Sujet du bac ES 2009: Mathématique Obligatoire
5 pages
Français

Sujet du bac ES 2009: Mathématique Obligatoire

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
5 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

QCM général, calculs de probabilités d'événements, nuage de point et droite de régression, analyse de fonctions.
Sujet du bac 2009, Terminale ES, Amérique du Sud

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2009
Nombre de lectures 66
Langue Français

Exrait

Baccalaurat ES – Amrique du Sud – novembre 2009 EXERCICE 1 (Commun  tous les candidats) (3 points): Cet exercice est un questionnaire  choix multiples (QCM). Pour chaque question, une seul des trois rponses est exacte. Indiquer sur la copie le numro de la question et recopier la rponse exacte sans justifier le choix effectu. Le barme sera tabli comme suit : pour une rponse exacte, 0,5 point ; pour une rponse fausse ou labsence de rponse, 0 point. 1)Un vhicule cote 15 000 € en 2008. Il se dprcie de 10 % par an (cest--dire que son prix de revente baisse de 10 % par an). Sa valeur  la vente au bout de cinq ans sera de : 7 500 €8 857,35 €5 000 € 2)Soituune fonction strictement positive sur lintervalle ]0 ;+ ∞lim[. Siu(x) = 0 alors : x→ + ∞ ln[ limu(x)] =+ ∞ limln[u(x)] =− ∞ limln[u(x)] = 0 x→ + ∞x→ + ∞x→ + ∞ 3)On donne ci-dessous une loi de probabilit. xi0 10 –10 pi 0,2 0,3 0,5 Son esprance mathmatique est gale  : 3–30 4)Pour touta> 0, ln(3a) – ln(a) est gale  : ln(3)ln(2a)2ln(a) 1 2x+ 1 5)e dxest gale  : 0 3 3 3ee – ee –2e2e –2 4 + 2x 6)Pour tout relx, eest gale  : 2x2 2x+ 24 2x eee +e
ES-AmeriqueSud nov09
Page 1 sur 5
EXERCICE 2 (Candidat nayant pas choisi lenseignement de spcialit) (5 points): 3 Dans cet exercice, tous les rsultats seront arrondis  10prs. Un tude sur le taux dquipement en tlphonie des mnages dune ville a permis dtablir les rsultats suivants : -90 % des mnages possdent un tlphone fixe ; -Parmi les mnages ne possdant pas de tlphone fixe, 87 % ont un tlphone portable ; -80 % des mnages possdent  la fois un tlphone fixe et un portable. Notations : Si A et B sont des vnements, Adsigne lvnement contraire de A et pB(A) la probabilit que lvnement A soit ralis sachant que lvnement B lest. On choisit un mnage au hasard et on note : -F lvnement : « le mnage possde un tlphone fixe » ; -T lvnement : « le mnage possde un tlphone portable ». 1)a. Grce aux donnes de lnonc, donner p(FT), p(F) et pA(T). b. Calculer pF(T). 2)Dmontrer que la probabilit de lvnement T est 0,887. 3)Sachant que le mnage choisi na pas de tlphone portable, quelle est la probabilit que ce soit un mnage possdant un tlphone fixe ? 4)On choisit successivement au hasard et de manire indpendante trois mnages. Quelle est la probabilit quil y en ait au plus deux ayant un tlphone portable ? EXERCICE 2 (Candidat ayant choisi lenseignement de spcialit) (5 points): 2u+ 4 n Soit la suite (u) dfinie paru= 1 et pour tout entier naturelnparu= . n0n+1 3 1)Calculeru,uetu. 1 23 2)Le plan est rapport  un repre orthonormalO(units graphiques : 2 cm). 2x+ 4 Soitla fonction dfinie sur lintervalle [0 ;+ ∞[ par(x.) = 3 a.Tracer la reprsentation graphiquedde la fonctionainsi que la droiteΔdquationy=x. b.En utilisantdetΔ, construireu,uetu. 1 23 c.Conjecturer limu laide de la construction, que lon peut imaginer, dun grand nombre de n n→ + ∞ termes de la suite (u). n 3)On considre la suite (v) dfinie pour tout entier naturelnparv=u– 4. n nn a.Montrer que la suite (v) est une suite gomtrique dont on prcisera la raison et le premier n terme. n 2 b.Exprimerven fonction denet en dduire queu= 4 – 3. n n 3 c.Quelle est la limite de la suite (u) ? n
ES-AmeriqueSud nov09
Page 2 sur 5
EXERCICE 3 (commun  tous les candidats) (5 points): Le tableau ci-dessous donne le chiffre daffaires, exprim en milliers deuros, ralis par une chane commerciale : Anne 20012002 2003 2004 2005 2006 Rang de lannexi1 2 3 4 5 0 Chiffre daffaires en 55 58 64 85105 112 milliers deurosyi Partie 1 1)Reprsenter le nuage de points associ  la srie statistique (x;y) dans le plan muni dun repre i i orthogonal dunits : 2 cm pour une anne en abscisse et 1 cm pour 10 milliers deuros en ordonne. 2)Calculer les coordonnes du point moyen G (x;y) et le placer sur la figure prcdente. On dcide deffectuer deux ajustements successifs en vue de faire des prvisions. Partie 2 1)a. Dterminer  laide de la calculatrice une quation de la droite de rgression D deyenxpar la 1 mthode des moindres carrs. On arrondira les coefficients  10prs. b. Tracer cette droite sur le graphique de la partie 1. 2)En supposant que lvolution constate se maintienne, estimer le chiffre daffaires ralis en 2011 (on prcisera la mthode utilise). Partie 3 On dcide dajuster le nuage de points de la partie 1 par la courbereprsentant, dans le repre dj dfini, x une fonctiondfinie sur lintervalle [0 ;+ ∞[ par :(x) =ab, oaetbsont deux rels strictement positifs. 1)On impose  la courbe reprsentative de la fonctionde passer par les points A (0 ; 55) et B (5 ; 112). Calculer les valeurs exactes deaetbtelles que la fonctionvrifie cette condition, puis donner la 2 valeur approche arrondie  10prs deb. x 2)Pour la suite, on considrera que(x) = 551,15pour tout relxde lintervalle [0 ;+ ∞[. Estimer grce  ce nouvel ajustement le chiffre daffaires, en milliers deuros, ralis en 2011 (on arrondira le rsultat au centime).
ES-AmeriqueSud nov09
Page 3 sur 5
EXERCICE 4 (commun  tous les candidats) (7 points): Soientetgdeux fonctions dfinies et drivables sur lintervalle ]0 ;+ ∞[ telles que pour tout relxde cet intervalle : e (x) = (x– e)(lnx– 1)etg(x) = lnxx La courbe reprsentative de la fonctiongdans un repre du plan est donne en annexe et lunit graphique est 2 cm. Partie 1 1)Dmontrer que la fonctiongest strictement croissante sur lintervalle ]0 ;+ ∞[. 2)Calculerg(e) et, grce  la question 1, donner le signe deg(x) pour toutxstrictement positif. Partie 2 1)Dterminer les limites de la fonctionen 0 et en+ ∞. 2)On notela drive de. Dmontrer que(x) =g(x) pour tout nombre relxstrictement positif. 3)Etablir le tableau des variations de la fonction. (On y fera figurer les limites de la fonctionen 0 et en+ ∞). 4)Reprsenter graphiquement la fonctionsur la feuille annexe jointe au sujet. Partie 3 Soit F la fonction dfinie et drivable sur lintervalle ]0 ;+ ∞[ telle que pour tout relxde cet intervalle : 2 x3 2 F(x) = –exlnx+ 2exx. 2 4 1)Dmontrer que la fonction F est une primitive de la fonctionsur lintervalle ]0 ;+ ∞[. 2)On considre le domaine dlimit par la courbelaxe des abscisses, les droites dquationsx= 1 etx= e. a.Hachurer ce domaine sur le dessin. e b.Calculer la valeur exacte de(x) dx. 1 c.En dduire une valeur approche arrondie au centime de laire du domaine exprime en cm.
ES-AmeriqueSud nov09
Page 4 sur 5
Exercice 4
ES-AmeriqueSud nov09
Annexe  complter et  rendre avec la copie
g
Page 5 sur 5
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents