UNSA L3 Variable complexe Partiel du octobre
4 pages
Français

UNSA L3 Variable complexe Partiel du octobre

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
4 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur
UNSA 2007/2008, L3-Variable complexe, Partiel du 29 octobre 2007. Duree : 2h. Tout document interdit. Une redaction claire et precise sera appreciee. Bareme indicatif: 7 + 6 + 7 1.a. Quelles sont les racines du polynome z2 ? 2z + 2 ? 1.b. Decomposer la fraction 1z2?2z+2 en elements simples. 1.c. Determiner le developpement de Taylor de 1z2?2z+2 au voisinage de l'origine. Quel est son rayon de convergence R? 1.d. Calculer 12pii ∫ ?r dz z2?2z+2 pour ?r(t) = re it, t ? [0, 2pi], en distinguant les cas r < R et r > R. 2. On considere la serie entiere s(z) = ∑ n≥1 zn n . 2.a. Quel est le rayon de convergence de s(z) ? 2.b. Calculer la derivee s?(z) et determiner le developpement de Taylor de s?(z) au voisinage de z0 = 12 . 2.c. En deduire le developpement de Taylor de s(z) au voisinage de z0 = 12 . Quel est son rayon de convergence ? 2.d. Comparer les domaines de definition de la fonction analytique s(z), obtenus en 2.

  • tion ?

  • racine

  • ezp ?

  • dz z2

  • developpement de taylor

  • origine

  • voisinage de z0

  • rayon de convergence


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 octobre 2007
Nombre de lectures 23
Langue Français

Exrait

UNSA 2007/2008, L3-Variable complexe, Partiel du 29 octobre 2007. Dure´e:2h.Toutdocumentinterdit. Uner´edactionclaireetpre´ciseseraappre´cie´e. Barˆemeindicatif:7+6+7
2 1.a.ltnoarseleuQsselynolmeˆoneciupsdz2z+ 2? 1 1.b.´Dcenctioafraserlompo2e´le´ne.esplimssntme z2z+2 1 1.c.leveeppotnemaTed´eDrmteerind´leylorde2au voisinage de z2z+2 l’origine. Quelest son rayon de convergenceR? R 1dz it 1.d.Calculer2pourγr(t) =re ,t[0,2π], en distinguant 2πi γrz2z+2 les casr < Retr > R. P n z 2.ere`itneeire´saleonsid`erOncs(z) =. n1n 2.a.Quel est le rayon de convergence des(z) ? 0 2.b.ulerCalcrevial´de´es(zeretd´etedrlnemippoleve´Tedtnemeaylorde) 01 s(z) au voisinage dez0= . 2 1 2.c.E´endirduedeleve´ppolnemeTedtdreyaols(z) au voisinage dez0= . 2 Quel est son rayon de convergence ? 2.d.nanotylaofalitcnCueiqseodamnimoaperlrnitiondeesded´es(z), obtenus en 2.a et en 2.c. z z(p1) 3.PourpN\{0}, on poseB(z, p) = 1 +e+∙ ∙ ∙+e. 3.a.Montrer que pourplyroeveloppementdeTaocseicestne´dud,l1 P n bn(p)z B(z, pneire´v)=t n0n! n nn bn(p++ 1) = 0∙ ∙ ∙+ (p1). Quelestlerayondeconvergencedude´veloppementdeTaylordeB(z, p) ? zp z 3.b.onfonction´neeqlulaetitEbaillre1 =B(z, p)(e1).nE´ddereui pourn1, p1,la relation n1  X n n p=bk(p). k k=0 3.c.uresncreur´rceprratneroMnsxeielmoˆnylopedecnetsbn(xv)e´iratn n1  X n n x=bk(x). k k=0 P n zx bn(x)z e1 3.d.En admettant queB(z, x) ==z, expliciter la fonc-n0n!e1 ∂B(z,x) tionβ(z) =|x=0aTedrolyeppotnemd´leelevrmteerinineet`´ael.Dorig ∂x le rayon de convergence deβ(znemevisruce´rrenmieretD´).tsdeciencoetles P n βnz β(z) =, (qu’on appellenombres de Bernoulli) pourn= 0,1,2,3. n0n!
1
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents