Contact : Eric DOHOUN – 0619583579 – contact.matieressensibles ...

Contact : Eric DOHOUN – 0619583579 – contact.matieressensibles ...

Documents
13 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours magistral
  • mémoire
  • exposé
Contact : Eric DOHOUN – 0619583579 – 1
  • urbaniste -agence ethik
  • entre tradition et avenir
  • samuel nja kwa
  • indépendance tcha tcha
  • outil d'indépendance économique
  • réponse vivante en la personne
  • directeur du festival de photojournalisme
  • inspiration de la tradition africaine et de l'influence occidentale
  • lien entre
  • photos
  • photo
  • festivals
  • festival
  • biennale d'art contemporain
  • africains
  • africaines
  • africain
  • africaine

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 176
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème


Contact : Eric DOHOUN – 0619583579 – contact.matieressensibles@gmail.com
1
PROGRAMMATION > FRANCE > Université Catholique de Lille


MS2010:LE CORPS-LE SACRÉ-LE PROFANE

" Made by Africa"


Dédié à la photographie, « Matières Sensibles » propose d’aborder, cette saison, la question de l’émergence des valeurs.
A travers " Made by Africa ", cette saison propose un espace d’expression à la création contemporaine africaine à travers la photo, le design, la
sculpture, la vidéo.
Cette création est le produit de valeurs sociales, politiques, économiques et humaines des cinquante ans qui nous séparent des « indépendances
africaines ».
" Made by Africa ", s’inscrit à double titre dans la semaine « l’Afrique à la Catho » ; d’une part, comme le pendant artistique du colloque IDEAL du
20 novembre, et d’autre part, comme une réponse esthétique à la question « l’Homme a-t-il encore la capacité de créer son humanité ? » ; question qui trouve une
réponse vivante en la personne de Marguerite Barankitse « l’ange du Burundi », invitée d’exception de l’Institut Catholique de Lille , le jeudi 18 novembre.
Le design africain, entre tradition et avenir, la sculpture, la photo, la vidéo, autant de médiums pour proposer des réponses artistiques à la question posée
par le festival 2010. Le dynamisme et l’actualité de la création contemporaine africaine, réunis, pour nous dire une lecture possible des valeurs et de leur
construction.
Cette exposition reste en écho, avec les précédentes ("Dia(s)pora(ma)s du sacré et du profane "/ "Parallélismes oniriques et univers sacrés" ) , et
comme le troisième temps de la « réponse par l’art » au questionnement sur l’humanité, propre au festival « Matières Sensibles » .

Eric Dohoun-Directeur artistique du festival Matières sensibles.




Contact : Eric DOHOUN – 0619583579 – contact.matieressensibles@gmail.com
2
L’exposition "Made by Africa" est parrainé par

Exposition : Du 18 novembre au 17 décembre 2010. Design, sculpture, photo, peinture, vidéo, installation.

Vernissage-concert slam : Vendredi 19 Novembre 18h30-22h, en partenariat avec le collectif "On a slamé sur la lune".

Partenariats : Université Catholique de Lille / Association IDEAL / ETHIK-A Architecture et urbanisme/Codes cultures.

Commissariat Scénographie

Eric Dohoun-Directeur artistique. Christophe Lachassagne- Architecte et urbaniste -Agence Ethik-A.











" Made by Africa "



Contact : Eric DOHOUN – 0619583579 – contact.matieressensibles@gmail.com
3
> Design

Jean-Servais Somian: Vit et travaille entre la France et la Côte d’Ivoire.

« Entre son atelier AZURRETTI de Grand-Bassam en Côte d’Ivoire et l’atelier de finition de Montreuil, en France, Jean Servais Somian « transmute » en œuvres, l’iroko
et le bois de coco, ses matériaux de prédilection.
Caractérisés par un dépouillement et une sobriété stylistique, des tons purs et vifs, des teintes ocre et terre qui rappellent la chaleur du sahel.
Jean Servais Somian a exposé en Côte d’Ivoire, en Allemagne, en France, en Algérie, ainsi qu’au Sénégal, où il a participé à la biennale d’art contemporain de Dakar
de 2008. Il définit son travail ainsi : «Mes meubles, mes objets, sont issus de l’inspiration de la tradition africaine et de l’influence occidentale. La réalisation de
cette fusion culturelle me permet d’imaginer, de dessiner, de travailler la noblesse des matériaux. »





> DESIGN BY AZURRETTI >















Contact : Eric DOHOUN – 0619583579 – contact.matieressensibles@gmail.com
4
> Installation

Dimitri Fabgohoun : Vit et travaille à Paris.


« Issue du corpus 50’s, (qui fait à la fois référence au cinquantenaire de l’indépendance de certains états africains, à la culture américaine et sa prégnance dans nos
sociétés mais surtout à la monnaie, notamment en tant qu’outil d’indépendance économique).

Cette pièce est une proposition in situ, autre version de l’installation « Bwana Kitoko » dont elle est issue (c’est d'ailleurs son nom).

L’artiste souligne symboliquement, la longue marche depuis la proclamation des indépendances a la réalité de la situation actuelle.
Il met ainsi en dialogue les extraits du discours du 30 juin 1960, proclamant l’indépendance du Congo par le roi Baudouin, nommé ironiquement"Bwana Kitoko"
("le beau jeune homme ou "Noble Seigneur"), et des vêtements, pour la plupart usés, cousus a l’occasion de célébrations politique ou religieuse, et qui sont a son
sens autant de marches vers cet idéal de liberté et d’indépendance, mais aussi les premier(e)s pa(ge)s effrité(e)s d’une histoire qui reste a écrire…»



> BWANA KITOKO v2 >












Contact : Eric DOHOUN – 0619583579 – contact.matieressensibles@gmail.com
5
> Peinture

Isidore Adoum : Vit et travaille à Lille.

« Architecte DPLG, Ecole d’Architecture de Villeneuve d’Ascq.
Les tableaux-plantes d’ADOUM nous livrent la lecture d’une cosmogonie et d’un bestiaire sur des feuilles alimentaires et des écorces de bananier.
Ses œuvres nous initient au métissage culturel, à l’engagement intellectuel et altruiste, à la réconciliation de l’histoire et de l’Art, à faire un voyage imaginaire de
l’informe à la forme, de l’infini au fini. »







> VÈGETAL-LIGNE >














Contact : Eric DOHOUN – 0619583579 – contact.matieressensibles@gmail.com
6
́
́
> Peinture

"Adjua" (Lydie Boka) : Vit à Lille et travaille entre la France et l’Afrique.

« Lydie Boka a travaillé pendant une vingtaine d’années comme analyste financier et dans la gestion de programmes de développement pour plusieurs institutions
financières internationales en Afrique et en Europe couvrant la notation financière, la finance de projets (y compris les matières premières), elle est diplômée en
économie et finances internationales de la Diplomatische Akademie de Vienne, Autriche (1987).

Artiste autodidacte, Adjua, ivoirienne, « trace », à travers sa série « INDEPENDANCE TCHA TCHA » son histoire « vécue » et sa mise en perspective de cinquante ans
d’indépendance de la Côte d’ivoire, sa terre natale, sa « terre d’espérance ». »









> INDEPENDANCE TCHA TCHA >











Contact : Eric DOHOUN – 0619583579 – contact.matieressensibles@gmail.com
7
> Sculpture-Installation

Gaby Nzewku : vit et travaille à Lille.

« Dans le nord de la France, depuis 1981, il est « Figure africaine» de La métropole lilloise.
Architecte, plasticien, il réalise des interventions en milieu médical (hôpital psychiatrique) et scolaire ; Gaby Nzekwu à exposé à Londres Lille Cracovie, Essen et à la
Villette à Paris.
Très impliqué dans la vie culturelle et sociale de sa ville d’adoption, loin des effets de mode, des pirouettes cyniques et des concepts faciles, il travaille le carton et
d’autres « matières récupérés » auquel il donne une impressionnante densité et une force esthétique remarquable. »






> LILLE-BANGUI, BANGUI-LILLE >









(Aperçu « You and I »-Exposition Lille 2004)



Contact : Eric DOHOUN – 0619583579 – contact.matieressensibles@gmail.com
8
> Photo

Samuel Nja Kwa: Vit et travaille à Paris.

« Diplômé de science politique (Université du Québec à Montréal), Samuel Nja Kwa est Journaliste et photographe d’origine camerounaise.
Amoureux de la scène musicale et des arts plastiques, il photographie de nombreux artistes (musiciens, plasticiens, danseurs) et développe des projets un peu plus
intimes.

Depuis 1995, il est sur la Route du Jazz, à travers laquelle il rencontre et photographie des icônes du jazz.

Samuel Nja Kwa est l’instigateur et le directeur du festival de photojournalisme intitulé DUTA, qui a eu lieu à Douala (Cameroun). »









> MANDINGOBLUES >












Contact : Eric DOHOUN – 0619583579 – contact.matieressensibles@gmail.com
9
> Photo


Nkrumah Daku Lawson : Vit et travaille entre la France et la Suisse.

« L’espace définit le territoire, le lieu. L’espace est la réalité matérielle que nous vivons. Il a la faculté de nous marquer, nous modifier, nous transformer.
Le temps renvoie, lui, à la continuité et la mémoire.

Que veut dire être humain aujourd’hui ? Dans un lieu donné ? Peut-on voyager et aller au-delà détacher de ses propres émotions ?
Quelle est la nature du lien entre un individu et son territoire? Et entre l’espace et la mémoire ?

Mon rapport à l’image questionne la vivacité de l’humain et l’espace.

J’aime raconter les histoires d’humains (fictifs ou non) en prise avec leur espace-temps, leur époque.
Transfert raconte des histoires, des lieux, des souvenirs (inventés ou vrais). »




> TRANSFERT >













Contact : Eric DOHOUN – 0619583579 – contact.matieressensibles@gmail.com
10