Télécharger la version PDF de l'académie en chiffres

Français
68 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'académie en chiffres 2010 - 2011

  • contrôle des établissements relevant de l'enseignement privé

  • région

  • structure administrative de coopération transfrontalière

  • service

  • education nationale

  • communautés urbaines

  • propositions en matière de construction des établissements et de suivi des travaux


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 44
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo
Signaler un problème

L’académie
en chiffres
2010 - 2011Sommaire
Partie I : Les grands repères du territoire académique
Partie II : Le premier degré
Partie III : Le second degré
Partie IV : Les personnels
Partie V : Le budget de l’académie
Partie VI : Les dispositifs pour la réussite des élèves
Partie VII : Résultats et performance du système éducatif
de l’académie de ToulousePartie I
3LES GRANDS REPERES DU TERRITOIRE ACADEMIQUE


Lot
177 672 habitants
Aveyron
286 186 habitants
Tarn-et-Garonne
238 213 habitants
Gers
190 776 habitants
Tarn
381 165 habitants
Haute-Garonne
Hautes-Pyrénées
1 224 799 habitants
237 127 habitants
Ariège
153 867 habitants

Pôles urbains
Pôles d'emploi de l'espace rural
Espaces ruraux
Source : INSEE - population légale au 1er janvier 2007


La région Midi-Pyrénées : un vaste territoire européen

La région Midi-Pyrénées est la plus vaste région de France métropolitaine avec une superficie de 45 348 Km² soit 8,3% du
èmeterritoire français. 14 région de l’Union Européenne, son territoire est plus vaste que huit états membres : la Belgique,
Chypre, le Danemark, l’Estonie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, et la Slovénie.

Ouverte sur l’Europe, Midi-Pyrénées fait partie depuis 2004 de l’Eurorégion* Pyrénées-Méditerranée, fruit du rapprochement
avec la région Languedoc-Roussillon, et les communautés autonomes de Catalogne, d’Aragon et des Baléares, forte de 14
millions d’habitants.

Composée de huit départements, elle dénombre 3 020 communes majoritairement regroupées en 214 structures de
coopération intercommunales (206 communautés de communes, 7 communautés d’agglomération et 1 communauté
urbaine) représentant 75.3% de sa population.

La région Midi-Pyrénées : un dynamisme démographique

Troisième région de France métropolitaine de par sa croissance démographique, sa population est estimée à 2 865 000
personnes au 1er janvier 2009 (4,6% de la population métropolitaine) et croît de plus de 30 000 habitants par an.

Avec 25 % de la population et 50 % de l’activité de la région concentrés dans l’aire urbaine de Toulouse, la région affiche un
fort dualisme entre l’agglomération toulousaine et les territoires ruraux ou montagneux.

La région Midi-Pyrénées : des atouts économiques et sociaux importants

La région Midi-Pyrénées dispose d’atouts importants tels que la présence de pôles d’excellence de niveau européen et
mondial (un pôle de compétitivité mondiale Aerospace Valley et deux pôles de compétitivité nationale Cancer-Bio-Santé et
AGRIMIP) ou encore l’intensité de la recherche et développement associée au second pôle universitaire de France.

Son système productif reste dominé par les services principalement marchands qui représentent 50% de la valeur ajoutée
crée en Midi-Pyrénées. L’industrie pesant moins dans l’économie régionale qu’au niveau national.
4
Dotée d’une population plus diplômée que la moyenne nationale, son PIB par habitant y est supérieur à la moyenne
nationale hors Ile-de-France (27384 € contre 26941 € en 2008).

La région Midi-Pyrénées : l’organisation du système éducatif


L'académie de Toulouse coïncide avec le territoire de la région Midi-Pyrénées. Elle est subdivisée en huit inspections
académiques (Aveyron, Ariège, Haute-Garonne, Lot, Hautes-Pyrénées, Tarn et Tarn et Garonne).


L’académie est placée sous la responsabilité du recteur représentant du ministre de l’éducation nationale et du ministre de
l’enseignement supérieur et de la recherche. Responsable de la totalité du service public de l’éducation dans la région, de la
maternelle à l’université (en sa qualité de chancelier des Universités), il exerce aussi des compétences dans le domaine de
l’enseignement privé sous contrat. Il est assisté à l’échelon départemental par un Inspecteur d’Académie - Directeur des
Services Départementaux de l’Education Nationale.

Les services académiques comprennent le rectorat et huit inspections académiques, une par département. Un processus
de fusion des services de l’inspection académique de la Haute-Garonne, siégeant au chef-lieu de région est engagé avec le
rectorat.

Les principales missions relevant de leurs compétences sont la tutelle administrative et financière des universités,
l’organisation scolaire et la gestion des personnels des premier et second degrés, la tutelle administrative et pédagogique
des collèges et lycées ainsi que les propositions en matière de construction des établissements et de suivi des travaux, la
gestion et le contrôle des actions de formation continue et de l’apprentissage, la gestion de l’affectation des élèves, la vie
scolaire (suivi des expériences pédagogiques..), l’organisation des examens et concours, et enfin la gestion des personnels
et le contrôle des établissements relevant de l’enseignement privé sous contrat.

























































*structure administrative de coopération transfrontalière entre deux ou plusieurs territoires de différents états européens.
5
Carte d'identité de l'académie de Toulouse
● une superficie de 45 348 Km2 (8,3% du territoire français et plus de 1% de celui de l'UE)
● huit départements, Le territoire
● 3020 communes,
● 214 structures de coopération intercommunales
● une population estimée à 2 865 000 personnes au 1er janvier 2009 - 4,6% de la population de la France métropolitaine)
● 8ème région française la plus peuplée en 2009
● 42,9% de la population vivant en Haute-Garonne en 2008
● 40% de la population de Midi-Pyrénées concentrés au sein de l'aire urbaine de Toulouse en 2006 (5ème aire urbaine de France)
● Plus vaste espace rural élargi (définition DATAR) regroupant prés de 60% de la population et représentant 97% du territoire de
Midi-Pyrénées
la population ● 20ème densité régionale en 2009 (63,2 habitants / km2 contre une moyenne de 114,3 pour la France métropolitaine)
● 3ème taux de variation annuelle de la population de France métropolitaine entre 1999 et 2009 après la Corse et le Languedoc-
Roussillon (1,2% contre 0,7% de moyenne en métropole)
● 3ème solde migratoire national entre 1999 et 2009 (1,1% par an contre 0,3% pour la France métropolitaine)
● 16ème taux de natalité en France métropolitaine en 2007 (1,11% par an contre 1,28% en France métropolitaine et 1,27% en
province)
● 29% de la population avait moins de 25 ans en 2008 (31% en France métropolitaine)
● 9ème PIB par habitant (27 384 €) : supérieur à la moyenne en province
● 9ème région pour l'agriculture, la sylviculture et la pêche en terme de valeur ajoutée (2009)
● 12ème région pour l'industrie en termes de valeur ajoutée (2009)
● 7ème région pour la construction en termes de valeur ajoutée (2009)
● 8ème région pour les services principalement marchands en termes de valeur ajoutée (2009)
Les données ● 8ème région pour les services administrés de valeur ajoutée (2009)
économiques et
sociales
● population active : 1292608 personnes soit 4,38% de la population active française en 2008
● taux de chômage : 9,3% au second trimestre 2010 comparable à la moyenne nationale mais avec de fortes disparités (6,6% en
Aveyron contre 10,9% en Ariège et dans le Tarn-et-Garonne)
● Revenu disponible brut : 18929 € en 2007 (moyenne province 18728 €)
● niveau de vie médian : 18280 € en 2008
● 43701 allocataires du RMI en 2008 (4,3% de l'ensemble des allocataires de France métropolitaine)


6ACADEMIE DE TOULOUSE

CONTEXTE SOCIAL


CONTEXTE TERRITORIAL

7LES CHIFFRES CLEFS

A la rentrée 2010 :
+ 1 017 élèves (+0.38%) pour le premier degré
+ 2 422 élèves (+1.05 le second degré



Synthèse tous niveaux des effectifs scolaires


Rentrées scolaires Rentrée scolaire 2010 Evolution
en % entre
2007 2008 2009 Ensemble dont public dont privé 2007 et 2010
Premier degré
Ecoles maternelles 101 329 100 861 100 954 101 382 90 184 11 198 0,42%
Ecoles élémentaires 163 075 164 025 164 191 164 881 144 114 20 767 0,42%
ASH 1 779 1 409 1 534 1 433 1 363 70 -7,05%
Total premier degré 266 183 266 295 266 679 267 696 235 661 32 035 0,38%
Second degré
Collèges 123 207 124 715 125 880 126561 103316 23245 0,54%
Enseignement adapté (SEGPA) 3 479 3 488 3 392 3381 3300 81 -0,33%
LEGT ou polyvalents 72 876 72 858 73 208 75568 62030 13538 3,12%
LP 26 349 26 399 26 362 25746 19707 6039 -2,39%
EREA 441 430 423 431 431 1,86%
Total second degré Education nationale 226 352 227 890 229 265 231 687 188 784 42 903 1,05%
Total premier et second degré 492 535 494 185 495 944 499 383 424 445 74 938 0,69%
Second degré Agriculture ND ND 8848 8 955 ND ND 1,19%
Apprentissage (yc agriculture) 18 174 18 294 18 123 17 768 ND ND -2,00%
dont apprentis de l'enseignement secondaire 14 201 13 975 13 660 12 894 ND ND -5,94%
dont apprentis de supérieur 3 225 3 587 3 721 4 134 ND ND 9,99%
dont CPA, CLIPA de CFA, et DIMA 748 732 742 740 ND ND -0,27%

8Effectifs de l’enseignement supérieur public (hors agriculture)

Variation en % entre 2007/2008 2008/2009 2009/2010 2010/2011
2009/2010 2007 et 2010
UNIVERSITES
Toulouse 1 - Capitole 15643 16521 17864 19731 +1867 1,3
IUT (DUT) Toulouse 1 329 391 403 377 -26 1,1
Total Toulouse 1 - Capitole 15972 16912 18267 20108 +1841 1,3
Toulouse 2 – Le Mirail 21179 20112 19683 19972 +289 0,9
IUT (DUT) Toulouse 2 700 677 746 772 +26 1,1
IUFM* 2674 2572 1080 -1492
Total Toulouse 2 - Le Mirail 21879 23463 23001 21824 -1177 1,0
Toulouse 3 – Paul Sabatier 22561 21012 21506 22156 +650 1,0
IUT (DUT) Toulouse 3 5304 5366 5406 5276 -130 1,0
Total Toulouse 3 - Paul Sabatier 27865 26378 26912 27432 +520 1,0
CUFR Champollion Albi 2553 2484 2707 2837 +130 1,1
INP - Formations d'Ingénieurs 3368 2374 2493 2569 +76 0,8
INP - Hors Formations d’Ingénieurs 850 859 924 929 +5 1,1
Total INP** 4218 3233 3417 3498 +81 0,8
TOTAL 72487 72470 74304 75699 +1395 1,0
IUFM* 2813
Ecoles d'Ingénieurs hors INP 4132 5578 5733 5999 +266 1,5
Autres Ecoles 1791 1766 1934 1910 -24 1,1
FC BT, BTN, BAC 177 196 205 251 +46 1,4
Classes Préparatoires aux Grandes
2704 2817 2821 2870 +49 1,1
Ecoles
Brevets de Technicien Supérieur 6297 6372 6593 6692 +99 1,1
TOTAL GENERAL 90401 89199 91590 93421 +1831 1,0



* A compter de la rentrée 2008, l’IUFM a été rattaché à Toulouse 2 – Le Mirail - A compter de la rentrée 2010, il n'y a plus de préparations spécifiques à
l'IUFM
** L'INP est actuellement constitué de 3 écoles d'Ingénieurs (ENSAT, ENSEEIHT, ENSIACET) et du département de Cycle préparatoire à Polytechnique ; A
partir de 2002 et jusqu'en 2007, l'ENI de Tarbes a été rattachée à l'INP. Lorsque cette école n'est pas rattachée à l'INP, ses effectifs sont comptabilisés
dans "Autres écoles d'ingénieurs".
9
Répartition des élèves des premier et second degrés par département en 2010 (public + privé sous
contrat)
Ariège 5%Tarn-et-Garonne 9%
Aveyron 9%
Tarn 13%
Hautes-Pyrénées 8%
Lot 5%
Haute-Garonne 45%
Gers 6%

Evolution des effectifs par niveau depuis 2000 (base 100 en 2000)
110
108
106
104
102
100
98
96
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
premier degré second degré (hors post-bac)

10