Mathématiques commune 2004 Concours National DEUG
4 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Mathématiques commune 2004 Concours National DEUG

-

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement
4 pages
Français

Description

Concours du Supérieur Concours National DEUG. Sujet de Mathématiques commune 2004. Retrouvez le corrigé Mathématiques commune 2004 sur Bankexam.fr.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 08 mars 2007
Nombre de lectures 669
Langue Français

Exrait

SESSION 2004
CONCOURS NATIONAL DEUG _______________ Epreuve commune concours Physique et concours Chimie MATHEMATIQUES PARTIE I Durée : 2 heures
Les calculatrices sontautorisées.NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui sembler être une erreur dénoncé, il le signalera sur sa copie et devra poursuivre sa composition en expliquant les raisons des initiatives quil a été amené à prendre.Les deux exercices sontindépendants. Exercice I  Etude de séries dont le terme général est le reste dune série convergente.
Soitn0 un entier naturel fixé. Soitanune série convergente. On définit pourn entier naturel nn0 +∞ supérieur ou égal àn0,rnson reste de rangn:rn=ak. k=n+1
Le but de lexercice est détudier la convergence de la sérierndans trois exemples différents. nn0 Exemple 1 1.On pose pourn0,an=12n. Calculerrnpuis montrer quernconverge et calculer sa somme. n0 Exemple 2 2. 1 1,On pose pour nan=2. n  Nous allons chercher un équivalent de(rn).  Soitkun entier supérieur ou égal à 1.
Tournez la page S.V.P.
2
a.Montrer quet[k,k+1],(k+11)2t12k12. b.En déduire que pour tout entier naturel non nulnet pour tout entierNsupérieur à 2 et à n+1, on a :k=nN+1(k+11)2nN+1+1td2tk=nN+1k12. c.En déduire que pour tout entier naturel non nuln, on a : 1 1 1 r≤ + n+1nn+1(n+1)2. d.Donner alors un équivalent dern)lorsquenest au voisinage de+∞.
 Que peut-on en conclure sur la nature de la sériern? n1 Exemple 3 On pose pourn1,an=(1)n. n 3.Justifier la convergence dean. n1 4.Expression intégrale dern. 1n  Soitn (un entier naturel non nul. On définit la suiten) parn=(1)nx+ 01 a.Montrer que limIn=0 . n→+∞ n k I b.Montrer quen=ln 2+k=1(kOn.ou1)parrclacrelukn=01()k. e+(1)n, puis exprimerrnen fonction den c.En déduire la valeur d n=1n 5.Conclusion a .En utilisant une intégration par parties, montrer que lon a : (1)n1 In=a(n+1)+Onαaet>1 sont à déterminer.
b.En déduire la nature de la sériern. n1
dx.
.
3
Exercice II  Racines carrées de matrices On rappelle queM3( lensemble des matrices carrées de taille 3 à coefficients réels.) désigne SoitAM3( on dit quune matrice) ,RM3() est une racine carrée deAsiR2=A. Le but de lexercice est de chercher les racines carrées de la matriceA dans les deux exemples suivants qui sontindépendants. 11 5 5 Exemple 1 Cas oùA=553333.  −  6.Réduction deADéterminer le polynôme caractéristique deA puis justifier lexistence dune matrice PM3( telle que) inversibleA=PDP1D000010. =  160 0
7.Montrer queR une racine carrée de estA, si et seulement si la matriceS=P1RP une est racine carrée deD. 8.Racines carrées deDSoitSune racine carrée deD.
a.Montrer queDS=SD. b.Montrer que la matriceSest diagonale. c.Pouri∈{1, 2, 3 , on note respectivementsi etdi coefficients diagonaux des les matricesSetD. Exprimersien fonction dedien déduire les racines carrées de lapuis matriceD. 9.Ecrire toutes les racines carrées deA laide de la matrice àP. (On ne demande pas de calculerP.)
Exemple 2 : Cas oùA=100000. 0 1 010. Question préliminaire : Endo
morphisme nilpotent
Soitf un endomorphisme non nul de3nilpotent, cest-à-dire vérifiantfN= un0 pour certain entier naturelN. Il existe alors un entier naturel non nulktel quefk10 etfk=0 . Le but de la question est de montrer quek3 .
Tournez la page S.V.P.
4
Soitxun vecteur de3tel quefk1(x) 0 . a.Montrer que pouri∈{0,1,...,k1 , le vecteuri(x non nul. (on rappelle que) est 0(x)=x) b.Montrer que les vecteursfi(x)0ik1forment une famille libre. c.Que peut-on en déduire pourk? Justifier votre réponse. Remarque :Si une matriceM dans une base un endomorphisme représentef nilpotent, on dit queMestnilpotente.
11.Supposons quil existeRune racine carrée deA. a.CalculerA2,A3. En déduire queRest nilpotente. b.Calculer alorsR4. Comparer avecA2puis conclure.
Fin de lénoncé.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents