RapActivite 20082009_RapportActivitÈ2008

RapActivite 20082009_RapportActivitÈ2008

Documents
90 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : l' année
R AP PORT D 'ACT I V I TÉ AN NÉE 2010 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES RapActivité2010_RapportActivité2008 04/11/11 17:13 Page1
  • organisations aux attentes des usagers et aux enjeux de la tarification
  • plan stratégique du centre hospitalier
  • adultes des conditions sécurisées de prise en charge
  • pôle urgences-médecine
  • conditions de travail
  • agence régionale de santé
  • agence régionale de la santé
  • agences régionales de santé
  • pôles
  • pôle
  • page3 ¶
  • santé mentale
  • activités
  • activité

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 38
Langue Français
Signaler un problème

RapActivité2010_RapportActivité2008 04/11/11 17:13 Page1
ANNÉE 2010RAPPORT D’ACTIVITÉ
CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNESRapActivité2010_RapportActivité2008 04/11/11 17:13 Page3
L’année 2010 a été une année particulière pour le centre hospitalier universitaire
de Rennes comme pour tous les établissements de santé, dans la mesure où
elle a été celle de la mise en place des agences régionales de santé, créées
par la loi n°2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative
aux patients, à la santé et aux territoires (HPST). La transformation des agences
régionales d’hospitalisation(ARH) en agences régionales de santé (ARS) a
conduit à la mise en œuvre d’un projet médical de territoire traitant à la fois l’offre
de soins sanitaires et l’offre médico-sociale.
Le CHU de Rennes a adapté son organisation et contribué aux travaux de la
conférence du territoire de santé afin de répondre à cette évolution.
De nouvelles thématiques comme la santé mentale, la prise en charge de la
douleur, la lutte contre les infections nosocomiales et le développement
durable ont été intégrées dans la réflexion. Les travaux sur la prévention des
conduites addictives ont été poursuivis, en particulier pour les femmes enceintes
en lien avec le réseau périnatalité. Une journée d’échanges sur les outils innovants
adaptés au milieu de la santé a été organisée afin de développer l’information
des professionnels du territoire sur la valorisation de ces outils (dans le cadre
de la certification HAS par exemple).
Parmi les opérations collectives menées dans le cadre de la conférence de
territoire, figurent aussi la réalisation de plaquettes d’information destinées aux
médecins généralistes pour faciliter leurs démarches en matière de troubles du
comportement alimentaire, l’orientation des patients nécessitant l’intervention
d’une structure de gériatrie ou des soins de suite et de réadaptation.
Le présent rapport a pour ambition de présenter les actualités de l’année 2010, à
travers les axes stratégiques mis en œuvre, les évènements des pôles d’activités
médicales et les dossiers significatifs menés par le CHU au cours de l’année
écoulée.RapActivité2010_RapportActivité2008 04/11/11 17:13 Page4
2010
SOMMAIRE
nChapitre 1 • Le plan stratégique du CHU en 2010 p. 6
Mettre en œuvre le projet d’établissement
Développer coopérations et partenariats
Promouvoir une culture pluridisciplinaire
S’engager dans une politique de développement durable
Revenir à l’équilibre budgétaire
nChapitre 2 • L’activité 2010 des pôles d’activités médicales p. 30
Le pôle abdomen
Le pôle neurosciences
Le pôle thoracique vasculaire et métabolique
Le pôle médecines spécialisées
Le pôle anesthésie réanimation-SAMU
Le pôle gynécologie-obstétrique - médecine de la reproduction
chirurgie plastique et reconstructrice
Le pôle pédiatrie médico-chirurgicale et génétique clinique
Le pôle locomoteur
Le pôle urgences-médecine interne-gériatrie
Le pôle médecine et soins de support
Le pôle odontologie
Les pôles de biologie
Le pôle imagerie et explorations fonctionnelles
Le pôle pharmacie
nChapitre 3 • La gestion et le management p. 54
Gérer les risques et promouvoir la qualité des soins
Piloter les ressources humaines
Adapter les organisations aux attentes des usagers et aux enjeux de la tarification à l’activité
Adapter le patrimoine de l’établissement
sommaire
www.chu-rennes.fr›rapport d’activité 2010RapActivité2010_RapportActivité2008 04/11/11 17:13 Page5
2010
SOMMAIRE
nAnnexes p. 68
4
La direction du CHU au 31 décembre 2010 5
Le directoire
Le conseil de surveillance
La commission médicale d’établissement
Le comité technique d’établissement
La commission des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques
Les comités d’hygiène-sécurité et conditions de travail
Le comité de lutte contre les infections nosocomiales
La commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge
Les commissions administratives paritaires locales
L’organisation en pôles d’activités médicales
sommaire
www.chu-rennes.fr›rapport d’activité 2010RapActivité2010_RapportActivité2008 04/11/11 17:13 Page6
CHAP
chapitre 1
www.chu-rennes.fr›rapport d’activité 2010RapActivité2010_RapportActivité2008 04/11/11 17:13 Page7
6
7
AP ITR E LE PLAN STRATÉGIQUE DU CENTRE HOSPITALIER1
UNIVERSITAIRE DE RENNES EN 2010
Mettre en œuvre le projet d’établissement
Développer coopérations et partenariats
Promouvoir une culture pluridisciplinaire
S’engager dans une politique de développement durable
Revenir à l’équilibre budgétaire
www.chu-rennes.fr›rapport d’activité 2010RapActivité2010_RapportActivité2008 04/11/11 17:13 Page8
CHAPITRE1
LE PLAN STRATÉGIQUE DU CENTRE HOSPITALIER
UNIVERSITAIRE DE RENNES EN 2010
■■ METTRE EN ŒUVRE LE PROJET D’ÉTABLISSEMENT
L’ouverture du bâtiment médico-technique
et hématologie clinique (BMT-HC)
Situé à l’entrée principale du site de l’hôpital Pontchaillou,
ce bâtiment est une des illustrations de la volonté du CHU
de Rennes de continuer à s’inscrire dans le déploiement
de locaux et d’équipements de pointe.
L’année 2010 est en effet celle de l’étape finale d’un projet
qui aura duré près de six ans, dont deux ans et demi
consacrés à la construction de ce bâtiment.
Retenu par les pouvoirs publics au titre du ”Plan Hôpital
2007” avec deux autres opérations du plan directeur de
l’établissement (restructuration de l’hôpital Sud pour le
regroupement des activités cliniques ”femme et enfant”
et construction du Centre urgences et réanimations),
le bâtiment destiné initialement au regroupement des
activités pharmaceutiques puis élargi à la relocalisation
d’un service clinique et à l’extension des laboratoires, a
été construit sous le régime d’un bail emphytéotique
hospitalier (BEH). Cette forme hospitalière du Partenariat
Public-Privé (PPP) a été l’un des outils juridiques privilégié
par le ministère de la santé en 2004 pour relancer
l’investissement dans les hôpitaux.
La mise en œuvre de cette formule, exceptionnelle en matière de construction hospitalière, a constitué
pour le CHU, comme pour les représentants de l’État, un réel défi. Considérée par la Mission d’Appui
à l’Investissement Hospitalier (MAINH) comme l’opération la plus complexe parmi la cinquantaine
réalisée en France selon la procédure du BEH, ce bâtiment innove en effet par les objectifs poursuivis:
• moderniser les plateaux de biologie du CHU et permettre leur totale restructuration ;
• regrouper les laboratoires d’hématologie, de thérapie cellulaire et de biologie des tissus (pôle
cellules et tissus), ainsi que les activités de génétique moléculaire et de génomique du pôle
molécules ;
chapitre 1 • Le plan stratégique du centre hospitalier universitaire de Rennes en 2010
www.chu-rennes.fr›rapport d’activité 2010RapActivité2010_RapportActivité2008 04/11/11 17:13 Page9
8
9
• accueillir et développer les plateformes d’innovation (génétique constitutionnelle, génétique
moléculaire des cancers, plateau d’onco-génomique) ;
• mettre en œuvre une pharmacie à usage intérieur unique pour le CHU par le regroupement de
trois des quatre sites pharmaceutiques (hôpital Pontchaillou, Hôtel-Dieu, Centrale d’achat des
médicaments, pansements et dispositifs médicaux stériles) avec la mise en place d’un système
d’information unique pour les sites de l’hôpital Pontchaillou et de l’hôpital Sud ;
• automatiser et informatiser le process pharmaceutique afin de le sécuriser et d’améliorer les conditions
de travail des professionnels ;
• créer une stérilisation centrale pour l’ensemble du centre hospitalier universitaire de Rennes
permettant la suppression des anciennes stérilisations dispersées et vétustes ;
• offrir aux patients du service d’hématologie clinique adultes des conditions sécurisées de prise en
charge et être en capacité de répondre aux normes d’accréditation de la discipline (référentiel JACIE).
Réalisés sous la maîtrise d’ouvrage de la société H’Ennez, signataire le 12 juillet 2007 du BEH avec
le CHU, les 18488 m² de surfaces dans œuvre du BMT-HC représentent un patrimoine de près de
60M€ (valeur 2007). Le CHU de Rennes sera propriétaire de ce bâtiment le 22 juillet 2029 après
une location de 22 ans à cette filiale du groupe Eiffage.
Le 28 février 2010, date de la mise à disposition du bâtiment par H’Ennez à l’établissement, marque
ainsi le début d’une nouvelle période, à savoir celle de la mise en service, de l’exploitation et du
fonctionnement opérationnel de cet ouvrage.
Comme au terme de chaque chantier, après la remise des clés aux utilisateurs et pendant qu’H’Ennez
s’attachait parallèlement à lever les réserves de parfait achèvement inhérentes à toute opération
de cette importance, les premières semaines ont été consacrées à l’installation des équipements
mobiliers et au déménagement des différentes unités relocalisées dans ce bâtiment. C’est ainsi que
d’avril à juin 2010, ont été successivement installés :
• la stérilisation centrale, avec une montée en charge de la production en 3 semaines (avril 2010),
• les différents secteurs du laboratoire d’hématologie, en répartissant l’ensemble des déménagements
et mises en service d’équipements sur un peu plus de 2 mois (mai à juin 2010),
e e• le service d’hématologie clinique, qui a pris ses nouveaux quartiers aux 2 et 3 étages du bâtiment
début mai 2010, abandonnant ainsi les locaux que le CHU louait au centre régional de lutte contre
le cancer (Centre Eugène Marquis)
chapitre 1 • Le plan stratégique du centre hospitalier universitaire de Rennes en 2010
www.chu-rennes.fr›rapport d’activité 2010RapActivité2010_RapportActivité2008 04/11/11 17:13 Page10
• la pharmacie, a rejoint le bâtiment mi-juin 2010 (activités d’achat, de stockage, de préparation,
de fabrication et de dispensation des médicaments). Seul le transfert des activités de stockage et
de délivrance des dispositifs médicaux a été différé par rapport aux prévisions initiales.
Il faut préciser qu’au-delà du simple regroupement des activités sur un site unique, l’ouverture du
BMT-HC a induit une très importante restructuration du process pharmaceutique.
Constitué par l’ensemble des phases nécessaires à l’activité pharmaceutique, la sécurisation du
process pharmaceutique, notamment par la traçabilité des produits fabriqués et ou dispensés, a
conduit à l’introduction d’équipements destinés à automatiser certaines tâches de stockage, de
manutention et de ”cueillette” des médicaments, impliquant l’informatisation de toute la chaine de
prise en charge des produits de santé gérés par la pharmacie. Si l’on ajoute à ces modifications
extrêmement importantes du fonctionnement quotidien de la pharmacie, la mise en œuvre du
projet Dossier Patient Informatisé (DPI) et son interconnexion avec le projet interne de la pharmacie
à travers ses modules ”Génois”, il est avéré que l’exercice des différents métiers de la pharmacie a
connu un véritable bouleversement dans un délai particulièrement court (voir page 27 les actualités
du pôle pharmacie).
L’impact sur le terrain a donc imposé la mise en œuvre d’un processus d’accompagnement au
changement des professionnels concernés, adapté à la réalité, c’est-à-dire beaucoup plus progressif
que ce qui avait été imaginé au stade du projet. Jusqu’à la fin de l’année 2010, la priorité du
déploiement a donc été celle du circuit du médicament. Par voie de conséquence, la prise en compte
des dispositifs médicaux depuis le BMT-HC a été reportée à 2011.
La relocalisation du service d’hématologie clinique dans ce nouveau bâtiment a par ailleurs permis
de répondre aux attentes des patients et de leurs familles. L’espace mis à leur disposition, la qualité
hôtelière des chambres ont permis une amélioration notable des conditions de séjour des malades.
Certains amenés à rester hospitalisés plusieurs semaines, avec des impératifs de confinement
imposés par leur état de santé ou leur traitement apprécient ces éléments d’hébergement. Le
personnel, quant à lui, y a gagné en fonctionnalité grâce à l’accroissement des surfaces et à la proximité
des secteurs d’hospitalisation et de consultations, et celle du laboratoire d’hématologie, facilitant
les conditions de travail de chacun.
Le lancement du dossier patient informatisé (DPI)
Le dossier patient informatisé a été rendu opérationnel en 2009 dans le service de pneumologie,
choisi comme ”site pilote” à l’issue de plusieurs mois de travaux préparatoires en lien avec la société
Medasys, éditrice du logiciel DxCare. Après avoir surmonté les difficultés techniques et de prise en
main par les utilisateurs inhérentes à l’initialisation du produit, le DPI a été mis en production en
novembre 2010 au sein d’un deuxième ”site pilote”, le service de médecine physique et réadaptation
(adultes). Son déploiement généralisé à l’ensemble du CHU est prévu sur la période 2011-2013.
L’objectif premier du DPI est de structurer et d’améliorer la circulation des informations au sein des
équipes médicales et paramédicales, facilitant ainsi le travail pluridisciplinaire nécessaire à la prise
en charge sanitaire des personnes hospitalisées. Le DPI intègre l’informatisation complète du circuit
des actes et des produits de santé au CHU, sécurisant notamment les prescriptions pharmaceutiques.
chapitre 1 • Le plan stratégique du centre hospitalier universitaire de Rennes en 2010
www.chu-rennes.fr›rapport d’activité 2010RapActivité2010_RapportActivité2008 04/11/11 17:13 Page11
Il permet d’instaurer une traçabilité complète
des actes accomplis par les professionnels de
santé. À terme, le DPI sera intégré à l’ensemble
des logiciels médicaux et médico-techniques de
l’établissement (urgences, laboratoires, imagerie...),
comme il l’est déjà avec certains d’entres-eux
(pharmacie, gestion administrative des patients).
Par l’envoi des comptes rendus sous forme
électronique, il alimentera également le Dossier
Médical Personnel (DMP), consultable par les 10
patients et par les médecins libéraux autorisés. 11
Le projet DPI, d’un coût total de près de 12 millions
d’euros incluant matériels, logiciels, prestations,
mobilisation des équipes d’accompagnement du
centre hospitalier universitaire de Rennes, est
financé à 45% par le plan national ”Hôpital 2012”.
Le développement de la chirurgie ambulatoire
Le dévgie ambulatoire est un enjeu
important pour l’établissement à plusieurs titres. Cette modalité
pratique permet à la fois de satisfaire les patients, dans la mesure
où il s’agit d’une hospitalisation de moins de 12 heures sans
hébergement de nuit, et de sécuriser leur prise en charge en
limitant le risque d’infection nosocomiale. Pour l’établissement
c’est aussi la possibilité d’optimiser l’utilisation de sa capacité
d’hospitalisation en répondant à la demande de plus de personnes
pour lesquelles une intervention chirurgicale relativement
bénigne est nécessaire. En réduisant les délais et les coûts liés
à la durée de l’hospitalisation, en développant ses recettes, le
CHU répond ainsi à ses missions et obligations de prestataire de
soins public, tenant toute sa place dans l’offre territoriale de soins.
Le nombre d’interventions pris en charge en unité d’anesthésie et de chirurgie ambulatoire (UACA)
a augmenté de 30,6% entre 2009 et 2010, passant de 3740 à 4886. L’évolution est plus marquée
au niveau de l’UACA de l’hôpital Sud (+62%) en raison de l’incidence en année pleine en 2010 de
l’augmentation de capacité réalisée fin 2009. Dans l’unité de l’hôpital Pontchaillou, la part des
interventions effectuées en ophtalmologie a particulièrement progressé (+23%).
chapitre 1 • Le plan stratégique du centre hospitalier universitaire de Rennes en 2010
www.chu-rennes.fr›rapport d’activité 2010