Enseignement et formation : effectifs scolarisés ; établissements et enseignants ; enseignements supérieurs ; diplômes ; formation en alternance
8 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Enseignement et formation : effectifs scolarisés ; établissements et enseignants ; enseignements supérieurs ; diplômes ; formation en alternance

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
8 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Extrait des Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006-2007

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 38
Langue Français

Exrait

6 Enseignement et formation
la rentrée scolaire 2005, les deux académies de Lyon et Grenoble comptent 1,2 million
d'élèves allant de la maternelle à la terminale pour 6 617 établissements. Depuis 2003, Rhône-
Alpes a légèrement augmenté l'ensemble de ses effectifs scolarisés tandis qu'en France, le
nombre d'élèves est resté plutôt stable (+0,4 % en Rhône-Alpes contre -0,1 % en France). Cette
hausse s'explique par une augmentation des élèves du primaire plus forte (+10 000) atténuée par
une baisse de ceux du secondaire. Le primaire regroupe 55 % des élèves de la région qui sont
majoritairement scolarisés dans des établissements publics. L'enseignement public primaire a vu
ses effectifs augmenter de 11 000 élèves depuis 2003 tandis que le privé diminuait de 1 200
élèves. L'Académie de Grenoble a accueilli 6 000 écoliers du primaire (public et privé)
supplémentaires depuis 2003, plus que l'Académie de Lyon qui enregistre une hausse de 3 600
écoliers.
La baisse des effectifs du secondaire (soit 529 000 élèves à la rentrée 2005) s'explique par
une baisse du nombre de collégiens, suite aux évolutions démographiques, et une très légère
hausse du nombre de lycéens, tant dans le public que dans le privé.
Avec 236 500 étudiants ou élèves de l'enseignement supérieur en 2005-2006, Rhône-Alpes
est la seconde région estudiantine de France derrière l'Île-de-France (599 300) et devant Nord-Pas-
de-Calais (157 000) et PACA (156 500). En 2005, près de six étudiants rhônalpins sur dix sont
inscrits à l'université (hors IUT). Parmi les formations non-universitaires, les sections de
techniciens supérieurs regroupent le plus grand nombre d'étudiants avec près de 22 000 inscrits.
Le nombre d'étudiants inscrits à l'université est en hausse constante depuis 2003 tandis
qu'en Île-de-France, il a diminué entre 2003 et 2005. La filière "lettres, sciences humaines, langues,
sciences du langage et art" attire un tiers des effectifs. La filière "sciences" arrive en deuxième
position (24 % des effectifs), devant la filière "sciences économiques et administration
économique et sociale" (16 %).
Les enseignants sont eux aussi un peu plus nombreux en 2005 qu'en 2003 avec une
hausse de 1 400 professeurs, répartie entre le secondaire (+1 200), le primaire (+300) et le
supérieur (+100). Seuls les établissements de formation ont perdu des effectifs avec 300
enseignants de moins qu'en 2003. Là encore, l'Académie de Grenoble a gagné plus d'enseignants
(primaire, secondaire, supérieur et établissements de formation) que celle de Lyon, avec un gain
de 900 enseignants.
En 2005, quatre enseignants sur cinq des établissements publics du premier degré sont
des professeurs des écoles. Les instituteurs ne constituent plus que 20 % de ce corps enseignant.
Le second degré compte 39 600 enseignants, dont 60 % de professeurs certifiés. Le nombre de
professeurs des écoles a plus fortement progressé (+22 %) depuis 2003 que celui des certifiés
(+6 %).
En 2005, les taux de réussite pour l'ensemble des baccalauréats ainsi que pour les brevets
sont supérieurs de 4 points à ceux de la France. Avec 50 700 admis pour 60 100 élèves présentant
le baccalauréat, Rhône-Alpes est la quatrième région de France derrière la Bretagne, l'Alsace et
les Pays de la Loire. Le niveau de réussite aux baccalauréats technologiques en 2005 est moins
bon qu'en 2004 alors qu'il avait progressé depuis 2002. Cette tendance est la même que celle
constatée au niveau national. Depuis 2003, le nombre d'élèves présents au baccalauréat a
augmenté en Rhône-Alpes de 760 élèves, ce qui s'explique par une hausse importante des
effectifs des baccalauréats professionnels et du baccalauréat général, nuancée par une baisse de
ceux du baccalauréat technologique.
Pour l'année scolaire 2005-2006, 36 600 élèves sont en apprentissage dans 70
établissements. La moitié de ces élèves se retrouvent dans des cursus de formation de type BEP
ou CAP.
70 INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007
?6 Enseignement et formation
Définitions
>-Apprentissage : >-Enseignement du premier degré (ou primaire) :
Jeunes âgés de 16 à 25 ans préparant un diplôme de Comprend les écoles maternelles et les écoles
l’enseignement technologique ou professionnel dans le élémentaires. L’enseignement préélémentaire (ou
cadre d’un contrat de travail de type particulier maternelle) est facultatif ; il concerne les enfants
associant une formation en entreprise et des français et étrangers de 2 à 6 ans.
enseignements dispensés dans un centre de formation
d’apprentis. >-Enseignement du second degré (ou secondaire) :
- 1er cycle : classes de la 6ème à la 3ème des
>-Baccalauréat professionnel : collèges, classes préparatoires à l’apprentissage et
Créé en 1987, il est préparé dans les lycées classes d’initiation pré-professionnelle en alternance
professionnels en deux ans, en général par les élèves dans les collèges ou les lycées professionnels ;
titulaires du BEP. - 2ème cycle professionnel
- 2ème cycle général et technologique : classes de
>-BEP (brevet d’études professionnelles) : seconde, première et terminale.
Préparé en deux ans après la classe de troisième. Dans le second degré, l'enseignement spécialisé
comprend, d'une part, les sections d'enseignement
>-BP (brevet professionnel) : général et professionnel adapté (SEGPA), annexées
Préparé surtout dans le cadre de la formation continue. au collège, et d'autre part, les établissements
régionaux d'enseignement adapté (EREA).
>-Brevet :
Diplôme national sanctionnant la formation à l'issue du >-Enseignement spécialisé :
1er cycle. Il est attribué sur la base des notes obtenues Dans le premier degré, l'enseignement spécial
à l'examen et des résultats aux classes de quatrième et comprend les classes d'intégration scolaire (CLIS), les
de troisième. Le brevet général s'obtient à l'issue de la classes d'initiation (CLIN) et les classes d'adaptation.
troisième générale, le brevet technologique à l'issue de
la troisième technologique et le brevet professionnel à >-Étudiants des universités :
l'issue d'une troisième préparatoire au CAP. Un étudiant prenant plusieurs inscriptions dans la
même université n’est compté qu’une seule fois dans la
>-BT (brevet de technicien) : discipline et le cycle correspondant à son activité
Sanctionne la fin de second cycle professionnel long. dominante.
>-BTS (brevet de technicien supérieur) : >-Lycées d’enseignement général et technologique :
Préparé en deux ans après le baccalauréat dans les Y compris écoles secondaires et techniques hors
sections de techniciens supérieurs des lycées. contrat.
>-CAP (certificat d’aptitude professionnelle) : >-Lycées professionnels :
Préparé en trois ans après la classe de cinquième ou Y compris écoles techniques et professionnelles hors
en deux ans à l’issue de la troisième. contrat.
>-Classes préparatoires aux grandes écoles : >-Master :
Elles comprennent les préparations scientifiques Diplôme préparé en deux années d'études après la
(mathématiques ou physiques, chimie, biologie, hautes licence
études commerciales non compris ESCAE), les
préparations littéraires (préparations à l’entrée dans les >-Mention complémentaire :
écoles normales supérieures section lettres) et les Diplôme préparé en un an par les élèves titulaires de
préparations diverses. certains CAP et BEP.
>-Collèges :
Y compris écoles secondaires du cycle court hors
contrat et enseignement spécialisé.
INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007 716 Enseignement et formation
Pour en savoir plus
>-Niveaux de formation : _Rhône-Alpes, une région attractive pour les
Niveau I et II : Sorties avec un diplôme de second ou étudiants, Lettre Analyse n°55 Insee Rhô

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents