LA COMPAGNIE DIFÉ KAKO
34 pages
Français

LA COMPAGNIE DIFÉ KAKO

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
34 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : du débat entre enseignants
  • cours - matière potentielle : raciste
ANNEXE PÉDAGOGIQUE & DOCUMENTS SOLO «ON T'APPELLE VÉNUS»   La compagnie Difé KaKo
  • analyse critique avec les élèves et apportant de la matière au débat
  • intervenantes documents
  • esprit critique
  • lien avec les programmes d'histoire
  • question des migrations et du racisme
  • danse
  • danses
  • vénus
  • elève
  • élève
  • élèves
  • documents
  • document

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 38
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Exrait


La compagnie Difé KaKo
ANNEXE
PÉDAGOGIQUE
&
DOCUMENTS
SOLO
«ON T’APPELLE
VÉNUS»Sommaire
Approche pédagogique
- Liens avec les programmes scolaires
- Les intervenantes
Documents annexes
- Contexte historique
- Lettre d’Aminata Traoré au Musée du Quai branly
- Rapport sur la proposition de loi, adoptée par le Sénat, relative à la restitution par la
France de la dépouille mortelle de Saartijie Baartman à l’Afrique du Sud
Articles de presse
- Le Monde Magazine, La vraie vie de la Vénus noire, 23/10/2010
- Le Figaro
Bibliographie
1
Approches pédagogiques (en cours...)
à l’exclusion dans une perspective contem-
poraine. Par un travail sur les danses issues LIENS AVEC LES PROGRAMMES
d’Afrique Centrale et du Sud, les thèmes du
SCOLAIRES
rapport à la diférence, aux sociétés dites du
« sud » seront évoquées, posant la question
Il nous semble que le sujet pourrait être
de l’Autre par rapport à Soi.
étudié en lien avec les programmes
d’histoire/géographie suivants:
Un dossier pédagogique sera remis aux en-
- le programme : thème 5 de
seignants contenant une documentation ndel’enseignement commun 2
sur la Vénus et notamment un visionnage
- partie n°3 des enseignements de 4e
du nouveau Film d’Abdellatif Kechiche «
sur le XIXe siècle
Vénus Noire » peut être proposé. Dans tous
- Partie n°III des enseignements de 3e
les cas une préparation sur ce thème est à
sur la décolonisation
prévoir avec les enseignants et l’équipe de
L’histoire de la Vénus hottentote permet
Difé Kako (cf.annexe pédagoique détaillée
d’aborder la question de l’esclavage et de
ci-dessous).
son abolition, ainsi que celle du racisme dit
« scientifque ». La vie de Sarah Baartman
coïncide avec les mouvements abolition-
Objectifs :
nistes anglais et avec les changements de
position de Napoléon sur ce point.
- Faire un travail autour du corps
comme lieu de l’exclusion dans notre so-
Des intervenants de l’équipe péda-
ciété et sur le rapport à l’apparence et aux
gogique de Difé Kako seront amenés à venir
clichés sur la culture de l’Autre
soutenir les actions de Chantal Loïal dans le
- Se confronter à nos préjugés et nos ré-
cadre des ateliers prévus ci-dessous actions quotidiennes face à l’Autre, démont-
er les mécanismes du racisme ordinaire fon -
dé sur l’apparence et l’histoire économique
et sociale). APPROCHE CHANTAL LOÏAL

Travail sur la thématique du corps, des mi-
grations de l’exclusion, abordée dans le cad-
re de la pratique d’exercices corporels autour
de la nouvelle création de la compagnie Difé
Kako sur le thème de la Vénus Hottentote.
Aborder l’itinéraire singulier de cette femme,
au XVIIIe siècle, ballotée depuis l’Afrique
jusqu’à l’Europe, pour être montrée comme
objet de curiosité du fait de ses particular -
ités physiques, permettra d’aborder la ques-
tion des migrations, du rapport à l’altérité et 2Nous nous proposons de travailler avec les Le travail sur ce thème pourra donc
élèves et les enseignants suivant deux axes : s’accomplir en dehors de la présence de la
compagnie, comme avec elle selon le sou-
Une première approche abordera l’histoire hait de l’enseignant.
de la Vénus Hottentote par la fn, c’est à dire
le rapatriement de ses restes en Afrique Les élèves seront ensuite invités à passer de
du Sud, fait d’autant plus d’actualité que la la réfexion à la pratique en traduisant à partir
coupe du Monde a mis en lumière tout par- de bases en danse afro-antillaise et contem -
ticulièrement les paradoxes de cette nation, poraine, leur vision de la fgure du migrant
entre pays fer de lance de la lutte victorieuse en étant invités à s’exprimer de manière cré-
contre l’apartheid, pays émergent et dynam- ative avec leur corps sur ce thème, encadrés
ique économiquement et pays confronté à par l’équipe pédagogique de Difé Kako. (1
une misère extrême et à des phénomènes danseuse et un musicien).
de rejet des autres populations d’Afrique Ce travail mettra en valeur le fait de jeter un
émigrant vers ce nouvel eldorado. regard diférent sur le corps et l’apparence
L’approche consistant à revenir sur ces para- en soulignant la singularité de chacun.
doxes et la fgure du migrant permettra ainsi Les ateliers ont pour but de désamorcer une
d’approcher la fgure de la Vénus autrement partie des clichés qui fondent le discours sur
que par son physique disgracieux et en met- l’apparence et de faire l’apprentissage à tra -
tant en perspective des pans de l’histoire vers la gestuelle d’un discours critique issu
française et de celle de la colonisation, en de mises en situation.
montrant que Saartje Baartman est devenue
un symbole. La fgure du migrant en Afrique
sera ainsi mise en perspective avec celle du Une seconde approche pourra être plus
migrant en France, mais dans son contexte orientée sur l’histoire de la colonisation et
historique et social. des décolonisations à travers le prisme de
Il sera donc proposé aux élèves, de manière l’histoire de la Vénus et de l’épopée qu’ont
non militante mais en incitant à l’esprit connu ses restes par la suite. Le discours ren-
critique de réféchir sur la question de verrait de ce fait à nouveau sur la question
l’apparence et de son rôle au sein du dis- des migrations et du racisme et la situation
cours raciste (mise en perspective avec la dont nous héritons aujourd’hui.
caricature des Juifs par les Nazis, ou encore
les discours racistes issu de la littérature sci- La mise en pratique corporelle resterait la
entifque de l’époque de la Vénus ou plus même.
tard lors des expositions coloniales…).
Un dossier pédagogique rassemblant arti- Durée : entre 4 et 12h selon le souhait des
cles de presse, bibliographie autour de la Vé- professeurs référents
nus mais aussi matériel iconographique sera
remis aux enseignants, il s’agira d’éléments
divers qui fourniront un support à l’action
de la compagnie sans pour autant déter-
miner le cours du débat entre enseignants
et élèves.
Un préalable à ces débats pourra être le vi-
sionage du flm d’abdellatif kechiche : moi,
3vénusLES INTERVENANTES
DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE GÉNÉRALE EN DANSE AFRO-ANTILLAISE
Chantal LOIAL & Rita Ravier
Danseuses chorégraphes, elles pratiquent les danses d’Afrique de l’ouest (Guinée, Sénégal)
et d’Afrique centrale en collaborant avec le Ballet Nimba (ballet traditionnel guinéen dirigé
par M’Bemba Camara) ou encore en tant que danseuses d’accompagnement d’orchestres
africains notamment DIBLO DIBALA & Matchatcha.
Au fl des années Chantal Loial développe au sein de la compagnie Dife Kako une pédagogie
chaleureuse et studieuse dans laquelle la joie de vivre s’associe toujours à la rigueur. Depuis
plusieurs années, Rita Ravier travaille avec la compagnie Difé kako participant aux créa -
tions de la compagnie (Woulé Mango, Kakophonies, Askiparè) et au travail pédagogique
de celle-ci.
Ayant élaboré une écriture chorégraphique qui puise aux sources de la danse africaine et
antillaise, elles s’attachent à transmettre un style dont la technique n’est improvisée qu’en
apparence. Leur expérience d’artiste au sein de diverses grandes compagnies les amène
à créer une danse originale, contemporaine et métissée, qui s’inspire des chants, des ges-
tuelles, des danses traditionnelles et ofrant, au public comme aux élèves, une approche
authentique et actuelle de la culture afro-antillaise.
Leur technique
- Echaufement constitué d’assouplissements et de renforcement musculaire
- Apprentissage technique de base en travaillant des mouvements d’Afrique de l’ouest et
d’Afrique Centrale
- des Antilles : mobilité du corps central (sternum, dos) du bassin, des bras et la position
dooplé.
L’Apprentissage chorégraphique se fait la plupart du temps autour de deux danses : la danse
Mandingue (Afrique de l’Ouest) et la danse d’Afrique Centrale, soukouss, zebola, essombi,
wara.
D’un point de vue musical, tous les cours se font impérativement avec des percussionnistes,
afn que les élèves prennent conscience du rapport concret de la danse avec la musique.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents