Figure de style
17 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Figure de style

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
17 pages
Français

Description

Un abécédaire, qui se veut le plus complet possible, des différentes figures de style de la langue Française. Chaque figure de style est précisément décrite et illustrée d'un exemple. Idéal pour les auteurs soucieux d'enjoliver leurs textes ou les étudiants attelés à des études de texte ou à des dissertations !

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 juin 2011
Nombre de lectures 3 446
Langue Français

Exrait

A  Allégorie : Définition : Représentation symbolique (reconnue de tous) d’un élément  abstrait. Exemple : La mort encapuchonnée et armée d’un faux est une allégorie de la Mort. L’ange Cupidon est une allégorie de l’A mour  Allitération : Définition : Répétition d’un même son d’une consonne.  Exemple : « Pour qui s ont c es s erpents qui s ifflent sur vos têtes ? » (Racine, Andromaque) est une allitération en « S ».  Anacoluthe : Définition : Une anacoluthe est une rupture de construction dans une phrase. Exemple : « Le nez de cléopâtre : s’il eût été plus court, toute la face de la Terre aurait changé. » (Pascal, les Pensées)    Anadiplose : Définition : Procédé par lequel le début d’une proposition est la fin d’une proposition phonétique (que ce soit une reprise complète du mot, ou simplement par une ressemblance phonétique). Exemples : -La comptine « trois petits chats est construite sur des anadiploses » phonétiques tels que « trois petits chats , cha peau de paille ». - Le poème « clair de lune » de Verlaine est fondé sur une anadiplose absolue  « Et leur chanson se mêle au clair de lune , Au calme clair de lune  triste et beau»  Analepse : Définition : Aussi appelée « retour en arrière », l’analepse est le procédé qui consiste, au cours d’un récit, de revenir sur des évènements antérieurs au récit. Au cinéma, ce terme est appelé « Flashback ». Exemple :  Evoquer l’enfance d’un personnage adulte est une analepse.    
 Anaphore : Définition : Une anaphore consiste à commencer plusieurs phrases d’un texte par le même mot. Exemple : « Et la mer  et l'amour ont l'amer pour partage, Et la mer  est amère, et l'amour est amer (...) » (Pierre de Marbeuf)  Antiphrase : Définition : Une antiphrase consiste à exprimer une idée par son contraire. Elle révèle souvent de l’ironie.  Exemple : Dire « Bravo !» à qui vient de commettre une erreur.  Antithèse : Définition : Une antithèse consiste au rapprochement, dans la même phrase ou dans des phrases qui se suivent, de deux idées radicalement différentes, pour faire ressortir leur contraste. Exemple :  « Je considérai cette paix comme une guerre. » est une antithèse.  Antonomase :    Définition : Une antonomase consiste à remplacer un nom commun par un nom propre, ou l’inverse.  Exemple : Dire d’un grand charmeur qu’il est un « Dom Juan ». Dire de Paris que c’est la capitale.   Apocope :    Définition : Une apocope est la suppression de la dernière finale d’un mot (ou d’un nom).  Exemple :  Dire « prof » plutôt que professeur. Dire « Alex » plutôt que Alexandre.  Apostrophe :    Définition : Interpellation directe d’une personne ou d’une chose.  Exemple : « Ô rage ; ô désespoir, ô vieillesse ennemie ! » (Corneille, Le Cid)  Assonance :    Définition : Répétition d’un même son d’une voyelle.  Exemple : « Tout m’affl i ge et me nu i t et consp i re à me nu i re » (Racine, Phèdre) est une assonance en « i ».
C   Calembour :    Définition : Jeu de mots fondé sur une similitude de sons, mais qui forme un sens différent. Exemple : « Mots de tête et jeu de maux. »  Catachrèse :    Définition : Une catachrèse est l’acceptation commune d’une métaphore comme terme de désignation d’un objet qui n’était pas clairement désigné par la langue française. Exemple :  « le stylo plume », « bras  d’un fauteuil », « ailes  de moulin ».  Chiasme :    Définition : Le chiasme (prononcez kiasme) est un procédé structural qui consiste à alterner deux propositions (A et B) de manière à arriver à la structure : ABBA (quand les termes A et B restent les mêmes) ou ABB’A’ . Exemple : « Il faut manger (A)  pour vivre (B)  et non pas vivre (B) pour manger (A)  » (Molière, l’Avare )  Comparaison :    Définition : Mise en relation de deux termes grâce à un lien grammatical (comme, tel que, semblable à, …).  Exemple : « Malin comme un singe »  Contrepèterie :    Définition : Jeu de mots, souvent de mauvais goût, fondé sur la permutation de deux lettres ou syllabes. Exemple :   Sonn ez tromp ettes, tromp ez sonn ettes » «  Crase :    Définition : Contraction de deux syllabes en une. Exemple : « M’enfin » plutôt que « Mais enfin »    
E   Ellipse :    Définition : Figure de style qui consiste à l’omission volontaire d’éléments grammaticaux.  Exemple :  « Pierre mange des cerises, Paul des fraises » est une ellipse du verbe « manger ».  Enjambement :    Définition : En poésie, procédé de rejet de la fin d’un vers au début d’un autre. Exemple :   « Et dès lors, je me suis baigné dans le poème De la mer , infusé d’ astres et lactescent. » (Arthur Rimbaud, Le bateau ivre )   Enallage :    Définition : Une énallage consiste à employer une forme de phrase inattendue. Elle peut porter sur le temps employé, le pronom utilisé ou la personne,…).  Exemple :  Dans un discours, passer de la troisième personne à la première personne est une énallage. De même, l’emploi de la troisième personne pour se désigner soi-même est une énallage.  Enumération :    Définition : Une énumération consiste à l’accumulation de désignations qui ne concernent qu’un seul objet.  Exemple :  « Elle est belle, douce, joyeuse et rayonnante » et une accumulation qui désigne une femme.  Euphémisme :    Définition : Procédé qui consiste à adoucir une proposition souvent désagréable. Exemple : Dire « en fin de vie » plutôt que « mourant . »    
G  Gradation :    Définition : Disposition des termes d’une phrase selon une importance croissante ou décroissante. Exemple :  « C’en est fait, je n’en puis plus, je me meurs, je suis mort, je suis enterré ! » (Molière, l’Avare ) est une gradation croissante.   
H  Hiatus :    Définition : Rencontre de deux sons vocaliques qui brise l’harmonie d’une phrase.  Exemple : « Il ait été  ét onnant »   Hypallage :    Définition : Une hypallage est le procédé qui consiste à rattacher à un terme de la phrase un adjectif ou une proposition qui devrait être rattaché à un autre terme de la même phrase. Exemple :  « Comme passe le verre au travers du soleil » (Paul Valéry, Intérieur  Hyperbate :    Définition : Apposition d’un mot qui vient compléter une phrase que l’on croyait terminée. Exemple :  « Il était beau, hein, Narcisse ? et distingué  ! » (Jules Laforgue)  Hyperbole :    Définition : Ou exagération, ou emphase. L’hyberpole est une exagération évidente, que ce soit grâce à l’emploi de superlatifs, d’accumulations ou de termes exagérés. Exemple :  Dire d’une personne de grande taille qu’ elle est géante.     
 
I  Ironie :    Définition : Procédé qui consiste à dire le contraire de ce que l’on pense.  Exemple : « Quel ténor ! » pour se moquer d’un mauvais chanteur.    
L  Litote :    Définition : Procédé proche de l’euphémisme qui consiste à utiliser négation pour exprimer une idée sans l’évoquer directement.  Exemple : « Ce plat n’est pas mauvais » pour dire « Ce plat est bon ».   
la
M  Métaphore :    Définition : Mise en relation de deux termes sans utilisation de lien grammatical. Exemple : « New-York est une fourmilière ».  Métaphore filée :    Définition : Utilisation de la même métaphore tout au long d’un texte  Exemple :  « New York est une fourmilière. Les passants new-yorkais, véritables petites ouvrières, s’alignent docilement le long des trottoirs , etc. »  Métonymie  Définition : Métaphore particulière qui consiste à désigner un terme par un autre, de manière suffisamment cohérente pour que le lecteur comprenne de quoi il s’agit.  Exemple :  « La maison blanche a fait un communiqué. » La maison blanche désigne évidemment le gouvernement américain.  Mot-valise  Définition : Néologisme créé à partir de la fusion de deux mots. Exemple : Le mot « courriel » est à l’origine un mot valise créé à partir de « courrier » et « électronique », « franglais » est créé à partir de « français » et « anglais ».   
 
O    Onomatopée :    Définition : Mot créé à partir d’une retranscription phonétique d’un son, surtout utilisé dans la bande-dessinée. Exemple : « Ouaf » pour un aboiement.  Oxymore :    Définition : Un oxymore consiste au rapprochement direct de deux idées radicalement différentes, pour faire ressortir leur contraste. Exemple : « Sombre lumière » est un oxymore.   
P   Palindrome :    Définition : Mot (ou groupe de mots) pouvant se lire de droite à gauche ou de gauche à droite, en conservant le même sens.  Exemple : « La mariée ira mal » est un palindrome.  Palindrome :    Définition : Mot (ou groupe de mots) pouvant se lire de droite à gauche ou de gauche à droite, en conservant le même sens. Exemple : « La mariée ira mal » est un palindrome.   Parataxe :    Définition : Figure structurelle consistant à la juxtaposition de phrases, sans aucun mot de liaison. Exemple :  Les bonnes fondent sur moi ; je leur échappe ; je cours me barricader dans la cave de la maison. » (François-René de Chateaubriand, Mémoires d’outre -tombe).  Paronomase :    Définition : Figure qui consiste à rapprocher des paronymes (mots aux consonances semblables). Exemple :  « Qui vivra verra » ou « la mort de l’amour » sont des paronomases.  Périphrase :    Définition : Utilisation de plusieurs mots pour n’en désigner qu’un seul.  Exemple :  Dire du chien qu’il est «  le meilleur ami de l’homme » est une périphrase.  Personnification :    Définition : Attribution de caractères, d’attitudes humaines à des objets ou à des choses abstraites. Exemple :  « La fumée rampait lentement sur le sol. » est une personnification de la fumée.