Magellan et le Nouveau Monde

-

Documents
5 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Devoir d'histoire : réalisation d'un carnet de voyage sur le Nouveau Monde
J'ai choisi comme navigateur Magellan, et son arrivée en terre inconnue.
Figure dans le dossier, des récits, des citations, des dessins ou croquis. Les dates, les noms de lieux sont véridiques. c'est pareils pour les évènements importants du périple. Les émotions ont été ajoutées pour rendre le récit vraisemblable.
Ce dossier a reçu la note de 18/20.
Ce sera une bonne aide pour vous. ( attention au plagiat, bien sur)

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 07 juin 2019
Nombre de visites sur la page 2
Langue Français
Signaler un problème
Journal de bord de Nicolas, marin à bord du Victoria.
ème-( Devoir d’Histoire - 5 Thème imposé : La réalisation d’un carnet de voyage sur le nouveau monde, avec le navigateur Fernand de Magellan)
C’est incroyable : Je fais partie des 18 hommes revenus en Espagne après un tour du monde de 1080 jours. Je vous livre mon journal de bord.
Le 10 aout 1519, Fernand de Magellan et 237 marins répartis sur 5 bateaux (qu’on appelle aussi des caraques) quittent l’Espagne pour essayer d’ouvrir la route maritime qui leur permettra de rejoindre l’archipel des Moluques en passant par l’Amérique du Sud. Nous avons emmené 2 ans de vivres.
 Magellan, accompagné de son esclave Enriqué, navigue sur le TRINIDAD, pour le compte de Charles Quint. Charles, roi d’Espagne est vivement intéressé par cette voie maritime qui lui permettrait d’avoir accès aux épices.
 Notre flotte quitte le port de Séville en direction de l’Amérique du Sud. Les 4 autres caraques sont Le SAN ANTONIO, LA CONCEPCION, LE SANTIAGO ET LA VICTORIA. Les marins du bord sont Espagnols, Portugais, Italiens, Grecs ou Français…
Nous faisons d’abord une escale aux Îles Canaries puis au Cap Vert. Nous faisons le plein de provisions avant de repartir vers le Brésil. L’escale suivante sera à Ponta de Baleia. Nous continuons de descendre toujours plus au sud. La mer est très mauvaise.
Le 13 décembre 1519, nous jetons l’ancre pour 14 jours dans la baie de Santa Lucia. (Brésil). Il fait de plus en plus froid.