Fiche de révision sur le chapitre citoyenneté et démocratie de la civilisation grecque - niveau sixième

Fiche de révision sur le chapitre citoyenneté et démocratie de la civilisation grecque - niveau sixième

-

Documents
4 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Retrouvez les définitions et les notions les plus importantes à retenir dans ce document.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 20 janvier 2014
Nombre de lectures 10 101
Langue Français
Signaler un abus
FICHE DE REVISON
Citoyenneté et démocratie à Athènes (Ve-IVe siècles avant J.-C.)
Enjeux : - Le rôle du citoyen dans le fonctionnement et dans l’évolution de la démocratie athénienne aux Ve et IVe siècles. - Les limites de ladémocratieathénienne. - Définitions et personnages-clés
I) La participation du citoyen aux institutions et à la vie de la cité : fondement de la démocratie athénienne
1) La cité athénienne et ses habitants
La cité d’ Athènes se situe dans l’Attique. Au Ve siècle c’est la plus vaste cité du monde grec. Pour protéger les cités grecques contre un retour des perses, elle fonde la ligue de Délos en 450 av J.-C (rassemble les cités de la mer Egée et des côtes d’Asie mineur). Sur 400 000 habitants de l’attique, seuls 40 000 sont citoyens : les femmes, les enfants, et les métèques sont exclus de la vie politique. La vie économique de la cité est assurée par la participation active des métèques et des esclaves à l’artisanat et au commerce. Lors des grandes fêtes religieuses (ex : fête de Panathénées), toutes les communautés sont confondues, bien que les citoyens défilent toujours en tête du cortège. 2) Sur quoi repose la démocratie ?
La démocratie athénienne est née des réformes deSolon (594 av. JC), Clisthène(507 av. JC) etPériclès(451 av. JC). Les citoyens sont égaux devant la loi ; ils se réunissent à l’Ecclésia pour voter les lois et être tirés au sort pour devenirmagistrats. 500 magistrats préparent les lois à la Boulé et 6 000 autres jugent à l’Héliée. L’Ecclésia prend les grandes décisions tels, l’ entrée en guerre ou la conclusion de la paix, l’octroi de la citoyenneté, ou l’exclusion d’un citoyen. A la tête de l’armée sont élus 10stratèges,qui dirigent la cité, mais doivent composer avec l’Ecclésia. Le tribunal populaire, l’Héliée, est composé de 600 citoyens tirés au sort parmi les 10 tribus. La Boulé composée de 50 membres par tribu tirés au sort (les prytanes) , prépare les travaux de l’Ecclésia.