Corrigé SES Spécialité 2015

Corrigé SES Spécialité 2015

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Corrigé SES Spécialité 2015

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 22 juin 2015
Nombre de visites sur la page 3 021
Langue Français
Signaler un problème
SCIENCES SOCIALES ET POLITIQUES
Sujet A : En quoi le régime politique des Etats-Unis est-il caractéristique d’un régime présidentiel?
Le régime politique américain est présidentiel car il est marqué par une séparation des pouvoirs (exécutif et législatif) plus forte que dans un régime parlementaire. Pour exemple : section 1 de l’article I et section 1 de l’article II du document. Le président ne peut pas dissoudre l’une des 2 chambres du Congrès. Le chef de l’Etat (président) est aussi le chef du gouvernement, élu au suffrage universel (indirect). Les secrétaires d’Etat ne sont que des collaborateurs du président. Il ne peut pas être contraint à la démission par les Assemblées (Chambre des représentants et Sénat), sauf circonstances exceptionnelles (cf procédure d’impeachment). La place du chef de l’Etat est donc centrale, comme le montre son droit de veto (cf section 7 de l’article I : « Toute proposition de loi votée par la Chambre des Représentants et le Sénat devra être soumise au Président des États-Unis avant d’être promulguée. S’il l’approuve, il la signera ; dans le cas contraire, il la renverra à la chambre dont elle émane, accompagnée de ses objections. » ) Le président des Etats-Unis sait d’ailleurs influencer le travail des parlementaires par le biais de grands discours sur l’orientation de sa politique ou les « marchandages ».
Sujet B : Le répertoire de l’action politique se limite-t-il au vote ?
Le répertoire de l’action politique correspond à la panoplie des moyens d’actions dont disposent les citoyens pour se mobiliser politiquement. Le vote est la première forme de participation politique conventionnelle mais non la seule. Militer dans des partis politiques, appartenir à des groupes d’intérêts voire participer à la vie associative sont d’autres façons de participer à la démocratie. D’autres participations politiques dites non conventionnelles existent, qu’elles soient légales (manifestations, grèves, boycotts, pétitions, campagne d’affichage,…) ou illégales (désobéissance civile, occupation de locaux, attentats, piratages informatiques,…). Le document 1 montre l’attachement des français à la manifestation comme forme de participation non conventionnelle protestataire, le document 2 permet d’illustrer la variété des formes de participation à la vie politique (exemple de lecture : entre février 2011 et février 2013, 51% des français déclaraient avoir signé une pétition ou exprimer leur opinion sur des enjeux publics, 28% déclaraient avoir participé à un débat public, selon la Commission européenne)