Etat et developpement au Japon
2 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Etat et developpement au Japon

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
2 pages
Français

Description

Etat et developpement au Japon

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 1 092
Langue Français

Exrait

22/11/2006 Etat et développement au Japon. La profonde transformation économiques et sociales du Japon depuis un siècle et demi s’explique-t-elle en partie, comme dans les démocraties occidentales, par le rôle de l’Etat japonais ?L’Etat japonais définit-il des stratégies spécifiques de croissance et de développement ?Souvent jugé comme porteur de croissance et de développement, il est aujourd’hui décrié. Quels sont les fondements de cette remise en cause de l’Etat japonais et revient-elle à une remise en cause du modèle japonais ? I-Un Etat catalyseur de la croissance depuis l’ère Meiji 1-Dès 1868, l’Etat jette les fondements de la modernisation et de l’ouverture de l’économie. C’est l’empereur Mutsu Hito qui crée les conditions de l’indépendance du Japon et du décollage économique. L’Etat définit le cadre de l’industrialisation en supprimant les anciennes corporations commerciales, en redistribuant les terres aus paysans, en créant un système financier moderne et en donnant des subventions pour inciter à la création d’entreprises. Ce rôle économique de l’Eta continue. Ex: dans les années 1920, le Japon continue à protéger son industrie contre les exportations et à aider les industries de production intermédiaires, puis mobilise l’économie en vue de l’expansion territoriale qui lui permet de se procurer les matières premières et les sources d’énergie qui lui manquent, d’élargir les débouchés industriels et d’installer hors de ses frontières sa population excédentaire. Ex: c’est l’Etat qui gère l’espace de la sphère de coprospérité proclamée en juin 1940. 2-Dès 1868, l’Etat pense la modernisation en rapport avec le développement de la société dont le développement est conditionné par l’Etat. C’est aussi l’Eta qui est à l’origine de la modernité sociale. Abolition de la féodalité; programme éducatif. La constitution de 1889 concentre les pouvoirs dans les mains de l’empereur.3-Un Etat dirigiste et coordinateur qui met en place les conditions d’une croissance rapide. Dès que les Etats-Unis font du Japon leur base arrière de leur stratégie d’endiguement, ils restaurent l’Etat dans sa souveraineté et reconstituent les liens entre l’Etat et le capitalisme privé. A partir des années 1950, se met en place la troisième voie: entre libéralisme et dirigisme avec l’alliance Etat/entreprise. Depuis 1955, 12 plans expriment cette volonté de diriger et de coordonner les actions économiques par l’intermédiaire d’une Agence de planification économique. Les objectifs du plan évoluent : de l’autosuffisance à la recherche d’un meilleur équilibre économique puis à la politique de l’environnement, de la relance à la demande intérieure et de l’aménagement de l’internationalisation de l’économie. II-Un Etat initiateur plus qu’acteur 1-Un Etat anticipateur qui assure les approvisionnements de l’extérieur et les débouchés tout en protégeant le marché intérieur. Rôle du MITI (15000fonctionnaires), des agences à l’étrangers et rôle du JETRO -Japonese Trade External Organisation) : il définit les secteurs prioritaires, organise les restructurations et les fusions, veille aux réorientations des entreprises. Il assure une fonction de recherche avec le Centre d’information japonais sur les sciences et le développement des technopôles. Il encourage la flexibilité du marché du travail, développe les nouvelles technologies et accélère la déréglementation.
1
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents