Chapitre 1 : Les fondements du commerce international - La diversité des relations internationales
I - Les théories du commerce international et leurs limites
Partons d’un exemple :
Le Nord dispose de 8000h de travail et le sud de 10000h de travail. Le Nord et le Sud peuvent fabriquer des machines et des lots de vêtements :
Pour fabriquer NORD 1 machine 80H
1 lot de vêtements 90H
SUD 120H
100H
Coûts relatifs
NORD 80/90 = 0,88
90/80 =1,125
SUD 120/100 = 1,2
100/120 = 0.83
Le Nord dispose de 8000h de travail et le sud de 10000h de travail. Le Nord et le Sud peuvent fabriquer des machines et des lots de vêtements :
On constate dans cet exemple que le Nord semble avantagé àla fois pour la production de machines et pour la production de vêtements. En effet, l'état d'avancement des techniques au Nord permet de fabriquer une machine en 80 h et un lot de vêmachine et 100 h pour un lot detements en 90 h tandis qu'il faudra 120 h pour une vêtements au sud. On aurait donc tendanceàpenser, au premier degré, que le Nord peut se spécialiser dans la production de machines et de vêtements et que le sud aurait tout intérêtàconcentrer ses efforts dans d'autres domaines de production. On peut d'ores et déjàdire que le Nord dispose d'un avantage sur le sud pour produire des machines et des vêtements.
En regardant seulement la première partie du tableau on voit mal pourquoi le Nord importerait des machines ou des vê il n'en est rien.tements en provenance du Sud. Nous verrons, un peu plus loin, qu'en fait,
A -- Les théories de Smith et Ricardo.
Rappel : Adam Smith est le père fondateur de l'école libérale classique. Dans « recherche sur la nature et les causes des richesses des nations », publié 1776, Adam Smith dresse un v ené aux lois duritable « hymne » marché. Le « laisser-faire et laissez-passer » selon la formule chèreàVincent de Gournay implique une liberté totale de circulation des biens, des capitaux et des personnes entre les nations. Toutefois, Adam Smith n'excluait pas le recours au protectionnisme dans certains cas notamment pour protéger les industries dans l'enfance. Le nom de David Ricardo est systématiquement cité dès lors que l'onévoque les théories classiques du commerce international.
Les théories classiques du commerce international ontété élaborées par Smith et Ricardo. Adam Smith est l'auteur de la théorie des avantages absolus. Trente ans plus tard, David Ricardo mettra enévidence l'importance des coûts relatifs. La thécomparatifs a remis en cause les prorie des avantages relatifs ou avantages éceptes formulés par Adam Smith.
1 -- La théorie des avantages absolus. (A. Smith)
Adam Smith peutêtre considéré le p commeère du libre-échange. Dans sa théorie des avantages absolus, Adam Smith pensait qu'un produit ne pouvaitêtre exportéque si les producteurs disposaient de coûts plus faibles et donc d'une productivitéplusélevée que leurs concurrents. Adam Smith raisonnait en termes de coûts absolus. Dans l'exemple du tableau, on peut dire que le Nord dispose d'un avantage absolu sur le sud aussi bien pour la