La personnalité de Balzac domine tout le XIXème siècle. Il fut ...

Documents
3 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La personnalité de Balzac domine tout le XIXème siècle. Il fut ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 378
Langue Français
Signaler un problème
La personnalité de Balzac domine tout le XIXème siècle. Il fut
successivement journaliste, industriel manqué, puis le créateur
génial d'une centaine de romans qu'il écrivit en seulement
vingt ans. Honoré de Balzac fut la figure brillante d'une
société à laquelle il finit par s'imposer.
Cependant, perpétuellement endetté, Balzac finit par se
confondre avec cet « enfant du siècle » dont il a contribué à
construire la légende. Il fut un homme d'action et de passion. Il
fut également un être rêveur, déchiré, dont le romantisme fut
écartelé par les contradictions du XIXème siècle.
Victor Hugo reconnut en Balzac un écrivain révolutionnaire;
Baudelaire quant à lui le saluait comme un prodigieux
visionnaire. Et il est désormais admis que « la Comédie
humaine » est une oeuvre majeure de la littérature mondiale.
Les origines d'Honoré de Balzac
Le père d'Honoré de Balzac est Bernard François Balssa.
Celui-ci est fonctionnaire impérial lorsqu'il épouse à cinquante et un ans une jeune femme qui en
avait dix-neuf. Ce roturier, enfant de la révolution française, pourrait être le point de départ d'un
roman de son fils Honoré: c'est un homme libéral, confiant dans les idées progressistes de son
époque. Son épouse, par contre, est une femme triste et assez solitaire.
Honoré de Balzac est né à Tours en 1799, et est l'aîné de trois enfants. les hasards géographiques
d'une nomination de son père en ont ainsi décidés. Honoré n'est donc pas l'enfant d'un terroir. Il n'en
fut que plus attaché à une Touraine qu'il conquit.
C'est au Lycée de Vendôme, dès l'âge de huit ans, qu'il est éduqué. De cette période de 6 ans, honoré
de Balzac ne conservera pas un souvenir heureux.
En 1814, le couple Balssa et leurs trois enfants (honoré, Laure, née en 1800 et Laurence née en
1802) s'installe à Paris. C'est au Lycée Charlemagne qu'Honoré poursuit ses études.
Ses débuts d'écrivain
.
Le jeune Balssa avait une voie toute tracée (par son père) devant lui: il devait devenir notaire. C'est
seulement à la fin de ses études de droit qu'il décide de devenir écrivain. Cette décision est une
double rupture: rupture avec sa condition bourgeoise et rupture avec sa famille.
C'est donc dans une mansarde de la rue Lesdiguières, que le jeune Balzac s'installe. C'est alors un
jeune homme attiré par les idées des saint-simoniens qui connaît la vie pauvre d'un étudiant et d'un
créateur qui se cherche.
En 1820, pour connaître la notoriété dans les milieux littéraires, il est un passage obligatoire: le
théâtre. Balzac écrit donc une tragédie : Cromwell. C'est un échec. Il décide alors de se faire
romancier et publie sous divers pseudonymes des romans satiriques. Il est à noter que tous les
pseudonymes qu'il utilise ont un point commun: celui de la noblesse: Lord R'Hoone, Horace de
Saint Aubin, etc..
L'influence de sa vie privée sur son oeuvre
.
En 1822, Balzac devient l'amant de Laure de Berny qui lui tiendra lieu de mère, de maîtresse,
d'initiatrice au monde, et de soutien financier dans les entreprises hasardeuses qu'il va bientôt tenter.
Laure de Berny est le modèle des femmes qui traversent son oeuvre. Femmes d'un certain âge,
désabusées, qui aiment des jeunes hommes (Mme de Mortsauf dans
Le Lys dans la vallée
ou Mme
de Bargeton dans
les Illusions perdues
.Les thèmes privés ne cessèrent de gagner en importance dans
l'oeuvre d'Honoré de Balzac:
Annette et le criminel
(1823),
le Colonel Chabert
(1832) et
Wann
Chlore
publié en 1825 dont l'héroïne préfigure toutes les jeunes filles « balzaciennes »