L’AMERIQUE : PUISSANCE DU NORD, AFFIRMATION DU SUD

-

Documents
7 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cours de géographie de Terminale sur le continent américain dans la mondialisation, entre tensions et apparition de nouvelles puissances. A apprendre obligatoirement pour le Bac 2014.
Très bonne mise en page et rédaction impeccable.
Si vous n'avez rien pris en note cette année, ce document est fait pour vous !
Pages : 7 + une annexe explicative
Format : PDF

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 05 janvier 2019
Nombre de visites sur la page 663
Langue Français
Signaler un problème
L’AMERIQUE : PUISSANCE DU NORD, AFFIRMATION DU SUD
Le continent américain offre un fort contraste entre le nord (Canada, E-U) riche et développé et le sud (Amérique Latine) en développement. Cette opposition s’incarne dans le bassin des Caraïbes, à la fois interface mondiale par son rôle dans les échanges internationaux et interface américaine par la densité des échanges entre les 2 rives du bassin. Le continent américain compte un très grand nombre d’associations de coopération régionale qui témoigne d’un espace d’intégration1 Cependant cette multiplicité est aussi un frein à une véritable intégration développé. continentale et favorise le maintien des tensions entre les États et à l’intérieur des Etats. Au cœur du continent, E-U et Brésil apparaissent comme des géants dont le rôle est majeur à l’échelle régionale comme mondial. Les dynamiques régionales des 2 Etats témoignent de leur puissance respective.
Pb : En quoi le continent américain traduit-il la puissance du nord et l’affirmation du sud ?
 Etude de cas  des Caraïbes, une interface américaine et mondiale: Le bassin
I-  UN CERT E TNENTNNOITEGNT IETS ONSIENELANOIGER NOITAR S 
1)U noctnninet aux multiples tnoctsar  se carte p.214
·Des différences de développement Entre les Etats, des contrastes d’IDH : élevé supérieur à 0,90 (E-U, Canada, Chili, Guyane française), moyenne entre 0,80 et 0,50 pour la plupart des pays, faible, inférieure à 0,50 (Ensemble des pays du marché commun centre américain, Surinam, Bolivie, Paraguay, Haïti). Les contrastes du PIB/hab sont spectaculaires (en $ en 2010) : plus de 47 000 $ aux E-U, 10 000 $ au Brésil, 2 000$ au Honduras Des contrastes internes entre les espaces intégrés à la mondialisation (littoraux, métropoles, CBD dans les agglomérations) et des périphéries délaissées. Contraste aussi au niveau des populations :
 Les 10 Etats les lus eu lés ETATS Population 2010 (en millions) Etats-Unis 319 Brésil 193 Mexique 109 Colombie 45 Argentine 40 Canada 34 Pérou 30 Venezuela 29 Chili 17 Equateur 15
·Contrastes culturels L’Amérique latine présente une relative unité culturelle qui s’oppose au modèle anglo-saxon des Etats-Unis et du Canada. L’identité des minorités indiennes se renforcent dans le sous-continent sud-américain pendant que le multiculturalisme caractérise les E-U
·Des contrastes politiques L’histoire (colonisation, dictatures, guérillas) expliquent le morcellement politique de l’Amérique centrale mais aussi la relative unité des grands Etats (qui sont souvent des Fédérations) comme les E-U, le Canada, le Brésil. Les régimes politiques sont majoritairement des démocraties, mais il y a aussi de forts contrastes idéologiques entre les Etats libéraux (E-U, Canada, Mexique) et les Etats à régime socialiste plus ou moins radicaux (Cuba, Venezuela, Brésil).
1Processus qui vise à insérer un Etat dans les échanges à l’échelle d’une région.