PLAN DE COURS

PLAN DE COURS

-

Documents
10 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • revision - matière potentielle : notes
  • cours - matière potentielle : suivant
  • cours - matière : philosophie
  • cours - matière potentielle : son professeur
  • cours - matière potentielle : session
  • redaction - matière potentielle : son essai
  • cours - matière potentielle : des notions fondamentales
  • redaction - matière potentielle : finale de l' essai en classe
  • dissertation - matière potentielle : finale
  • redaction - matière potentielle : textes philosophiques
  • cours - matière potentielle : formation générale
       PLAN DE COURS    Enseignement régulier     Formation générale        Cours 340-101-MQ PHILOSOPHIE ET RATIONALITÉ Automne 2011    Cours de 60 heures  3‐1‐3      Cours préalable : avoir réussi le cours de français 001 ou le test de français du Collège         Professeur Michel Germain Département de philosophie    Bureau B - 5512 Boîte vocale 4550 Courriel              
  • plan de cours   
  • préparation inadéquate pour les tests
  • choix de sujets, des dates et des objectifs
  • question philosophique de façon rationnelle
  • disponible disponible
  • activités d'intégration des apprentissages et pour la préparation de l'épreuve synthèse de programme
  • philosophie
  • professeur
  • professeurs
  • test
  • tests

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 30
Langue Français
Signaler un problème
PLANDECOURSEnseignementrégulierFormationgénérale340101MQ CoursPHILOSOPHIE ET RATIONALITÉ Automne2011Coursde60heures313Courspréalable:avoir réussi le cours de français 001 ou le test de français du Collège Michel Germain ProfesseurDépartementdephilosophie
B  5512 Bureau4550 BoîtevocaleCourrielmgermain1@cmaisonneuve.qc.ca
1.PRÉSENTATIONDUCOURS Le questionnement philosophique a permis à l’humain de créer mythes, religions, sciences et technologies (PHI 101). Par ailleurs, d’autres questions hantent notre quête de sens. Que peuton savoir ? D’où venonsnous ? (PHI 101) Qui sommesnous? Pourquoi exister ? (PHI 102) Comment doiton se comporter? (PHI P (01/02/03/04). Depuis plus de deux mille cinq cents ans, ces interrogations ont alimenté la philosophie, autant occidentale qu’orientale, et nous permettent aujourd’hui de comprendre l’histoire, la culture et les savoirs des sociétés modernes à la lumière d’une évolution de la pensée. Voilà en gros la matière des cours de philosophie au collégial.  Dans ce coursci en particulier, vous apprendrez comment les êtres humains ont conçu un premier «roman» du monde, soit la conception dite «sacrée» de l’univers et de la vie. Une conception qui, depuis les soubresauts intellectuels primitifs au sujet de l’âme, a mené à la rationalisation du savoir chez les civilisations helléniques et aux conceptions globales sur le sens de la vie dans les grandes religions.  Nous aborderons aussi dans ce cours des notions fondamentales de logique et d’argumentation héritées de la pratique rationnelle de la philosophie. Un savoir qui vous permettra de ne plus être sans défense contre les faux raisonnements des politiciens, les publicités trompeuses, les nouvelles sensationnalistes et tout fraudeur professionnel.  Nous aborderons enfin quelques «révolutions scientifiques» qui vous permettront de comprendre à quel point le monde moderne où nous vivons est nouveau et particulier dans l’histoire humaine. Une mise en perspective qui vous permettra de juger combien nous sommes loin de l’homme traditionnel qui vivait il y a quelques siècles, ou encore «dans une religion tout près de chez vous». 2.COMPÉTENCE(S)ÀDÉVELOPPERDANSCECOURS Lesprincipales habiletés intellectuelles visées par ce cours sont la précision et la manipulation de concepts, l’analyse de propositions, la capacité à argumenter et à organiser une argumentation, ainsi que l’application d’une théorie à la vie quotidienne. objectif terminaldu cours consistera à développer un sujet à titre de philosophe L’ en composant un texte argumentatif structuré de trois à quatre pages où chacun pourra entre autres choses exprimer sa pensée. Divers thèmes au choix sont possibles.De la sorte, l’étudiant devratraiter une question philosophiquede façon rationnelle, en composant un texte pertinent, structuré logiquement et constituant un exercice autonome de la pensée. La question traitée devra concerner l’un des trois premiers sousobjectifs.Le cours comportetrois sous objectifsliés au contenu spécifique du cours. D’abord présenter l’épanouissement de la pensée rationnelle en Occident. À partir d’une synthèse des pensées primitive, antique et magique, montrer l’apport majeur de certaines théories de Socrate, Platon et Aristote. Puis initier l’élève aux règles qui régissent l’argumentation tout
en les appliquant à des exemples du quotidien. En particulier, pouvoir établir la distinction entre une simple « croyance » et une position argumentée, une « conviction ». Ces deux objectifs nous permettront, chemin faisant, de découvrir qui est propre à la philosophie. Enfin, par l’étude de diverses révolutions culturelles causées par les découvertes scientifiques depuis la modernité, nous verrons comment notre conception de la vie et de l’univers s’est trouvée bouleversée par le témoignage de ces nouvelles «expertises» scientifiques. Une «révolution scientifique» est un moment de l’histoire humaine où est détruit un élément de la conception sacrée (ancien) de l’univers et de la vie. 3.CONTENUETDÉROULEMENTDUCOURSBloc sur la conception sacrée du monde.Le livre utilisé pour ce bloc et le suivant estLes Dieux de l’Histoire. (Voir section 10.1)  Une première partie présentera le concept primitif de «sacré». Les notions de divin, de mythe, de rituel, d’espace, de temps, de nature, d’âme, de magie et de savoir seront précisées. Il s’agira de voir la «logique» primitive et comprendre d’où proviennent certaines pratiques et attitudes contemporaines. Ce monde primitif acquis, nous aborderons brièvement trois penseurs célèbres de l’Antiquité grecque, Socrate, Platon et Aristote qui se questionnent sur l’âme humaine et le sens de la vie terrestre. e 5 semaines. Début de la 6 semaine : Test sur la conception sacrée du monde, / 25. Bloc sur l’argumentation(Le livre utilisé estPetit missel de la raison.(Voir section 10.1)  Cette section du cours consistera en la présentation d’une « logique de l’argumentation » respectant les normes de discussion en philosophie ou en science. Il sera question de la définition des concepts et l’explication des opérateurs de base de la logique (non, et, ou, si). Une méthode de mise en évidence des argumentations sera proposée. Nous insisterons sur l’importance et le rôle des appels à l’autorité et du droit à la dissension. Nous ferons un examen exhaustif des sophismes (et possiblement de paradoxes). Le modèle d'une « cour de raison » sera utilisé. e e e Fin de la 6 semaine jusqu’à la fin de la 10 semaine. Début de la 11 semaine : Test sur l’argumentation, /30. Bloc sur les révolutions de la raison (science et technologie)Documentation à préciser  De nombreuses révolutions scientifiques ont ébranlé l’Occident. Nous examinerons leur mécanisme révolutionnaire par l’entremise de la notion d'expertise normale. Le «réel» des sciences sera illustré par l’expérience du morceau de cire de René Descartes. Il faudra ensuite introduire la notion de « modèle abstrait quantifié », ainsi que son rôle réalisant. Puis nous examinerons des révolutions scientifiques, en particulier la révolution
copernicienne (disparition de la coupure ciel / terre) et celle de l’intelligence artificielle (disparition de l’association âme / savoir). e e e De la 11 à la 13 semaine. 14 semaine : Test sur la révolution scientifique, /20. Présentation des directives et choix pour l’essai final. Quatrième bloc : essai final(Un devis de dissertation finale sera sur Léa.)  Un choix de problèmes philosophiques originaux, complexes et contemporains sera soumis aux élèves afin qu’ils s’exercent à la réflexion à l’aide de ces outils fraîchement acquis durant la session. e 15 semaine. Rédaction finale de l’essai en classe, / 25. 4.ACTIVITÉSD’ENSEIGNEMENTETD’APPRENTISSAGE Pour les blocs un et trois, il s’agira essentiellement d’une présentation orale de la théorie par le professeur avec utilisation d’extraits du livre et, possiblement d’extraits imagés ou filmés. Pour certains chapitres du premier bloc, une application sera faite sur un exemple fictif. L’intervention des élèves sera stimulée.  Pour le bloc deux, de courtes présentations de la théorie seront suivies du travail des élèves sur des exercices (un solutionnaire est fourni en fin de livre) La correction sera suivie et commentée par le professeur. Des exercices supplémentaires seront possiblement disponibles sur Internet.  Pour chaque section du cours, la lecture à effectuer pour le cours suivant sera indiquée à la fin des deux heures de cours. Pour l’essai final, un texte détaillé des choix de sujets, des dates et des objectifs à atteindre sera distribué et commenté avant la tenue du troisième test. 5.ÉVALUATIONSOMMATIVEPremier test (anciens) /25 Deuxième test (argumentation) /30 Troisième test (révolutions) /20 Essai final /25  ___ Total /100  Le test sur l’art de raisonner (le deuxième) sera remis aux élèves pour inspection seulement.Il devra être remis au professeur sous peine d’obtenir une note de zéro. Ce test est en majeure partie composé de questions en tous points comparables aux exercices du livre. Les deux autres tests comporteront des questions à développement parmi lesquelles
l’élève devra effectuer un choix. Il s’agira de questions à développement où l’élève devra montrer sa compréhension du sujet (en une demi à une page en général) en définissant clairement les concepts et les idées en jeu et en organisant logiquement sa réponse.  Épreuve finale :Dans le cadre de la rédaction de son essai, l’étudiant devra traiter une question philosophiquede façon rationnelle, en composant un texte pertinent, structuré logiquement et constituant un exercice autonome de la pensée. La question traitée devra concerner l’un des trois premiers sousobjectifs.  Nature de l’épreuve finale :L’étudiant aura à rédiger individuellement un texte argumentatifminimum de 700 mots (près de trois pages).d’une longueur Contexte de réalisation de l’épreuve finale :Ce texte devra, à l’aide de toute documentation jugée pertinente par le professeur, être rédigé en classe.  Ce cours ne comporte aucune évaluation ni travail en groupe.  Les critères généraux de correction sont essentiellement la capacité à manipuler correctement les outils argumentatifs, la capacité à produire, en synthèse et en français correct, les concepts majeurs de la vision antique ou rationnelle du monde, et la capacité à élaborer un plaidoyer sur un sujet philosophique contemporain. 6.MODALITÉSD’APPLICATIONDESPOLITIQUESINSTITUTIONNELLESETRÈGLESDÉPARTEMENTALESPARTICULIÈRES À moins de circonstances exceptionnelles, les copies seront remises aux élèves au plus tard dans les sept jours suivant l’épreuve.  Considérant que la langue est un outil essentiel pour discourir en philosophie, les tests et le court essai ne seront acceptés que s’ils satisfont aux exigences suivantes :  écriture lisible et fautes corrigées  clarté du propos et des idées dans des phrases simples. Est corrigé ce qui est écrit, soyez précis.  absence de textes télégraphiques et de schémas utilisant des flèches. Des phrases complètes seront exigées.  Dans les examens, 10% de la note pourra être soustrait si la copie de l’élève s’écarte des exigences mentionnées cidessus. Toute copie qui présentera des lacunes majeures dans l’utilisation de la langue française sera retournée à l’élève pour être réécrite. Il est recommandé de rédiger son texte à l’encre. Une copie mal écrite peut être retournée afin d’être réécrite lisiblement. Même principe pour l’essai final.  Les élèves ayant échoué le premier ou le troisième test recevront une invitation à mon bureau. Il n’y a pas de reprise du second test. Les reprises ont été instituées pour donner une chance aux élèves qui seraient «surpris» par la philosophie. Or le deuxième test est une copie conforme des exercices du livre utilisé. De plus, un prétest sera tenu pour
vérifier les acquis des élèves. Il n’y a donc plus d’élément de surprise. Cette rencontre permettra l’encadrement des étudiants ayant échoué le premier test. Elle suppose qu’une intervention personnalisée pourra identifier et corriger certaines lacunes d’apprentissage et de compréhension, en plus de diminuer le risque de découragement et l’absentéisme qui en résulterait. Elle vise à mieux encadrer l’élève ciblé, à dépister les causes d’échecs, en particulier:  une compréhension insuffisante entraîne une préparation inadéquate pour les tests.  un manque d’intérêt provoque l’inattention et une mauvaise prise de notes de cours.  un manque de confiance empêche d’interroger le professeur, en classe ou en privé.  une difficulté à intégrer le cours de philosophie dans son programme d’étude ou sa vie personnelle.  Chaque élève ayant échoué et qui manifeste de l’intérêt pour cette intervention devra rencontrer le professeur au moins une fois avant le prochain test ou une épreuve équivalente. Ces rencontres peuvent durer de cinq à quinze minutes. L’élève pourra en plus réviser la matière de son premier test avec le professeur en vue d’une reprise en cours de session.  La participation se fera sur une base volontaire. Le droit de reprise de l’examen échoué sera conditionnel à une entente entre le professeur et l’élève suite à cette rencontre. La note obtenue, si elle est meilleure, remplacera la première seulement si, entre le premier et le second test, l’élève justifie ses absences et accepte de rencontrer le professeur au moins deux fois afin de faire le point sur la compréhension de la matière en cours. La note maximale d’une reprise est de 60%. La politique du département de philosophie est de n’accorder qu’une seule reprise.En cas de plagiat la note est zéro. Politiques départementales quant aux travaux remis en retard : 1 : La pénalité suivante sera imposée en cas de retard à remettre un travail : 5% par jour de retard (les jours de congé ou non ouvrables inclus). Le professeur précise au plan de cours le moment de la remise pour chacun des travaux. 2. Le professeur n’acceptera pas de recevoir un travail remis en retard dans les cas suivants :  2.1. Un travail est remis par l’étudiant après que le sujet dudit travail ait fait l’objet de commentaires, discussion ou correction détaillée en classe ;  2.2. Un travail est remis après que des copies corrigées aient été retournées aux étudiants d’un des groupes du professeur. 3 : Dans les cas 2.1 et 2.2 les étudiants pourront se prévaloir de leur droit de récupération (voir laPolitique départementale de reprise, récupération et rattrapage). 4. Les problèmes qui échapperaient aux cadres décrits ici seront réglés, au mérite, par chaque professeur.
Procédure concernant les accommodements pour fêtes religieuses :L’étudiant qui désire adresser une demande de report pour des fêtes religieuses doit le faire selon les ième règles de la PIEA (art. 4.4, 2 paragraphe). 7.RECOURSPRÉVUSPOURLESÉTUDIANTSL’étudiant dispose de divers recours, présentésdansle guideÉtudier à Maisonneuve. Dans ce guide on expose notamment laProcédure de révision de noteset laProcédure de conciliationrelative aux plaintes des étudiants. 8.MÉDIAGRAPHIEDeux livres sont obligatoires, soit : Les Dieux de l’Histoire, Michel Germain, éd. Mots en toile 2011 (environ 25 $) Petit missel de la raison, Michel Germain, éd. Mots en toile 2011, v.2 (environ 25 $). Disponible vers la fin octobre pour la section 3 du cours : Cahier de notes, Michel Germain (collège Maisonneuve, environ 5 $)  Les élèves pourront possiblement trouver du matériel supplémentaire à : michelgermain.me/introphilo 9.FRAIS Voir section précédente. 10.DISPONIBILITÉ Mon horaire de cours et mes heures de disponibilité sont affichés sur LÉA. Vous pouvez me suggérer une heure précise de rencontre en me laissant un message sur LÉA ou à mon adresse courriel. Annexe 1:Les étudiants sont priés de conserver tous leurs plans de cours, leurs notes et leurs travaux, y compris ceux des cours de formation générale. Ces documents seront nécessaires pour les activités d’intégration des apprentissages et pour la préparation de l’épreuve synthèse de programme. Annexe 2: La politique de reprise, récupération et rattrapage du département de philosophie
Pour les besoins de la présente politique, on entendra par « tâche évaluée susceptible de faire l’objet d’une reprise ou d’une récupération », toute tâche évaluée
de façon sommative dont la valeur se situe entre 15 % et 30 % de la note finale de l’étudiant.
Pour les besoins de cette politique, toute pièce justificative devra être un original ou être accompagnée de l’original au moment de sa présentation. En présentant une pièce justificative, l’étudiant est considéré comme ayant autorisé le professeur ou le département à vérifier, auprès de la personne ou de l’institution émettrice, l’authenticité de ladite pièce.
Pour les besoins de la présente politique, on entendra par « tâche équivalente » toute tâche évaluée nécessitant un effort de lecture, d’écriture, de réflexion, jugée par le professeur comparable à l’effort nécessité à l’origine par la tâche à remplacer.
Dans le cadre de la présente politique, une tâche évaluée rejetée pour plagiat ne peut faire l’objet d’une reprise, d’une récupération ou d’une tâche équivalente.
Tout litige concernant l’application de la présente politique pourra être soumis par une ou l’autre des parties au Département qui tranchera. La décision du département sera alors exécutoire et sans appel.
Ø Reprise
1.On appelle « reprise » le fait de refaire une tâche évaluée dont le résultat est inférieur à la note de passage.2.Dans les délais prévus à son plan de cours, le professeur doit permettre à l'étudiant qui en fait la demande d'obtenir la reprise d'une ou de tâches évaluées, chacune ayant une valeur minimale de 15 % et l'ensemble, une valeur maximale de 30 %.3.La note maximale d'une reprise ne peut excéder la note de passage pour chacune des tâches évaluées faisant l’objet d’une reprise.4.Une tâche évaluée ne peut faire l'objet que d'une seule reprise.5.Les travaux en équipe de même que l'Épreuve finale du cours ne peuvent faire l'objet d'une reprise.6.Toute reprise doit avoir été précédée d'au moins une rencontre avec le professeur.
Ø Récupération.
1.On appelle « récupération » le fait d’effectuer une tâche évaluée qui, pour des motifs sérieux et vérifiables, n’a pas été faite.2.Pour obtenir une récupération l'étudiant devra produire une pièce justificative jugée pertinente et acceptable par son professeur.3.Lors d’une récupération, la tâche évaluée est corrigée sans pénalité.4.L’étudiant ne peut obtenir une récupération si une tâche évaluée n’a pas été faite pour des raisons relevant de sa volonté ou de sa négligence. Il conserve cependant la possibilité de demander une reprise, si la demande en est possible dans les délais prévus au plan de cours de son professeur.5.La récupération d’une tâche évaluée n’est plus possible, après le moment où un professeur a retourné des tâches évaluées corrigées dans au moins un de ses groupes, ou a discuté ou commenté le contenu de ladite tâche dans au
moins un de ses groupes. L’étudiant devra alors effectuer une tâche équivalente s’il veut récupérer ses notes.
Ø Rattrapage
1.On appelle « rattrapage » l’ensemble des activités que l’étudiant doit effectuer, avec l’aide de son professeur, pour se réinsérer dans la démarche du cours à la suite d’une absence prolongée pour des motifs sérieux et vérifiables.2.Pour obtenir du rattrapage, l’étudiant devra avoir informé le Collège de son absence prolongée. Le Collège se charge d’informer les professeurs concernés par l’absence prolongée d’un étudiant.3.Pour obtenir du rattrapage, l’étudiant devra également être en mesure de produire une pièce justificative pertinente et jugée acceptable par son professeur.4.Le rattrapage ne s’applique que pour un étudiant qui a été absent du cours pour une période n’excédant pas trois (3) semaines.5.L’étudiant a l’obligation de contacter son professeur dans la première semaine suivant son retour au collège, en vue de prendre connaissance des modalités du rattrapage.6.Les modalités du rattrapage sont fixées par le professeur.
AIDE À LA RÉUSSITE EN PHILOSOPHIE Pour remédier aux difficultés que rencontrent les étudiants dans leurs cours de philosophie, le Collège de Maisonneuve met à leur disposition un centre d’Aide à la Réussite en Philosophie, l’A.R.P. Ce service comporte deux volets distincts :l’aide individuelle et la salle d’étude. L’aide individuelle est assurée par un professeur de philosophie qui offre aux étudiants en difficulté des conseils sur la prise de notes de cours, la lecture ou la rédaction de textes philosophiques. Ce service s’adresse d’abord et avant tout aux élèves qui suivent leur premier cours de philosophie (philo 101). Il s’adresse en second lieu aux étudiants en difficulté des autres cours de philosophie. L’horaire d’ouverture du centre d’aide individuelle se trouve cidessous. L’A.R.P. dispose également de deux salles d’étude où tous les étudiants (en difficulté ou non) peuvent venir lire ou faire des travaux en philosophie. Ces salles sont munies d’ordinateurs et d’un petit centre de référence. Les professeurs de philosophie assurent la surveillance de cette salle d’étude et tentent de répondre aux questions des étudiants. L’horaire d’ouverture de la salle d’étude sera disponible la seconde semaine de la session. Le centre d’aide individuelle et la salle d’étude sont situés à côté du département de philosophie ( B5501b). Par le passé, le Service d’aide en philosophie a aidé de nombreux étudiants à réussir leurs cours de philosophie et le département de philosophie souhaite qu’il en sera de même cette année. N’hésitez pas à venir nous rencontrer.
10.00h
11.00h
12.00h
13.00h
14.00h
15.00h
lundi Disponible
Disponible
Disponible
Disponible
Disponible 1 D sur RV
mardi Disponible
Disponible
Disponible
Disponible
Disponible
D sur RV
mercredi Disponible
Disponible
Disponible
Disponible
Disponible
D sur RV
1  De 15.00h à 16.00h, seuls les étudiants qui ont un rendezvous peuvent se présenter à l’aide individuelle. Pour obtenir un rendezvous, vous devez me contacter 24 heures à l’avance afin d’en fixer le jour et l’heure exacte. Pour ce faire veuillez passer au D 5631 ou téléphoner au 5142547131 # 4620.