STRATÉGIE DES ENTREPRISES : LA CONCENTRATION Concentration et ...

Documents
3 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

STRATÉGIE DES ENTREPRISES : LA CONCENTRATION Concentration et ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 5 571
Langue Français
Signaler un problème
STRATÉGIE DES ENTREPRISES : LA CONCENTRATION
Concentration et croissance des entreprises
Doc. 1 : Opérations de fusion-acquisition réalisées au cours de l'année 2006
Date
Entreprises
1
(pays)
Opération
Entreprises
2
(pays)
Forme de
concentration
Montant
(Mds de $)
6/02
Hachette Livre (F)
Acquisition
Time Warner Book Group (EU)
diversification
0,4
21/02
E.ON (énergie, Allemagne)
OPA
Endesa (énergie, Espagne)
horizontale
29
11/04
Canal + (F)
Vente
Club de foot PSG, à Colony capital (F) et Butler
Capital (F) (fonds d'investissement)
recentrage
-
18/07
Mittal (Pays-Bas)
OPA/OPE
2
Arcelor (acier, F-Lux.)
horizontale
39,5
18/07
France Telecom (F)
Vente
Pages Jaunes à KKR (fonds d'investissement, EU)
recentrage
7,1
24/07
KKR (EU)
Acquisition
HCA (chaîne d'hôpitaux)
conglomérat
32,5
24/07
KKR (EU)
Acquisition
Filiale semi-conducteurs Philips (PB)
conglomérat
6,4
19/12
Euronext (Bourses européennes)
Fusion
NYSE (Bourse de New York)
horizontale
-
1. Groupes acheteurs ou vendeurs. 2. Opération mixte : achat et échange d'actions. 3. Société achetée ou filiale vendue.
1. À quelles formes de concentration (horizontale, verticale, diversification, conglomérat,
recentrage) correspondent les exemples de fusion-acquisition d'entreprises du document 1 ?
Complétez le tableau. Quelle a été la forme de concentration la plus répandue en 2006 ?
Comment l'expliquer ?
Horizontale. Recherche de leadership sur un marché
2. Quel mode de croissance d'entreprise est commun à toutes les opérations du document 1 ?
Justifiez. Pouvez-vous donner un exemple actuel de l'autre mode de croissance ? (doc. 3)
croissance externe : plus rapide que la croissance interne (qui met du temps avant de
produire ses effets : il faut que les nouveaux moyens de production entrent en service
et montent en puissance).
3. En 2006, le groupe sidérurgique dirigé par Lakshmi Mittal a réussi une OPA sur la société
franco-luxembourgeoise Arcelor. Comment s'y est-il pris ? Quelle part des actions d'Arcelor
a-t-il dû acheter pour la contrôler ? (doc. 1 et doc. 3)
OPA : proposition d'achat d'action à
un prix supérieur au prix du marché, associé à une OPE (offre publique d'échange –
échange d'action Mittal contre des actions Arcelor). Une partie du capital est donc
Doc. 2 : Les formes de concentration des
entreprises
La concentration
des entreprises est le processus par lequel
la taille des entreprises s'accroît, tandis que le nombre de
firmes concurrentes sur un même marché diminue. On
distingue :
- la
concentration horizontale
l'entreprise s'agrandit en
restant au même stade du processus de production (ex. :
deux firmes automobiles s'unissent) ;
-
la concentration verticale :
l'entreprise étend ses activités
en amont ou en aval du stade du processus de production
sur lequel elle se situe (ex. : un fabricant de vêtement
décide de tisser le coton qu'il utilise) ;
-
la diversification :
l'entreprise développe des activités
nouvelles (par ex. une entreprise du BTP achète une chaîne
de télévision). Si elles ont peu ou pas de liens entre
elles on parle de
conglomérat ;
- le recentrage
consiste, à l'inverse de la diversification, à
céder des activités dispersées pour se consacrer à son
« métier » principal.
Hachette Éducation. 2007
Doc. 3 : Les modes de croissance des
entreprises
La
croissance interne
correspond à la situation où
l'entreprise investit, embauche, afin de développer ses
activités.
La
croissance externe
résulte du rapprochement de deux
entreprises par
-
fusion :
les deux unités se fondent en une seule, en
échangeant leurs actions contre celles du nouveau groupe -
ou par
acquisition (absorption) :
une unité en absorbe une
autre.
Les modalités de fusion-acquisition sont, entre autres
-l'offre publique d'achat (OPA)
une société propose aux
actionnaires d'une autre société de racheter leurs titres à un
cours avantageux
-
l'offre publique d'échange (OPE) :
l'acheteur « paie »
les actionnaires avec des titres de sa société - les
fonds
d'investissement
réalisent
une
partie
des
fusions-
acquisitions : ce sont des sociétés qui achètent des
entreprises, avec des fonds empruntés, pour les revendre
quelques années plus tard avec une plus-value).
Hachette éducation, 2007