6 pages
Français

Bac sciences de la vie et terre svt 1997 s

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Baccalauréat (filières générales) / 1997 / Sciences de la vie et de la terre (SVT)Question : Non−soi et lymphocytesMécanismes de l'immunitéExpliquez les mécanismes de reconnaissance du non−soi par les lymphocytes.L'évaluation prendra en compte l'organisation et l'illustration de la réponse.Exercice : RU 486 : maîtrise de la reproductionMaîtrise de la reproductionUne interruption de grossesse peut être réalisée, en milieu médical, par traitement chimique :l'administration de RU 486 entraîne l'apparition des règles et l'expulsion de l'embryon implanté dansl'endomètre utérin.En reliant, par un raisonnement logique, les informations fournies par les documents 1 à 3, expliquez le moded'action du RU 486 en tant que contragestif.Document 1 : Formules chimiques de la progestérone et du RU 486.Document 2 : Dosage d'hormones ovariennes dans l'urine d'une femme pendant 73 jours.Informations complémentaires :− dans l'urine, la progestérone est éliminée sous forme de prégnandiol, et les oestrogènes sous forme dephénolstéroïdes ;− c'est la chute du taux d'hormones ovariennes qui déclenche les règles.Document 3 : Une expérimentation chez la Rate.3On injecte chez des Rates différentes molécules marquées au tritium ( H). Leur utérus est prélevé 15 minutesaprès l'injection. On réalise des coupes fines au niveau de la muqueuse (endomètre) et du muscle utérins. Cescoupes sont placées à l'obscurité, pendant plusieurs semaines, au contact d'un papier photographique vierge ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 1 355
Langue Français
Baccalauréat (filières générales) / 1997 / Sciences de la vie et de la terre (SVT)
Question : Non-soi et lymphocytes
Mécanismes de l'immunité
Expliquez les mécanismes de reconnaissance du non-soi par les lymphocytes.
L'évaluation prendra en compte l'organisation et l'illustration de la réponse.
Exercice : RU 486 : maîtrise de la reproduction
Maîtrise de la reproduction
Une interruption de grossesse peut être réalisée, en milieu médical, par traitement chimique :
l'administration de RU 486 entraîne l'apparition des règles et l'expulsion de l'embryon implanté dans
l'endomètre utérin.
En reliant, par un raisonnement logique, les informations fournies par les documents 1 à 3,
expliquez
le mode
d'action du RU 486 en tant que contragestif.
Document 1
: Formules chimiques de la progestérone et du RU 486.
Document 2
: Dosage d'hormones ovariennes dans l'urine d'une femme pendant 73 jours.
Informations complémentaires :
- dans l'urine, la progestérone est éliminée sous forme de prégnandiol, et les oestrogènes sous forme de
phénolstéroïdes ;
- c'est la chute du taux d'hormones ovariennes qui déclenche les règles.
Document 3
: Une expérimentation chez la Rate.
On injecte chez des Rates différentes molécules marquées au tritium (
3
H). Leur utérus est prélevé 15 minutes
après l'injection. On réalise des coupes fines au niveau de la muqueuse (endomètre) et du muscle utérins. Ces
coupes sont placées à l'obscurité, pendant plusieurs semaines, au contact d'un papier photographique vierge.
La présence du marqueur radioactif est révélée sur l'autoradiographie obtenue par des grains d'argent
apparaissant sous forme de points noirs.
Les résultats correspondant aux comptages réalisés sur différentes coupes sont donnés dans le tableau
ci-dessous.
Question : Non-soi et lymphocytes
1