Bilans FVG_NPC3_Relook
28 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Bilans FVG_NPC3_Relook

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
28 pages
Français

Description

  • cours - matière potentielle : l' exercice
  • exposé
  • cours - matière potentielle : la période
  • cours - matière potentielle : devises
Société de gestion : CCR ASSET MANAGEMENT Siège social : 44, rue Washington - 75008 Paris RCS PARIS B 445 078 513 Dépositaire : BNP PARIBAS SECURITIES SERVICES Publication des prix d'émissions et de rachats : tenue à disposition des porteurs de parts chez CCR ASSET MANAGEMENT CCR Flex Court Terme Rapport annuel 30 septembre 2011
  • administration commissaire aux comptes société
  • taux de swap
  • taux swap
  • comptes annuels
  • notation par les agences de notation financière
  • portefeuille
  • portefeuilles
  • gestion
  • gestions
  • opcvm
  • titre
  • titres
  • risques
  • risque

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 50
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Rapport annuel
CCR Flex Court Terme
30 septembre 2011
Société de gestion : CCR ASSET MANAGEMENT Dépositaire : BNP PARIBAS SECURITIES SERVICES
RCS PARIS B 445 078 513Siège social : 44, rue Washington - 75008 Paris
Publication des prix d'émissions et de rachats : tenue à disposition des porteurs de parts chez CCR ASSET MANAGEMENTSommaire
CCR Flex Court Terme
RAPPORT DE GESTION
Affectation du résultat................................................................... 22Conseil d'administration............................................... 3
Orientation des placements............................................... 4 Résultats et autres éléments................................................... 24
Rapport du conseil d'administration et politique 6 Inventaire.................................................................................... 26
d'investissement......................................................................
.
Résolutions................................................................................ 28
COMPTES ANNUELS
Bilan Actif.......................................................................... 8
Bilan Passif....................................................................... 9
Hors Bilan......................................................................... 10
Compte de résultat........................................................... 11
COMPTES ANNUELS - ANNEXE
Règles et méthodes comptables...................................... 12
Evolution de l'actif net...................................................... 14
Complément d'information 1........................................... 15
Complément d'information 2........................................... 16
Ventilation par nature des créances et dettes................ 17
Ventilation par nature juridique ou économique d'instrument 18
Ventilation par nature de taux des postes d'actif, de passif et 19
de hors bilan..................................................................
20Ventilation des postes d'actif, de passif et de hors bilan par
maturité résiduelle.......................................................... 21
devise de cotation..........................................................
CCR Flex Court Terme - Rapport annuel au 30 Septembre 2011Conseil D’Administration


CCR FLEX COURT TERME

- -

CONSEIL D’ADMINISTRATION




































Commissaire aux Comptes

Société internationale d’expertise - INDEX



CCR Flex Court Terme - Rapport Annuel au 30 Septembre 2011 3Orientation



IDENTIFICATION

La gestion est de type discrétionnaire pour décider de l’allocation
entre les zones géographiques en fonction des anticipations du
Classification : Obligations et autres titres de créances libellés en gérant sur l’évolution des différents marchés et scénarios
euros économique.

Pour piloter le niveau d’exposition aux marchés actions, le gérant
Objectif de gestion aura recours à des modèles quantitatifs développés par la société de
gestion.
La SICAV a pour objectif de battre l’EONIA (European Overnight
Interest Average) capitalisé de 100 bp sur 1 an. L’objectif de ces modèles quantitatifs est de protéger le portefeuille
contre des mouvements extrêmes de marché. A l’occasion de leur
mise en application, le niveau d’exposition du portefeuille au risque
Indicateur de référence action peut donc s’écarter très sensiblement de celui recommandé
par la recherche fondamentale interne du groupe UBS.
EONIA capitalisé quotidiennement.
L’allocation sera mise en œuvre soit via des contrats à terme, soit via
L’EONIA (European Overnight Interest Average) est un indice qui des OPCVM. Dans ce dernier, la sélection des OPCVM en
reflète la moyenne des taux auxquels les 57 banques d'un portefeuille se fait par une approche intégrant des éléments tant
échantillon prêtent de l’argent au jour le jour. Il exprime le taux du quantitatifs que qualitatifs, tels que : performances passées, ratios et
marché monétaire européen. notations, qualité du management, expertise et valeur ajoutée du
gérant.

Stratégie d’investissement Le gérant pourra intervenir sur les petites capitalisations dans la
limite de 5% de la poche actions.
La politique d’investissement se fonde sur deux stratégies :
Enfin, en vue de réaliser son objectif de gestion, la SICAV pourra
- la première, principale, vise à développer des sous- également intervenir sur des instruments dérivés et prendre des
stratégies portant principalement sur les instruments de positions de couverture, d’exposition ou d’arbitrage. Tous les risques
taux d’intérêt et crédit. autorisés en portefeuille (taux, crédit, action et change) pourront
- La deuxième, accessoire, vise à mettre en œuvre une ainsi être couverts ou exposés et les risques de taux et de crédit
allocation dynamique sur les grands marchés actions pourront également être surexposés de manière libre et
(Europe, Amérique du Nord, Japon, Pays émergents) discrétionnaire en fonction des anticipations faites par le gérant dans
la limite d’un effet de levier de 2 et des limites d’expositions
1/ Stratégie de taux d’intérêt et de crédit précisées ci-après en profil de risque.

La SICAV sera principalement investie, en titres de créance Dans le cadre de sa stratégie de diversification, la SICAV peut
obligataire ou monétaire, émis ou garantis par un Etat ou un détenir jusqu’à 10% de son actif :
organisme à caractère public ou semi- public, en obligations
foncières et titres européens équivalents et/ou en titres d’émetteurs - en parts ou actions d’autres OPCVM à vocation générale
privés de l'OCDE. de droit français ou européen conformes à la directive
85/611/CE modifiée,
Cette classe d’actifs peut aller jusqu’à 100% de l’actif. Les titres - en parts ou actions d’OPCVM de fonds alternatifs de droit
publics et privés présentent un niveau de notation "catégorie français.
investissement" ("investment grade") à l’achat.
Il pourra recourir à des dépôts, à des opérations d’acquisition et de
En l'absence de notation officielle, les émissions, dont la notation cessions temporaires de titres et à des emprunts d’espèces pour la
interne par la Société de Gestion sera jugée équivalente aux niveaux gestion de la trésorerie. La SICAV n’a pas vocation à conserver des
de notation ci-dessus, sont autorisées dans la limite de 10% de l'actif liquidités, lesquelles devront rester accessoires.
du fonds.
L’OPCVM peut détenir des titres libellés en euro émis par une
société dont le siège social est domicilié hors de la zone euro. Profil de risque

2/ Stratégie d’allocation sur les grands marchés actions Votre argent sera principalement investi dans des instruments
financiers sélectionnés par la société de gestion. Ces instruments
Cette stratégie d’allocation sur les grands marchés actions est connaîtront les évolutions et les aléas des marchés.
strictement limitée à 10% de l’actif.


CCR Flex Court Terme - Rapport Annuel au 30 septembre 2011 4Orientation




Nature des risques

Risques liés à la classification

Risque de crédit : le risque de crédit résulte de la
défaillance d’un émetteur (public ou privé) ou d’une
Commentaires contrepartie. Une partie du portefeuille peut être investie en
Nature du Exposition Expositiobligations privées ou publiques et autres titres à taux fixe
risque minimum on ou variable. En cas de dégradation de la qualité des
maximu
émetteurs (par exemple en raison de leur notation par les m
agences de notation financière), la valeur des obligations
peut baisser. L’exposition à ce risque pourra atteindre Crédit 0 2 Il s'agit de la plage de sensibilité aux crédits du
130% de l’actif. portefeuille. Ces pourcentages signifient que
pour une hausse de 1% des spread de crédit,
l'impact instantané sur la valeur liquidative du Risque de taux : En raison de sa composition, la SICAV
fonds sera compris entre 0% et -2%.
est exposée à un risque de taux. La valeur des titres peut Taux 0 +2 Il s'agit de la plage de sensibilité au taux du
diminuer après une évolution défavorable des taux d’intérêt. portefeuille. Ces chiffres signifient que pour
une hausse de 100 BP des taux, l'impact En effet, si les taux d’intérêt augmentent la valeur des titres
instantané sur la valeur liquidative du fonds en portefeuille baissera, ce qui entraînera une baisse de la
sera compris entre 0% et -2%
valeur liquidative du fonds. Change 0 10 L’exposition du fonds au risque de de variation
L’exposition à ce risque pourra atteindre 200% de l’actif. des cours de devises sera comprise entre 0 et
10 % maximum de l’actif du fonds.
Risques liés à la gestion
Action 0 10 L’exposition du fonds au risque action sera
comprise entre 0% et 10% maximum de l’actif
Risque lié à la gestion discrétionnaire et à l’arbitrage : du fonds. Ce qui signifie que pour une hausse
Le style de gestion discrétionnaire repose sur l’anticipation de 1% des marchés action, l’impact instantané
sur la valeur liquidative du fonds sera une de l’évolution des différents marchés (taux, crédit, change,
hausse comprise entre 0% et 0,10%. actions). Il existe un risque que l’OPCVM ne soit pas

investi à tout moment sur les marchés les plus performants. La description des risques, ci- dessus, ne prétend pas être
De plus, les anticipations du gérant peuvent s’avérer exhaustive et les investisseurs potentiels doivent prendre
inexactes dans la mise en œuvre de stratégie d’arbitrage. connaissance du présent prospectus dans son intégralité et
consulter des conseillers professionnels si nécessaire.
Risque de perte en capital : la SICAV ne bénéficie
d'aucune garantie ni protection; il se peut donc que le
capital initialement investi ne soit pas intégralement restitué. Durée minimum de placement recommandée : 1 an minimum

Risques accessoires
Affectation des résultats : R, N et I : Capitalisation.
Risque actions
Risque de modèle
Risque de change Changements intéressant l'O.P.C.V.M. intervenus au cours de
l’exercice :

Contraintes de risque Néant

La SICAV s’impose plusieurs contraintes de risques, qui s’ajoutent
aux contraintes d’ordre réglementaire, visant à limiter le risque global
du portefeuille. Le tableau suivant récapitule l’ensemble de ces
contraintes :









CCR Flex Court Terme - Rapport Annuel au 30 septembre 2011 5Rapport de Gestion


MARCHE
Le Dow Jones est passé de 10788,05 à 10913,38. Le RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL
NASDAQ a monté de 2368,62 à 2415,4. Le taux à trois mois a cru
D’ADMINISTRATION de 0.29% à 0.37433%. Le taux de swap 2 ans a varié de 0.61% à
0.58%. Le taux de swap 5 ans est passé de 1.54% à 1.26%. Le
taux de swap 10 ans a fluctué de 2.58% à 2.11%. L'euro s'est
Mesdames, Messieurs,
déprécié de 1,362 à 1,3449. Le taux d'intervention de la Fed est
resté stable à 0.25%.



JAPON


COMMENTAIRE ECONOMIQUE
POLITIQUE D’INVESTISSEMENT Au niveau des ménages: La variation des ventes de détail
en glissement annuel a monté de 1.5% à 3.1%*. La variation du
nombre de nouveaux logements en glissement annuel a décru de
Commentaire sur l'évolution de la conjoncture et des principaux 18% à 14%*. Le taux de chômage a diminué de 5% à 4.3%*. Le
marchés taux d'inflation est passé de -0.6% à 0.2%*.
Au niveau des entreprises: La variation de la production
(les chiffres suivis du signe * ont été publiés à fin août 2011. Les industrielle en glissement annuel a régressé de 12.1% à 0.4%*.
variations indiquées portent alors sur une période de 11 mois). L'indice avancé (basé sur les carnets de commandes) en indice a
augmenté de 41,7 à 80*.

FRANCE MARCHE
Le NIKKEI a baissé de 9369,35 à 8700,29. Le taux à trois mois a
COMMENTAIRE ECONOMIQUE : décru de 0.22% à 0.19%. Le taux de swap 1 an a varié de 0.40% à
Au niveau des ménages: La variation des dépenses de 0.34%. Le taux de swap 5 ans est passé de 0.49% à 0.48%. Le
consommation de produits manufacturés en glissement annuel a taux de swap 10 ans est passé de 1.03% à 1.02%. Le Dollar / Yen
diminué de +1.0 % à +0.1 %*. Le taux de chômage a progressé de s'est déprécié de 83,46 à 77,14. L'euro / yen s'est déprécié de
9.80 % à 9.90 %*. Le taux d'inflation en glissement annuel a 113,66 à 103,75. Le taux jj a baissé de 0.11% à 0.075%.
augmenté de 1.6 % à +2.2 %.
Au niveau des entreprises: La variation de la production Les données économiques des diverses zones
industrielle en glissement annuel a progressé de 4.1% à 4.4%*. Les géographiques ci-dessus rappelées ne reflètent pas lisiblement le fait
perspectives des industriels en indice ont diminué de 3 à -29. Les qu’au cours de l’exercice les marchés ont d’abord connu, jusqu’au
prix à la production en glissement annuel ont accéléré de 4.2% à printemps 2011, une phase plutôt favorable, puis se sont ensuite
6.3%*. franchement inscrit dans une tendance négative.
Dans un premier temps, les marchés ont continué sur leur tendance
MARCHE : haussière entamée à la sortie de l’été et soutenue par l’anticipation
Au niveau des marches: Le CAC 40 a baissé de 3715,18 à puis par la confirmation de nouvelles mesures d’assouplissement
2981,96. Le taux à trois mois a cru de 0.892% à 1.554%. Le taux monétaire non conventionnelles aux USA.
de swap 1 an a varié de 1.28% à 1.58%. Le taux de swap 5 ans a Jusqu’en mars, les indices boursiers et les indicateurs économiques
stagné à 1.96%. Le taux de swap 10 ans a fluctué de 2.59% à ont progressé. Par la suite, l’afflux de liquidités et l’amélioration des
2.53%. L'euro s'est déprécié de 1,362 à 1,3449. Le taux perspectives économiques ont poussé les prix des matières
d'intervention de la Banque Centrale Européenne a remonté de premières à la hausse jusqu'à ce qu’ils agissent en force de rappel
1.00% à 1.50%. sur l’activité.
La crise en Lybie a marqué point d’inflexion de la tendance du
marché mi février avant que le drame japonais ne vienne renforcer le
USA mouvement baissier.
Puis, durant l’été, les marchés actions ont connu un krach : le
COMMENTAIRE ECONOMIQUE ralentissement de l'activité a déçu les attentes du marché et fait
Au niveau des ménages: La variation du revenu des revenir les problèmes des dettes gouvernementales de part et
ménages en glissement annuel a décru de 4.9% à 4.5%*. La d'autre de l'Atlantique sur le devant de la scène.
confiance des ménages en indice a diminué de 48,6 à 45,4. Le taux En Europe après une sixième version du plan de sauvetage qui n'a
de chômage a ralenti de 9.6% à 9.1%. Le taux d'inflation est passé pas convaincu les marchés, Aux Etats Unis, la polarisation politique
de 1.1% à 3.8%*. autour du relèvement du plafond de la dette a semé le doute quant a
Au niveau des entreprises: La variation de la production la capacité supposée infaillible de l'Etat à honorer ses échéances.
industrielle en glissement annuel a régressé de 6.35% à 3.35%*. Le
NAPM en indice a diminué de 55,3 à 51,6. Les prix à la production
en glissement annuel ont accéléré de 3.9% à 6.5%*.

CCR Flex Court Terme - Rapport Annuel au 30 septembre 2011 6Rapport de Gestion


Entre temps, la BCE avait fait prévaloir les impératifs de son rôle de Pour la période fin d’année, l’objectif sera de stabiliser la
garant de la stabilité des prix, remontant par 2 fois son taux directeur performance de la poche crédit : les positions sur les souverains
de 0.25%, à contre-courant d’une crise de liquidité qui s’est ayant fortement performé et n’offrant plus que des rendements
développée en parallèle de la montée de l’inquiétude inspirée par annualisés inférieurs à 0.40%, elles seront progressivement
l’endettement des Etats. liquidées pour faire place à des titres de créances négociables, qui,
En fin de période, l’environnement était celui d’économies déprimées sur 3 mois, offrent souvent des rendement supérieurs de plus de 70
et suspendues aux efforts des gouvernants de la zone euro pour non points de base à l’eonia.
seulement régler le problème des membres trop endettés mais peut- En étant investis à prés de 9% sur les actions (donc proche
être même pour sauver leur monnaie. du maximum de 10%) jusqu’en février, nous avons nettement
bénéficié de la hausse du marché, dans le cadre de la mise en
œuvre de notre stratégie « Flex », stratégie actions accessoire, donc
Commentaire sur l'évolution de l'actif et sur les performances limitée à 10 % de l’actif net.
Nous avons privilégié les Etats Unis qui ont représenté jusqu’à la
moitié de l’exposition actions. En revanche nous avons été pénalisés
Au cours de l’exercice, la valeur liquidative des parts I de par notre sur-exposition aux marchés émergents de janvier à février
votre portefeuille est passée de 1086.5 à 1097.68 soit une et par notre exposition au dollar.
progression de 1.03%. Celle des parts R est passée de 5690.76 à A partir de février nous avons graduellement réduit l’exposition
5745.59, soit une variation de 0.96% La performance de votre actions pour atteindre environ 3% de l’actif avant que le marché ne
OPCVM est à rapprocher de celle de l'indice EONIA capitalisé décroche en juillet.
quotidiennement qui a progressé de 0.83% au cours de la période, Nous avons alors traversé nos seuils de stop loss et ponctuellement
soit un écart de +0.20% (parts I) et +0.96% (parts R). coupé nos positions. Notre processus de gestion nous a donc permis
Les performances passées ne préjugent pas des résultats d’atténuer l’impact de la baisse très violente du marché.
futurs de l’OPCVM. Cependant depuis septembre il est pénalisé par la forte volatilité du
marché alors que le poids des actions évolue au fil du marché entre
Au 30/09/2011, l’actif de votre portefeuille s’établissait à 0.5% et 1.2%.
40.37 millions d’euros. Le nombre de parts I s’établissait à cette date
à 19 079.929 contre 670.929 en début d’exercice et le nombre de L'utilisation des produits dérivés dans le fonds se fait
parts R à 3 381.604 contre 4 538.626. conformément à la réglementation, dans un but de couverture ou
plus généralement dans le but de réaliser nos objectifs de gestion.

Le choix des contreparties et des entreprises d’investissement,
Politique de gestion prestataires de services de CCR Gestion, s’effectue selon un
processus d’évaluation précis destiné à assurer à la société un
Dans le cadre de la stratégie principale d’investissement su service de qualité.
des supports monétaires et obligataires, nous nous sommes efforcés Il s’agit d’un élément clé du processus de décision général qui
jusqu’au printemps de privilégier les émetteurs non bancaires intègre l’impact de la qualité du service du broker auprès de
(corporates) et les positions à taux révisables pour éviter les l’ensemble de nos départements : Gestion, Analyse financière et
conséquences des hausses de taux qui se profilaient. crédit, Négociation et Middle-Office
Cette politique n’a pu que partiellement être mise en œuvre, tant le
stock de dettes disponibles reste majoritairement composé de titres
bancaires. Des titres à taux fixes, couverts en taux par des swaps contre eonia, ont été acquis. Durant l’été, les spreads de crédit se
sont fortement écartés, pénalisant la performance de la sicav.
En juillet, des positions défensives ont été prises sur des dettes
souveraines allemande et néerlandaise, représentant 25 % de l’actif
net. Ces positions ont équilibré le portefeuille et compensé les moins
values enregistrées principalement sur les dettes bancaires, en
particulier les italiennes, ainsi qu’un titre Morgan Stanley juillet 2012.
En fin d’exercice, compte tenu des spreads offerts dans le contexte
de forte aversion au risque, des positions ont été prises sur des
durées très courtes.
Ainsi, des positions ont été prises sur des titres bancaires français
subordonnés LT2, dont les dates de calls sont en 2011 ainsi que,
dans des proportions plus modestes (0.75% de l’actif net) sur un titre
Portugal Telecom offrant à maturité (mars 2012) un fort rendement.





CCR Flex Court Terme - Rapport Annuel au 30 septembre 2011 7Comptes Annuels
Bilan Actif
Exercice Exercice
30/09/2011 30/09/2010
Immobilisations nettes - -
Dépôts - -
Instruments financiers 39 812 220,03 26 108 398,55
Actions et valeurs assimilées - 232 548,55
Négociées sur un marché réglementé ou assimilé -
Non négociées sur un marché réglementé ou assimilé - -
Obligations et valeurs assimilées 31 564 229,49 23 300 004,58 - -
Titres de créances 5 787 093,14 -
Négociées sur un marché réglementé ou assimilé - Titres de créances négociables -
Négociées sur un marché réglementé ou assimilé - Autres titres de créances - -
Non négociées sur un marché réglementé ou assimilé - -
Titres d'organismes de placement collectif 605 811,14 2 575 845,42
OPCVM européens coordonnés et OPCVM français à vocation générale 2 412 577,45
OPCVM réservés à certains investisseurs - FCPR - FCIMT - -
Fonds d'investissement et FCC cotés - -
Fonds d'investissement et FCC non cotés - 163 267,97
Opérations temporaires sur titres 1 826 759,22 -
Créances représentatives de titres reçus en pension -
Créances représentatives de titres prêtés - -
Titres empruntés - -
Titres donnés en pension - -
Autres opérations temporaires - -
Instruments financiers à terme 28 327,04 -
Opérations sur un marché réglementé ou assimilé -
Autres opérations - -
Autres instruments financiers - -30/09/2011 30/09/2010
Créances 657 496,68 2 063 431,60
Opérations de change à terme de devises 627 873,63 1 967 479,73
Autres 29 623,05 95 951,87
Comptes financiers 728 421,42 955 827,73
Liquidités
TOTAL DE L'ACTIF 41 198 138,13 29 127 657,88
CCR Flex Court Terme - Rapport annuel au 30 Septembre 2011 8Comptes Annuels
Bilan Passif
Exercice Exercice
30/09/2011 30/09/2010
Capitaux Propres
Capital 39 597 187,62 26 135 742,24
Report à nouveau - -
Résultat 775 982,82 421 468,85
Total des capitaux propres 40 373 170,44 26 557 211,09
30/09/2011 30/09/2010(=Montant représentatif de l'actif net)
Instruments financiers 62 029,37 62 841,09
Opérations de cession sur instruments financiers - -
Opérations temporaires sur titres - -
Dettes représentatives de titres donnés en pension - -
Dettes représentatives de titres empruntés - -
Autres opérations temporaires - -
Instruments financiers à terme 62 029,37 62 841,09
Opérations sur un marché réglementé ou assimilé -
Autres opérations - 62 841,09
Dettes 762 938,32 2 251 650,78
Opérations de change à terme de devises 641 902,05 1 898 767,71
Autres 121 036,27 352 883,07
Comptes financiers - 255 954,92
Concours bancaires courants -
Emprunts - -
TOTAL DU PASSIF 41 198 138,13 29 127 657,88
9CCR Flex Court Terme - Rapport annuel au 30 Septembre 2011Comptes Annuels
Hors Bilan
Exercice Exercice
30/09/2011 30/09/2010
OPERATIONS DE COUVERTURE
Engagement sur marchés réglementés ou assimilés
Futures
Vente EURIBOR LIFFE 12/10 - 247 350,00
Vente S&P 500 FUTURE DEC11 416 944,38 -
Vente STOXX 50 12/10 - 198 320,00
Vente TOPIX PRICE INDEX 12/10 - 145 408,16
Options -
Achat CARREFOUR P28 1210 - 8 139,20
Achat LVMH CALL 80 17/12/2010 CI OTC - 968 400,00
Vente CARREFOUR C28 1210 - 185 987,56
Vente CARREFOUR CALL 28 171210 BN OTC - 37 925,11
Vente LVMH CALL 80 17/12/2010 SG OTC - 968 400,00
Engagement de gré à gré -
- -
- -
Swaps de taux 6 450 000,00 -
Autres engagements - -
- -
AUTRES OPERATIONS Néant Néant
Engagement sur marchés réglementés ou assimilés - -
- -
Engagement de gré à gré - -
- -
Autres engagements - -
- -
CCR Flex Court Terme - Rapport annuel au 30 Septembre 2011 10