Comment enseigner l’histoire au cycle 3

Comment enseigner l’histoire au cycle 3

-

Documents
7 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • mémoire
  • cours - matière potentielle : scolarité
  • exposé
Jean-Marc Bassaget Comment enseigner l'histoire au cycle 3. « Enseigner l'Histoire pour former le citoyen de demain » Enseigner l'histoire c'est : • Analyser des événements • Développer une pensée autonome • Conserver le cadre d'une culture humaniste • Comprendre le monde qui nous entoure • Porter regard distancié sur le présent • Donner du sens au passé. Les programmes 2002 donnent des éléments précis pour cet enseignement. Constats : • Les horaires d'enseignement sont inférieurs aux horaires préconisés par les programmes (3 heures/semaine).
  • programmation chronologique
  • programmations de cycle
  • document en liaison avec la question
  • histoire au cycle
  • nature du document
  • cm2
  • récits historiques
  • récit historique
  • ce2
  • documents
  • document
  • question
  • questions

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 120
Langue Français
Signaler un problème
Jean-MarcBassaget
Comment enseigner l’histoire au cycle 3.
« Enseigner l’Histoire pour former le citoyen de demain »
Enseigner l’histoire c’est :
· · · · · ·
Analyser des événements Développer une pensée autonome Conserver le cadre d’une culture humaniste Comprendre le monde qui nous entoure Porter regard distancié sur le présent Donner du sens au passé.
Les programmes 2002 donnent des éléments précis pour cet enseignement.
Constats :
·Les horaires d’enseignement sont inférieurs aux horaires préconisés par les programmes (3 heures/semaine). ·Les programmations de cycle sont souvent formelles (pas d’unité de programme de cycle, période qui manque XX s). ·Les programmes sont inégalement suivis. « L’homme de l’avenir est celui qui aura la mémoire la plus longue » Nietzsche.
Enjeux:
· · · ·
Comprendre le monde qui nous entoure. Donner les clés d’un regard distancié sur le présent. Conserver le cadre d’une culture humaniste. Donner du sens au passé.
« Les élèves de Cycle 3 doivent pouvoir se situer dans une succession d’époques au travers de quelques dates simples et maîtrisées ».
Les programmes :
·
Il ne s’agit pas de favoriser un enseignement exhaustif et détaillé, une accumulation de connaissances mais de fournir à chacun des éléments d’une compréhension simple qui interroge le passé. 1
· ·
·
Donner des clés simples de la compréhension du passé. Permettre aux élèves de se situer dans une succession d’époques à travers quelques repères simples et maîtrisés. ex : 1492 Quelles sont les conclusions ? Quel est le sens que l’on peut donner à cette date ? C’est une date clef qui constitue une rupture de l’histoire de l’Europe. Au-delà des événements ce sont des personnes, des groupes sociaux, des inventions qui sont reconnues et situées dans le temps et dans leur évolution. » Différencier, continuité et rupture: histoire des femmes, évolution sociale.
Contenus
Le programme est découpé en 6 périodes : Préhistoire, Antiquité, Moyen âge, Temps moderne, XIXème siècle, XXème siècle et 21 temps forts.
Il ne faut négliger aucune période y compris la plus récente. Respecter l’ordre chronologique.
La démarche : 45 min à 1h 96h/an 144x l’occasion de se poser des questions historiques
Comment faire ?
· ·
· ·
Privilégier le questionnement : ensemble nous allons nous interroger. Placer le document au cœur des apprentissages et avoir un regard critique sur celui-ci (auteur, époque, influence…). Favoriser les échanges et l’argumentation (oui parce que…, non parce que…). Développer l’esprit critique..
exemple : « Comment sommes-nous passés du domaine royal au Royaume de France » ? la question est écrite au tableau, elle sera le fil conducteur de la séance : « Ensemble nous allons nous interroger sur la France. » Montrer un document en liaison avec la question (texte, image etc...). S’interroger sur la nature du document. Qui l’a écrit ? A qui cet écrit est-il favorable ?
2
Programmationde cycle:
Il existe deux manières de programmer
·
·
La programmation chronologiqueet linéaire: CE2 – CM1 – CM2 CE2 : Préhistoire, Antiquité CM1 : Moyen Age, Temps Modernes ème ème CM2 : 19 , 20
Limites : -Les périodes les plus anciennes sont traitées au CE2, là où la construction du temps est la plus incertaine. ème ème -et le Le 19 abordés au CM2 dont la programmation reste20 sont aléatoire (fin de parcours). -Il existe un risque d’exhaustivité, de connaissances encyclopédiques (développement trop long, 4 mois sur chaque période).
La programmation spiralaire :on aborde toutes les périodes chaque année du CE2 au CM2, mais on varie l’angle d’approche en plaçant le regard de l’enfant sur un sujet différent au sein d’une même période. Elle induit une concertation entre les enseignants d’un même cycle, qui s’engagent dans une complémentarité des apprentissages.
Exemple : la Préhistoire
Points forts
Les premières traces de la vie humaine.
Utilisation du feu.
Le début de l’agriculture en Afrique et en Europe
Elaboration d’un univers symbolique, apparition de l’art autour de la représentation
question
Comment les hommes vivaient-ils ? (outils, habitat, armes…) Comment connaissons nous le passé ?
Chasseur Cueilleur à agriculteur, éleveur. Transformation du mode de vie.
Quels sont les témoignages d’univers symboliques et de croyances ?
Séances et questions support 1.2 Préhistoire 1 connaissance par traces archéologiques (famille, découverte…) 3.4 Des outils variés qui évoluent dans le temps. 1. La maîtrise du feu. 2.3 Nomades puis sédentaires. Les débuts de l’agriculture et de l’artisanat. Les transformations de l’habitat. 1.2 Art et croyance. Peintures rupestres
Repères chronologiques
- 600 000 le feu (date proposée sur le document d’accompagnement à mettre en parallèle avec le texte proposé dans la partie étude de document).
3
·
Vocabulaire :
·
·
·
Modules :
Liés aux périodes historiques. 1 question centrale par module. Que nous apporte cette période?
Séquenceen séances.: déclinée
Séance :
Le document
45 min. Nécessité d’un point de départ et point d’arrivée. Choix du type de document.
Il permet de donner des « connaissances par traces ». L’enfant doit, au cours de scolarité, avoir été confronté à de nombreux documents.
Fonctions du document : - Eveiller la curiosité, l’esprit critique. - Informer (faire vérifier la pertinence). - Questionner. - Constituer un élément d’évaluation des connaissances. - Illustrer.
Caractéristiques des documents:
·
·
·
·
·
Accessibilité - Certains documents sont à destination du maître qui lit. - La lecture du maître permet d’y entrer. - Rendre le document accessible.
Limités en nombre - 1 ou 2 voire 3 documents sont suffisants. - Des documents qui se répondent. - Iconographie. - Extrait écrit. - Autres.
Lisibles - Attention aux photocopies.
Accompagnés de consignes précises . - 1 ou 2 éléments pour des réponses précises.
Un rituel d’analyse - Quelle est la nature du document ? - Qui ? - Quand ? - Type du documentle document dans un espace historique).? (Situer
4
Le cahier d’Histoire
Les recherches doivent être induites par une question précise (et non par un thème, trop vaste), question qui va nécessiter un ou deux documents et dont la réponse sera unique ou presque. Des écueils à éviter : -La copie sans compréhension. -Les recherches qui vont mobiliser la famille. -Le nombre trop important de documents.
·
Deux types d’écrits
Ecrits intermédiaires (écrits de recherche, de découverte) Ces écrits permettront de structurer la trace écrite (prise de notes par ex)
Lire - Dire - Ecrire en Histoire
5
1. Lire et écrire
· ·
Il est utilisé comme outil d’enseignement. Il va permettre de franchir les obstacles liés aux difficultés de lecture. Il peut apporter un éclairage nouveau en relatant certaines étapes intermédiaires. Le maître peut également être amené à lire (la lettre d’un poilu, d’un déporté...).
Le récit historique
·
Ecrit de synthèse Ecrit structuré qui est une réponse collective à la question que l’on s’est posée.
Exposés, recherches
2. Dire
· · · ·
Il est unique du CE2 au CM2. Il doit être organisé (organisation plus difficile lorsque sont mises en place des programmations spiralaires. Il faut alors prévoir de la place, en divisant ce cahier en 6 périodes). Les questions auxquelles les élèves ont été confrontés au fil des séances, ainsi que les réponses élaborées collectivement, doivent y figurer (« A travers les documents que nous avons étudiés, nous avons conclu que… »). Les documents étudiés seront eux rangés dans un classeur annexe. Une information en direction des parents devra permettre d’expliciter le contenu du cahier d’Histoire : il contient tout ce qui a été validé en classe, il est le cadre de référence de ce qui fait sens, de ce que l’élève doit retenir.
·
· ·
Enseigner les questions sensibles
L’utilisation de la littérature de jeunesse va permettre d’entrer dans des thématiques difficiles et de désamorcer les polémiques.
Ex : « Matin Brun » F. Pavloff, Cheyne éditeur, pour aborder le thème du totalitarisme « Un violon dans la nuit » Daeninckx et Pef, édition Rue du monde, pour traiter des camps de concentration.
Cela n’exclut pas l’étude de documents divers (photos, publicité d’époque…).
Enseigner le fait religieux
A la fin du CM2, les élèves doivent savoir et comprendre que : -de grandes religions structurent l’Histoire du monde -elles ont eu un impact fort sur l’Histoire de l’humanité -elles s’appuient sur des textes sacrés, la Torah, la Bible et le Coran.
Gardons nous de la polémique en restant dans l’historique, et n’évacuons pas ce sujet qui a une importance majeure dans l’Histoire.
Evaluation
L’évaluation en Histoire privilégiera l’oral et les échanges. Elle permettra de vérifier si l’élève est capable de restituer (en fin de séance) les grands traits de ce qui a été construit ensemble, s’il est capable de comprendre, d’analyser un événement, un texte, s’il peut synthétiser. Cette évaluation portera sur la démarche.
La frise chronologique
Elle doit comporter des repères contemporains (la télévision, le premier homme sur la lune…), ainsi que les dates importantes des périodes étudiées en classe. Elle doit être vivante, c’est à dire être complétée tout au long de l’année. On peut la représenter sur un axe vertical, ce qui la rendra plus facile à remplir.
Bibliographie
Guide pour enseigner l'histoire au cycle 3 Jean-MarcBassaget Ed : Retz ISBN : 2725624606 Livre - 21 x 29,70 cm - 128 pages Octobre 2005 Code libraire : 337622
6
ANNEXES :
CM1
CM2
La planète en guerre.
Violences. Extermination juive par les nazis.
Crime contre l’humanité.
Idem.
Les arts : expression d’une époque.
1ere guerre mondiale
Pourquoi une rupture de l’histoire de l’humanité ?
Projet collectif.
Guerre civile.
Espagne.
Nazisme.
Pourquoi les crimes contre l’humanité.
1.2 Une guerre mondiale 3.4 une guerre totale 5.6 Les tranchées, la vie quotidienne des Poilus. 7 L’Europe ne domine plus le monde.
La guerre d’Espagne (Guernica).
ème Origines de la 2 guerre.
Le nazisme / la France occupée.
Antisémitisme.
Crime contre l’humanité ?
Résistance du combat pour la liberté.
Lettre des Poilus.
1937 Guernica
1933 Hitler chancelier
1940 Appel du 18 juin
7