PROPOSITIONS POUR L'AVENIR Cette étude présente une démarche prospective du vieillissement en région Nord

-

Français
4 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


  • cours - matière potentielle : des travaux

  • exposé


PROPOSITIONS POUR L'AVENIR Cette étude présente une démarche prospective du vieillissement en région Nord- Pas-de-Calais à l'horizon 2025. A l'issue de la première partie qui s'achève par une synthèse démographique présentée au groupe de prospective constitué pour l'étude, deux enseignements se dégagent. D'abord une analyse prospective du vieillissement suppose un changement de représentation de la personne âgée de 60 ans ou plus : au lieu de considérer la personne âgée comme le centre d'un diagramme qui détermine ses besoins de santé, de logement, de services, bref à partir de ses demandes et de ses formes de dépendances, il convient plutôt de la représenter d'une manière proactive, à partir de ses potentiels, de ses ressources personnelles, sociales et symboliques, c'est-à-dire de la place qu'elle tient dans la vie sociale. Ce renversement de perspective traduit une représentation des 60 ans ou plus qui tient compte de la situation réelle du vieillissement : on vieillit de mieux en mieux et dans 10 ans on sera à 75 ans mieux qu'aujourd'hui. Ensuite, une problématique du vieillissement dans le Nord-Pas-de-Calais doit tenir compte du paradoxe que, si la Région vieillit elle reste très jeune, comme en témoignent les thématiques abordées dans la seconde partie : éléments d'anthropologie régionale, logements, habitat, déplacements, revenus, activités économiques, soins et santé.

  • famille de scénarios économiques

  • démarche prospective du vieillissement en région nord

  • jeunes professionnels en relation avec les acteurs locaux

  • autour de la régulation et de la démocratie locale

  • personne âgée


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 18
Langue Français
Signaler un problème
PROPOSITIONS POUR L’AVENIR
Cette étude présente une démarche prospective du vieillissement en région Nord-
Pas-de-Calais à l’horizon 2025. A l’issue de la première partie qui s’achève par une
synthèse démographique présentée au groupe de prospective constitué pour l’étude,
deux enseignements se dégagent. D’abord une analyse prospective du vieillissement
suppose un changement de représentation de la personne âgée de 60 ans ou plus : au
lieu de considérer la personne âgée comme le centre d’un diagramme qui détermine
ses besoins de santé, de logement, de services, bref à partir de ses demandes et de
ses formes de dépendances, il convient plutôt de la représenter d’une manière
proactive, à partir de ses potentiels, de ses ressources personnelles, sociales et
symboliques, c’est-à-dire de la place qu’elle tient dans la vie sociale. Ce renversement
de perspective traduit une représentation des 60 ans ou plus qui tient compte de la
situation réelle du vieillissement : on vieillit de mieux en mieux et dans 10 ans on sera
à 75 ans mieux qu’aujourd’hui. Ensuite, une problématique du vieillissement dans le
Nord-Pas-de-Calais doit tenir compte du paradoxe que, si la Région vieillit elle reste
très jeune, comme en témoignent les thématiques abordées dans la seconde partie :
éléments d’anthropologie régionale, logements, habitat, déplacements, revenus,
activités économiques, soins et santé.
L’exploration méthodique de cette problématique dans la seconde partie, permet de
dégager des questions incontournables pour chaque thématique. Selon les analyses
qui précèdent, celles-ci constituent autant de données susceptibles d’affecter la
situation de certaines catégories de citoyens âgés de 60 ans ou plus, de caractériser
l’évolution de certains territoires et de donner lieu à une modification de la demande
sociale. Ces demandes nouvelles vont influencer les élus et questionner les politiques
publiques. La question de la participation des personnes âgées de 60 ans ou plus rend
nécessaire l’exploration des rapports entre citoyenneté et vieillissement, dimension sur
laquelle on dispose de trop peu de données mobilisables. Ainsi cette seconde partie a
permis d’établir un premier inventaire des relations entre thématiques, vieillissement,
territoires et politiques publiques.
De l’analyse des données précédentes, ressortent deux orientations : la première
économique autour du volontarisme et de l’innovation, la seconde politique autour de
la régulation et de la démocratie locale. Ces orientations organisent deux familles de
scénarios, une famille de scénarios économiques et une autre famille de scénarios
pour les politiques locales. Dans la troisième partie, ont été exposés ces quatre
scénarios du vieillissement dans la région Nord Pas-de-Calais à l’horizon 2025.
DEUX PERSPECTIVES COMPLEMENTAIRES.
Au cours des travaux qui précèdent, nous avons rencontré plusieurs difficultés dans
le traitement des données qu’il nous a semblées opportun d’évoquer dans la double
perspective de poursuivre des études complémentaires et de mener des actions
concernant le vieillissement. Les réflexions qui suivent regroupent ces questions sous
forme de propositions, conditions d’une action de longue haleine sur une question qui
va transformer la région pour les trente prochaines années. La première perspective
évoque des thématiques à partir de données que nous souhaitions trouver et que nous
n’avons pas mobilisées pour des raisons diverses. Il s’agit de données statistiques qui
existent peut-être mais aussi qui n’existent pas et dont la connaissance serait utile. Il
s’agit donc d’études à poursuivre pour une meilleure connaissance du vieillissement au
plan régional. La seconde perspective reprend des thématiques nouvelles peu ou pas
étudiées, qui ouvrent sur des chantiers au centre desquels s’inscrivent la concertation
avec d’autres acteurs autant que la réalisation d’études nouvelles.
Rapport final –
Vieillissement démographique et territoires en Nord-Pas de Calais à l’horizon 2025
1