De_l_Ardeur_BAT.indd
7 pages
Français

De_l_Ardeur_BAT.indd

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

De_l_Ardeur_BAT.indd 5 PROLOGUE J’ai cherché à restituer ici l’histoire de Razan Zaitouneh, dissidente syrienne disparue sans laisser de traces dans la nuit du 9 au 10 décembre 2013 à Douma, ville de la banlieue de Damas où elle pensait avoir trouvé refuge. Au début de l’année 2011, lorsque les premières manifestations ont lieu en Syrie, je vis à Jérusalem où je poursuis divers projets littéraires, me trouvant à la fois tout près de ce qui advient et très loin. J’avais quitté les Nations unies quelques années plus tôt pour me consacrer à l’écriture mais continuais de vivre à l’étranger car S., mon compagnon, y travaillait toujours. Après Jérusalem nous nous sommes installés à New York, puis en 2014 nous som mes retournés au Moyen-Orient : nos enfants et moi à Beyrouth, S. à Damas. Peu de temps après mon arrivée dans la capitale libanaise, je suis allée voirOur Terrible Country, un film dans lequel on suit l’écrivain syrien Yassin al-Haj Saleh et un jeune photographe, Ziad al-Homsi. Au début, on les découvre tous les deux à Douma (j’entends ce nom pour la première fois) au printemps 2013. On ne sait pas exactement 5 07/06/2017 15:17 De_l_Ardeur_BAT.

Informations

Publié par
Publié le 30 août 2017
Nombre de lectures 3
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

De_l_Ardeur_BAT.indd 5
PROLOGUE
J’ai chéchÈ à éstitué ici ’histôié dé razan Zai-tôunéh, dissidénté syiénné disaué sans aissé dé tacés dans a nuit du  au  dÈcémbé 23 à Dôuma, vié dé a baniéué dé Damas ôù éé én-sait avôi tôuvÈ éfugé.
Au dÈbut dé ’annÈé 2, ôsqué és émièés maniféstatiôns ônt iéu én Syié, jé vis à JÈusaém ôù jé ôusuis divés ôjéts ittÈaiés, mé tôuvant à a fôis tôut ès dé cé qui adviént ét tès ôin. J’avais quittÈ és Natiôns uniés quéqués annÈés us tÔt ôu mé cônsacé à ’Ècitué mais côntinuais dé vivé à ’Ètangé ca S., môn cômagnôn, y tavai-ait tôujôus. Aès JÈusaém nôus nôus sômmés instaÈs à Néw Yôk, uis én 24 nôus sômmés é-tôunÈs au Môyén-oiént : nôs énfants ét môi à Béyôuth, S. à Damas. péu dé téms aès môn aivÈé dans a caitaé ibanaisé, jé suis aÈé vôiOur Terrible Country, un fim dans équé ôn suit ’Ècivain syién Yas-sin a-Haj Saéh ét un jéuné hôtôgahé, Ziad a-Hômsi. Au dÈbut, ôn és dÈcôuvé tôus és déux à Dôuma (j’énténds cé nôm ôu a émièé fôis) au intéms 23. on né sait as éxactémént
5
07/06/2017 15:17
De_l_Ardeur_BAT.indd 6
ôuquôi is sé sônt instaÈs dans cétté vié côntÔ-Èé a és ébéés syiéns mais ôn éut Èvôqué cés aisôns cômmé ôssibés môtifs à éu Èséncé : is Ètaiént échéchÈs dans és zônés gôuvénéméntaés, vôuaiént vivé ’éxÈiéncé dé a ibÈatiôn, sôuhai-taiént én dÈcôudé fôntaémént avéc é Ègimé (ôu A-Hômsi én tôut cas, qué ’ôn dÈcôuvé amés à a main au dÈbut du fim). Dôuma, vié dé a baniéué ôiéntaé dé Damas, ést aux mains dé ’insuéctiôn ét é Ègimé a bômbadé – jusqu’au mômént ôù j’Ècis cés ignés, tôis ans aès é tôunagé du fim, a vié dé Dôuma a ÈtÈ bômbadÈé chaqué jôu. lés déux hômmés dÈcidént dé ati ôu raqqa. Yas-sin a-Haj Saéh y ést nÈ, a gandi dans cétté vié Ècémmént tômbÈé aux mains dé ’ôôsitiôn ét dans aquéé sa famié sé tôuvé éncôé. Au témé d’un vôyagé Èôuvant is dÈcôuvént a vié du Nôd, tôut justé assÈé sôus é côntÔé dé ’État isamiqué dônt és hômmés viénnént d’énévé és déux fèés dé ’Ècivain. Yassin ét Ziad s’y cachént quéqués sémainés uis sé éméttént én ôuté, é émié at ôu Istanbu, é sécônd ôu é Sud du ays (aidémént aêtÈ a ’eIi séa éâchÈ, uis sé énda én Tuquié à sôn tôu). Au dÈbut, à Dôuma, ôn vôit ’Ècivain ét sa fémmé, Samia Khai. J’ai uné afféctiôn aticu-ièé ôu cétté scèné : is sônt assis su dés chaisés én astiqué, dans uné étité chambé méubÈé dé façôn disaaté, ès d’un it uné acé, én fômica, côuvét d’un duvét imimÈ dé gôssés fléus aux tôns maôn ét jauné. Is bôivént un cafÈ aabé, éé a és chévéux côuts ét fumé dés Mabôô ôugés, i ôté uné chémisétté, un ai dés annÈés  imègné a sÈquéncé. I ’aééSamourét facé
6
07/06/2017 15:17
De_l_Ardeur_BAT.indd 7
camÈa éé fait cétté dÈcaatiôn :Plus le temps passe, plus je sens que c’est la personne que j’aime, i sé èvé ôu ôsé un baisé maadôit su sa têté ét quitté a iècé, visibémént Èmu ét émbaassÈ dé ’êté. Cômmé is édôutént és dangés du vôyagé, Yas-sin atia sans Samia qui téntéa dé tôuvé un éu us tad é môyén dé é éjôindé. À éux déux is ônt assÈ vingt ans dans és isôns d’Haféz a-Assad. À un mômént, is sônt dans és ués dé Dôuma ét ôn dÈcôuvé ’uné dé éus amiés dissidéntés : razan Zaitôunéh (j’énténds sôn nôm ôu a é-mièé fôis). Avôcaté sÈciaisÈé dans a dÈfénsé dés isônniés ôitiqués, jôunaisté, miitanté dés dôits dé ’hômmé, éé ést dévénué ’uné dés figués dé a Èvôutiôn (tôut én éfusant ’idÈé mêmé d’uné ôssibé incanatiôn, faisant tôujôus é chôix dé ’ômbé). razan n’a céssÈ d’éxcué ’idÈé mêmé du dÈat magÈ és ménacés, sé méttant ainsi én dangé au nôm d’un cômbat dans équé éé s’ést fôndué tôut éntièé. Aès avôi vÈcu dans a can-déstinitÈ éndant déux ans à Damas, éé viént dé éjôindé Dôuma. Su cés imagés éé a ténté-six ôu ténté-sét ans (sôn annivésaié tômbé au in-téms), sés chévéux sônt d’un bônd céndÈ, bancs a éndôits, un éu cÈus, amassÈs én un chignôn bas. eé ést maigé, sémbé ÈuisÈé mais animÈé d’uné Ènégié uissanté, névéusé. Sa fôcé iadié ét jé mé édéssé ôu ôuvi miéux és yéux. on né ’énténd aé qu’uné fôis. eé démandé à céui qui tiént a camÈa d’aêté dé fimé, é démandé dé façôn cinganté ét ajôuté :Je ne plaisante pas. À ’aièé-an, céux qui a cônnaissént Èchangént dés sôuiés discéts, savént qué c’ést a façôn d’êté dé razan ét d’aiéus, si ôn a égadé bién, ôn éut
7
07/06/2017 15:17
De_l_Ardeur_BAT.indd 8
discéné sôn sôuié én côin. la façôn dônt sé jôué a scèné, dônt és autés énnént acé autôu dé razan, dônt é nôm dé a jéuné fémmé ést énsuité ÈvôquÈ én sôn abséncé (dans môn sôuvéni, Yassin cônfié à un mômént qué ién né ôua aivé à Samia tant qu’éé séa avéc razan mais én évôyant é fim dés môis us tad, jé mé énds cômté qué cétté Èiqué n’éxisté as) : tôus cés ÈÈménts ui fônt ôccué uné acé disôôtiônnÈé au égad dé sôn aaitiôn fuguanté. pôu môi é fim sé dÈcénté ét si éé n’ést us à ’Ècan, sôn visagé, sôn sôuié én côin ét sa façôn d’affimé sa Èséncé né mé quittént us éndant é ésté dé a ôjéctiôn, ni aès, uné fôis a saé quittÈé, ni éncôé aès, uné fôis a nuit assÈé.
Nôus sômmés du mêmé âgé, razan ét môi. et j’ai tôut dé suité aimÈ sôn Ènôm té qu’i sônné én aabé :rôuÈ, sécôndé syabé ÈtiÈé ét un éu fémÈé,nfina ônôncÈ : ra-zan. Té qu’i ést ô-nôncÈ a tôus céux qui savént qui éé ést, savént cômmént sa tajéctôié s’ést mêÈé dé façôn inÈuc-tabé à céé du ays ; chagÈ d’Èchôs, ôud. À a fin du fim, Yassin a-Haj Saéh ét Ziad a-Hômsi – qui incanént ici uné cétainé ôô-sitiôn syiénné, céé qui sôuhaitait én fini avéc tôuté fômé d’ôéssiôn, éigiéusé cômisé – sé étôuvént én Tuquié, hôs dé éu ays qu’is né sônt as ès dé évôi, hôs dé éu ays qui déva faié sans éux. péndant sôn Èié, Yassin s’éntétiént Ègu-ièémént su Skyé avéc Samia. on suit ainsi a situatiôn à Dôuma qui né céssé dé sé téndé. péu à éu, ’Ètau autôu dé a vié sé ésséé uis ôn
8
07/06/2017 15:17
De_l_Ardeur_BAT.indd 9
finit a côméndé qu’éé ést én Ètat dé siègé ét qué ésônné n’én sôtia us. Samia acônté qu’is manquént dé nôuitué, dé cabuant – cé qui inquièté aticuièémént ’Ècivain qui sait qué, sans cabuant, ’ÈécticitÈ dôÈnavant ôduité a dés gÈnÈatéus finia a manqué, ét qu’Inténét césséa aôs dé fônctiônné. Cétté affaié dé iaisôn su é ôint d’êté côuÈé déviént céntaé, finit a incané a tagÈdié én côus. Dans ’uné dés dénièés scènés, ôn dÈcôuvé Yassin ét Ziad dans un cafÈ d’Istanbu. Is éuént, téntént dé côméndé cé qu’is ônt atÈ, n’ônt as vu, as cômis. et is ônt uné façôn dé aé, cômmé si tôut Ètait bé ét bién téminÈ. Fin du fim, Ècan nôi :Le lundi 9décembre 2013 à 10heures du soir, alors que nous n’avions pas ter miné le tournage de ce film, Samira Khalil a été enle vée ainsi que ses compagnons Razan Zaitouneh, Wael Hamadeh et Nazem Hamadi dans la ville de Douma par des islamistes intégristes.
Aujôud’hui éncôé, nu né sait cé qu’i ést advénu dé Samia, razan, Waé ét Nazém. Is sé sônt vôa-tiisÈs. lé sôuèvémént achévait sa mué ét cétté ôôsitiôn-à sé étôuvait disésÈé, ôussÈé hôs du ays, iquidÈé dé façôn mÈthôdiqué. Bacha a-Assad émôtait a misé, é discôus qui cônsis-tait à faié dé a Èvôutiôn uné sÈditiôn ôtÈé a és isamistés ét cônté aquéé sôn Ègimé ôu-vait séu faié émat finissait dé s’incané. A-As-sad séu facé à ’énnémi qu’i s’Ètait chôisi ; é ié dévénait cétain ét ’ôn sé étôuvait, éndant un téms, à ôbsévé é cônflit cômmé ôn égadé un match dé ténnis dans équé ôn n’a as dé favôi.
9
07/06/2017 15:17
De_l_Ardeur_BAT.indd 10
Jusqu’à cé qué dés hômmés én nôi sé méttént à Ègôgé dans é dÈsét dés hômmés bancs ôtant dés cômbinaisôns ôangé ét qué céa, dé façôn quasi instantanÈé, éffacé dés miiés d’autés cimés, dis-cué, ébatté és catés cômmé si a atié côm-ménçait ôu dé bôn ; cômtéus à zÈô, ’hôéu cômméncé à, quand sôn sugissémént s’inscit én fait dans un ông éntéacs, dans un hizômé fôi-sônnant. lés hômmés én nôi ônt éffacÈ a viôéncé qui és a nôuis, écôuvét uné mutitudé dé cimés dés éus, cômmis au gand jôu, én sufacé, ais-sant acé à a sidÈatiôn qui dÈtaché é gésté, ’isôé, ’éxtait dé sa maticé – qué ’ôn sôngé à cés misés én scèné ét à a façôn dônt cés bôuéaux sé étôuvént avéc éus victimésau milieu de nulle part, quand tôut n’ést qué amificatiôns. la sidÈ-atiôn ôngé é ésté dans ’ôubi, né cônduit à ién d’auté qu’à sa ôé éxisténcé ét nôus Ègaé.
Avant dé cômméncé à éndé côntact avéc céux qui ônt cônnu razan, jé côisé sôn nôm ôu a é-mièé fôis dans un ivé (céa sé ôduia à nôuvéau quand jé séais ôngÈé uné bônné fôis ôu tôutés dans ’histôié dé a Èvôutiôn syiénné, ét chaqué fôis ôu ésqué sôn nôm énvéa à ’uné dé cés nôtés qui ônctuént dé façôn inÈvitabé és ôuvagés su a Syié, aissant autant dé étits tôus dans és agés : Xa disparu le…, nous sommes sans nouvelles à ce jour). razan intéviéwé Yassin a-Haj Saéh (’Ècivain du fim, céui dônt a fémmé Samia Khai a ÈtÈ énévÈé avéc éé) su és séizé annÈés qu’i a assÈés én i-sôn. À ’Èôqué jé a côis én vié, énfémÈé quéqué at én Syié dans un iéu sôutéain – iéu dônt ma éÈséntatiôn tiént davantagé dé céé dé ’énfancé
10
07/06/2017 15:17
qué d’un savôi igôuéusémént Ètabi, mais dônt ’imaginaié ôngé cétainés dé sés acinés dans a Ègiôn ca j’ai énsÈ énfant à Miché Séuat, Jéan-pau Kauffmann ét aux autés, à éu mystÈiéusé abséncé qui ôccuait tant dé acé. À ’Èôqué jé énsé qué razan éut éncôé événi, émônté. Cé én quôi, i mé faut é dié d’éntÈé, jé né côis ésqué us (’ésôi infimé éévant dé a séué Ècautiôn atiônnéé). À ’Èôqué dônc, jé nôté :Yassin lui explique qu’il n’y a pas en Syrie de lieu plus digne que la prison pour ceux qui s’opposent au régime. Que, pour lui, il s’est agi d’une affaire d’Èmanciatiôn,deÈvôutiôn intimé. Razan semble incrédule. Repense telle parfois à cet échange,mainténant? Quand elle lui demandait : “Dans les moments de souffrance et de terreur, surtout pendant l’interrogatoire et la tor ture, vers qui vous tourniezvous ?”I mé sémbé qué razan intéôgé ’Ècivain cômmé si éé chéchait à miéux côméndé, éut-êté dans ’idÈé dé sé Èa-é, cômmé ôn énd cônséi auès d’un ami avant dé ati én vôyagé. Mais cé qué jé finis aussi a énténdé én éisant cét éntétién, c’ést qué razan atténd qu’ait iéu énfinsaÈvôutiôn, ét a isôn ést uné ôssibiitÈ à cônsidÈé avéc sÈiéux acé qué c’ést dans cé môndé-à qu’éé vit. razan né sait as, né éut imaginé, qué a Èvôutiôn syiénné ést si ôché ét qué sa vié va tès biéntÔt s’émbaé.
Si j’atténds éncôé un éu avant dé mé métté à énquêté su éé c’ést qué j’Èôuvé dé a Èticéncé, séntimént qui sé ÈvÈéa ténacé ét ôtÈifômé. lé fuit d’abôd d’uné fômé dé cynismé, d’uné diffi-cutÈ à éndé tôut à fait au sÈiéux ’idÈaismé ét ’éngagémént adica, sans faié, dé razan. Cômmé
De_l_Ardeur_BAT.indd 11
11
07/06/2017 15:17