CITÉ PAS INTERDITE
8 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

CITÉ PAS INTERDITE

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
8 pages
Français

Description

CITÉ PAS INTERDITE

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 89
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Exrait

VOYAGES PÉKIN CITÉ PAS INTERDITE
8
T   P     . E  J.O. ’   ,  …
TEXTE ET PHOTOS:Eric Valenne
n croyait tout savoir sur Pékin et ses grands classiques à visiter: la pouOssé à la vitesse du bambou. Outre les nouveaux architectes chinois qui Cité interdite, la place Tiananmen, le palais d’été, l’opéra traditionnel, le Parc Beihan, les temples… Mais de nouveaux lieux culturels ont travaillent plus vite que leur ombre, les plus célèbres «starchitectes» (archi tectes stars) et designers du monde entier y ont créé de nouveaux défis lancés au ciel: les Suisses Herzog et de Meuron (stade olympique en nid d’oiseau), le Français Paul Andreu (nouvel Opéra de Pékin), Philippe Starck (décora tion du Lan Club), etc. Le Beijing ‘CBD’ pour Central Business District a vu le jour plus vite qu’un tsunami d’acier et de grues. Les grandes créations et les tendances à la mode s’affichent à grands coups d’hôtels design, de galeries d’art, de barslounges, de boutiqueshôtels, de mégastores, de res tos huppés au cœur des nouveaux quartiers branchés. L’art contemporain a investi tout un district de la ville: Dashanzi. Bref, en quelques années, Beijing s’est transmutée en ville bouillonnante, avec une nightlife incroyable et d’extraordinaires lieux de délassement, de grandes boutiques de luxe et des restaurants étoilés au guide Michelin… Et les J.O. n’y sont pour rien.
À la vitesse de la lumière Bout du monde énigmatique il n’y pas si longtemps, Pékin ou plutôt Beijing, la «capitale du nord», était une ville lointaine et située au cœur d’un pays compliqué: l’Empire du Milieu. Certains clichés y ont encore la vie dure. C’est fini le temps des millions de cyclistes en costume mao qui pédalaient sur les avenues... Aujourd’hui, le ‘hightech’ assiège les temples, les lasers et les ensei gnes fluos brillent sur les tours d’acier et de verre, les voitures à vitres opaques prennent d’assaut les boulevards longs de dizaines de kilomètres... Si toute la Chine évolue rapidement, Beijing (et sa sœur Shanghai) change à la vitesse de la lumière. D’immenses tours poussent comme des champignons, avec des grues partout, des grandes avenues et des boulevards en effervescence. Les J.O. d’août 2008 contribuent à la naissance de stades flambant neufs, de lignes de métro et de nouveaux boulevards. Là où il n’y a pas dix ans, les grenouilles coassaient encore dans les rizières, cette ville de plus de 15 millions d’habitants en est déjà à son sixième périphérique. Emportée par le progrès d’un monde qui la pousse plus vite que son ombre, la capitale chinoise a mis le turbo dans son impatience à montrer au monde entier sa nouvelle vitrine étincelante. Destructions, reconstructions, permutations. Ici, tout est mouvement perpé tuel… comme le Yin et le Yang.
VOYAGES
9