Présentation Robex (Powerpoint
20 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Présentation Robex (Powerpoint

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
20 pages
Français

Description

1191, De Montigny Quebec (Quebec) Canada G1S 3T8 Tél: 418-527-5023 Fax: 418-527-4996 André Gagné Jean-Claude Morel Président & Chef de la direction Vice-Président exécutif & Développement des affaires Novembre 2011
  • onces de ressources
  • conséquences de la fluctuation du taux de change et des taux d'intérêt
  • exploitation minière dans les pays en développement
  • maîtrise en géologie appliquée
  • activités minières
  • activité minière
  • amérique centrale
  • mali
  • direction
  • directions
  • développement
  • développements
  • projet
  • projets

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 133
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Exrait

André Gagné Jean-Claude Morel
Président & Chef de la direction Vice-Président exécutif & Développement des affaires
a.gagne@robexgold.com jc.morel@robexgold.com
1191, De Montigny
Quebec (Quebec) Canada G1S 3T8
www.robexgold.com
Tél: 418-527-5023 Fax: 418-527-4996
Novembre 2011AVERTISSEMENT
Au cours de cette présentation, les représentants de Ressources Robex Inc. (« Robex ») pourraient
divulguer des « renseignements prévisionnels » ou formuler des « énoncés prospectifs » concernant
les projets et les plans d’activités de l’entreprise. D’autres énoncés concernant la stratégie de
l’entreprise, les entrepreneurs qu’elle engage et sa position sur le marché peuvent également être
interprétés comme des affirmations prospectives. Ces renseignements prévisionnels sous-tendent
des incertitudes et des risques, dont certains échappent au contrôle de Robex.
Les réalisations et les résultats finaux peuvent différer considérablement des prévisions formulées
implicitement ou explicitement. Ces écarts peuvent être attribuables à de nombreux facteurs,
notamment à l’instabilité du prix des métaux sur le marché, aux conséquences de la fluctuation du
taux de change et des taux d’intérêt, à une évaluation inexacte des ressources, aux risques en
matière d’environnement (durcissement de la réglementation), à des situations géologiques
imprévues, à des conditions d’exploitation défavorables, aux risques politiques inhérents à
l’exploitation minière dans les pays en développement, à un changement de politiques
gouvernementales ou de règlements (lois et politiques), à une incapacité d’obtenir les permis et les
approbations nécessaires auprès des organismes gouvernementaux ou à tout autre risque lié à
l’exploitation et au développement miniers.
Les renseignements prévisionnels sont fondés sur les estimations et les opinions de l’équipe de
direction de Robex au moment de leur publication. Robex ne s’engage aucunement à rendre publics
des mises à jour ou des changements concernant ces énoncés prospectifs à la lumière de nouveaux
renseignements ou événements, ou pour tout autre motif, sauf si les lois en matière de valeurs
mobilières l’exigent.
2Aperçu
2Importante propriété foncière de 580 km au Mali, en Afrique occidentale
 Robex est une petite société minière canadienne qui détient globalement 92,5 % des intérêts de neuf projets situés en
périphérie ou à l’intérieur de formations géologiques où se trouvent des mines d’or ayant produit près de 1,6 million d’onces en
2010.
 Exerçant principalement ses activités au Mali, où elle détient six permis dans l’ouest et trois dans le sud du pays, Robex entend
accroître sa valeur actionnariale en passant de l’exploration à la production d’or et en misant sur les possibilités de coentreprise
avec d’autres producteurs d’or de renom.
 L’étude de faisabilité du gisement d’or de Nampala, entamée en décembre 2010, vise à confirmer la viabilité économique d’une
exploitation minière à ciel ouvert assortie d’une usine de traitement au cyanure d’une capacité de 6 000 tonnes par jour. Elle
permettra également d’évaluer la possibilité d’améliorer la capacité de traitement en fonction de l’augmentation des ressources.
 L’évaluation des ressources du gisement d’or de Nampala, effectuée en 2007 par Coffey Mining, indiquait des ressources
présumées de 760 000 onces d’or à une teneur de 0,9 gramme par tonne (g/t) selon une teneur de coupure de 0,5 g/t. Une
évaluation révisée a été effectuée en 2010 par M. Jacques Marchand, une personne qualifiée et indépendante aux termes du
règlement 43-101, laquelle montre que les ressources indiquées atteindraient 244 000 onces d’or dans la partie supérieure de
la lentille 100. En septembre 2011, la plus récente évaluation des ressources indiquait un total de 713 065 onces de ressources
mesurées et indiquées et de 815 870 onces de ressources présumées de toutes les catégories.
 Depuis 2008, une nouvelle équipe de direction s’est engagée à développer le portefeuille diversifié de projets de l’entreprise.
Afin d’effectuer des opérations de forage à faible coût, Robex a acheté deux foreuses en circulation inverse et l’équipement
connexe; elle a aussi recruté le personnel nécessaire à son fonctionnement.
Proposition de la valeur – capitalisation boursière de 37 millions
en fonction de
l’augmentation future prévue des ressources du gisement d’or de Nampala à
plusieurs millions d’onces d’or
+ Coentreprise formée avec Resolute Mining, et possibilité
de coentreprise avec sept autres propriétés
3Faits saillants
Permis de Mininko – gisement d’or de Nampala
 La plus récente évaluation des ressources d’or indique 345 049 onces en ressources mesurées, 368 016 onces en
ressources indiquées et 815 870 onces en ressources présumées selon une teneur de coupure de 0,3 g/t.
 Nous allons de l’avant avec notre projet d’exploitation du gisement d’or de Nampala, l’étude de faisabilité portant sur une
usine de traitement au cyanure de 6 000 tonnes par jour devant être déposée en 2011.
 Il serait possible d’étendre la zone minéralisée en aménageant un puits de forage à 300 mètres au sud de celle-ci. L’étude
du puits de forage Mn2011dd012 a révélé une teneur de 0,57 g/t sur un total de 100,5 mètres. Cette découverte, ainsi que
les autres lentilles non sondées, nous permet d’envisager la possibilité d’exploiter plusieurs millions d’onces d’or.
Projet de Diangounté
2 Le site de Diangouté contient une anomalie géochimique en or qui couvre une zone circulaire de 8 km . Des forages ont
révélé des teneurs allant jusqu’à 100 g/t sur trois mètres (puits de forage DIR097). Trois mille orpailleurs occupent
actuellement le site.
 Une campagne de forages en circulation inverse de 20 000 mètres a été entamée en 2011.
Projet Wili-Wili et Wili-Wili Ouest
 L’anomalie en or et en arsenic (2,8 x 0,6 km) coïncide avec deux systèmes structuraux, visibles sur la carte magnétique de la
région, que Robex a découverts en 2006-2007 et dont les puits et les fosses recèlent d’une quantité considérable d’or.
 Une campagne de forages de 10 000 mètres devrait débuter après la saison des pluies.
N’Golopène
 Il s’agit d’une coentreprise formée avec Resolute Mining. Le permis de N’Golopène est situé le long de l’anomalie en or de la
mine Syama, le plus important gisement de Resolute Mining, lequel contient des réserves de 2,94 millions d’onces
(31,7 millions de tonnes à 2,9 g/t). Depuis janvier 2011, la mine de Syama a produit 85 362 onces d’or.
4Conseil d’administration et équipe de direction
 Membres du conseil
Richard Faucher Président et ingénieur spécialisé en métallurgie, M. Faucher siège sur les conseils d’administration de Mines
Aurizon, de Globestar Mining et de Plexmar. Il possède plus de 40 ans d’expérience dans l’industrie minière et métallurgique et a occupé
plusieurs postes de haut niveau au sein du groupe Noranda-Falconbridge, notamment en tant que gérant général de Mines Gaspé, vice-
président de Brunswick Mining & Smelting et président de Falconbridge Dominicana en République dominicaine.
Jacques Trottier Docteur en géologie économique, M. Trottier se distingue parmi les géologues tant par la qualité que par la diversité
de ses travaux de recherche aux quatre coins du monde. M. Trottier a obtenu un Ph. D. en génie géologique de l’École Polytechnique de
Montréal (1987) et est titulaire d’une maîtrise en géochimie de l’UQAM (1982). Reconnu par ses pairs pour ses talents de géologue et
d’entrepreneur, il s’est vu octroyer, en 1993, le prix du mérite géoscientifique annuel de l’Association professionnelle des géologues et
géophysiciens du Québec (APGGQ). En 1996, il a fondé et présidé la société Exploration Sulliden Inc. Il est aujourd’hui président et chef
de la direction de Amex Exploration Inc. qui œuvre au Québec et au Mexique.
Christian Marti M. Marti est ingénieur minier et détient plus de 30 ans d’expérience comme cadre supérieur dans le développement et
la gestion de projets miniers en Amérique du Nord, en Afrique, en Amérique centrale et en Asie. En 2006, il a été chef de projet à SNC-
Lavalin où il a effectué une étude de faisabilité du projet de la mine de nickel Nunavik de la société Canadian Royalties Inc. M. Marti a
également été directeur général de la coentreprise Nuiphaovica, détenu à 70 % par Tiberon Minerals Ltd. Depuis 2008, il travaille pour la
firme de génie-conseil GENIVAR à titre de directeur du développement des affaires dans l’industrie minière
Michel Doyon M. Doyon possède plus de 20 ans d’expérience comme cadre supérieur au sein d’entreprises de renom, sans compter
qu’il a siégé à plusieurs conseils d’administration. Il agit aujourd’hui comme directeur général de la Fondation Godefroy-Laviolette. Il a
également été directeur général de la boulangerie Pom et vice-président exécutif de Maison Cousin. Son leadership et son sens de
l’organisation auront permis à ces entreprises d’atteindre des sommets.
Gabriel Alarie M. Alarie possède plus de 12 ans d'expérience en développement des affaires et en développement organisationnel. Il a
fondé l’entreprise Stores de Bois Montréal en 1995 et l’a gérée jusqu’en 2006.
Claude Goulet Fort de 25 ans d’expérience en tant que banquier, M. Goulet agit comme conseiller financier (directeur financier par
intérim) au sein du conseil. Il est aujourd’hui directeur de Corporation Immobilière Cagim inc. et conseiller en services financiers pour la
Banque Manuvie. Il apporte au conseil d'administration une expertise complémentaire en matière de financement bancaire.
5Conseil d’administration et équipe de direction (suite)
 Direction
M. André Gagné M. Gagné est président et chef de la direction depuis octobre 2008. Depuis son arrivée, il a joué un rôle essentiel
dans les deux dernières campagnes de financement, lesquelles ont permis d’amasser un total de 1,75 million de dollars. Il a par
ailleurs remis la compagnie sur pied en procédant à plusieurs coupures dans les dépenses superflues et en instaurant un climat
organisationnel de saine gestion dans l’entreprise. En plus de son leadership et de son dynamisme, il apporte une précieuse
expertise en marketing.
M. Jean-Claude Morel Vice-président exécutif depuis janvier 2011, M. Morel est un directeur chevronné de la planification et de la
gestion des opérations au sein des Nations Unies et détient plus de 12 ans d’expérience de travail de terrain outre-mer, dont huit en
Afrique. Administrateur orienté vers les résultats, M. Morel est reconnu entre autres pour son approche pragmatique et analytique
ainsi que pour son grand leadership décisionnel et sa saine gestion dans des environnements de travail des plus austères.
 Conseiller en géologie
M. Jacques Marchand Ingénieur géologue et personne qualifiée et indépendante aux termes du règlement 43-101, M. Marchand
détient plus de 33 ans d’expérience sur le terrain dans tous les domaines techniques liés à l’exploration minière, à l’exploitation et à
l’évaluation des ressources et des réserves en Amérique du Nord et en Afrique. Il a pris part à la découverte des mines Grevet (zinc-
argent) et Carmin (graphique) au Québec, de l’extension du gisement d’or à Bakoudou, de venues de diamants près de Wawa en
Ontario et des extensions des couches supérieure (zinc-cuivre) et inférieure (cuivre-or-fer) de skarn au Mexique. De plus,
M Marchand a supervisé l’implantation de bureaux d’exploration minière en Amérique du Nord et en Afrique.
 Équipe de direction et géologues au Mali
M. Abdel Kader Maïga Détenteur d’un Master en Management Financier à l’ESTM ; d’une Maîtrise en Géologie appliquée (FAST)
et d’une Maîtrise en Informatique (ESTM). Mr Maïga a 12 ans d’expérience en exploration minière et les systèmes d’information
Géographique. Mr Maïga a été employé à Robex en Novembre 2007 comme Géologue-Géomaticien et administrateur de base de
données. Depuis février 2009, Mr Maïga est Directeur Général des Opérations de Robex.
Mr. Claude Pelletier Coordonnateur logistique et directeur des approvisionnements, BAA de l’Université Laval en 1988 avec plus
de 20 ans d’expérience entre autres comme chargé de projets pour des firmes comme Dessau-LVM.
6Conseil d’administration et équipe de direction (suite)
 Équipe de direction et géologues au Mali (suite)
Mr. Adama Arama Géologue titulaire d’une maîtrise en géologie appliquée et d’une licence en géologie générale de la faculté
des sciences et techniques de Bamako (Mali). Monsieur Arama a plus de 11 ans d’expérience sur le terrain en exploration et en
recherche minière. Il a travaillé pour la société des mines d’or de Kalana (SOMIKA) et sur tous les districts aurifères du Mali avec le
programme de développement des ressources minérales (PDRM). Monsieur Arama a une grande expérience en Hydrogéologie, il
a participé à plusieurs programmes et projets de la direction nationale de l’hydraulique du Mali Monsieur Arama a été employé à
Robex en Novembre 2009. Depuis avril 2011 monsieur Arama est le géologue senior de Robex chargé des projets.
Mme GARANGO Aminata NIARE Géologue –Géomaticienne diplômée de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs (E.N.I) en géologie.
Neuf(9) ans d’expérience dans l’exploration dans le cadre des recherches géologiques et minières et en S.I.G réalisés par le
Programme de Développement des Ressources Minérales(P.D.R.M) service rattaché à la Direction Nationale de la Géologie et des
Mines( D.N.G.M) et d’autres sociétés comme Central African Mining Exploration Corporation (C.A.M.E.C). Depuis avril 2011 Mme
GARANGO travaille pour Robex.
Mr. Abdoulaye Maïga Géologue titulaire d’une maîtrise en Géologie Appliquée de la faculté des sciences et techniques de
Bamako(Mali), avec 7 ans d’expérience dans l’exploration dont quatre ans au PDRM dans la recherche minière, un an à l’AUREP
dans la recherche du pétrole et du gaz naturel et deux ans à la direction régionale de l’hydraulique de Kayes dans le projet
d’hydraulique villageoise au Mali. Depuis Avril 2011 Monsieur Maïga travaille pour la société Robex il est chargé du projet de
Diangounté.
Mr. Mamadou Lamine Diakité Géologue titulaire d’une maîtrise en géologie appliquée de la faculté des sciences et techniques
Bamako Mali. Monsieur Diakité a plus de 3 ans d’expérience sur le terrain en exploration et en recherche minière. Monsieur Diakité
a travaillé dans la mine d’or de Morila en 2009 et a participé au projet agro-business (cartographie et géochimie sol) et à la
préparation et l’analyse des échantillons au laboratoire SGS de Morila. Depuis Novembre 2010 Monsieur Diakité travaille pour
Robex.Organisation du capital social (en date du 15 octobre 2011)
Max. et min. de l’exercice 0.34$ / 0.125$
Capitalisation boursière $38,627,770
Fonds de caisse $2,000,000
Actions en circulation 167,946,829 Options en circulation 4,725,000
Mandats en circulation 20,437,372 Entièrement dilués 193,109,201
Mandats en circulation
3,555,555 à 0.13$ Mars 2012
884,615 à 0.18$ Octobre 2012
11,830,537 à 0.18$ Février 2013
2,777,777 à 0.30$ Mai 2013
1,388,888 à 0.30$ Mai 2014
7Activités minières au Mali, en Afrique de l’Ouest
 Le sous-sol du Mali Sud et du Mali Ouest est
Burkina Faso
constitué de roche verte birimienne
Sénégal exceptionnellement bien conservée, à l’instar
des riches zones aurifères du Ghana.Côte d’Ivoire
Ghana  Producteurs d’or au Mali – En 2010, environ
1,6 million d’onces d’or a été produit, dont 1 million
provenant de quatre mines de calibre mondial :
316 539 onces de la mine Loulo (Randgold),
Mali 238 607 onces de la mine Morila (AngloGold
Ashanti et Randgold), 287 800 onces de la mine
Sadiola Hill et 150 000 onces de la mine Yatela
(AngloGold Ashanti et Iamgold).
 Nouveau code minier – L’adoption en 1999 du
nouveau code minier du Mali a entraîné une forte Mali
croissance des investissements en matière est le troisième producteur
d’exploration et d’exploitation minière au cours des
d’or en importance en dix dernières années.
 Rationalisation des processus de Afrique avec une
renouvellement de permis – Le système de suivi production d’environ électronique utilisé au Québec est actuellement mis
1,6 million d’onces en à l’essai par le gouvernement du Mali.
 Encouragement fiscal pour les cinq premières 2011.
années de production.
8Les 9 permis de Robex au Mali
 Mininko – Transition de l’étape de l’exploration à celle du
développement, évaluation des ressources du gisement d’or de
Nampala complètement révisée par une personne qualifiée et
résultats attendus pour 2011 d’une étude de faisabilité d’une
usine de traitement au cyanure de 6 000 tonnes par jours.
 Projets « pipeline » comprenant le développement des projets de
Wili-Wili et Wili-Wili Ouest et de Diangounté.
Diangounté
Sanoula
Kolomba
Moussala Mininko
N`GolopèneWilli-Willi &
Kamasso
Willi-Willi west
 N’Golopène Coentreprise formée avec
resolute Mining en juillet 2011.
 Sanoula, Moussala, Kolomba et
Kamasso possibilité de coentreprise.
9