50 blagues commentées pour mieux comprendre l’économie
31 pages
Français

50 blagues commentées pour mieux comprendre l’économie

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
31 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Enfin, un livre d’économie qui protège le pouvoir d’achat. 25% de blagues en plus pour le même prix, et en plus d’autres blagues en bonus ! 50 BLAGUES COMMENTEES POUR MIEUX COMPRENDRE L’ECONOMIE Auteur C!aude GARCIA Introduction Il ne s’agit pas de dénigrer l’économie, discipline essentielle pour comprendre les enjeux de notre société, mais ces blagues visent à rappeler les limites de l’économie. L’économiste ne détient pas la vérité et il ne peut se substituer aux politiciens qui arrêtent les politiques économiques et bien sûr, aux citoyens qui doivent choisir leurs dirigeants et si possible, peser sur les orientations prises. Brocarder l’économiste, c’est une façon de reconnaître son importance tout en la relativisant. Mode d’emploi On trouvera les blagues regroupées par thèmes ainsi que des transitions permettant de lire le livre en passant directement d’une blague à une autre, et si on souhaite un éclairage sur les différentes blagues, on pourra lire dans l’encadré dessous, le commentaire correspondant. Sommaire L’économie, une science inexacte ? Les grands courants économiques L’opposition gauche/droite L’économie ne suffit pas à comprendre la société L’économie au café du commerce Junk jokes ou blagues « pourries » L’économiste ne manque pas d’humour. 1 L’ ECONOMIE : UNE SCIENCE INEXACTE ?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 06 septembre 2011
Nombre de lectures 241
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Enfin, un livre d’économie qui protège le pouvoir d’achat. 25% de blagues en plus pour
le même prix, et en plus d’autres blagues en bonus !


50BLAGUESCOMMENTEESPOURMIEUX
COMPRENDREL’ECONOMIE
AuteurC!audeGARCIA

Introduction
Ilnes’agitpasdedénigrerl’économie,disciplineessentiellepourcomprendrelesenjeux
denotresociété,maiscesblaguesvisentàrappelerleslimitesdel’économie.
L’économistenedétientpaslavéritéetilnepeutsesubstituerauxpoliticiensqui
arrêtentlespolitiqueséconomiquesetbiensûr,auxcitoyensquidoiventchoisirleurs
dirigeantsetsipossible,pesersurlesorientationsprises.
Brocarder l’économiste, c’est une façon de reconnaître son importance tout en la
relativisant.

Moded’emploi
Ontrouveralesblaguesregroupéesparthèmesainsiquedestransitionspermettant
delirelelivreenpassantdirectementd’uneblagueàuneautre,etsionsouhaiteun
éclairage sur les différentes blagues, on pourra lire dans l’encadré dessous, le
commentairecorrespondant.

Sommaire
L’économie,unescienceinexacte?
Lesgrandscourantséconomiques
L’oppositiongauche/droite
L’économienesuffitpasàcomprendrelasociété
L’économieaucaféducommerce
Junkjokesoublagues«pourries»
L’économistenemanquepasd’humour.

1

L’ECONOMIE:UNESCIENCEINEXACTE?

Blague1

«Rienn’estimpossibledansunescienceaussiinexactequel’économie.»
PaulAntoineSamuelson

Lacitationestd’autantplussavoureusequ’elleprovientd’unlauréatduprix
Nobel.Enfait,Samuelsonsaitqu’ilnes’agitpasd’unvraiprixNobelattribuéparla
fondationNobel,maisdu«prixdelabanquedeSuèdeenscienceséconomiques
enmémoired’AlfredNobel».
Oncomprendqu’onpréfèrerésumer,endisantprixNobelsurtoutquandcette
disciplinechercheàselégitimer.L’économieestunedisciplinehonorableetutile
pouréclairercitoyensetdécideurspolitiques,elledevientplusdangereuseet
contestablequandelleprétenddirelavérité,etlaissecroireàTINA(thereisno
alternative).Autrementdit,quandelleveutérigerenprinicipeindépassablele
marché et la conception libérale de l’économie (Tina est une allusion à une
formuledeM.Thatcher).
IlestànoterquelabanquedeSuèdedanslecontextedecrisedessubprimesa
réorientéseschoix.Krugmanen2008,commedeuxrécentsélusmontrenten
partieleslimitesd’uneexcessiveconfiancedansl’autorégulationdesmarchés.
Enrésumé,l’économien’estpasunescienceinexacte,c’estunesciencehumaine,
cequiestdéjàtrèsbien,maissaura-telleévolueretsortirdesondogmatisme?
2
Blague2
L’économistepeutêtrebrillant,maisest-iltoujourscompétent,sestalentsservent-ilsla
collectivité?
«Dansunemontagne,unéconomisterencontreunbergeretsontroupeaude
moutons.L’économisteditauberger:«Jevousparieunmoutonquejesuis
capabledevousdireimmédiatementcombienvousavezdemoutons».Leberger
confiant,acceptelepari.L’économisteluiditalors:«Vousenavezexactement
253″.
Leberger,unpeuébahi,reconnaîtquec’estvraietluidit:«Ben,oui,allez-y
prenezenun».L’économisteprendsonmouton,maisaumomentdepartirle
bergerlerappelleetluidit:«Attendez,moijevousparieunmoutonquejetrouve
votreprofession».
L’économiste,sûrdelui,accepte.Lebergerluidit:«Vousêteséconomiste».
L’économistestupéfaitluidit:«Oui,maiscommentvousavezsu?«Lebergerlui
répondalors:«Rendez-moimonchienetjevousexplique…».

Lablagueneniepasqueleséconomistesaientdescompétences,enparticulieren
mathématiques.Leslivresdeséconomistes(surtoutdestinésauxétudiantsetà
leurscondisciples)leconfirment.Celaexpliqueenparticulierlemécontentement
d’étudiants qui ont milité pour que l’enseignement de l’économie tienne
davantagecomptedesréalitésconcrètes.
L’économiste cherche à asseoir ses raisonnements qu’il veut le plus
scientifiquesurdesdonnéesacceptéesparlacommunautédeséconomistes,mais
celanel’exonèrepasdes’interrogersurlapertinencedesesoutilsetdeleur
évolution surtout quand cela alimente le décalage, voire le divorce entre les
françaisetleursélitesquipourtantdoiventinspirerconfiancepuisquecesont
ellesquidoiventfaireaccepterlessacrifices.
3

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents