cours sur le cours
2 pages
Français

cours sur le cours

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

L’université hors les murs présente : Cours sur le cours Mardi 17 février 14h-18h Cours Mirabeau, Aix-en-Provence Tous les intervenants sont enseignants à l’université de Provence et chercheurs, membres de laboratoires associant des universités de la région PACA, le CNRS et d'autres organismes publics de recherche. Mardi 17 février 2009 l’université s’ouvre à toutes et tous, au cœur d’Aix-en-Provence Par cette action collective des Unités de Formation et de Recherche du centre Schuman, nous, enseignants-chercheurs en Géographie et Aménagement, Psychologie, Etudes Romanes, Latino-Américaines, Orientales et Slaves, Lettres, Arts, Communication et Sciences du Langage, Civilisation-Humanités, Etudes Anglo-Américaines, Germaniques, Langues Etrangères Appliquées, investissons la Cité ! Nous venons à la rencontre du public, élèves, collégiens, lycéens et leurs enseignants, parents, nos élus, les visiteurs de la ville d’Aix, pour manifester notre profond attachement à l’Université. Avec ses personnels, administratifs, techniciens et ingénieurs d’études, enseignants et enseignants-chercheurs, et ses étudiants, l’Université est une richesse pour la Cité. Lieux de partages et d’échanges, de savoirs, de recherches (colloques, conférences et séminaires), de questionnements, d’idées, d’actions culturelles, elle est par définition ouverte sur le monde, sur lequel elle réfléchit et travaille. En son sein, les jeunes ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 41
Langue Français

Exrait

Merci de ne pas jeter sur la voie publique : gardez cette lettre et faites-la lire autour de vous !
L’université hors les murs présente :
Cours sur le cours
Mardi 17 février 14h-18h
Cours Mirabeau, Aix-en-Provence
Tous les intervenants sont enseignants à l’université de Provence et chercheurs,
membres de laboratoires associant des universités de la région PACA, le CNRS
et d'autres organismes publics de recherche.
Mardi 17 février 2009
l’université s’ouvre à toutes et tous,
au coeur d’Aix-en-Provence
Par cette action collective des Unités de Formation et de Recherche du centre Schuman, nous,
enseignants-chercheurs en Géographie et Aménagement, Psychologie,
Etudes Romanes, Latino-
Américaines, Orientales et Slaves, Lettres, Arts, Communication et Sciences du Langage,
Civilisation-Humanités,
Etudes
Anglo-Américaines,
Germaniques,
Langues
Etrangères
Appliquées,
investissons la Cité !
Nous venons à la rencontre du public, élèves, collégiens, lycéens et leurs enseignants, parents, nos élus,
les visiteurs de la ville d’Aix, pour manifester notre profond attachement à l’Université. Avec ses
personnels, administratifs, techniciens et ingénieurs d’études, enseignants et enseignants-chercheurs, et
ses étudiants,
l’Université est une richesse pour la Cité
.
Lieux de partages et d’échanges, de savoirs, de recherches (colloques, conférences et séminaires), de
questionnements, d’idées, d’actions culturelles,
elle est par définition
ouverte sur le monde
, sur lequel
elle réfléchit et travaille.
En son sein, les
jeunes de l’Europe et du monde entier
découvrent la langue et la culture de l’autre
dans des programmes d’études semestriels ou annuels.
Ouverte sur le monde du travail
, elle est riche
de contacts avec de nombreuses entreprises qui accueillent et élargissent les compétences de nos
étudiants, alors que des professionnels, spécialistes de tous domaines, interviennent dans l’université pour
préparer avec nous l’insertion professionnelle des étudiants.
Merci de ne pas jeter sur la voie publique : gardez cette lettre et faites-la lire autour de vous !
Nos
formations, en constante mutation, sont évaluées tous les 4 ans
par le Ministère de
l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et nous nous efforçons d’améliorer sans cesse l’orientation
et l’insertion de tous les publics auxquels l’université est ouverte (lycéens, BTS, formation continue, etc).
N
os activités de recherche
au sein des nombreux laboratoires de recherche de l’université de Provence,
sont évaluées au même rythme
par notre Ministère de tutelle
.
Mardi, nous voulons manifester que, tout en étant en grève, nous continuons plus que jamais à
rencontrer nos étudiants, les écouter, suivre leurs travaux ou leurs recherches de stage, à être
présents et actifs au centre Schuman de l’université d’Aix-Marseille 1.
Si nous sommes en grève depuis le 2 février, c’est parce que :
- Nous refusons la réforme du concours de recrutement des professeurs de l’enseignement
secondaire à marche forcée
, car trop de questions qui touchent de plein fouet nos étudiants restent en
suspens :
comment financer une cinquième année d’études?
— comment garantir une vraie formation pratique après l’obtention du concours ? La réforme
prévoit, en effet, de placer d’emblée le jeune professeur tout seul devant une classe sans le soutien
de collègues expérimentés.
Prétendre améliorer la formation et la qualité des professeurs dans une telle précipitation est un
mensonge.
-
Pour répondre à ces questions nous exigeons une vraie concertation, pour concevoir une
formation de qualité
des futurs enseignants après la Licence et une préparation aux concours de
recrutement
où les savoirs disciplinaires trouvent toute leur place aux côtés de la didactique et de la
préprofessionnalisation
, avec nos collègues de l’IUFM. Nous refusons que les futurs élèves et parents
payent les « pots cassés » d’une réforme hâtive et technocratique, qui conduira inévitablement à un
enseignement à deux vitesses.
-
Nous, enseignants-chercheurs, manifestons ainsi ouvertement notre attachement à l’enseignement
et à la recherche, ces deux aspects complémentaires de notre métier
, qui en font la richesse et
contribuent, par l’organisation et la participation à de nombreux colloques internationaux, au
rayonnement international de l’université française.
Nous n’accceptons pas le nouveau statut des
enseignants-chercheurs
et refusons totalement la sanction de nos carrières en terme d’enseignement-
punition : si un chercheur jugé moins fort enseigne plus, quel est le bénéfice pour nos étudiants ?
L’amélioration incessante de la qualité de l’université demande respect, véritable
concertation et réflexion commune sur les réformes à envisager et leur financement.
Répétons-le haut et fort ici : les conditions de travail des personnels et des étudiants sont très
dégradées.
Nous vous invitons à venir au centre Schuman, pour vous rendre compte de l’ampleur des
travaux à engager, ou à visiter :
http://www.youtube.com/watch?v=t8-4LT89FJM
Mais nous craignons plus encore l’effritement, voire la disparition des disciplines et
des savoirs riches et divers que nous mettons toute notre énergie à transmettre.
Cette énergie et notre attachement à l’université et à nos étudiants,
nous vous les offrons en faisant cours sur le Cours !