DOSSIER D INFORMATION GYMNASTIQUE ARTISTIQUE Jeux du ...
24 pages
Français

DOSSIER D'INFORMATION GYMNASTIQUE ARTISTIQUE Jeux du ...

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
24 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : la première moitié du xxe siècle
DOSSIER D'INFORMATION GYMNASTIQUE ARTISTIQUE Jeux du Canada de 2011 Halifax, Nouvelle-Écosse
  • gymnaste en tête du classement
  • finale par équipe
  • vigueur pour la catégorie ouverte
  • classement de l'équipe ouvert
  • règlements techniques de gcg en vigueur au moment des jeux
  • saut de cheval
  • concours complet
  • athlètes
  • athlète
  • rangs
  • rang

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 59
Langue Français

Exrait









DOSSIER D’INFORMATION









GYMNASTIQUE ARTISTIQUE

Jeux du Canada de 2011
Halifax, Nouvelle-Écosse















DOSSIER D’INFORMATION
GYMNASTIQUE ARTISTIQUE

A. HISTORIQUE DU SPORT

B. HISTORIQUE AUX JEUX DU CANADA ET
ANCIENS RÉSULTATS

C. NOMBRE D’ATHLÈTES PAR ÉQUIPE

D. FORMAT DE LA COMPÉTITION ET RÈGLEMENTS

E. ÉQUIPEMENT ET TERMINOLOGIE

F. ADMISSIBILITÉ

G. SYSTÈME DE POINTAGE ET CLASSEMENT

H. ÉLIMINATOIRES ET BRIS D’ÉGALITÉ

I. RÔLE DES OFFICIELS

J. DESCRIPTION DU SITE

K. EFFECTIFS NATIONAUX

L. ATHLÈTES À SURVEILLER

M. ANCIENS ATHLÈTES DE RENOM

N. RECORDS CANADIENS

O. RIVALITÉS ENTRE ATHLÈTES/ÉQUIPES





A. HISTORIQUE DU SPORT

Les origines de la gymnastique remontent à la Grèce antique, alors que des exercices
de gymnastique étaient utilisés dans la préparation de ceux qui devaient aller à la
guerre, avant de devenir un élément de l’éducation des Grecs. La gymnastique a connu
un essor chez les Grecs jusqu’au moment où l’emprereur romain a décidé d’abolir les
Jeux olympiques, ce qui a entraîné la disparition de plusieurs sports, y compris la
gymnastique.

eLa gymnastique connut une renaissance au XIX siècle grâce aux efforts de deux
éducateurs physiques dont Friedrich Ludwig, Jahn reconnu comme le « père de la
gymnastique », qui ont conçu des exercices avec des appareils fixes pour développer la
discipline et fortifier le corps. Par la suite, le sport s’est développé à l’échelle
internationale, notamment avec la fondation de la Fédération internationale de
gymnastique (FIG) en 1881. Les compétitions de gymnastique ont fait leur entrée sur la
scène mondiale en 1896, lors des premiers Jeux olympiques de l’ère moderne, et le
premier Championnat du monde de gymnastique fut présenté en 1903.

eAu début du XX siècle, les compétitions de gymnastique étaient réservées aux
hommes. Les femmes firent leur entrée aux Jeux olympiques de 1928, où elles
participaient à des épreuves de callisthénie synchronisée. Le premier concours
individuel olympique de gymnastique féminine fut présenté aux Jeux d’Helsinki en 1952.

Les épreuves de gymnastique ont connu beaucoup de transformations au cours de la
epremière moitié du XX siècle,où diverses disciplines se sont succédées, notamment
des épreuves de montée à la corde, de saut en hauteur et d’échelle horizontale. En
1954, une structure de classement uniformisée a été adoptée; les épreuves masculines
et féminines ont également été uniformisées et comprenaient les appareils encore en
usage de nos jours.

La gymnastique a connu un grand essor au Canada, où elle compte au nombre des
disciplines qui attirent le plus grand nombre d’adhérents. Sport Canada reconnaît
maintenant la gymnastique comme l’un des sports fondamentaux qui enseigne les
habiletés à la base de tous les autres sports, comme par exemple l’athlétisme – en
développant l’agilité, l’équilibre, la coordination et la vitesse. La gymnastique figure au
programme des Jeux du Canada depuis les premiers Jeux présentés dans la ville de
Québec en 1967.

B. HISTORIQUE DES JEUX DU CANADA ET ANCIENS RÉSULTATS

La gymnastique figure au programme des Jeux du Canada depuis les premiers Jeux
présentés dans la ville de Québec en 1967. Voici le classement de chaque
province/territoire depuis sa première participation.


1967* 1971* 1975* 1979 1983 1987 1991 1995 1999 2003 2007
H F H F H F H F H H F H H F H F H F H F HF
AB - - - - - - 3 2 3 3 6 3 6 4 5 4 3 3 1 6 2 5

3 - - - - - - - 2 2 2 2 4 3 3 3 4 5 2 4 1 2 BC
MB - - - - - 3 4 4 7 7 4 7 5 5 7 6 8 6 7 3 6 6
- - - - - - 8 8 8 8 8 8 8 6 9 7 7 8 10 8 9 7 NB
TNL - - - - - - 9 9 10 10 10 10 9 9 10 9 10 9 9 9 10 10
- - - - - - - - 11 11 12 11 - - - - - - - - - - TNO
NÉ - - - - - - 6 6 5 5 7 5 7 7 8 8 5 4 8 7 7 8
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - NT
ON 2 1 2 1 2 2 2 2 1 1 3 1 1 1 1 1 1 1 3 1 3 3
- - - - - - 10 9 - 9 9 9 10 10 6 10 9 10 6 10 8 9 IPE
QC 1 2 1 3 1 1 1 1 1 4 1 3 2 2 2 2 2 2 4 2 4 1
- - 3 - 3 - 7 7 4 6 5 6 3 8 4 5 6 7 5 5 5 4 SK
YN - - - - - - - 10 9 - 11 11 - 11 - 11 - 11 - 11 - 10


C. NOMBRE D’ATHLÈTES PAR ÉQUIPE

Concurrents : 7 hommes et 7 femmes

D. FORMAT DE LA COMPÉTITION ET RÈGLEMENTS

Hommes

Règlements
Les règlements suivants régiront les compétitions.

– Règlements techniques de GCG en vigueur au moment des Jeux.
– Les règlements en vigueur aux Jeux du Canada sont les règlements de la
catégorie ouverte de Gymnastique Canada.
– Les gymnastes pourront choisir entre les tables de saut de 125 cm et de 135 cm.
– Le code de pointage de la FIG de 2008-2012 sera appliqué pour les situations
non traitées dans les deux premiers documents.

Programme
Compétition 1 : concours par équipe (7 athlètes par province et territoire)
Compétition 2 : concours complet individuel
Compétition 3 : finales aux engins (un saut aux finales)

Participation
Les 7 athlètes doivent tous participer au concours par équipe.

Les 3 premiers gymnastes de chaque province ou territoire au concours par équipe
participeront au concours complet individuel. Les autres participants, jusqu’à
concurrence de 36, seront sélectionnés en fonction de leurs résultats à la ronde
préliminaire.


Les 8 premiers gymnastes de chaque épreuve du concours par équipes, soit 2 athlètes
au maximum par province et territoire, participeront aux finales aux engins. Dans le cas
ed’une égalité à la 8 position ou d’une égalité entre deux athlètes de la même province
ou du même territoire, le gymnaste ayant obtenu le résultat global le plus élevé au
concours par équipe participera aux finales aux engins.

Critères de jugement
Les exigences canadiennes en vigueur pour la catégorie ouverte de gymnastique
artistique masculine s’appliqueront à tous les engins. Les exigences en vigeur au
championnat national s’appliqueront aux trois concours.

Classement des têtes de série
Les quatre équipes ayant obtenu le meilleur classement aux Jeux du Canada les plus
récents sont classées dans la rotation finale (1. Colombie-Britannique, 2. Alberta,
3. Ontario, 4. Québec). Les autres équipes seront classées par tirage au sort dans les
deux subdivisions. Deux équipes obtiendront par tirage au sort les places qui restent
edans la 2 subdivision et se joindront aux quatre équipes mentionnées précédemment.
Un tirage au sort déterminera laquelle de ces six (6) équipes commencera à chacun des
engins. Les équipes qui restent seront alors classées par tirage au sort pour former la
première subdivision.

Au concours complet, les athlètes sont classés comme suit : les six gymnastes ayant
obtenu le meilleur classement commenceront aux exercices au sol, les six suivants
commenceront au cheval d’arçons, et ainsi de suite.

À l’intérieur de chaque groupe, le gymnaste en tête du classement passera le dernier, le
deuxième au classement passera l’avant-dernier, et ainsi de suite. En cas d’égalité, les
règlements modifiés de la FIG relatifs au bris d’égalité seront appliqués (modification à
l’Article 8) .

Dans les finales aux engins, un tirage au sort sera effectué pour déterminer l’ordre de
passage à chaque engin. S’il y a égalité parmi les huit premiers, l’athlète dont la valeur
de départ à cet engin est la moins élevée sera classé devant l’autre. Les règlements
modifiés de la FIG relatifs au bris d’égalité seront appliqués si l’égalité persiste toujours.

Femmes
Règlements
La compétition sera régie par les règlements ci-dessous (la version qui sera en vigueur
au moment des Jeux) :
– règlements et directives techniques actuels du programme GAF;
– code de pointage actuel de la Fédération internationale de gymnastique (FIG);
– supplément GAF au code de pointage de la FIG;
– modèles canadiens GAF pour la catégorie ouverte

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents