Baccalauréat Français 2016 série L  corrigé sujet d invention
1 page
Français

Baccalauréat Français 2016 série L corrigé sujet d'invention

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
1 page
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Corrigé Baccalauréat Français 2016 – Série L – Écriture d’invention Vous aurez une bonne note, voire très bonne, si et seulement si vous avez suivi

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 17 juin 2016
Nombre de lectures 2 686
Langue Français

Exrait

Corrigé Baccalauréat Français 2016 – Série L – Écriture d’invention
Vous aurez une bonne note, voire très bonne, si et seulement si vous avez suivi les consignes. Concernant l’écriture d’invention du bac, c’est la chose la plus importante à vous dire. Décortiquons ensemble ces fameuses consignes :
Situation d’énonciation : un monologue intérieur. Il s’agit donc d’un discours solitaire et intérieur. Vous devez livrer les pensées, « réflexions » et « méditation » d’un monument. Il faut choisir de quel monument il s’agit (vous pouvez l’inventer ou non) : le lieu où il est doit être clairement défini et vous devez le prendre en compte dans votre devoir. On vous donne des exemples pour vous aider : appuyez‐vous dessus. Vous vous interrogez « par exemple sur sa raison d’être », sur « le comportement des hommes » et sur « son avenir ». Rien n’interdisait de prendre ces indications pour un plan de devoir ; car, rappelons‐le, l’écriture d’invention est un écrit pertinent et cohérent, aussi structuré qu’une dissertation.
Ce document a pour objet d’aider les candidats à se situer par rapport aux attentes du jury. L’auteur aimerait cependant vous faire deux remarques :
L’examinateur sait que vous êtes lycéens et que vous n’avez pas (encore) un savoir et un savoir‐faire absolument sûrs. Il veut cependant voir comment vous pensez et comment vous réinvestissez vos connaissances face à des textes nouveaux. Il apprécie toujours l’effort du candidat et il n’hésite pas à valoriser les interprétations justes. Quelle que soit votre impression, ne vous découragez surtout pas : on sait rarement s’évaluer soi‐même. Allez à l’oral avec vaillance, zèle et courage. Il faut savoir relever le défi avec maturité et se battre comme il se doit. Rien n’est perdu ;‐) Anne‐Laure LE GOUIC
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents