DP MINOTS MARMAILLE
31 pages
Français

DP MINOTS MARMAILLE

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
31 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : diffusion en région
  • mémoire
1 Le Théâtre de Lenche présente MINOTS MARMAILLE & CIE Du 6 décembre 2010 au 22 janvier 2011 Programmation de spectacles pour le jeune public et la famille au Théâtre de Lenche et au Mini-Théâtre Expositions dans divers lieux du Panier et de Marseille 2ème édition de notre temps fort jeune public mené en partenariat avec plusieurs structures du quartier du Panier et avec l'aide spécifique du Conseil Général des Bouches-du-Rhône. Des propositions artistiques qui permettront aux enfants de tous âges de goûter aux multiples plaisirs du spectacle vivant : musique, danse, théâtre, cinéma, objets, papier, chanson et autres petits bonheurs des yeux et des oreilles
  • panel d'actions en lien direct avec la création artistique
  • soutien de l'association d'eveil artistique des jeunes publics - maison du theatre pour enfants
  • actions culturelles en direction
  • contes
  • conte
  • jeunes publics
  • jeune public
  • spectacle
  • spectacles

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 75
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Le Théâtre de Lenche présente


MINOTS MARMAILLE & CIE

Du 6 décembre 2010
au 22 janvier 2011

Programmation de spectacles pour le jeune public et la famille au Théâtre de
Lenche et au Mini-Théâtre
Expositions dans divers lieux du Panier et de Marseille



ème2 édition de notre temps fort jeune public mené en partenariat avec plusieurs structures du
quartier du Panier et avec l’aide spécifique du Conseil Général des Bouches-du-Rhône.

Des propositions artistiques qui permettront aux enfants de tous âges de goûter aux multiples
plaisirs du spectacle vivant : musique, danse, théâtre, cinéma, objets, papier, chanson et
autres petits bonheurs des yeux et des oreilles.

Partenaires du projet : Théâtre du Lacydon, Bibliothèque du Panier, Ateliers de l’image, Maison Pour
Tous du Panier, Centre Social Baussenque, Bibliothèque Alcazar, Espace Culture, Librairie Histoire de
l’œil, Fotokino, RTM, Ecole des Moulins, Ecole François Moisson-République, Ecole Vincent Leblanc,
Ecole des Accoules, Ecole Major-Cathédrale.
Mécénat : Mutuelles du Lacydon.


1 Tête de lune
Conte musical
Compagnie Les Racines du Vent

Par Stéfanie James
et Jean-Christophe Defer

Du 6 au 11 décembre 2010
Théâtre de Lenche

Représentations scolaires
Lundi 6 à 14h30
Mardi 7 à 10h00 et 14h30

Représentations tout public
Mercredi 8 et Samedi 11 à 10h00




4, place de Lenche
13002 Marseille
04 91 91 52 22
www.theatredelenche.info

2 TÊTE DE LUNE

Durée : 1h
Public : A partir de 7 ans
Distribution : Stéfanie JAMES, conteuse et Jean Christophe DEFER, musicien

Un conte musical qui traite de la différence
de manière ludique et onirique.

Telle Alice aux pays des Merveilles, dans son voyage au cœur de la fleur,
Louise va rencontrer des personnages hauts en couleurs,
qui vont l’aider à grandir et à accepter sa différence.

...Un matin d’automne, la petite Louise perd tous ses cheveux.
Elle va faire un voyage onirique dans le cœur d’une fleur,
où elle rencontrera une sorcière qui pète, le Grand Meunier du Monde
et la Fileuse du Temps.
Chacun de ces personnages lui donnera un objet qu’elle ramènera dans la cour de l’école.
Trois objets qui vont l’aider à grandir dans sa différence.
Au fil des saisons, dans l’univers de l’école,
Louise va apprendre à trouver sa place dans le monde.
Tout au long du spectacle, le chemin de Louise est égrainé
de comptines et ritournelles d’enfance ...

« L’enfant n’est pas un vase qu’on remplit, c’est un feu qu’on allume. » Montaigne

Un matin d’automne, Louise a perdu tous ses cheveux.
Ça lui a fait une Tête de Lune.
Depuis ce matin d’automne,
Louise suit la ronde des saisons et démêle ses fils de vie.
Pomme de reinette et pomme d’api

Louise apprend à faire valser les murs, en soufflant sur un moulin-à-vent.
Pomme de reinette et pomme d’enfant

Pas à pas, entre la classe et la cour de récréation, portée par le Grand Chêne,
Louise grandit dans sa différence.
1 2 3 nous irons au bois

Louise trouve sa place dans le monde et se dessine un chemin entre la Terre et la Lune.
4 5 6 cueillir des cerises
3
Un chemin où s’égrainent comptines et ritournelles d’enfance.
7 8 9 dans un panier neuf

Un chemin en rouge et blanc.
10 11 12 elles seront toutes ROUGE !



HISTORIQUE DE LA CRÉATION

Tête de lune, une rencontre

En 2000, Stéfanie JAMES, conteuse, rencontre Chloé FRANCISCO, illustratrice. Cette dernière est
atteinte d’une maladie orpheline nommée La Pelade.
Peu connue, cette maladie n’est pas mortelle, seulement, lorsque vous en êtes atteint, un beau jour,
vous perdez toute pilosité. A savoir, les cheveux, les poils, les cils et sourcils… et cela définitivement.
Cette perte subite et inexpliquée donne lieu à un changement total d’identité, face au regard des
autres.
J’ai eu l’occasion de rencontrer d’autres personnes atteintes de cette maladie, et ce qui est toujours
frappant dans leur récit et dans celui de leurs proches, c’est l’impression que deux personnes ont
existée en un même corps, mais dans un temps différent.

Tête de lune, un texte

En 2004, Stéfanie JAMES commence un long travail d’écriture sur ce thème.
En parallèle de l’écriture de ce conte moderne, elle travaille à la mise en sons et en espace de cette
histoire, avec Samuel BARROO, musicien. Pour accompagner l’histoire avec douceur, Samuel
BARROO crée un univers sonore à partir de recherches autour des ritournelles et comptines
d’enfance.
En 2005, une première version du spectacle se joue dans divers lieux de Marseille.
En Mars 2006, la version du conte « Tête de lune », se joue pour la première fois dans le cadre des
« Mercredi de Guignol » du Théâtre Massalia, à la Friche Belle de Mai.
Actuellement, Stéfanie JAMES cherche à éditer le texte de ce conte, accompagné des illustrations de
Chloé FRANCISCO.
4
Tête de lune, un spectacle pédagogique

Du 21 au 23 Mars 2006, « Tête de lune » a été programmé, pour cinq représentations scolaires, au
Centre Culturel de LIEVIN (Nord Pas de Calais).
Le public de collégiens et de primaires était chaque fois mélangé à un public d’adultes handicapés.
A la fin de chaque représentation, une discussion s’est ouverte avec le public, abordant chaque fois
les thèmes de la différence, du regard des autres, de la maladie et la mort.
Par ces échanges avec le public, nous avons pu nous rendre compte que ce spectacle ouvrait des
réflexions au-delà de la maladie spécifique de la Pelade.
En effet, le fait de perdre ses cheveux, renvoie souvent à la maladie du Cancer et à ses modes de
traitement qui entraînent également une chute de cheveux et une perte d’identité, mais aussi au
problème de racisme.

Tête de lune est un spectacle qui permet d’aborder les questions essentielles de la différence, de
manière ludique.


5 LA COMPAGNIE Les Racines du Vent

Créée en Mai 2003 sous la forme d’une association loi 1901, à l’initiative de Stéfanie JAMES,
conteuse, la Compagnie Les Racines du Vent a pour objet le développement du conte comme lien
social et culturel, comme espace d'échange, la création et la diffusion de spectacles vivants et
l’organisation d’évènements autour du conte.

Les spectacles produits par la Compagnie Les Racines du Vent sont à la rencontre du conte
traditionnel et de l’écriture contemporaine. Les spectacles tout public, vous transportent dans la
magie du conte où les symboles tissent les liens entre le réel et la fiction.
La plupart des spectacles sont accompagnés d’un univers musical. La compagnie fait appel à d’autres
conteurs et d'autres artistes (plasticiens, scénographes, comédiens, metteur en scène, musiciens)
pour des projets spécifiques.

Actuellement, La Compagnie Les Racines du Vent a 5 spectacles en cours de diffusion en région et
dans la France entière : Tête de lune; Écumes ; Entre deux rives, Durun Tsam, Treize à la douzaine.

La compagnie Les Racines du vent a toujours eu le souci d'accompagner la diffusion de ses spectacles
avec des actions culturelles en direction de différents publics. Elle intervient souvent en milieu
scolaire et propose un panel d'actions en lien direct avec la création artistique et dont les modalités
sont définies et déclinées avec les équipes pédagogiques. La compagnie souhaite favoriser la
construction d'un véritable parcours pédagogique autour de la venue au spectacle, non seulement
pour faciliter la rencontre artistique mais aussi pour valoriser l'élève en tant que spectateur à part
entière.
Les spectacles abordent des thèmes qui peuvent concerner les enfants et adolescents dans leur
réflexion, dans la construction de leur identité, dans leur parcours. Les actions de sensibilisations
tendent également à accompagner les jeunes dans leur positionnement face au monde.

Implantée dans le quartier du Panier à Marseille, la Compagnie Les Racines du Vent travaille
étroitement avec les structures locales, inscrite sur son territoire, elle développe les partenariats et la
fidélisation avec les structures de la région et les publics, autant durant l e temps de la création que
celui de la diffusion.
La création des spectacles s'initie le plus souvent par un long travail de recherche et d'écriture,
alimentées des rencontres et des témoignages collectés. L'écriture se fait donc dans l'association
d'un travail de documentation et de recherches avec celui du collectage des paroles. Ainsi la parole
artistique est écrite puis mise en bouche, et parallèlement mise en son et enfin mise en scène. L'art
6 du conte au croisement de plusieurs formes artistiques prend tout son sens et son espace, à la
rencontre de la mémoire et la tradition avec l'actualité et les formes nouvelles d'expression
artistiques issues de la richesse des métissages.

«Le conte est l’ancêtre même des deux arts que l’on peut considérer comme arts majeurs de la parole
: le théâtre et la littérature. Je vois l’art du conteur comme le tronc de l’arbre dont les deux branches
maîtresses sont le théâtre et la littérature.» (GOUGAUD, 1994 :***)

Elle diffuse ses spectacles sur :
le Département des Bouches-du-Rhône :Tournées Lire en Fête et Lire ensemble, dans les
bibliothèques du département et dans les départements voisins ( 83, 84, 06, 04…)
en Région PACA (partenariat avec le Théâtre du conte La Baleine qui dit « vagues » à Marseille; au
Théâtre Massalia, Théâtre de Lenche et au Théâtre de La Minoterie, à l’Espace culturel de La
Busserine… et au niveau National (divers Festivals de Conte à Nantes, Baden, Bordeaux, Liévin, Paris,
Le Mans, Colombe…), et International (Tournée sur les îles d’Efate et de Tanna, au Vanuatu, festival à
Oran en Algérie…).


La compagnie Les racines du vent reçoit le soutien du conseil Général des Bouches-du-Rhône et de
la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La dernière création Entre deux rives a reçu le soutien de la
Fondation E.C.Art Pomaret et de La Caisse des Dépôts et Consignations

7
PARCOURS

Stéfanie James

Elle a pris Le Temps de Vivre pour faire ses premiers pas.
Elle s’est nourrie à la source de la grande Catherine Z. pour dire ses premiers mots.
En chemin, elle a croisé l’Afrique, Yeleen et ses ambassadeurs fous.
Et puis elle a laissé pousser Les Racines du Vent,
Et le vent l’a emportée jusqu’à la Méditerranée.
Couleurs, senteurs, rumeurs.
Errances, fragrances, essences.
De quoi se tisser une nouvelle peau.
Et pour l’habiter, la voix a eu besoin d’écho,
Alors les notes et les rythmes de Samuel Barroo,
Sont venus rimer avec les mots.
Que ce soit …
Des récits dénichés au fil des rencontres,
Des paroles captées au hasard, sur un port ou dans un bus,
Des histoires de vie, inventées, murmurées de l’intérieur,
Des contes d’hier et d’ailleurs à faire vivre ici et maintenant,
… comme un fil tendu sur le parcours d’une funambule,
L’esprit et les gestes de l’Aïkido,
Qui font vibrer les histoires et dessiner les mains et le corps.






Site internet de la compagnie
www.stefanie-james.com



8 C’est pas pareil…
Théâtre de papier
Cie Clandestine
Conception et mise en scène
Ester Bichucher et Denis Fayollat
Jeu, pliages et manipulation
Ester Bichucher








Du 16 au 18 décembre 2010
Théâtre de Lenche

Représentations scolaires
Jeudi 16 et Vendredi 17
à 10h00 et 14h30

Représentations tout public
Samedi 18
à 10h00 et 15h00


4, place de Lenche
13002 Marseille
04 91 91 52 22
www.theatredelenche.info
9 C‘est pas pareil…
Théâtre de papier

Cie Clandestine
Durée : 50 mn
Public : à voir dès 3 ans
Jauge : 60 spectateurs

CREATION JEUNE PUBLIC / TOUT PUBLIC

Conception et mise en scène : Ester Bichucher et Denis Fayollat
Jeu, pliages et manipulation : Ester Bichucher
Conseiller artistique : Julien Asselin
Création lumière : Jean-Luc Martinez
Création costume : Sylvie Delalez
Constructeur : Marc Anquetil
Décoratrice : Sylvie Criqui
Création sonore et musicale : Roland Catella, Marie Salémi et Denis Fayollat
Assistants en tournée : Sylvain Ricard ou Sébastien Smither

Coproduction : Theatre Durance / C.C.M.D. Chateau-Arnoux (04, Theatre de Fos-sur-mer / Regie Culturelle Ouest
Provence (13), Theatre du Rocher / Ville de La Garde (83)
Avec le soutien de l’Association d’Eveil Artistique des Jeunes Publics - Maison du Theatre pour Enfants d’Avignon
(84),de la MJC de Manosque (04) et du Centre de Développement Culturel des Pennes-Mirabeau (13).






10

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents