L
3 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

L'art d'entreprendre

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
3 pages
Français

Description

L'art d'entreprendre

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 173
Langue Français

Exrait

Forum du Manager
L’art d’entreprendre ou comment voler de ses propres ailes
Pour des raisons environnementales, devenir entrepreneur au Maroc relève souvent du parcours du combattant. Quelles sont les compétences nécessaires pour réussir un projet et comment les développer à long terme? Réponses des participants au Forum du manager.
Sch che trat pro duc aute turi sent pou peu un le p mar co Si d’en de chez les «cow-boys», la tâche reste encore ardue au Maroc. C’est un challenge que seuls les plus obs-tinés peuvent relever. Comment ont-ils supporté cette longue marche dans un désert aride pour arriver à «bon port»? C’est ce que les invités du forum vont révéler, certains en dévoilant leur propre expérience, d’autres en mettant en avant leur rôle d’accompagna-
54 -Essor -Mai 2008
Nawal Houti, Essor
dû en grande partie à la culture sociale qui dénigre le droit à l’er-reur. Parmi les priorités en tête de liste de l’assistance, la démystifi-cation des idées préconçues et la revendication collective du droit à l’erreur. Rachid Amrani, directeur général d’Original Invest, affirme que«la création d’entreprise est une prise de risque certes, mais seul le travail, l’ambition et la ténacité
pro-ing  et a-u’il pas lors er!». être part du ent tre-fait ents di-0% dres ière rie) dans le cadre d’une étude menée par le CJD opposent le silence à la question suivante: songez-vous à monter votre propre boîte? Seuls 10% des sondés désirent tenter l’expérience.
Les inhibiteurs de l’entreprenariat «Quelles sont donc les raisons qui expliquent cette peur de l’échec et
la crainte de décevoir ses proches?», s’interroge Reda Idrissi, co-ani-mateur du débat et consultant senior à Capital Consulting. Les raisons sont évidentes. Le salariat procure une sécurité de l’emploi, un revenu certain à la fin du mois et n’intègre aucune notion de pri-se de risque ni d’engagement vis-à-vis des tiers. Au premier coup d’œil, les avantages du salariat sont multiples. Mais les managers aspirent de plus en plus à décou-vrir de nouveaux horizons. Par ailleurs, créer une entreprise c’est aussi créer de nouveaux emplois, de la richesse et de la croissance. Aujourd’hui, partout dans le monde, l’heure est à la démocra-tisation des actes d’entreprendre, à la capitalisation du savoir et du savoir-faire. Si un engouement est affiché par des investisseurs étran-gers, c’est que le Maroc est une plate-forme favorable à l’inves-tissement appelée à se développer davantage. Le Marocain, de son côté, doit croire en son potentiel et aux multiples opportunités qu’offre le marché local. Pour qu’un projet tienne la route,