BILAN D

BILAN D'ACTIVITÉ 2009

Français
111 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • mémoire
Onda – Bilan 2009– Page 1/111 BILAN D'ACTIVITÉ 2009
  • internationale 145 165 ainsi 786 structures
  • newsletters - parcours actualité internationale bimestriel
  • diffusion artistiques
  • structures
  • rencontres professionnelles nationales
  • spectacles jeune
  • conseil spectacles étrangers
  • rencontres interrégionales de diffusion artistiques
  • vaste réseau des structures de diffusion
  • bilan des activités
  • bilan d'activités
  • bilan d'activité
  • rencontres professionnelles
  • rencontre professionnelle
  • soutiens
  • soutien
  • etranger
  • etrangers
  • étrangère
  • étrangers
  • étranger
  • étrangères
  • festivals
  • festival
  • structure

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 39
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo
Signaler un problème












BILAN D’ACTIVITÉ

2009



Onda – Bilan 2009– Page 1/111

Onda – Bilan 2009– Page 2/111

Bilan d’activités 2009


Comme l’an passé, le bilan d’activité reprend la structure de la convention triennale avec le Ministère de la
Culture pour les années 2009-2011.

L’année 2009 aura été marquée par les très bons indicateurs de nos soutiens financiers, le renforcement des
dispositifs financiers de mutualisation, la conception de notre stratégie de sensibilisation des professionnels
étrangers à la création française, et un très fort taux de participation à nos rencontres professionnelles.


 Indicateurs des soutiens financiers en hausse

En 2009, l’Onda a soutenu la diffusion de 613 équipes artistiques pour 3.074 représentations dans 461
structures.
Le recours aux dispositifs spécifiques fortement incitatifs comme les conventions musique (11 au lieu de 9
conventions), le soutien aux tournées territoriales (17 au lieu de 9 l’an passé), la charte de diffusion artistique
(20 garanties) s’est développé.
Nombre de garanties par spectacle : 1,55 (contre 1,48 en 2008)
Nombre de garanties par équipe artistique : 1,93 (contre 1,76 en 2008)
Nombre de représentations par garanties : 2,28 (contre 2,24 en 2008)

 Développement des activités européennes et internationales

En 2009, l’objectif prioritaire de l’action internationale de l’Onda a été de poser les bases des actions de
sensibilisation des professionnels étrangers à la création française :
- Lancement de Focus théâtre/Fr, imaginé et organisé en partenariat avec le Festival Via de Maubeuge/Mons
et CulturesFrance.
- Préparation de la deuxième édition de Focus Danse en partenariat avec La Biennale de la Danse et
CulturesFrance.
- Conception de rencontres professionnelles prenant prioritairement en compte la dimension européenne
(rencontre performance, rencontre nationale jeune public en Italie…)
- Invitation des programmateurs européens aux RIDA transfrontalières (Chambéry, Perpignan, Colmar), aux
rencontres professionnelles et aux voyages de repérages.

L’activité européenne et internationale a poursuivi son développement, avec la mise en œuvre de la
plateforme européenne Space (Supporting Performing Art Circulation in Europe) et une augmentation de nos
soutiens aux tournées de spectacles étrangers à laquelle s’ajoute une activité de voyages de repérage en
permanente croissance.

 Mobilisation du réseau à travers les rencontres professionnelles

L’Onda ne dément pas sa capacité à mobiliser les professionnels du spectacle vivant en touchant au total 786
structures de diffusion et 1.978 professionnels au cours des 51 réunions qu’il a organisées.


Un bilan de la saison 2009-2010 sera réalisé au mois de septembre. Il permettra d’analyser l’activité de l’Onda
de façon plus cohérente, en suivant notamment le rythme de vie des spectacles (cycle saisonnier des
tournées), et la participation de nos partenaires aux rencontres de l’Onda. Il mettra sans doute davantage en
valeur la bonne évolution des indicateurs de soutiens financiers (nombre de garanties par spectacle et par
équipe artistique).
Onda – Bilan 2009– Page 3/111 Onda - Bilan d’activité 2009


I. Expertise – Conseil – Circulation de l’information P 6

1 – Expertise et conseil P 6
a - Conseil auprès des équipes artistiques et des programmateurs P 6
b - Repérage artistique P 6
c – L’échange d’expertise avec les collectivités publiques P 7

2 – Circulation de l’information P 7
a - Site internet P 7
b - Lettre d’information P 7
c - Cahier de l’Onda P 8
d - Bilan d’activité P 8
e - Carte saison P 8
f - Newsletters P 8

II. Rencontres professionnelles nationales et animation du réseau P 9

1 - Rencontres interrégionales de diffusion artistiques (RIDA) P 10
2 - Rencontres Nationales P 14
3 - Rencontres interrégionales de diffusion artistiques jeune public P 21

III. Soutien financier à la diffusion des spectacles P 22

1 - Garanties Financières P 22
a – Des indicateurs en hausse P 22
b - Analyse par discipline artistique P 24
c – Spectacles Jeune public P 25
d - Spectacles étrangers P 26
e - Répartition géographique P 26

2 – Les dispositifs spécifiques de mutualisation et de coopération P 29
a – Conventions de diffusion musique et collaboration avec la Sacem P 29
b - Protocoles d’accord avec l’AFIJMA P 30
c – Développement des tournées territoriales P 31
d – Soutiens aux tournées de spectacles étrangers P 31
e – Premiers résultats de la Charte interrégionale de diffusion artistique P 31
f – Soutien renforcé pour le secteur chorégraphique P 32

Onda – Bilan 2009– Page 4/111
IV. Activités européennes et internationales P 33

1 - Améliorer la visibilité des productions françaises à l’étranger
Lancement du Focus théâtre.fr et préparation du focus danse P 33

2 - Rencontres professionnelles européennes P 33
a - Ouverture des rencontres à nos partenaires européens P 33
b – Conception de rencontres visant à établir des collaborations
entre les professionnels français et européens P 34

3 - Soutien à la formation P 34

4 – Mise en oeuvre de la plate-forme européenne SPACE P 35

5 - Repérage et conseil spectacles étrangers P 35
a - Conseil P 35
b - Repérage P 35
c – Groupe international P 36
d – Voyages de repérage et Destination P 37
e – Aides à la mobilité P 38

6 - Collaborations avec Culturesfrance P 39

7 - Réseaux européens P 39

8 - Soutiens financiers P 40

V. Chantier base de données P43


VI Annexes P 45

Onda – Bilan 2009– Page 5/111 I. Expertise – conseil – circulation de l’information



1 - Expertise et conseil


Cet aspect de notre activité se décompose en trois volets :
- Conseil auprès des équipes artistiques et des programmateurs
- Repérage artistique
- Expertise auprès des collectivités publiques (État et collectivités territoriales)

a - Conseil auprès des équipes artistiques et des programmateurs

Le volume des rendez vous individuels, 646 rendez-vous en 2009 (658 en 2008) ne rend compte que d’une
partie de l’activité de conseil. Il convient de prendre en considération les échanges téléphoniques et
électroniques (en constante augmentation pour ces derniers) et l’ensemble des discussions informelles lors
des divers déplacements (rencontres professionnelles, visionnage des spectacles, …).


Nb de rendez-vous %
Équipes artistiques 311 48%
Programmateurs 335 52%
Total 646 100%


En 2009, les rendez-vous consacrés aux artistes et aux programmateurs s’équilibrent.
Les remarques de 2008 restent valables. En effet, les rendez-vous avec les artistes concernent
majoritairement le montage de production (coproduction ou achats anticipés). On voit bien ici, l’imbrication
entre la production et la diffusion dans le montage financier des projets dont la durée de vie reste souvent
limitée à la saison de création.
Nous sommes face à deux cas de figure. Plus les projets sont petits, plus le problème est du côté de la
diffusion. Plus les projets sont importants, plus le problème est du côté de la production. Dans le premier cas,
les compagnies arrivent tant bien que mal à réunir leur modeste budget de production mais peinent à y
intéresser les diffuseurs. Dans le deuxième, malgré les « retours en production » générés par les ventes, les
parts de coproduction en constante diminution rendent le bouclage des projets de plus en plus difficile.
En ce qui concerne les programmateurs, outre les constats de 2008, nous remarquons une aggravation de la
« réserve » quant à la prise de risque artistique qui s’explique de manière claire par l’aggravation de leur
situation financière ou par l’anticipation de celle-ci.

b - Repérage artistique

Le nombre de spectacles vus par l’équipe est stable (environ 1.210). On peut légitimement se demander s’il
serait raisonnable qu’il augmente… Pour le reste, toutes les remarques de 2008 restent d’actualité. Nous les
reprenons pour mémoire : le repérage artistique est une activité essentielle sur laquelle repose l’efficience de
l’Onda et qui fonde sa légitimité professionnelle vis-à-vis de ses partenaires. Pas d’expertise et de conseil sans
repérage. A cette nécessité s’ajoute celle d’agir vite dés la création des spectacles souvent en régions, ce qui
explique le « coût » humain et financier cette mission (frais de mission, temps mobilisé). Il semblerait que le
nombre très élevé de créations soit le résultat d’un éparpillement croissant des aides à la production auquel
participent notoirement les programmateurs, quelquefois sous la « pression » des artistes qui arrivent dotés
d’une part significative de coproduction constituée de subvention ou d’aides publiques ou parapubliques
cumulées cette profusion rend le travail de repérage et d’accompagnement d’autant plus nécessaire qu’elle
menace les œuvres fragiles qui s’avèrent souvent les plus intéressantes si on leur donne le temps d’éclore.
Dans les RIDA, les conseillers doivent lutter contre cette «course aux projets » qui se déroule de fait au
détriment des spectacles existants ou récemment créés.



Onda – Bilan 2009– Page 6/111
c – L’échange d’expertise avec les collectivités publiques se présente comme suit :

L’échange d’expertise avec les collectivités publiques se présente comme suit :

Ministère de la Culture :
- réunions avec les trois délégations
- réunions avec les inspecteurs ou les conseillers des Drac
- participations aux comités d’experts théâtre, danse et musique (Ile-de-France), danse (Rhône Alpes)

Collectivités territoriales :
- Travail régulier avec les membres de la Charte de diffusion interrégionale : Odia, Oara, Réseau en
scène
- Réunions de travail avec Arcadi (Ile-de-France), Arcade (Paca), la Nacre (Rhône-Alpes) et Arteca
(Lorraine)
- Participation à diverses réunions ou conférences organisées par les agences régionales


2 - Circulation de l’information

a - Site internet

Interface actuelle
En 2009, le site a enregistré 29.385 visites (environ 565 visites / semaine), soit une hausse de 9% des
consultations par rapport à 2008. poursuivant ainsi son rythme de croissance et confirmant son installation
dans le paysage des sites ressources d’information sur le paysage et l’actualité du spectacle vivant.
Les indicateurs restent stables d’une année sur l’autre. A savoir, le site est toujours majoritairement consulté
depuis la France même si la tendance est à un meilleur équilibre France-étranger (le site était consulté à 83 %
depuis la France en 2008, à 74% en 2009). Parmi les pays étrangers qui se connectent, il faut noter l’arrivée
des Etats-Unis comme deuxième pays de consultation avant le Maroc, l’Italie et la Belgique.
La rubrique la plus consultée demeure le Répertoire des lieux mais on constate que l’écart se resserre avec les
autres rubriques du site au profit notamment de l’Agenda, rubrique consacrée à l’actualité des festivals et des
spectacles dont la valeur ajoutée semble mieux repérée et appréciée des visiteurs.
Au niveau des contenus, le nombre de théâtres et festivals recensés dans le Répertoire des lieux d’une part et
l’actualité des festivals et spectacles annoncée dans l’Agenda d’autre part est stable.

Site internet : nouvelle version
Les spécifications techniques propres au site internet ont été rédigées au printemps 2009.
La conception de la charte graphique a été confiée à l’atelier Maji et finalisée en décembre 2009. Cette charte
a été pensée en continuité des supports de communication actuels de l’Onda (utilisation de la couleur,
traitement épuré des textes, utilisation de la photo en aplat).
Les photos qui serviront de « fond » au site internet ont été réalisées par Théo Mercier, artiste-plasticien à qui
l’Onda a demandé de travailler autour du thème de la représentation et de la mise en scène.
Le site sera réalisé par l’agence Clair et net, en lien avec Belink, prestataire qui réalise le développement de la
base de données. La mise en ligne est prévue pour la rentrée 2010.
Le nom de domaine www.onda.fr a été préféré à www.onda-international.com qui avait été choisi en 1999 lors
de la première mise ligne, le site se concentrant alors sur l’activité internationale de l’Onda.


b - Lettre d’information

Trimestrielle (parutions 3e semaines de septembre, décembre, mars, juin)
Les Lettres sont conçues avant tout à destination des partenaires de l’Onda (structures de diffusion
notamment). Elles réservent une place importante à la communication sur les actions et manifestations Onda
passées et à venir (annonce des Rencontres nationales, voyages de repérages etc.). Cette information est
complétée d’un repérage de festivals français et étrangers pour les 3 mois à venir (l’Agenda) et d’une sélection
de spectacles étrangers susceptibles de tourner en France (relayant notamment l’activité de Groupe
international – les Repérages). Diffusée à 2.200 exemplaires (1.700 France – 500 étranger)
Onda – Bilan 2009– Page 7/111 L’année 2009 a vu la parution des numéros 49 à 53 de la Lettre d’information de l’Onda,


c - Cahier de l’Onda

Un numéro hors-série du Cahier de l'Onda a été publié en janvier 2009 pour restituer les lignes de force des
débats fort denses qui ont mobilisé, deux jours durant, plus de trois cents participants au colloque sur la
diffusion du spectacle vivant en Europe. Il a été réalisé par Gwénola David, à partir des contributions des
intervenants et participants. Le Cahier est bilingue français-anglais et a bénéficié d’une diffusion élargie
Diffusé à 2.200 exemplaires (1.700 France – 500 étranger)

d - Bilan d’activité

Poursuivant le travail entamé les saisons précédentes qui vise à améliorer la visibilité et la lisibilité de l’activité
de l’Onda, le bilan d’activité de l’Onda a pour la première fois cette année été publié sous la forme synthétique
d’une brochure noir et blanc de 20 pages de petit format.
Publié à 1.000 exemplaires et distribué à l’occasion de la rencontre de nos partenaires à Avignon. La version
intégrale du bilan est téléchargeable sur le site internet de l’Onda.

e - Carte saison

L’Onda a édité en juillet, sa « carte saison », recto-verso annonçant les rencontres organisées par l’Onda sur
l’ensemble de la saison.
Adressée à tous les partenaires de l’Onda, il s’agit en début de saison, de rendre plus visible l’ensemble du
travail d’animation de réseau dans ses différentes formes : rendez-vous nationaux, thématiques, rendez-vous
en régions, à l’étranger, … Ce calendrier représente une trentaine de rendez-vous appelés à s’enrichir au fil de
la saison, selon l’évolution de l’actualité et des opportunités.
Diffusée à 2.200 exemplaires (1.700 France – 500 étranger)


f - Newsletters

- Parcours - Actualité des ensembles
Actualité internationale Musique
bimestriel (à partir de septembre) trimestrielle (sept., janvier, avril, juillet)
Envoyé par mail à 380 professionnels
- Lyrique / théâtre musical
- Tutti frutti Musique
Musique > festivals / temps forts trimestrielle (sept., janvier, avril, juillet)
bimestriel (à partir de septembre) Newsletters musique envoyées par mail à 178
professionnels
Onda – Bilan 2009– Page 8/111 II. Rencontres professionnelles nationales et animation du réseau



Pour animer le vaste réseau des structures de diffusion françaises et mettre en relation programmateurs et
équipes artistiques, l’Onda organise différents types de rencontres tout au long de l’année : les Rencontres
interrégionales de diffusion artistiques (RIDA), les Rencontres Nationales thématiques, les Rencontres
interrégionales de diffusion artistiques jeune public, ainsi qu’un certain nombre de rencontres professionnelles
et internationales.

Au total, les 51 réunions professionnelles organisées par l’Onda ont réuni 1.978 personnes et 1.746 structures de
diffusion.



Nombre de Nombre de
Rencontres Professionnelles Nombre de
participations participations
Onda rencontres
(personnes) (structures)
RIDA 13 388 353
RIDA JEUNE PUBLIC 13 289 273
RENCONTRES PROFESSIONNELLES 15 1061 896
RENCONTRES INTERNATIONALES 10 240 224
TOTAL 51 1.978 1.746




Nombre de structures/personnes Nb de structures Nb de personnes
ayant participé au moins à une :
Manifestation Onda 786 958
Rencontre Nationale 467 574
RIDA 256 295
RIDA jeune public 170 182
Activité internationale 145 165


Ainsi 786 structures de diffusion (pour 782 en 2008) ont participé à au moins une manifestation organisée par
l’Onda.

Onda – Bilan 2009– Page 9/111
1. Les Rencontres interrégionales de diffusion artistiques (RIDA)


Dans le cadre de cette mission, les Rencontres Interrégionales de Diffusion Artistique occupent une place
toute particulière, sorte de pierre angulaire qui tient l’ensemble de notre dispositif. L’Onda se trouve de fait en
responsabilité d’un important réseau qu’il a fortement contribué à construire et à développer au fil des années.
Grâce à ce maillage territorialisé qui rassemble les éléments les plus disparates : de la plus modeste structure à
la plus prestigieuse, de la structure pluridisciplinaire à celle spécialisée, du lieu permanent au festival, l’Onda
peut mener sa mission principale de soutien à la diffusion des œuvres de création contemporaine.
La longévité et la légitimité de l’Onda sont le résultat de ce positionnement.


Les 13 RIDA de 2009 se sont bien déroulés :

1. La fréquentation fut bonne avec 353 structures (314 en 2008). Les RIDA confirment leur vocation à
être des moments privilégiés de partage d’information et de convivialité.

2. Avec 37% de structures « hors-région » fréquentant nos RIDA, nous pouvons conclurent que plus d’un
tiers de nos partenaires se déplacent partout en France et pas seulement dans leur région d’origine
pour participer à nos rencontres. Renforcement de la mobilité des professionnels, richesse des
programmations proposées, inscriptions des RIDAs dans le cadre de festival, ouverture plus large des
invitations aux partenaires et professionnels européens… plusieurs de ces arguments, souvent
complémentaires, sont autant de chantiers de réflexion à poursuivre dans la construction de nos
rencontres à venir.

3. Une RIDA fut organisée conjointement à une rencontre professionnelle afin de favoriser une meilleure
transversalité entre les réseaux, à Calais au Channel.

4. Nous avons systématisé l’invitation de professionnels étrangers dans un grand nombre de nos
rencontres et tout particulièrement à l’occasion des RIDA organisées dans des villes de régions
frontalières (Chambéry, Perpignan, Colmar, Calais) afin de favoriser la visibilité de nos artistes français
et de construire un réseau d’informations et de partenariats entre les professionnels.




Onda – Bilan 2009– Page 10/111