PLAN DE COURS

PLAN DE COURS

-

Documents
11 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • revision
  ⁄ bÇ ÇËtÑÑÜxÇw õ Ñ{|ÄÉáÉÑ{xÜ Öâx ÑtÜ ÄËxåxÜv|vx xà ÑtÜ ÄËâátzx ÖâËÉÇ yt|à áÉ|@Å£Åx wx át ÑÜÉÑÜx Üt|áÉÇAÓ ^tÇà ⁄ dâtÇw u|xÇ ÇÉâá ÑÉâÜÜ|ÉÇá £àÜx átätÇàá wâ átäÉ|Ü wËtâàÜâ|? tâ ÅÉ|Çá átzxá Çx ÑÉâäÉÇá@ÇÉâá £àÜx Öâx wx ÇÉàÜx ÑÜÉÑÜx átzxááxA Ó ÉÇàt|zÇx       PLAN DE COURS  Enseignement régulier  Formation générale    PHI 340‐101‐MQ  PHILOSOPHIE ET RATIONALITÉ    Automne 2011                  Cours de 60 heures  Pondération : 3‐1‐3, Nombre d'unités : 2 1/3  Préalable : avoir réussi le test de français écrit du collège ou l'équivalent      Professeure : Dominique Bulliard Département de philosophie  Bureau : B‐5515 Boîte vocale : 4553 Courriel :
  • litige  à 
  • le  professeur 
  • respect des exigences de la rationalité dans l'argumentation
  • question philosophique dans le respect des exigences de la rationalité dans l'argumentation
  • de  la 
  •     
  •    http://www.easychair.org/conferences/?conf=nplaphasia2012   
  •    http://www.unpei.org/knowledge‐resources/publications.html .    
  •    http://www.univ‐littoral.fr/inscription/validation_etudes.htm   
  •    http://climatechange.worldbank.org/content/social‐dimensions‐adaptation‐climate‐change.   

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 24
Signaler un problème
ÚbÇ ÇËtÑÑÜxÇw õ Ñ{|ÄÉáÉÑ{xÜ Öâx ÑtÜ ÄËxåxÜv|vx xà ÑtÜ ÄËâátzx ÖâËÉÇ yt|àáÉ|@Å£Åxwx át ÑÜÉÑÜxÜt|áÉÇAÓ ^tÇà ÚdâtÇw u|xÇ ÇÉâá ÑÉâÜÜ|ÉÇá £àÜx átätÇàá wâ átäÉ|Ü wËtâàÜâ|? tâ ÅÉ|Çá átzxá Çx ÑÉâäÉÇá@ÇÉâá £àÜx Öâx wx ÇÉàÜx ÑÜÉÑÜx átzxááxA Ó `ÉÇàt|zÇx
PLANDECOURSEnseignementrégulierFormationgénéralePHI340101MQPHILOSOPHIEETRATIONALITÉAutomne2011Coursde60heuresPondération:313,Nombred’unités:21/3Préalable:avoirréussiletestdefrançaisécritducollègeoul’équivalentProfesseure:DominiqueBulliard DépartementdephilosophieBureau:B5515 Boîtevocale:4553 Courriel:dbulliard@cmaisonneuve.qc.ca
1.PRÉSENTATIONDUCOURSPourSocrate,uneviesansphilosophienevaudraitpaslapeined’êtrevécue.Ilyauraitdoncurgenceàapprendreàphilosopher.Maisqu’estcedoncquephilosopher?Etcelapeutilmêmeêtreappris?Laphilosophien’estpasavanttoutunsavoirouunescience:ainsi,commeleditKant,«iln’yapasdephilosophiequel’onpuisseapprendre»,commeonapprendrait,parexemple,lesrèglesdelagrammaireoul’histoireduQuébec.C’estquelaphilosophieestessentiellementuneactivité,unepratique,maisunepratiquerationnelle.Aucœurdelapenséephilosophique,ilyalaraison,lelogoshéritédesGrecs.Philosophersignifiedoncpourchacund’entrenousfairel’expériencemêmedelapenséerationnelle,c’estàdirefairel’exercicedenesesoumettrequ’àlaraisonetàl’expérience.AinsilescoursdephilosophieauCégepvisentilsàvousinitieràlaréflexionphilosophique,c’estàdireàuneréflexionrationnelleetcritiquequiportesurdesquestionsfondamentales.Nuln’amieuxexprimél’essencedelaphilosophieencesensqueSocrate:laphilosophieestuneinterrogationdontl’intérêtestautantdanssonaboutissement,i.e.lefaitdetrouverdesréponsesànosquestions,quedansladispositionintellectuellequ’elleimplique,c’estàdirelacapacitécritiquederemettreenquestionnosconceptionsinitiales,àjugernos«préjugés».Maissilaphilosophiequestionne,elleproposeaussidesréponses,etdeformidables.Nousverronsquelquesunesdecesréponsesdanslecadredececours.Or,vousdemanderezpeutêtrepourquois’adonnerainsiàlaréflexionrationnelle,pourquoiapprendreàuserdesaraisondemanièreautonome?Dansquelbut?IlnefautpasàcesujetoublierlaleçondesanciensGrecspourquilaphilosophieest«amourdelasagesse».Sicettesagessen’estpas,commenousl’apprendSocrate,unsavoirouunensembledesavoirs,elledemeureunepromesse:celled’unevielucideetlibre,maisaussiheureuse.Encesenslaphilosophiecommeentrepriserationnelledemeureancréedanslevécu:elleanonseulementsasourcedanslavie,qu’ellechercheàpenser,maisc’estverslavie,verslebienvivre,qu’elletend.Laphilosophieantiquen’estdoncpasuniquementunemanièredepenser;c’estaussiunemanièredevivre.
Divisiondescoursdephilosophiee Kant,ungrandphilosopheallemanddu18siècle,résumaitlechampdelaphilosophieen4questions:1/Quepuisjesavoir?2/Quedoisjefaire?3/Quem’estilpermisd’espérer?4/Qu’estcequel’homme?Alorsquelesquestions2et4ferontl’objetdes2autrescoursdephilosophie(respectivementPHIP01:e Éthiqueetpolitique,etPHI102:L’êtrehumain),etquela3questionrelèveraitplutôtdelareligion,lapremièreinterrogationestl’objetspécifiqueducoursPHI101.LecoursPHI101LaquestionQuepuisjesavoir?nousinterrogesurleslimitesdupouvoirdeconnaîtredel’êtrehumain.Aristoteaffirmaitque«tousleshommesdésirentnaturellementsavoir».Maislepeuventils?Quepeuventilsconnaître?Comment?Etàquellesconditions?Remontonsmêmeplusavant:cequejecroissavoir,commentpuisjem’assurerquecelaestbeletbienvrai,estlavérité,etnonuneerreur?Quevalentdoncmespréjugésetmesopinions;sontilsdesformessûresdesavoir?Puisjeatteindrelavéritédeschoses?Commentconnaîtrelemondequim’entoure?Cequem’apprennentmessensetmesexpériencesestilfiable?Suffitildevoirpoursavoir?Etqu’enestilalorsdescroyancesetdelascience?Voilàquelquesunesdesquestionsauxquellescecoursaimeraitvoussensibiliser.
2
2.COMPÉTENCE(S)ÀDÉVELOPPERDANSCECOURSNoÉnoncéÉléments4PH0Traiterd’unequestion1:Distinguerlaphilosophiedesautresdiscourssurlaphilosophiqueréalité.2:Présenterlacontributiondephilosophesdelatraditiongrécolatine(*)autraitementdequestions.3:Produireuneargumentationsurunequestionphilosophique.(*):Localementnouschoisissonsplutôt«grécoromaine»
Élément1(4PH01):Distinguerlaphilosophiedesautresdiscourssurlaréalité.Cetteétapeviseàrendrel’étudiantcapabledesaisirdesdifférencesentrediverstypesdediscoursetdereconnaîtrelesprincipalescaractéristiquesdudiscoursphilosophique.L’étudiantapprendàreconnaîtreetàdistinguerlediscoursreligieux,lediscoursscientifiqueettoutautrediscourspertinentencontrastant,parexemple,leurrapportàlaréalité,leurrapportàlarationalitéouàl’imaginaireouencoreleurprocessusdevalidation.Ainsi,l’étudiantestamenéàdéveloppersonsenscritique,àmieuxcomprendrecertainstraitsdistinctifsdelaphilosophieetàmieuxcernerquelquescaractéristiquesdesquestionsdontelletraite.
Élément2(4PH02):Présenterlacontributiondephilosophesdelatraditiongrécoromaineautraitementdequestions.Cetteétapen’apassimplementuneviséehistorique,maiselleestl'occasiondesaisirl'intentiondelapenséerationnellephilosophiqueàsonorigine.L’étudiantestamenéàsaisirlerapportentrelapenséerationnelleetladémocratiegrecque.Onluidonnel’occasiondes’initieràquelquesproblèmesouthèmesphilosophiquesparticuliersquifurentdiscutésparlesphilosophesprésocratiquesouparSocrate,Platon,Aristoteetleurssuccesseurs.Cesthèmessontchoisisenfonctiondeleuractualitéoudeleurportéeuniversellepourlaconditionhumaine.
Élément3(4PH03):Produireuneargumentationsurunequestionphilosophique.Dansunpremiertemps,l’étudiantestinitiéauxconceptsdebasequipermettentdefairel’analysed’unraisonnementoud’uneargumentation.Enapprenantàreconnaîtreleserreursformellesouinformellesdanslesraisonnements,ilacquiertdesoutilsnécessairespourévalueretconstruiredesargumentations.Dumêmecoup,ilapprendàdiscuterdefaçoncritiquetelleoutellethèsequifaitl’objetd’undébat.L’acquisitiondecesélémentsdelogiqueoudethéoriedel’argumentationestunedimensionessentielledelaformationphilosophiquedebase.Dansunsecondtemps,l’étudiantestamenéàproduireuneargumentationsurunequestionphilosophique.Cetexercicesefaitdefaçonautonomemaisl’étudiantvautiliserdesconcepts,desproblèmesoudesthèsesqu’ilaétudiésdansdestextesdephilosophie.Cetteétapedel’apprentissageseréalisecomplètementlorsdelarédactiondel’épreuvefinale.
3
3.CONTENUETDÉROULEMENTDUCOURSCecoursestdetype313,c’estàdirequ’à3heuresdecourss’ajoutentenmoyenneuneheureconsacréeàdesexercicesfaitsenclasseet3heuresdetravailparsemaineendehorsdescours.Deplus,lescourssedivisentparsemaineen2séancesde2heureschacune.C’estpourquoinoustenteronsdee e consacreruneséancepardeuxsemaines(depréférencela2 )àdesexercicesvisantàatteindrela3compétence,soitl’apprentissagedesdiversoutilsdelalogiqueetdel’argumentation.Évidemment,ceschiffresétantdesmoyennes,ilspeuventvarierd’unesemaineàl’autre.CALENDRIERLeçon1Leçon2Sem.Introduction:PourquoidescoursdeLediscoursmythique:1philosophieobligatoires?laquêtedesensLes4questionsdeKantlectures:HésiodeetHomère(extraits)Sem.Lediscoursmythique:Discoursreligieuxetdiscoursphilosophique2Tentativededéfinitionlectures:ÉvangiledeStJeanetÉpicurelecture:MirceaEliade,AspectsdumytheTentativededéfinitiondelareligionLacritiquephilosophiquedumytheLecture:DurkheimSem.Lediscoursphilosophique.Lelogos.Logiquedel’argumentation3lecture:K.Jaspers,Qu’estcequela1.Leconceptetl’intuitionphilosophie?Sem.Lesprésocratiques:premiersphilosophesLogiquedel’argumentation4etpremiersscientifiques2.Ladéfinition:erreursàéviter;lalecture:J.Hersch,L’étonnementdéfinitionselonAristotephilosophiqueDevoir1(10%)Sem.Lesprésocratiques:Lesdiscoursphilosophiqueetscientifique.5Suffitildevoirpoursavoir?L’inductionetladéduction.LediscoursscientifiqueComparaisondesdifférentsdiscours:pointslectures:RusselletPopperdeconvergenceetdedivergence.Sem.Contrôle(20%)Logiquedel’argumentation63.LesaxiomesdelalogiqueselonAristoteSem.L’avènementdeladémocratie.Socrateetlessophistes:raisonetopinion7Défenseetcritiquedeladémocratie.Quevalentnosopinions?Lecture:Platon,Gorgias,présentationSem.Socrateetlessophistes:raisonetopinion, Logiquedel’argumentation8discussionetrhétorique4.Lesjugementser lecture:Platon,Gorgias,1entretienSem.LafiguredeSocratecommemodèleLogiquedel’argumentation9philosophique:laméthodesocratique5.Lesraisonnements.Inductionete lecture:Platon,Gorgias,2entretiendéduction.Devoir2(10%)Desraisonnementsfaux:lessophismes.Sem.RhétoriqueetpolitiqueLafiguredeSocratecommemodèle10LafiguredeSocratecommemodèlePhilosophique:vertuetsagessee philosophique:vertuetsagesseLecture:Platon,Gorgias,4entretienlecture:Platon,Gorgias,3eentretienFilm:Manufacturingconsent(extraits)Sem.Platonetl’éducation:lepassagedeLogiquedel’argumentation
4
11l’opinionàlavérité6.Lediscoursargumentatif:thèseetLecture:L’AllégoriedelacaverneargumentsTravailenéquipeenclasse(5%)Sem.Philosophieetartdevivre:lesécolesLogiquedel’argumentation12hellénistiques6.Lediscoursargumentatif:oppositionetlecture:Épicure,LettreàMénécéeréfutationDevoir3(5%)Sem.Philosophieetartdevivre:lesécolesPhilosophieetartdevivre:lesécoles13hellénistiqueshellénistiquesÉpicuriensetCyrénaïquesÉpicuriensetCyniqueslecture:Épicure,LettreàMénécéeDevoir4(10%)Sem.Philosophieetartdevivre:lesécolesLogiquedel’argumentation14hellénistiques6.LediscoursargumentatifÉpicuriensetStoïciensIntégrationdesélémentsdelalogiquedanslarédactiond’untexte.Préparationàl’évaluationfinale.Sem.Évaluationfinale(25%),séance1Évaluationfinale,séance2154.ACTIVITÉSDENSEIGNEMENTETDAPPRENTISSAGEActivitésd’enseignement:Lesformulespédagogiquesprivilégiéessontprincipalementlecoursmagistraletl’étudedetexteengroupeavecdialogueentreprofesseuretétudiants.Activitésd’apprentissage:Enclasse,lesétudiantsaurontàfairedesexercicesdecompréhensiondestextesétudiésetdesexercicesdelogique,enéquipeouindividuellement.Cesexercicespourrontêtrecomplétéshorsclassesinécessaire.Touscestextesferontl’objetdecorrectionenclassepermettantauxétudiantsdedévelopperdesstratégiesderévision.Modalitésd’évaluationformative:Exercicesdecompréhensiondetextesetexercicesdelogique.Enoutre,lesrédactionseffectuéesencoursdesessionconstituentlesétapesdelarédactiond’untexteargumentatifetsontencesensunepréparationprogressiveàl’épreuvefinale.Encorelà,laprésentationpréliminaired’unplandedissertationauprofesseurpermettraauxétudiantsdedévelopperdesstratégiesderévision.5.ÉVALUATIONSOMMATIVEA.Évaluationsencoursdesession(75%)Contrôle,semaine6:20%Devoirs(rédactionshorscours,valant10%,10%,5%et10%):35%Travailenéquipeenclasse,semaine10:5%Contrôlesdelectureetdelogique(valantde2à5%):15%Principauxcritèresdecorrection:CompréhensiondesconceptsetdesthéoriesClartéetprécisiondustyleCohérencedesidéesetorganisationdutexteQualitédel’argumentation
5
Créativitéetoriginalité(nepassecontentederépéterlecoursetlesexemples)QualitédelalangueB.Évaluationfinale(25%)Objectif terminal : L'étudiant devra traiter une question philosophique dans le respect des exigences de la rationalité dans l’argumentation, en composant un texte pertinent, structuré logiquement et constituant un exercice autonome de la pensée. La question traitée devra concerner l'un des deux (ou les deux) premiers éléments de compétence. Tâche ou production L'étudiant aura à rédiger individuellement, untexte argumentatifsur une question philosophique d'une longueur minimum de 700 mots (près de trois pages) (4PH0). ¾une question qui appartient à l'univers des grandes problématiques reconnues par la tradition philosophique, ¾une question qui permet de repérer non seulement ce qui est du domaine de la raison et ce qui constitue l’objet de l’imagination ou des sens, mais aussi la capacité de maîtriser le mouvement de la pensée qui va du particulier à l’universel et de l’universel au particulier. ¾une question dont la visée première est l'évaluation critique des discours par la recherche de leurs implications, de leurs présupposés et de leurs fondements, ¾une question qui demeure ouverte, c'estàdire qui repousse l'idée d'une réponse ultime où toute question s'effacerait au profit d'une solution définitive. Contexte de réalisation de l’épreuve finale Balises invariables de l’épreuve finale : L'Étudiant devra rédigerseul,en classe,ce texte à l'aide de toute documentation jugée pertinente par le professeur,et pendant une période de quatre heures (ou deux fois deux heures). Balises individualisées : Chaque professeur enseignant ce cours décide de la nature et la quantité de documentation ou de notes permises lors de l’examen, le temps de préparation (c’estàdire, le délai entre le moment où l’épreuve est expliquée aux étudiants et l’épreuve ellemême).
Principaux critères d’évaluation (Chacun des critères généraux d'évaluation est précisé dans les annexes relatives aux plans cadres regroupées dans le cahier des politiques départementales) Les éléments suivants guideront le correcteur qui verra à préciser les pondérations exactes retenues: Maîtrise des concepts (20 à 30%) Identification des différences entre les discours philosophiques, littéraires, scientifiques et religieux 4PH01.2 Connaissances historiques (20 à 30%) Présentation claire de l’avènement de la philosophie et de quelques moments de son évolution 4PH01.3 Référence appropriée au contexte sociohistorique de la contribution 4PH02.2 Reconnaissance de l’intérêt actuel de la contribution 4PH02.3 Qualités argumentatives (40 à 60%) Respect des exigences de la rationalité dans l’argumentation 4PH03.4 Élaboration d’une problématique philosophique pertinente sur une question 4PH03.1
6