Bac Première – Réussir son bac de français – De la perplexité aux lauriers !

Documents
44 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Mme Parmoli Professeur de français RÉUSSIR SON BAC DE FRANÇAIS DE LA PERPLEXITÉ AUX LAURIERS ! © Les Éditions du WebPédagogique, 2010. http://lewebpedagogique.com 8 rue La Bruyère, 75009 Paris 1 SOMMAIRE Acte I : EN COULISSES : S’ORGANISER, MODE D’EMPLOI ! .............................................. 4 Scène 1 : EN COURS, DEVENIR ACTEUR DE SON PROPRE SAVOIR ....................4 Scène 2 : HORS SCENE : LE TRAVAIL A LA MAISON ! ...................................................................7 Scène 3 : IMPROVISEZ-VOUS METTEUR EN SCÈNE : PROGRAMMEZ VOS RÉVISIONS ! ..............................9 ACTE II : BIEN SE PRÉPARER AUX EXERCICES TYPES BAC. ............................................. 11 Prologue : LA QUESTION DE CORPUS .................................................. 11 Scène 1 : SAVOIR FAIRE UN COMMENTAIRE ........... 12 Scène 2 : SAVOIR FAIRE UNE DISSERTATION.......................................... 17 Scène 3 : SAVOIR FAIRE UNE ÉCRITURE D’INVENTION .............................................................. 20 Scène 4 : MAÎTRISER L’ORAL ............................................................ 26 ACTE III : MAÎTRISER LES NOTIONS INCONTOURNABLES ! ............................................. 28 Scène 1 : LES MOUVEMENTS LITTÉRAIRES ............................................ 28 Scène 2 : LES GENRES ....................................................................

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 19 mars 2010
Nombre de visites sur la page 287
Langue Français
Signaler un problème
Mme Parmoli Professeur de français RÉUSSIR SON BAC DE FRANÇAIS DE LA PERPLEXITÉ AUX LAURIERS !
© Les Éditions du WebPédagogique, 2010. http://lewebpedagogique.com 8 rue La Bruyère, 75009 Paris
1
SOMMAIRE
Acte I : EN COULISSES: S’ORGANISER, MODE D’EMPLOI4! ..............................................
Scène 1 : ENCOURS,DEVENIRACTEURDESONPROPRESAVOIR ....................................................4
Scène 2 : HORS SCENE : LETRAVAILALAMAISON !...................................................................7
Scène 3 :IMPROVISEZ-VOUSMETTEURENSCÈNE :PROGRAMMEZVOSRÉVISIONS !..............................9
ACTE II : BIEN SE PRÉPARER AUX EXERCICES TYPES BAC.............................................. 11
Prologue : LA QUESTION DE CORPUS .................................................................................. 11
Scène 1 : SAVOIR FAIRE UN COMMENTAIRE........................................................................... 12
Scène 2 : SAVOIR FAIRE UNE DISSERTATION.......................................................................... 17
Scène 3 : SAVOIR FAIRE UNE ÉCRITURE D’INVENTION.............................................................. 20
Scène 4: MAÎTRISER L’ORAL............................................................................................ 26
ACTE III : MAÎTRISER LES NOTIONS INCONTOURNABLES ! .............................................28
Scène 1 : LES MOUVEMENTS LITTÉRAIRES ............................................................................ 28
Scène 2 : LES GENRES.................................................................................................... 29
ACTE IV : LES PETITS PLUS QUI FONT LA DIFFÉRENCE !............................................... 38
Scène 1: A L’ÉCRIT...................................................................................................... 38
Scène 2: A L’ORAL....................................................................................................... 39
ACTE V : LE JOUR J, EN SCÈNE ! ...........................................................................41
2
Futur bachelier,  Commençonspar se débarrasser,d’entrée de jeu, de quelques idées reçues! Souvent, l’élève se sous-estime et diminue inconsciemment ses propres chances de réussite Analysons les répliques courantes des élèves à l’égard du français: « Jen’aime pas lire»: les œuvres lues en classe suffisent à avoir un réservoir de références. Même s’il est préférable d’avoir élargi soi-même sa culture livresque, bonne nouvelle,ce n’est pas indispensable pour réussir son bac!D’ailleurs,quelqu’un qui lit énormément n’a pas forcément des qualités d’observation et d’analyse hors du commun… Lire et analyser sont deux choses différentes. «Je n’ai pas assez de connaissances pour analyser un texte»: tomber sur un ou des auteur(s) inconnu(s) le jour J ne vous empêche en rien d’étudier son style dans un commentaire, bien au contraire,c’est même souvent mieuxvous portez un regard car neuf sur le texteet n’essayez pas de plaquer des connaissances inutiles ou hors sujet! Merci le paratexte qui vous donnera la date du texteet vous évitera d’avoir à apprendre à quels siècles appartiennent les auteurs! Soyez malins et vigilants, c’est aussi cela être efficace ! »« Jene suis pas bon en rédaction: outre le fait que cela s’apprenne, il n’y a pas d’épreuve de « rédaction »à proprement parler. Votre style devra être le plus clair possible. Ce qui sera noté ne sera pas les fioritures de votre prose mais la qualité des analyses et la pertinence de votre plan en commentaire. n« Jee suis pas à l’aise àl’oral»: c’est pourtant à l’oral qu’il est le plus facile de briller, même pour un élève moyen !L’oral redonne sa chance à tout le monde, on tombe forcément sur quelque chose que l’on a préparé! De surcroît, on ne vous demande pas d’être à l’aise mais de donnerl’impression de l’être, nuance!  Rassuré?! Le but de cet ouvrage n’est donc pas de ressasser une quantité assommantede connaissances, d’ailleurs inutiles pour les épreuves!Comme vous l’avez sûrement compris, le bac français fait appel plus à un savoir-faire qu’à un savoir étendu ! Votre assiduité en cours (il faut disposer de la matière première pour pouvoir réviser !) et votre aptitude à vous préparer seront ainsi vos meilleurs alliés. Au boulot, certes, mais pas n’importe comment! Vous allez vous préparer, tel un acteur, au fur et à mesure des répétitions, à la représentation finale !
3
Mme Parmoli
Professeur de français
Acte I : EN COULISSES: S’ORGANISER, MODE D’EMPLOI! Scène 1 : EN COURS, DEVENIR ACTEUR DE SON PROPRE SAVOIR Personnages en scène : vous, le prof.
I)Du figurant àl’élèveactif !
 Letemps que vous passez en cours n’est pas réductible alorsautant mettre ces heures à profit! Vous verrez qu’un cours où vous serez actif passera bien plus vite qu’un cours où vous êtes passif. De plus, c’est du temps gagné à la maison: plus vous avez été actif, moins vous aurez de mal à retenir par la suite. C’est rentable! Il faut rester logique : le cours se comprend en cours et pas à la maison
Mais comment devenir actif ?
Ménager une transition: à chaque début de cours,compter mentalement jusqu’à 3 ou -faire le vide quelques secondes peuvent être un préalable nécessaire à une bonne concentration. Vous n’êtes pas une machine à enregistrer, alors stimulez votre concentration !En attendant que le professeur termine les absences et ne commence, relisez les grands titres du cours précédent afin de vous resituer et de comprendre la logique de la leçon.
Se concentrer sur la voixun ralentissement va signaler les définitionsprofesseur : du -importantes à prendre intégralement, un débit rapide sera pris pour les exemples, les détails, les anecdotes, ce qui illustre mais n’est pas primordial à retenir.
Comprendre ce que vous prenez en note. Vous n’êtes pas une photocopieuse! Il faut -non seulement écouter avec ses oreilles mais aussi avec son cerveau! Posez-vous des questions, faites mentalement des liens avec des choses que vous connaissez ou une autre partie du cours. Avant d’écrire, reformulez ourépétez mentalement, appropriez-vous le sens de ce que vous allez prendre en notes.
A la fin d’un paragraphe, lorsque le professeur fait une courte pause, profitez-en pour -résumer le paragraphe en 3 mots: notez-les à côté du titre au crayon de papier. clés C’est déjà un travail de synthèse et de mémorisation!
Si malgré vos efforts, vous êtes incapable de vous poser des questions pendant le cours et -que votre attention se relâche, prenez le tempsd’entourer les mots clé, de les reporter dans la margepour des révisions en diagonales plus efficaces. Souligner, mettez en relief les choses importantes. Règles et surligneurs vous permettront de baliser le terrain pour vos révisions. Un moyen pratique pour se distraire un peu tout en restant un minimum efficace…
Essayer d’anticiper mentalementce que le professeur va dire: c’est aussi un moyen de -bien rester concentré et de tester sa logique.
4