La guerre des Malouines : réflexions sur une position diplomatique ...

-

Documents
17 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La guerre des Malouines : réflexions sur une position diplomatique ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 94
Langue Français
Signaler un problème
La guerre des Malouines : réflexions sur une position diplomatique européenne Georges Saunier – chargé de mission à lInstitut François Mitterrand ; maître de conférence associé à l’Université de Cergy. Ce document est un draft . Il ne constitue ni un résumé de notre intervention (qui, nécessairement plus courte, sera axée sur 6 réflexions), ni un document définitif visant à être publié. Il s’agit plutôt de notes sur notre sujet, organisées de façon thématique et chronologique.
Introduction Dans la nuit du 1 er  au 2 avril 1982, 5 000 fusiliers marins argentins prennent d’assaut port Stanley, capitale de l’archipel des Malouines – i  slas Malvinas en espagnol ; Falkland islands  en anglais. En quelques heures, la petite garnison britannique. L’événement marque le point de départ d’une crise politique et militaire de 74 jours qui allait opposer deux nations modernes – l’Argentine et la Grande Bretagne –, membres d’un même“bloc”, durant ce qui allait devenir la première bataille aéronavale d’importance depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Le conflit fit en effet un millier de victimes, une douzaine de navires britanniques furent coulés, une centaine d’avions argentins détruits en vol. Pendant plus de deux mois, cette « guerre des Malouines » allait tenir le monde en haleine par médias interposés. Guerre médiatique, donc ; guerre technologique ; elle fut aussi une guerre diplomatique, chacun des belligérants s’efforçant de mobiliser la communauté internationale en sa faveur. Si l’Organisation des Nations unies et son Conseil de sécurité furent les espaces privilégiés de négociations et de dialogue, la Communauté européenne joua un rôle non négligeable : elle fut actrice, partenaire et elle-même enceinte de négociation dans des conditions et modalités que nous allons étudier, après avoir rappelé les grands traits du conflit des Malouines.