7 pages
Français

L'appel de la chaire

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Secondaire, Lycée, Terminale
Ep re uv e G az ett e da te : 1 1/ 3/ 20 10 L'appel de la chaire A une epoque ou les pouvoirs publics cherchent a transformer radicalement la recherche franc¸aise, ou ce sont de plus en plus des projets de courte duree que les agences de moyens financent, ou les credits recurrents des laboratoires de recherche diminuent au profit de ces financements et ou, en contrepartie, nous entendons en permanence dire qu'il faut creer des synergies entre recherche publique et entre- prises privees, voire que nos laboratoires doivent trouver une partie de leurs finan- cements dans les entreprises, il peut etre utile d'essayer de comprendre ou menent ces evolutions. Nous nous proposons de mettre en evidence les cotes pervers d'un tel systeme sur un exemple, celui des chaires. Qu'est-ce qu'une chaire ? Une grande entreprise privee peut se faire operateur de recherche a divers titres : en possedant son propre departement de recherche ; en employant sous contrat a duree determinee et/ou partielle des chercheurs du secteur public ; ou en financ¸ant une partie des travaux de recherche d'une equipe de chercheurs du secteur public. Dans le premier cas, l'entreprise definit ses propres objectifs, elle emploie ses propres salaries et elle oriente leurs travaux suivant des strategies qui sont en accord avec les interets particuliers de ses dirigeants et de ses actionnaires.

  • recherche public

  • part sur les consequences scientifiques

  • explosion des offres de recherche en mathematiques financieres

  • profit d'activites d'interet general

  • epidemiologistes de l'ecole superieure de sciences

  • creux de l'avancee des connaissances

  • public

  • accord avec les interets particuliers

  • chaire


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 25
Langue Français
L’appel
de
la
chaire
` Aune´epoqueo`ulespouvoirspublicscherchenta`transformerradicalementla recherchefran¸caise,o`ucesontdeplusenplusdesprojetsdecourtedur´eequeles agencesdemoyensnancent,ou`lescr´editsr´ecurrentsdeslaboratoiresderecherche diminuentauprotdecesnancementseto`u,encontrepartie,nousentendonsen permanencedirequilfautcr´eerdessynergiesentrerecherchepubliqueetentreprisesprive´es,voirequenoslaboratoiresdoiventtrouverunepartiedeleursnancementsdanslesentreprises,ilpeuteˆtreutiledessayerdecomprendreo`um`enent ces´evolutions.Nousnousproposonsdemettreene´videncelescoˆt´esperversdun telsyst`emesurunexemple,celuideschaires.
Qu’estce qu’une chaire ?
Unegrandeentrepriseprive´epeutsefaireope´rateurderecherchea`diverstitres: enposs´edantsonpropred´epartementderecherche;enemployantsouscontrata` dure´ed´etermin´eeet/oupartielledeschercheursdusecteurpublic;ouennanc¸ant unepartiedestravauxderecherchedunee´quipedechercheursdusecteurpublic. Danslepremiercas,lentreprisede´nitsespropresobjectifs,elleemploiesespropres salari´esetelleorienteleurstravauxsuivantdesstrat´egiesquisontenaccordavecles inte´rˆetsparticuliersdesesdirigeantsetdesesactionnaires.Dansledeuxie`mecas, elled´enitsesobjectifsconjointementavecleschercheursdusecteurpublic,dans une´quilibrea`trouverentresesinte´rˆetsparticuliersetlint´ereˆtge´ne´ralpoursuivi parleschercheursdusecteurpublic.Danslederniercas,celuidum´ece´nat,soit lentreprisecontribuea`unfondsndbopa´elurpeusiasetonparlesruartseablielru alors defondation, soit elle alloue des moyens dans le cadre d’untenaparablilatr´ieart souventappele´chairecuveeadronnfcoasnobroSneeriahcenneouaunape`( Coll`egedeFrance,icilachairenestpaspersonni´ee).
´ Etude de cas
PrenonslexempledugroupeWotanis,ge´antimaginairedesindustriesphy` tosanitaireetpharmaceutique.Acˆote´desonde´partementderechercheet de´veloppement,a`coˆte´descontratsderecherchequecegroupesigner´eguli`erement avecdeschercheursetdesdoctorantsdediverse´tablissementspublicsetuniversit´es,legroupeWotanisnanceunepartieduprogrammederechercheet denseignementdune´equipederecherche,ctiveelleaussi,disonsle´quipe ´ d´epid´emiologiedelEcoleSupe´rieuredeSciences,etcea`hauteurdunmillion deurosr´epartissurcinqans.Surlepapier,la«chaire Wotanis»ne donne pas dordresconcernantlesactivite´sdel´equipederecherchepuisquecellescisont ´ toujoursd´etermin´eesparcontrataveclEtat.Ellenancesimplement,sansautre contrepartiequelapublicite´decepartenariat,missions,´equipementainsique contratsa`dure´ed´etermin´eeenlienaveccesactivit´es.Sur le papier seulement, carenligranesedessineclairementledangerdelinge´rencesansgardefous dint´ereˆtsparticuliersdanslorientationdelarecherchepublique. 1