Bac 2017 Philosophie L ADN
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Bac 2017 Philosophie L ADN

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement
2 pages
Français

Description

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2017 PHILOSOPHIE Série L SUJET Durée de l’épreuve : 4 heuresCoefficient : 7 Ce sujet comporte 2 pages numérotées 1/2 à 2/2.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 22 mai 2017
Nombre de lectures 647
Langue Français

Exrait

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2017 PHILOSOPHIE Série LSUJET Durée de l’épreuve : 4 heures Coefficient : 7Ce sujet comporte 2 pages numérotées 1/2 à 2/2. L’usage des calculatrices est strictement interdit.
17PHLIAN1
1/2
Le candidat traitera, au choix, l’un des trois sujets suivants :
er 1 sujet : Le sens de ce que l’on dit se réduit-il à ce que l’on veut dire ? ème 2 sujet : Le droit de propriété doit-il être limité ? ème 3 sujet : Expliquer le texte suivant : La raison nous assure que puisqu’il n’est pas en notre pouvoir de borner nos désirs, et que nous sommes portés par une inclination naturelle à aimer tous les biens, nous ne pouvons devenir heureux qu’en possédant celui qui les renferme tous. Notre propre expérience nous fait sentir que nous ne sommes pas heureux dans la possession des biens dont nous jouissons, puisque nous en souhaitons encore d’autres. Enfin nous voyons tous les jours que les grands biens dont les princes et les rois même les plus puissants jouissent sur la terre, ne sont pas encore capables de contenter leurs désirs : qu’ils ont même plus d’inquiétudes et de déplaisirs que les autres ; et qu’étant, pour ainsi dire, au haut de la roue de la fortune, ils doivent être infiniment plus agités et plus secoués par son mouvement que ceux qui sont au-dessous et plus proche du centre. Car enfin ils ne tombent jamais que du haut ; ils ne reçoivent jamais que de grandes blessures ; et toute cette grandeur qui les accompagne et qu’ils attachent à leur être propre ne fait que les 1 grossir et les étendre, afin qu’ils soient capables d’un plus grand nombre de blessures et plus exposés aux coups de la fortune. MALEBRANCHE,De la recherche de la vérité(1675) 1 de telle sorte qu’en fin de compte La connaissance de la doctrine de l'auteur n'est pas requise. Il faut et il suffit que l'explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dont il est question.
17PHLIAN1
2/2