Cours sur les risques infectieux - SVT 3e
5 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Cours sur les risques infectieux - SVT 3e

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
5 pages
Français

Description

Vous avez raté le cours de SVT de classe de troisième sur les risques infectieux, cela pourrez vous intéresser. Ce document PDF de 5 pages parle des micro organismes, du risque de contamination, etc.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 810
Langue Français

Exrait

RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L’ORGANISME 
 Chapitre 1 : Le risque infectieux  Qu’est ce qu’un microbe? Comment les microbes peuvent-ils nous rendre malade?  Microbe : virus et microorganismes unicellulaires (bactéries, champignons)  I] Les microorganismes qui nous entourent  Où trouve-t-on des microorganismes dans notre environnement ?  Activité 1: Des microorganismes dans notre environnement Observation au microscope optique de levures de boulanger et de bactéries de yaourt. Réalisation dun dessin dobstionerva .  
  Streptocoques du yaourt coloré au bleu de Levures de boulanger (champignon), méthylène, MO x 1000 MO x 450   BILAN :  Les microorganismes sont présents partout dans notre environnement (eau, air, aliments, objets…). sont inoffensifs et peuvent être Certainsutiles à l’Homme (levure pour le pain, moisissures sur les fromages), d’autres sontresponsables de maladies, on dit qu’ils sont pathogènes(virus de la grippe, bacille du tétanos). .  II] De la contamination à l’infection  1) La transmission et la contamination  Activité 2: Les barrières naturelles A l’aidedu document ci-dessousexpliquer comment l’organisme s’oppose à la pénétration des microorganismes.  
 Muqueuse : couche de cellules qui tapisse les cavités ouvertes vers le milieu extérieur. Par exemple : le tube digestif, les voies respiratoires, urinaires et génitales.  L'organisme est en permanence protégécontre l’entrée des microorganismes par la peau, les muqueuses et leurs sécrétions.    Comment les micro-organismes peuvent-ils pénétrer dans l'organisme ?  Activité 3: Les voies de contamination Compléter le schéma àl’aide du document 4 page 76et des textes suivants : écrire lesdu livre différents modes de contamination et donner 2 exemples à chaque fois (nom du micro-organisme). 
  
 Texte 1 : La transmission de la grippe On n’attrape pas la grippe parce qu’on a pris froid mais parce qu’on a été en contact avec une personne déjà contaminée, même si elle ne présente pas encore les symptômes de la grippe. Le virus, très contagieux, pénètre dans l’organisme par les voies respiratoires. En effet, lorsque le malade parle, tousse, éternue ou se mouche, il projette dans l’atmosphère de fines gouttelettes porteuses de virus qui peuvent êtreinhalées par l’entourage. 
 Texte 2 : Chaque année en France, plus de 10 000 intoxications alimentaires sont déclarées, et certaines peuvent être mortelles. Elles sont dues à des bactéries qui se sont introduites dans les aliments et y prolifèrent : -soit par manque d’hygiène dans la préparation ou la prise de l’aliment, - soit en raison de mauvaises conditions de conservation. Les intoxications les plus fréquentes sont dues : - à des staphylocoques (dans la viande, les poissons, les crèmes…) - à des salmonelles (dans les oeufs, la volaille, les coquillages…) 
  BILAN :  Lorsque la peau ou les muqueuses sont blessées,les micro-organismes peuvent entrer dans lorganisme: il y a contamination. Les micro-organismes se transmettent de manière directe ou indirected’un individu à un autre par : - l’air (bactérie de la coqueluche), - l’eau ou les aliments (virus du choléra), - les animaux (paludisme), - le sang (virus du sida),  - lors de rapports sexuels (I.S.T.).  Une fois que le microbe est entré dans l’organisme Il va y trouver les (contamination). conditions favorables pour se multiplier et exercer son action pathogène.  2) Linfection  Activité 4: Prolifération des « microbes» au sein de l’organisme   Partie 1:À l’aidedes vidéos, exposmodes d’infection de l’organisme par leser les microorganismess’agit d’une bactérie ou d’un virus.. Indiquer s’il  Vidéo 1 : Infection du sang par le staphylocoque doré http://www.cerimes.education.fr/index.php?page=bi_admin&op1=plan,,,99,,,,,1,1640 Vidéo 2: Effets de l’exposition à l’anthrax http://video.about.com/infectiousdiseases/Anthrax.htm Vidéo 3 : La grippe en facevidéo  Les staphylocoques dorés sont des bactéries qui se multiplient lors de linfection. Lanthrax est une bactérie qui après inhalation sous forme de spores (contamination) qui vont donner naissance à des bactéries qui se multiplient et qui produisent des toxines. La grippe est un virus qui va se multiplier en pénétrant dans une cellule quelle va utiliser pour se « reproduire ».  Certaines bactéries envahissentl’organisme, d’autres libèrentdes substances toxiques. Les virus se multiplient dans les cellules du corps dont ils perturbent le fonctionnement et entraînent parfois la mort: ce sont des parasites intracellulaires.    Partie 2: Placée dans des conditions optimales une bactérie se divise toute les 20 minutes.
1) y aura de bactéries au bout d’une heureCalculer combien il ? :8 2) Calculer combien il y aura de bactéries au bout de 7 heures ? :2 097 152    BILAN : A la suite d’une contamination,si les microorganismes trouvent les conditions nécessaires à leur développement,ils vont se multiplierdans l’organisme : c’est l’infection. Infection : prolifération des microorganismes dans le corps   IV]Limiter les risques de contamination et d’infection  1) Limiter les risques de contamination  tion des microbes dans l’organisme
 1) Donner, à laide du texte de Pasteur et de la photo, quels sont les moyens dasepsie et dantisepsie utilisés en milieu hospitalier pour soigner une plaie. Moyens dasepsie : instruments dune propreté parfaite, nettoyage des mains, stérilisation du matériel Moyens dantisepsie : désinfectant  2) A l’aide de la photo, indiquer une barrière mécanique permettant elle aussi la protection contre la contamination par les micro-organismes. Le port de gants  3) A l’aidevos connaissances, indiquer une autre barrière mécanique empêchant  de l’entrer des micro-organismes dans le corps. Le préservatif, le masque  BILAN :  Pouréviter la contamination, on peut : - pratiquer l’asepsie mesure préventive visant à protég :er l’organisme des micro-organismes derilnoevntnenem(ex. : se laver les mains, stériliser les instruments à la chaleur) - utiliser des produits antiseptiques: produits détruisant les micro-organismes au niveau d’une plaie(ex. : alcool, eau oxygénée, ...) - utiliser des barrières mécaniques empêcher les micro-organismes de pénétrer pour dans le corps(ex. : préservatifs, gants, masques)   
  
2) Limiter les risques dinfection
 
 1) Le premier antibiotique découvert est la pénicilline par Fleming 2) Le rôle des antibiotiques et dempêcher la multiplication des bactéries et parfois de les détruire. 3) On réalise un antibiogramme pour connaître lantibiotique le plus efficace contre une bactérie. 4) Le 3 et le 6 car ce sont les antibiotiques car plus l'auréole est large, plus l'antibiotique est efficace contre cette bactérie. Les auréoles entourant les pastilles d'antibiotiques sont des zones où les bactéries ont été détruites.  BILAN : LUTTER CONTRE L'INFECTION  Une fois l’organisme contaminé, on peut lutter contre l’infection enutilisant desantibiotiques : médicaments quidétruisent les bactéries = « contre », -biotique = « vivant »). Un («anti-antibiotique donné n’est efficace que contre certaines bactéries.Il est totalement inefficace contre les virus. Pour connaître l’antibiotique le plus efficace contre une bactérie, on réalise un antibiogramme.  
 
CN IOUSCLON: LA PEAU ET LES MUQUEUSES PROTEGENT UN INDIVIDU DES NOMBREUX MICROORGANISMES DE SON ENVIRONNEMENT. SUITE A UNE LESION, CES MICROORGANISMES ENVAHISSENT LROEMSINAG.