Chapitre : ménages et consommation - cours ses seconde

-

Documents
16 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs ?

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 2 713
Langue Français
Signaler un problème

THEME N°I :

MENAGES ET CONSOMMATION



INTRODUCTION : SENSIBILISATION

Thierry Henry
(sportif français le mieux payé en 2009)

Unjeune avocatUn ouvrier dans le bâtiment

1/ Classez les personnages précédents en fonction de leur niveau de revenu (du plus faible au plus élevé)

1 ______________________2 ______________________3 ______________________


2/ Vontils consommer de la même manière ?

_________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________


3/ Que peuventils faire à part consommer ?

_________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________



4/ Se soigner constituetil un acte de consommation ?

_____________________________________________
_____________________________________________


5/Quel est l'objectif du dessinateur ?

_____________________________________________
_____________________________________________
_____________________________________________

_____________________________________________




1

Photographiede Robert Doisneau

6/ De quels critères dépend le choix d'un écran plat (photo de gauche) ?

 ______________________ ______________________ ______________________
 ______________________ ______________________ ______________________
 ______________________ ______________________ etc.


7/ Parmi les photos cidessus, laquelle (ou lesquelles) correspond (ent) au fait de consommer ?

_________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________



8/ Si le prix d'un bien que vous consommez habituellement (cinéma, DVD, etc.)
augmente et que votre argent de poche stagne, comment auriezvous tendance à
réagir ?

__________________________________________________________________
__________________________________________________________________

__________________________________________________________________


9/ En vous appuyant sur les documents, nommer les deux variables qui vous semblent influencer le plus le choix du
consommateur et explicitezles.


 ________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________________________


 ________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________________________





2

L'une des questions que l'économiste est donc amener à se poser est :

Comment les revenus et les prix influencentils les choix des consommateurs ?

Notions à découvrir : revenu disponible  consommation  épargne  pouvoir d'achat

Indications complémentaires : après avoir constaté que le revenu disponible se répartit entre consommation et épargne,
évoqué les différentes formes d’épargne, on montrera à partir de données chiffrées simples que la consommation des
ménages dépend à la fois du niveau de leur revenu et du prix des biens. On initiera les élèves à interpréter les valeurs
significatives que peuvent prendre les élasticités (prix et revenu) pour quelques types de biens en mettant en évidence
l’intérêt de cet outil pour l’économiste. On mettra en évidence les effets dans le temps de l’évolution du pouvoir d’achat
sur la structure de la consommation des ménages.

PLAN DU THEME

1. Le revenu disponible des ménages : définition

1.1. Des revenus primaires...(pp. 45)
Objectif de savoirs : nommerles différents types de revenus primaires des ménages
1.2. ... au revenu disponible (pp. 56)
Objectifs de savoirs: définir ce qu’est le revenu disponible / distinguer les composantes des prélèvements obligatoires / définir ce que
sont les revenus de transfert
Objectif de savoirfaire : calculer un RDB

2. Le revenu disponible des ménages : répartition

2.1. Consommer... (pp.678)
Objectifs de savoirs : donner des exemples de biens et de services / distinguer bien et service / distinguer biens (services) privés 
collectifs / distinguer consommation marchande  non marchande / nommer la typologie des biens en fonction de leur longévité
2.2. ... ou épargner (p.8)
Objectif de savoirs: nommer les différents types d’épargne

Méthodologie : calculer, interpréter et surmonter les pièges d'une proportion et d'un taux de variation (pp.910)

3. Les déterminants économiques de la consommation des ménages

3.1. Le niveau du revenu (pp.111213)
Objectifs de savoirs : nommer les facteurs influençant les choix du consommateur / définir la loi d'Engel /définir la notion d'élasticité
revenu de la demande / distinguer biens normal  inférieur
Objectif de savoirfaire : calculer une élasticitérevenu de la demande
3.2. Le prix des biens (pp.1415)
Objectifs de savoirs : établir un lien entre évolution du prix d'un bien et quantités demandées / définir la notion d'élasticitéprix de la
demande / citer dans quels intervalles significatifs peut se situer l'élasticitéprix de la demande / nommer les facteurs influençant le
pouvoir d'achat des ménages / distinguer biens complémentaires  substituables
Objectif de savoirfaire : calculer une élasticitéprix de la demande


3

1. Le revenu disponible des ménages : définition

1.1.Des revenus primaires...
Objectif de savoirs : nommerles différents types de revenus primaires des ménages

Les ménages* perçoivent de l'argent en contrepartie ou non de leur activité productive. Ils ne reçoivent pas tous le même
type de revenus ni le même montant.
* il s'agit de l'ensemble des individus vivant sous le même toit (un couple marié avec deux enfants / un célibataire / deux amies, etc.)
Il convient de distinguer un ménage d'une famille (dans ce dernier cas, les individus sont reliés par la filiation et l'alliance).

On distingue trois formes de revenus primaires :
Les revenus du travail salariéLes revenus mixtesLes revenus duatrimoine

Egalement appelés revenus de la
propriété, ilssont est exclusivement le
Ils sont exclusivement le fruit du facteurIls sont le fruit du facteur travail et
fruit du facteur caital. Ceuxci
travail. Ils sont constituésar les salairesdu facteur caital. Ils corresondent
peuvent être d’origine:
des agents privés, les traitements desà l’exercice d’une activité
 mobilière :intérêts de placements
fonctionnaires, les soldes des militaires,rofessionnelle à son comte
financiers livretA, PEL, etc., des
etc. A noter que les revenus salariaux(entrepreneur individuel et
dividendes des actions, des plusvalues
comportent également des complémentsprofessions libérales). Les non
boursières, etc.
de salaire constitués de primes,salariés sont propriétaires de leur
 immobilière (ou foncière): loyers
avanta esen naturevoiture de fonction,et l’exerciceentre risede leur
baux desarticuliers et commerciaux
logement de fonction, etc.), etc. Ilsactivité productive nécessite des
et fermage*.
peuvent être fixes ou variables i.e.locaux, du matériel, des terres, etc.
* "Contrat entre un propriétaire de terres et
dé endantsdes erformancesdu salariéLes revenus mixtes sont constitués
un locataire, lequel verse un loyer fixe
ar exemle ourun commercial aant desbénéfices des entrereneurs
déterminé préalablement". (Source:
une rémunération sur commission).individuels, les honoraires deshttp://fr.wikipedia.org/wiki/Fermage)
avocats ou des médecins, etc.

Application : cochez la bonne réponse

Revenudu travail salariéRevenu mixteRevenu du patrimoine
Médecin dans un hôpital
Médecin en libéral
Ouvrier dans la
métallurgie
Intérêt d’un placement
financier
Loyer perçu par un
propriétaire  bailleur
Artisan fleuriste
Vendeuse chez un
fleuriste
Salarié agricole
Agriculteur
Enseignant

4

OBJECTIF OBJECTIFPLUTOT ATTEINTOBJECTIF PLUTOTPAS ATTEINT
nommer lesdifférents types de

revenus primaires des ménages

1.2.... au revenu disponible
Objectifs de savoirs: définir ce qu’est le revenu disponible / distinguer les composantes des prélèvements obligatoires / définir ce que
sont les revenus de transfert
Objectif de savoirfaire : calculer un RDB


« Le revenu primaire est le revenu que les ménagestirent de leur contribution à l’activité économique, soit directement
(revenu d’activité salariée ou non salariée), soit indirectement (revenu de placement mobilier ou immobilier). C’est un
revenu avant redistribution. Pour établir le revenu disponible brut (RDB), à partir du revenu primaire :
a) on ajoute les revenus de transferts* (RT) reçus par les ménages résidents : par exemple :

b) on retranche les impôts courants sur le revenu et le patrimoine, ainsi que les cotisations sociales versées par les
ménages. Par souci de simplification, on les appellera prélèvements obligatoires (PO).

Il représente le revenu qui reste à la disposition des ménages pour la consommation et l'épargne. ». Pour simplifier, on a :
RDB = RP–PO + RT

* Les revenus de transfert (on parle aussi de prestations sociales) sont donc versées à un individu ou un ménage en fonction du risque
social subi : prestations familiales (allocations familiales, allocation de rentrée scolaire, allocation logement, etc.), prestations santé
(maladie, accident du travail, etc.), etc. Les plus démunis peuvent également percevoir des revenus sociaux ourevenus secondaires)
avec le RSA (2009, anciennement RMI 1988) et bénéficier d’une couverture sociale (CMU: Couverture Maladie Universelle), etc.

Applications :

1/ Les ménages perçoivent :
des allocationsdes cotisationsdes prestations

2/ Parmi les exemples suivants, lesquels correspondent à des revenus mixtes ?
 le bénéfice de l’agriculteur exploitant  le salaire de l’ouvrier agricole
les honoraires du médecin le traitement d’un interne dans un hôpital public

3/ Parmi les exemples suivants, lesquels correspondent à des prestations sociales ?
allocation handicapcotisation sociale maladie
allocation de rentrée scolairecotisation sociale chômage

4/ Soit le texte suivant :
Mr et Mme Durand habitent en banlieue parisienne dans une confortable maison. En 2008, Mme Durand, médecin à son
compte, a perçu 48.000 euros d’honoraires. Elle payait 700 euros mensuels de loyerpour son cabinet et 1.000 euros
mensuels pour sa secrétaire à mitemps. Mme Durand exerçait également dans un hôpital un matin par semaine pour
1.000 euros mensuels. Le traitement mensuel brut de son mari enseignantchercheur s’élevait à 2.900 euros. Pour l’année
2008, ils ont versé tous deux 25.000 euros aux différents organismes de sécurité sociale ainsi que 8.000 euros d’IRPP. Par
ailleurs, ils ont versé 1.900 euros de taxe d’habitation et de taxe foncière. Ayant deux enfants, ils bénéficiaient de 120
euros mensuels d’allocations familiales. Par ailleurs, ils ont acquis en 2007 un appartement qu’ils louent à Mr Dnarud
er
depuis le 1janvier 2008 à hauteur de 900 euros mensuels. Enfin, leurs différents placements financiers (livrets) leur ont
rapporté 1.000d’intérêts pour l’année 2008. A noter que Mr Durand a gagné 2 euros en grattant un ticket de Goal leeuros
10 juin 2008.

5

A l’aide du texte précédent : les revenus primaires de Mr et Mme Durand s’élèvent à
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________

A l’aide du texte précédent : les prélèvements obligatoires versés par Mr et Mme Durand s’élèvent à
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________

A l’aide du texte précédent, le revenu disponible brut de Mr et Mme Durand s’élève à
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________

OBJECTIFS OBJECTIF PLUTOTOBJECTIF PLUTOT ATTEINTPAS ATTEINT
définir ce que sont les revenus de

transfert et nommez en quelques uns
distinguer les composantes des

prélèvements obligatoires
définir ce qu’est le revenu disponible

calculer un RDB


2. Le revenu disponible des ménages : répartition

Lerevenu disponible des ménages est affecté soit à la consommation soit à l’épargne.part du revenu disponible La
consacrée à la consommation est la propension moyenne à consommer (consommation / RDB). En 2009, en France, la
propension à consommer était proche des 83%. La part du revenu disponible consacrée à l'épargne est la propension
moyenne à épargner (on dit aussi taux d'épargne) :épargne / RDB. En 2009, en France, le taux d'épargne a atteint 17%.

2.1.Consommer...
Objectifs de savoirs : donner des exemples de biens et de services / distinguer bien et service / distinguer biens (services) privés 
collectifs / distinguer consommation marchande  non marchande / nommer la typologie des biens en fonction de leur longévité

Biens :Services :

un bien est matériel et peut être stockéun service est immatériel et ne peut être stocké

il estoduit au moment de sa consommation


biensde conso.services servicesnon

biens denon durablesmarchands marchands
conso.durables(alimentation) (coupede (coursau
(TV) cheveux)lycée)

Source : Hachette Education, 2008

1/ Qu'estce qui distingue un bien d'un service ?
_________________________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________________

2/ Les produits suivants sontils des biens ou des services ? un concert, le DVD d'un concert, un allerretour en TGV, un
cours de SES, un manuel scolaire, un repas dans un restaurant.
Biens Services




6

3/ Soit le graphique cidessous sur les biens et les services achetés par les ménages

D'après sCom tesrix courantsense de consommation auxannuels  Dé

Cochez la réponse exact :e
 en 1949, en France, les services représentaient environ 23 % des dépenses des ménagesvraifaux
 la consommation de produits industriels a baissé depuis 1949vraifaux
 les consommations de services ont augmenté plus vite que celles des biensvraifaux

La plupart des biens et une partie des services se vendent ou au moins peuvent se vendre, c'estàdire être échangés sur un
marché contre un prix : on les dit marchands. Les autres sont fournis gratuitement (ou "semigratuitement" si le prix est
inférieur à la moitié du coût de production) ;souvent même on ne peut identifier le bénéficiaire du service : on les dit non
marchands. C'est ainsi qu'une consultation médicale, un envoi par la poste ou un coup de téléphone sont des services
marchands ; il s'agit de services qui sont fournis ou du moins susceptibles de l'être en échange d'une certaine somme
d'argent couvrant à peu près leurs coûts de production. en revanche, l'enseignement dans un lycée, le service rendu par les
agents de police qui règlent la circulation sont des services non marchands ; le contribuable a payé globalement ; aucun
prix n'est facturé au client. Par convention, tous les biens sont considérés comme marchands ; en revanche, les services
sont répartis dans les deux catégories.
Source : Bernard Brunhes, Présentation de la comptabilité nationale française, coll. Economie Module, Dunod, 1991

4/ Donner des exemples de biens, services marchands, services non marchands (non présents dans le document):

Biens Servicesmarchands Servicenon marchands
 ______________________ ______________________ ______________________
 ______________________ ______________________ ______________________


5/ Que consomment les ménages ? Effectuez une synthèse des notions précédemment mises en évidence en utilisant les
termes : services, biens, prélèvements obligatoires, marchands, non marchands, matériel, immatériel, satisfaction de
besoins, durable, non durable. Après avoir cherché leur signification sur internet ou dans un manuel scolaire (au CDI),
intégrez dans votre synthèse les termes biens collectifs, biens privés, biens de consommation finale. Les termes
précédents sont proposés dans le désordre : structurez votre réponse.

7

S nthèse:
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________

OBJECTIFS PAS ATTEINTOBJECTIF PLUTOTOBJECTIF PLUTOT ATTEINT
donner des exemples de biens et services

distinguer bien et service

distinguer biens (services) privés /collectifs

distinguer cons. marchande non marchande

nommer la typologie des biens en fonction de

leur longévité

2.2.... ou épargner
Objectif de savoirs: nommer les différents types d’épargne

Les ménages épargnent : cela correspond à la partie du revenu disponiblequi n’est pas consommée.On distingue :

l’épargne financière: elle comprend
les liquidités monétaires « inactives » (qui ne rapportent rien) : on
arle de thésaurisation. Cela corres ond à la monnaie détenue dans son
portefeuille, sa tirelire ou sur des comptes courants bancaires ;
l'épargne liquide i.e. l'argent placé à terme sur les livrets A, les
livrets eunes,les LDDLivret de Déveloement Durable , les PELlan
d'épargne logement), etc. Tous ces comptes sont rémunérés selon les taux
d'intérêt en vigueur ;
les titres (actions et obligations) achetés sur le marché financier, etc.

l’épargne non financière(ou épargne forcée) : elle comprend les achats de
logements pour les ménages. Les achats effectués sont ici considérés comme
des investissements nécessitant le plus souvent des prêts bancaires. Les
ménages doivent alors mensuellement rembourser l'organisme prêteur.

OBJECTIFS
nommer les différents types d’épargne

OBJECTIF PLUTOT ATTEINT

8

OBJECTIF PLUTOTPAS ATTEINT

Méthodologie : calculer, interpréter et surmonter les pièges d'une proportion

Pour calculer la proportion (ou la part) du sousensemble A dans l’ensemble B, on fait:
(valeur du sousensemble A / valeur del’ensembleB) x 100

Application :
Soient les données suivantes correspondant à la répartition des revenus primaires

Enmilliards d'eurosrevenus mixtesrevenus du travail salariérevenus de la propriété
199590.1 625.1171.3
2009119.1 1014.3297.8
Source : Comtes nationaux, mai 2010, htt://www.stata rendre.education.fr/insee/revenus/diso/rdb.htm

1/ Faire une phrase pour chaque donnée entourée

625.1 : ___________________________________________________________________________________________
297.8 : ___________________________________________________________________________________________

2/ Calculez laart uere résententles revenus de laro riétédans les revenusrimaires our1995 et 2009uis insérez
chacune de vos réponses dans une phrase


 en 1995 :
_________________________________________________________________________________________________
 en 2009 : ________________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________________________

Entre 1995 et 2009, la part des revenus de la propriété dans les revenus primaires est passée de _______ à _______ : on
dit qu'elle a _______________ de _______ point et non pas de ________ %.

3/ Calculez la part que représentent les revenus mixtes dans les revenus primaires (pour 1995 et 2009) puis insérez
chacune de vos réponses dans une phrase

 en 1995 : ________________________________________________________________________________________

 en 2009 : ________________________________________________________________________________________



Entre 1995 et 2009, la part des revenus mixtes dans les revenus primaires est passée de _______ à _______ : on dit qu'elle
a _______________ de _______ point et non pas de ________ %.

4/ Comparez les montants des revenus mixtes avec les données obtenues dans la question précédente (question 3), que
remarquezvous ? Comment peuton l'expliquer ?

_________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________


On remarque qu'il faut donc éviter quelques pièges quand on est en présence de proportions :

 Pièe 1 : dans un ensembleeuvent évoluer différemment.une valeur et laart u’ellere résente
 Piè e 2 : la différence entre deux proportions exprimées en pourcenta e se donne en points et non en
pourcentage.


9

Méthodologie : calculer, interpréter et surmonter les pièges d'un taux de variation
 Calculer un taux de variation revient à mesurer l’évolution d’unegrandeur entre deux moments donnés :
TAUX = [ (valeurd’arrivée valeur de départ) / valeur de départ ] x 100

Application :
Le salaire d’un ingénieur passe de 1550 EUR en 2007 à 1700 EUR en 2008 puis à 1800 EUR en 2009 pour finir à 1880
EUR en 2010.
.calcul du taux de variation annuel global (entre 2007 et 2010) :
[ (1880 1550) / 1550 ] x 100 = 21.29 on dit donc qu’entre 2007 et 2010, le salaire a augmenté de 21.29 %
.calcul des taux de variation annuels intermédiaires :
entre 2007 et 2008 : [1700 1550 /1550 ] x 100 = 9.67 soit 9.67 % d’aumentation de 2007 à 2008
entre 2008 et 2009: _____________________________ soit ______ d’augmentation de 2008 à 2009
entre 2009 et 2010: _____________________________ soit ______ d’augmentation de 2009 à 2010
On remarue doncue le salairelobalement deeurosen valeur absolue etde %en
valeur relativeque la croissance du salaire est de _______ en _____ rapide. Le taux de croissance du salaire mais
___________ alors que le salaire __________.Le fait qu’un taux de variation diminue ne veut pas dire que la
grandeur dont il mesure la variation diminue (seulement si le taux de variation reste positif). Anoter qu'il est
référable de mesurer un écart entre deux taux de variation à l'aide deoints et non deourcenta es.

 Quand la valeur de départ augmente de t %, il suffit, pour trouver la valeur d’arrivée, de faire:
Valeur de départ x (1 + t / 100) = valeurd’arrivée.
Quand la valeur de départ diminue de t %, il suffit,pour trouver la valeur d’arrivée, de faire:
Valeur de départ x (1  t / 100) = valeurd’arrivée

Application :
L’actionTotal était cotée 39.06 EUR le mercredi 11 août 2010menté de 0.03 %.à la clôture. Leeudi 12/08/10, elle a au
Le vendredi 13/08/10, elle a diminué de 0.10 %.
. le jeudi, l’action valait: ___________________________________________________________ euros.
. le vendredi, l’action valait: euros.

On en déduit quesi le taux de variation est positif alors la variable _________________, si le taux de variation est
nul alors la variable, et si le taux de variation est néatif alors la variable.

 Piège 1 : les taux de variation ne sont pas symétriques à la hausse et à la baisse : une grandeur qui augmente de
t %uis uidiminue de t % ne revientas à son niveau de déart.

A lication:
Une grandeur qui était égale à 100 et qui augmente de 50 % passe à : 100 x (1 + 0.5) = 100 x 1.5 = 150
Si cette grandeur, qui vaut désormais 150, diminue de 50 %, elle va valoir : ____________________________________.

 Piège 2 : onobtenirlusieurs ériodes ourles taux de variation den’additionne astaux de le
variation sur la période globale.

Application :
Lremière année et de 60 % la deuxième année. En deux ans, laroductiona roductiond’un bien X diminue de 40 % la
n’a pas diminué de 100 % (40 + 60) mais de (si l’on part de la base 100):
ère
. production à la fin de la 1année : _____________________________________________________________
ème
. roductionà la fin de la 2année :
Comme laroduction estassée de 100 àen deux ans, elle a donc diminué de%.

 Piège 3 : lillimitées) mais ne peut descendre (dans la trèse taux de variation peut dépasser les 100 % ( hausses
rande maorité des casendessous de  100 %.

Applications :
La production d’acier d’un pays passe de 150000:à 600000 tonnes. Elle a donc augmenté de tonnes
%. Au bout de 10 ans, une voitureerd 100 % de sa valeur. Sachant
que son propriétaire l’avait payée 10000 EUR, elle vaut désormais ____________________________________ euro.

10