Histoire de l'économie française de 45 à 73

-

Documents
4 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 524
Langue Français
Signaler un problème
Histoire de l’économie française de 1945à1973
Histoire de l’économie française depuis 1945. Jean François Eck. Armand Colin, collection «Cursus ».Paris 1988. p 4à39
1948 1952 1958 1959-1962 1963-1965 1967 1969 1973
Début de l’aide Marshall Gouvernement Pinay Dévaluation : ouverture commerciale et financière Balance commerciale excédentaire Plan de stabilisation conjoncturelle Premières manifestations du chômage structurel Dévaluation Giscard Flottement généralisédes monnaies, Ier choc pétrolier
IReconstruction,Modernisation,fermeture58194-149:
1) unecroissance originale
Les transformations spectaculaires: - septembre1944 :situation dramatique: manque de devise, manque de main d’œuvre (encore retenue en Allemagne), pénuries alimentaires pour les villes, inflation… climat révolutionnaire de la Libération tourne vers d’autres voies les efforts collectifs :épuration des pétainistes et collaborateurs, dénonciation du marchénoir… - cpdt,en septembre 58 lors du retour de DG : la production industrielle a doublépar rapportàcelle d’avant la guerre, des branches comme l’électroménager ou la pétrochimie et la construction se développent… Modernisation des campagnes et concentration des exploitations, progrès des rendements. Accès pour la populationàla consommation de masse : la Dauphine Renault et le moulinàcaféMoulinex parus en 1956, arrivée et multiplication des téléviseurs… malgréune instabilitééconomique etdes guerres coloniales qui absorbent plus du quart des dépenses budgétaires. - Changementprovient d’une croissance spectaculaire qui romps totalement avec l’avant guerre : phénomène régulier. Taux de croissance ne connaît que des ralentissement conjoncturels : 48-49, 1952, 1958-59. Taux de croissance annuel du PIB en % 1950-1959 1960-1973 France 4,65,5 Royaume Uni3,0 3,2 Etats-Unis 3,53,9 Italie 5,45,1 Allemagne Fédérale 8,64,8 Japon 9,510,5
Le contexte de la croissance: - laFrance reste jusqu’en 1959 dans un cadre commercial fermé: les gouvernements maintiennent les tarifs hérités de Méline et le contrôle des changesétablit en 1939. les importateurs doivent disposer de licences… Signataire de la Charte de la Havane, elle maintient cepdt des contingentements opposés aux principes du GATT. Membre de l’Union Européennes des payements depuis 1950, elle n’applique pas l’accord monétaire de 1955 : le Franc reste inconvertible et in transférableàl’extérieur pour les non résidents. Estàl’origine de la CECA puis de la CEE, elle parait incapable d’affronter le démantèlement douanier et l’abolition des contingentements prévus pour 1959. - Lesraisons de ce choix sont multiples: le protectionnisme correspondàrelations privil deségiés avec l’empire colonial devenu dès 1928 premier partenaire commercial de la métropole ; la F base ses succès sur le dynamisme du marchéintérieur : le PIB par Hbts passe de 30% du niveau américain en 1950à47% en 1960, dynamismede l’investissement des entreprises ; interventionnismeétatique fort : la compétitivitédes entreprises n’est pas l’axe prioritaire de la politiqueéconomique. Légère inflation tolérée car stimulante pour la croissance ; grâceàses dépenses, l’Etat peut moderniser les infrastructures, stimuler la production, corriger les inégalités sociales…Rationnement supprimé1949 : enplutôt qu’au RU ou en Allemagne. Croissance se fait dans le dirigismeétatique : originalitéessentielle de cette croissance.
Histoire de l’économie française de 1945à1973
1