MINISTERE DE LA JEUNESSE DE L'EDUCATION NATIONALE

-

Français
20 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Secondaire, Lycée

  • mémoire


MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES Sciences de la Vie et de la Terre MEMOIRE Présenté par Jean-Marc Boucher pour l'obtention du diplôme de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes « MISE EN EVIDENCE D'ECHINOCOCCUS MULTILOCULARIS CHEZ SES HÔTES DEFINITIFS : LIMITES DES TECHNIQUES DE DIAGNOSTIC ACTUELLES » soutenu le 03 avril 2007 devant le jury suivant : Pr Jean-Marie EXBRAYAT : Président Pr Michel VEUILLE : Examinateur Dr Franck BOUÉ : Examinateur Dr Francis RAOUL : Examinateur Dr Régis HANOSSET : Rapporteur Laboratoire de Biologie intégrative des populations EPHE (Science de la Vie et de la Terre) AFSSA Nancy - Laboratoire d'Etudes et de Recherches sur la Rage et la pathologie des animaux sauvages Directeur : Michel Veuille Directrice : Florence Cliquet EPHE Banque de Monographies SVT 1

  • dissémination des œufs dans le milieu extérieur

  • limites des techniques

  • phase libre

  • hôte définitif

  • genres vulpes

  • contamination humaine par l'échinococcose

  • limites des techniques de diagnostic actuelles

  • échinococcose alvéolaire

  • proximité des habitations humaines

  • cycle évolutif du parasite


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 avril 2007
Nombre de lectures 71
Langue Français
Signaler un problème
MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE  ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES  Sciences de la Vie et de la Terre    MEMOIRE   Présenté par  Jean-Marc Boucher   pour l’obtention du diplôme de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes
    « M S EN EVIDENCE D’ ECHINOCOCCUS MULTILOCULARIS CHEZ SES HÔTES I E DEFINITIFS : LIMITES DES TECHNIQUES DE DIAGNOSTIC ACTUELLES »  soutenu le 03 avril 2007  devant le jury suivant :  Pr Jean-Marie EXBRAYAT : Président   Pr Michel VEUILLE : Examinateur Dr Franck BOUÉ : Examinateur Dr Francis RAOUL : Examinateur Dr Régis HANOSSET : Rapporteur  Laboratoire de Biologie intégrative des populations EPHE (Science de la Vie et de la Terre) veuille@mnhn.fr  SSA Nancy - Laboratoire d’Etudes et de Recherches sur la Rage et la pathologie des animaux AF sauvages Directeur : Michel Veuille     Directrice : Florence Cliquet f.boue@nancy.afssa.fr
« Recherche de la phase adulte d’ Echinococcus multilocularis chez ses hôtes définitifs : limites des techniques de diagnostic actuelles »  Jean-Marc Boucher  Le 03 avril 2007  RESUME  Cette étude a pour but d’évaluer le rôle des animaux domestiques (chiens et chats) dans la transmission de l’échinococcose alvéolaire dans une région fortement endémique. Cette maladie grave est provoquée par le développement chez l’Homme de la phase larvaire d’un petit cestode vivant dans l’intestin de plusieurs espèces de carnivores (renard principalement, mais aussi chiens et chats). La première partie des travaux présentés ici concerne l’étude du portage de ce parasite dans une population de chiens et de chats « tous venant » issue du canton d’Amancey dans le département du Doubs. Trois zones potentielles ont tout d’abord été présélectionnées. Le choix d’Amancey a été effectué après l’étude de plusieurs facteurs étudiés dans chacun des trois cantons : présence du parasite dans les populations de renard à travers l’analyse de fèces récoltées autours des villages, présence et nombre de cas humains dans chacun d’eux, indice de présence des hôtes intermédiaires du parasite. Les échantillons fécaux récoltés ont été analysés à l’aide de plusieurs techniques connues et publiées : un copro-test ELISA commercial qui permet de mettre en évidence les copro-antigènes du parasite et la recherche et l’identification des œufs présents dans les fèces par PCR et séquençage.  Dans une deuxième partie, les premiers résultats d’analyse obtenus, ont permis de mettre en évidences les limites des techniques utilisées, et d’en déduire les méthodes utiles à leur réévaluation. Enfin, nous expliquerons dans une dernière partie quelles sont les informations qui ont pu être tirer de ces recherches sur le terrain et quelles sont les mesures techniques et stratégiques à suivre dans la perspective de la poursuite de ce type d’étude sur le portage de la phase adulte d’ Echinococcus multilocularis chez ses hôtes définitifs.  MOTS-CLES : Echinococcus multilocularis ; renard ; chien ; chat ; copro-test ELISA ; PCR.
TABLE DES MATIERES  ABBREVIATIONS 4  I/ ETAT DES CONNAISSANCES 6  I.1/ ECHINOCCOCUS MULTILOCULARIS 7 I.1.A/ Cycle évolutif du parasite......................................................................... 7 I.1.B/ Le Parasite selon Thompson (1995)............................................................. 8 1/ Taxonomie d’ E. multilocularis (Leuckart, 1863) :............................................. 8 2/ L’adulte................................................................................................. 8 3/ L’œuf.................................................................................................... 9 4/ Le métacestode........................................................................................ 9 I.1.C/ Les méthodes de diagnostic chez les hôtes définitifs et intermédiaires............... 10 1/ Chez l’hôte définitif................................................................................ 10 q  Les méthodes de détection de la phase adulte dans l’intestin........................... 10