ètoît dû poûoî. Céf éûéû d’ûné fàîllé écopoŝÈé, SîgÈîûŝ à ÈléÈ léŝ déû filléŝ dé ŝà ŝécondé Èpoûŝé. L’àïnÈé, Jonî, éŝt ûné jéûné féé bîllànté dont îl éŝt fié. Copàgné d’ûn potogàpé pÈnoÈ Aàon, Jonî à îŝ àû poînt ûn ŝŝtèé poû booŝté én ŝécét ŝon àŝcénŝîon ŝocîàlé. Màîŝ c’éŝt copté ŝànŝ là lîbîdo pàténéllé : càqûé nûît, SîgÈîûŝ éjoînt ŝû lé Wéb qûélqûéŝ cÈàtûéŝ dé êé. Aînŝî dÈcoûétîl ûné béàûtÈ ààgéûŝé, dont l’ÈlÈgàncé ŝûggéŝtîé lûî àppéllé Ètàngéént… ŝà fillé Jonî. Apèŝ Èîficàtîon, là béllé àlàngûîé ŝû l’Ècàn dé ŝéŝ nûîtŝ éŝt bîén Jonî, làqûéllé Èolûé ŝû ûn ŝîté ponogàpîqûé dont éllé éŝt l’ûnîqûé popîÈtàîé, ûné éntépîŝé qûî noûît l’àbîtîon dÈoànté dé là jéûné féé.
Cé péîé oàn éŝt dîgné déŝ plûŝ gàndŝ tétéŝ dé là lîttÈàtûé noîé d’àûjoûd’ûî. Mîlîéû dû ŝéé ét pûîŝŝàncé plànÈtàîé dû Wéb, îoléncé étêé dé l’îàgé ét déŝtûctîon dé toûté oàlé : l’îŝtoîé dé cétté jéûné féé d’àffàîéŝ ét én ŝcèné dé fàçon gàndîoŝé là pééŝîtÈ dé noté Èpoqûé. Dànŝ ûn ondé où péŝonné n’éŝt cé qû’îl pààït êté, où lé ŝcîntîlléént déŝ Ècànŝ càcé ûn àgà dé pûlŝîonŝ ét dé îcé, l’îûptîon dé là ÈîtÈ pooqûé ûné onŝtûéûŝé éploŝîon qûî popûlŝé léŝ îndîîdûŝ ŝû l’obîté dé déŝtînŝ încontôlÈŝ.
Extrait de la publication
PETER BUWALDA
Peter Buwalda est né en 1971. Après avoir été journaliste et rédacteur dans une maison d’édition, il se consacre aujourd’hui à l’écriture.Bonîtà Aénûéa remporté un immense succès aux Pays-Bas. Il est en cours de traduction dans de nombreux pays européens ainsi qu’aux États-Unis.
Tîté oîgînàl : Bonita Avenue Édîtéû oîgînàl : Dé Bézîgé Bîj, Aŝtédà © Pété Bûwàldà, 
©ACTES SUD,  poû là tàdûctîon fànçàîŝé ISBN
Extrait de la publication
PETER BUWALDA Bonîtà Aénûé
oàn tàdûît dû nÈélàndàîŝ (PàŝBàŝ) pà Alétté Oûnànîàn
ACTES SUD
Extrait de la publication
Je suis quelqu’un de très doué. Je sais, ce n’est pas bien vu de faire sa propre pub, n’empêche, c’est un fait. Le judo est un sport très dur et qui demande beaucoup de sang-froid. Dans la vie, je me suis souvent fait avoir, je suis un grand naïf, mais sur le tatami, c’est différent. Là, je suis une machine à calculer.
Wim Ruska
Je suis à vous ce que le gladiateur était au citoyen romain, voyez-vous.
Extrait de la publication
Sasha Grey
Extrait de la publication
Loŝqû’ûn dîàncé àpèŝîdî dé , Jonî SîgÈîûŝ l’ààît éénÈ â là féé àfin dé lé pÈŝénté officîélléént â ŝéŝ pàéntŝ, là poîgnÈé dé àîn dû pèé dé Jonî lûî ààît fàît l’éffét d’ûn Ètàû. “C’éŝt oûŝ qûî àéz fàît là poto”, ààîtîl dît. Oû Ètàîtcé ûné qûéŝtîon ? Sîé SîgÈîûŝ Ètàît ûn oé tàpû, â là pîloŝîtÈ ŝobé ét dont léŝ oéîlléŝ foçàîént d’éblÈé lé égàd. Elléŝ Ètàîént poÈéŝ, coé ŝî on léŝ ààît plongÈéŝ dànŝ dé là fîtûé ét Aàon, qûî ààît fàît dû jûdo, ààît îdéntîfiÈ léŝ fàéûŝéŝ oéîlléŝ én coûfléû dûéŝ àû fottééntŝ àpîdéŝ ét ÈpÈtÈŝ dé àncéŝ én coton êcé lé long dé léûŝ pàîllonŝ qûî ŝé foîŝŝént ét ŝ’Ècocént énté déŝ copŝ àû ûŝcléŝ bàndÈŝ ét déŝ tàpîŝ ûgûéû, àû ŝàng, àû pûŝ qûî àfflûént énté lé càtîlàgé ét là péàû, finé coé céllé d’ûn bÈbÈ. Céû qûî né ŝé ŝoîgnàîént pàŝ én gàdàîént déŝ boûŝoûflûéŝ ét déŝ bûlbéŝ càlléû. Aàon ààît déû oéîlléŝ toût â fàît odînàîéŝ, întàctéŝ, ét â là péàû dé pêcé. Léŝ coûfléûŝ Ètàîént ÈŝéÈŝ àû càpîonŝ, àû écŝ onoànéŝ qûî ŝé fottàîént ŝoî àpèŝ ŝoî àû tàtàî. Léŝ coûfléûŝ, çà ŝé Èîtàît, çà éngloûtîŝŝàît plûŝîéûŝ ànnÈéŝ d’ûné îé d’oé. Il Ètàît Èîdént qûé lé pèé dé Jonî léŝ po tàît coé ûn topÈé, ûné péûé d’éndûàncé ét dé îîlîtÈ. Aûtéfoîŝ, loŝqûé Aàon ààît â àffonté àû coûŝ d’ûn toûnoî ûn dé céŝ béŝtîàû àû oéîlléŝ àqûÈéŝ, îl én ààît déŝ ŝûéûŝ foîdéŝ. Poû lûî, déŝ coûfléûŝ â l’oîzon, c’Ètàît àûàîŝ ŝîgné. Il né àlàît pàŝ ûn pét dànŝ léŝ toûnoîŝ. Il ààît Èpondû, poû né pàŝ onté qû’îl Ètàît îpéŝŝîonnÈ : “Jé fàîŝ toûtéŝ ŝotéŝ dé potoŝ.”
9 Extrait de la publication
Léŝ oéîlléŝ dé SîgÈîûŝ ààîént éûÈ bîèéént. Séŝ cééû cÈpûŝ, coûpÈŝ coût, Ètàîént coé ûn océàû dé féûté collÈ ŝû ŝon cĀné làgé ét plàt. Bîén qû’îl ŝé êtït dé coŝtûéŝ oû dé pàntàlonŝ én éloûŝ côtélÈ ét dé poloŝ Ràlp Làûén, l’ûnîfoé déŝ pàtonŝ, dé céû qûî ont Èûŝŝî léû îé poféŝŝîonnéllé, â càûŝé dé céŝ oéîlléŝ, dé cé copŝ qûî fàîŝàît pénŝé â ûn bûfflé, jààîŝ on n’àûàît îàgînÈ qû’îl Ètàît â là têté d’ûné ûnîéŝîtÈ ét éncoé oînŝ qû’îl pàŝŝàît poû lé plûŝ gànd àtÈàtîcîén nÈélàndàîŝ dépûîŝ Lûîtzén Boûwé. Un oé dotÈ d’ûn tél pŝîqûé, on ŝ’àtténdàît plûtôt â lé oî tààîllé dànŝ lé bĀtîént oû én éŝté flûoéŝcénté, là nûît, ŝû l’àûtooûté, àûpèŝ d’ûné cûé dé goû don. “Voûŝ ŝàéz tèŝ bîén dé qûéllé poto jé pàlé”, ààîtîl dît. Jonî, ŝà ŝœû Jànîŝ, Tînéé, léû èé, là féé dé SîgÈîûŝ, toût lé ondé dànŝ lé gànd ŝàlon ŝààît â qûéllé poto îl fàîŝàît àllûŝîon. C’Ètàît là poto qûî ààît ÈtÈ îpîÈé én gànd foàt dànŝ lé joûnàl dé l’ûnîéŝîtÈ Tûbàntîà, lé pétît càpûŝ ŝîtûÈ dànŝ léŝ boîŝ énté Héngélo ét Enŝcédé ét dont SîgÈîûŝ Ètàît lé éc téû. Il  figûàît, ŝû lé bod dû cànàl d’Aŝtédà àû Rîn, nû â l’écéptîon d’ûné cààté, jàbéŝ ÈcàtÈéŝ ét pîédŝ dànŝ l’ébé boûéûŝé ét àplàtîé, ŝéŝ ogànéŝ gÈnîtàû bîén îŝîbléŝ ŝoûŝ ŝon énté dîŝcètéént ébondî dé qûînqûàgÈnàîé. Là poto ààît ÈtÈ épîŝé lé léndéàîn pà là plûpàt déŝ joûnàû nàtîonàû, NRCàûTelegraaf,pûîŝ pàBildét ûn qûotîdîén géc. “J’àî à pétîté îdÈé, én éffét”, ààît àoûÈ Aàon qûî ŝé déàndàît ŝî Jonî ààît pàlÈ oû ŝî SîgÈîûŝ l’ààît toût ŝîpléént éconnû : lé long potogàpé càûé déTubantia Weeklyqûî, loŝ d’ÈÈnééntŝ pûblîcŝ, boûdonnàît coé ûn tàon àûtoû dû éctéû àéc ŝon àppàéîl poto éflé. Là ŝécondé ŝolûtîon lûî ŝéblàît plûŝ flàttéûŝé, toût lé ondé, ŝû lé càpûŝ, àûàît ÈtÈ flàttÈ d’àoî ÈtÈ éàqûÈ pà là figûé càîŝàtîqûé qûî, én cé oént êé, lûî Ècàŝàît léŝ doîgtŝ. Dépûîŝ ŝon éntÈé én fonctîon én , Sîé SîgÈîûŝ Ètàît lé cénté àonnànt dé l’ûnîéŝîtÈ Tûbàntîà, ûn ŝoléîl àdént àûtoû dûqûél ûît îllé Ètûdîàntŝ ét ûnîéŝîtàîéŝ làboîéû toûnàîént ŝû léûŝ pétîtéŝ éllîpŝéŝ pÈpèéŝ, ÈtonnÈŝ àîŝ éconnàîŝŝàntŝ qû’îl àît coîŝî dé Ècàûffé léû càpûŝ ét non pàŝ Là Hàé où îl ààît éfûŝÈ ûn poŝté dé ŝécÈtàîé d’Étàt oû l’ûné déŝ gàndéŝ ûnîéŝîtÈŝ àÈîcàînéŝ qûî ŝé dîŝpûtàîént ŝéŝ fàéûŝ. Là péîèé
10 Extrait de la publication
foîŝ qû’îl ààît û lé pèé dé Jonî, c’Ètàît â là tÈlÈîŝîon qûélqûéŝ ànnÈéŝ plûŝ tôt, îl àbîtàît éncoé céz ŝéŝ pàéntŝ, â Vénlo. En àoÛt, àpèŝ lé bàc, ŝon fèé ét lûî Ètàîént déénûŝ dé fànàtîqûéŝ ŝpéctàtéûŝ dé l’Èîŝŝîon tÈlÈîŝÈéInvités de l’étéét, àû coûŝ d’ûn dé céŝ dîàncéŝ ŝoî înŝtûctîfŝ ét àgàçàntŝ, îlŝ ààîént û, fàcé àû pÈŝéntàtéû Pété Vàn Ingén, ûn àtÈàtîcîén qûî pàtî qûàît lé jûdo oû ûn jûdoà qûî ŝ’àdonnàît àû àtÈàtîqûéŝ, ûn oé, én toût càŝ, qûî coéntàît àéc ûné àîŝàncé Ègàlé léŝ fàgéntŝ qû’îl ààît coîŝîŝ, ŝû Wî Rûŝà, lé jàzz ŝwîng, Too , lé coîqûé AndÈ Vàn Dûîn oû déŝ docûéntàîéŝ ŝû léŝ nobéŝ péîéŝ ét lé dénîé tÈoèé dé Féàt. Aàon ŝé ŝoûénàît d’ûn pétît fil dànŝ léqûél ûn pŝîcîén loqûàcé ààît Èûŝŝî â léŝ conàîncé, ŝon fèé ét lûî, qûî Ètàîént poûtànt déŝ lîttÈàîéŝ dànŝ l’Āé, qû’îlŝ copénàîént qûélqûé coŝé â là Ècànîqûé qûàntîqûé. (“Rîcàd Fénàn, pÈcîŝéà SîgÈîûŝ plûŝ tàd, noûŝ énîonŝ dé l’éntéé.”) Qûànt â lûî, lé Èoŝ dé l’Èîŝŝîon, îl càéŝŝàît ŝà bàbé dé plûŝîéûŝ joûŝ toût én pàlànt d’înfoàtîqûé, dû coŝoŝ, dé Màûîtŝ Eŝcé, coé ŝî toût àûté ŝûjét n’Ètàît qû’ûné pété dé tépŝ. Il ŝ’àÈà qû’îl ŝ’Ètàît éŝûÈ â Gééŝîn ét Rûŝà dànŝ déŝ toûnoîŝ dé jûdo àîŝ qûé ŝ’îl Ètàît l’“InîtÈ dé l’ÈtÈ” c’Ètàît ŝûtoût poû ŝ’êté û dÈcéné là Èdàîllé Fîéldŝ, qûé lé pÈŝéntàtéû qûàlîfiàît dé pî Nobél déŝ àtÈàtîqûéŝ. Dépûîŝ, SîgÈîûŝ Ètàît déénû lé ŝcîéntîfiqûé pÈfÈÈ déŝ NÈé làndàîŝ. RÈgûlîèéént, àpèŝ ûné joûnÈé dé tààîl àû càpûŝ, îl dÈbàqûàît dànŝ l’Èîŝŝîon déBarend & Van Dorpoû dànŝ ûn àûté àgàzîné d’înfoàtîon où îl dÈcptàît déŝ ŝûjétŝ d’àc tûàlîtÈ, Èpoûŝtoûflànt d’întéllîgéncé ét nÈànoînŝ â là potÈé dé toût ûn càcûn, ŝànŝ éploé ûn ŝéûl ot dé jàgon. En tànt qûé potogàpé dûWeekly,Aàon l’ààît ŝéÈ dé pèŝ loŝqû’îl ààît éÈnàgÈ dànŝ l’àîlé dû càpûŝ ÈŝéÈé àû éctoàt, ét cé qûé ŝon àppàéîl ààît û, toût lé ondé l’ààît û : l’oé qûé Tûbàntîà àtténdàît. Pà ŝà ŝéûlé pÈŝéncé, îl dÈbààŝŝàît dé ŝà pûŝîllànîîtÈ Ègîonàlé léû ûnîéŝîtÈ lîllîpûtîénné ét lÈgèéént éncoÛtÈé. Dèŝ ŝon dîŝcoûŝ înàûgûàl, îl ààît poîŝ dé fàîé dé Tûbàntîà lé éîlléû cénté ûnîéŝîtàîé dé écécé déŝ Pàŝ Bàŝ ét léJTdé  éûéŝ ààît dîffûŝÈ là pàŝé lé ŝoî êé. Il àttîàît léŝ Èdîàŝ coé ûn àîànt : dèŝ qûé lé ot “ûnîéŝîtÈ”
11 Extrait de la publication