CPPC Post forum2011 Six Sigma

CPPC Post forum2011 Six Sigma

-

Documents
77 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • fiche - matière potentielle : fournisseur
Six Sigma au-delà de l'environnement manufacturier : Comment utiliser cette méthodologie dans un organisme public afin d'accroître son efficience Préparé et présenté par François Émond Directeur Division acquisitions biens et services Service des approvisionnements Ville de Québec
  • contexte de services et dans le secteur public
  • occasions de défauts ¶
  • québec objectifs de la séance
  • services service des approvisionnements ville de québec ¶
  • améliorations continues
  • amélioration continue
  • organismes publics
  • organisme public

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 39
Langue Français
Signaler un problème

Six Sigma au-delà de l’environnement
manufacturier :
Comment utiliser cette méthodologie dans un
organisme public afin d’accroître son efficience
Préparé et présenté par
François Émond
Directeur Division acquisitions biens et services
Service des approvisionnements
Ville de QuébecObjectifs de la séance
•Comprendre les fondements de la
méthodologie d’amélioration continue Six
Sigma
•Voir comment cette méthodologie peut
s’appliquer dans un contexte de services et
dans le secteur public.
VILLE DE QUÉBEC
2Quelques fondements
•Quelle est la principale raison pour laquelle
on souhaite appliquer cette méthodologie ??
– Parce qu’on souhaite s’améliorer
•L’amélioration continue:
– Mode de gestion favorisant l’adoption de petites
améliorations graduelles des processus en vue de
minimiser et de contrôler les sources de variation.
– C’est aussi une philosophie et un mode de
pensée qui nous pousse à nous améliorer sans
cesse
VILLE DE QUÉBEC
3Quelques fondements
•Qu’est-ce qu’on doit améliorer de façon
continue?
– Des façons de faire
– Des méthodes de travail
– Des normes ou standards de qualité
On doit améliorer dessss proceeeessus
VILLE DE QUÉBEC
4Quelques fondements
•Dans quelles circonstances pouvons-nous
utiliser une méthodologie et des outils
d’amélioration?
– Processus non efficaces (qui ne donnent pas les
résultats escomptés)
– Processus non efficients (qui demandent
beaucoup d’efforts et qui sont coûteux)
– Processus non existants
– Problèmes complexes de qualité
VILLE DE QUÉBEC
5Quelques fondements
•Peu importe la méthodologie utilisée, si on
veut s’améliorer on doit connaître notre
point de départ
– On doit pouvoir mesurer notre performance
actuelle
– On doit isoler les endroits où la performance
actuelle du processus n’est pas à la hauteur des
attentes des clients
– On doit pouvoir identifier des opportunités
d’amélioration
VILLE DE QUÉBEC
6Unités de mesure à utiliser
DPMO
•DPMO = PPM
Défaut Partie
Par = Par
Million Million
d’Occasions de défauts
VILLE DE QUÉBEC
7Unités de mesure à utiliser
DPMO
– On doit d’abord déterminer toutes les
opportunités de défauts possibles dans le
processus
– À partir d’un échantillon de données visant à
mesurer la performance du processus on mesure
le nombre de défauts par rapport aux
opportunités de défauts
– Le ratio obtenu est ensuite transposé par rapport
à des millions d’opportunités
VILLE DE QUÉBEC
8Unités de mesure à utiliser
DPMO
• Une demande pour créer une fiche de fournisseur
comporte 27 éléments critiques à la qualité (champs
d’information, référence, etc) requis pour que la
demande soit acceptée par l’organisme public
• Un échantillon de 150 fiches a été choisi
aléatoirement durant les trois derniers mois
• Chaque demande a 27 éléments qui pourraient avoir
une erreur donc (150 X 27) 4050 opportunités de
défauts
VILLE DE QUÉBEC
9Unités de mesure à utiliser
DPMO
• La revue des 150 documents a révélé que 18
demandes comportaient des erreurs, certaines
demandes avaient plusieurs erreurs, pour un grand
total de 32 erreurs.
• Quel est le DPMO?
(32 / 4050) X 1 000 000 = 7900 DPMO
VILLE DE QUÉBEC
10