27 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

ASSEMBLAGE ET DYNAMIQUE DES PORES NUCLEAIRES : ANALYSE FONCTIONNELLE CHEZ LES VERTEBRES D'UN SOUS-COMPLEXE DU PORE NUCLEAIRE ET DE SON ROLE EN MITOSE

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
27 pages
Français

Description

Niveau: Supérieur
MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE ÉCOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES Sciences de la Vie et de la Terre MEMOIRE présenté par Isabelle LOÏODICE pour l'obtention du diplôme de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes ASSEMBLAGE ET DYNAMIQUE DES PORES NUCLEAIRES : ANALYSE FONCTIONNELLE CHEZ LES VERTEBRES D'UN SOUS-COMPLEXE DU PORE NUCLEAIRE ET DE SON ROLE EN MITOSE Soutenu le 13 Janvier 2004, devant le jury composé de : Jean-Luc VAYSSIERE – Président Xavier RONOT – Rapporteur Valérie DOYE – Examinateur Jean-Claude COURVALIN - Examinateur Laboratoire de Dynamique Cellulaire Directeur : X.RONOT EPHE (Sciences de la Vie et de la Terre) UMR CNRS 5525, IFRT, In3S Domaine de la Merci, 38706 La Tronche cedex e-mail : Institut Curie CNRS UMR 144 Directeur d'étude : V.DOYE Laboratoire : Pores Nucléaires et Transport Nucléocytoplasmique 26 Rue d'Ulm 75248 Paris Cedex 05 e-mail : EPHE Banque de Monographies SVT 1

  • npcs p22

  • complexe hnup107

  • signaux d'import et d'export p8

  • purification des protéines p43

  • motifs wd

  • mutagénèse sur les motifs wd de la nucléoporine hseh1

  • nucléoporines

  • protéine sec13

  • export des arnm p12


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2004
Nombre de lectures 72
Langue Français

Exrait

ÉCOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES Sciences de la Vie et de la Terre MEMOIRE présenté par
Isabelle LOÏODICE
pour l’obtention du diplôme de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes
MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE        ASSEMBLAGE ET DYNAMIQUE DES PORES NUCLEAIRES : ANALYSE FONCTIONNELLE CHEZ LES VERTEBRES D'UN SOUS-COMPLEXE DU PORE NUCLEAIRE ET DE SON ROLE EN MITOSE   Soutenu le 13 Janvier 2004, devant le jury composé de :  Jean-Luc VAYSSIERE – Président Xavier RONOT – Rapporteur Valérie DOYE – Examinateur  Jean-Claude COURVALIN - Examinateur  Laboratoire de Dynamique Cellulaire Directeur : X.RONOT EPHE (Sciences de la Vie et de la Terre) UMR CNRS 5525, IFRT, In3S Domaine de la Merci, 38706 La Tronche cedex e-mail : xavier.ronot@ujf-grenoble.fr  Institut Curie CNRS UMR 144 Directeur d’étude : V.DOYE Laboratoire : Pores Nucléaires et Transport Nucléocytoplasmique 26 Rue d’Ulm 75248 Paris Cedex 05 e-mail : Valerie.Doye@curie.fr     
 RESUME  La totalité des échanges bidirectionnels entre le noyau et le cytoplasme se fait au niveau des pores nucléaires (ou NPCs pour Nuclear Pore Complexes). Les pores nucléaires, enchâssés dans la membrane nucléaire, sont constitués d'une trentaine de protéines différentes (nommées nucléoporines) qui s’assemblent en sous-complexes. Nous nous intéressons plus particulièrement au sous-complexe nommé hNup107-Nup160 chez les vertébrés, et ScNup84 chez la levureSaccharomyces cerevisiae. Chez les vertébrés, ce complexe est composé des protéines hNup107 (homologue de ScNup84), hNup133 (homologue de ScNup133), hNup160/120 (homologue de ScNup120), hNup96 (homologue de ScNup145-C), hNup85 (homologue de ScNup85) et Sec13. La protéine Sec13 a été caractérisée initialement comme membre du complexe COPII, elle est impliquée dans le trafic vésiculaire entre le réticulum endoplasmique et l’appareil de golgi. Cette protéine présente des motifs particuliers appelés motifs WD (tryptophane, acide aspartique) qui ont un rôle dans les interactions entre protéines. Chez la levureS. cerevisiae, le complexe ScNup84 comporte, en plus de ces six protéines, une autre nucléoporine à motifs WD ScSeh1. Ce complexe est localisé, chez les levures et chez les vertébrés, sur les deux faces des NPCs en interphase. Le complexe hNup107-160 joue un rôle primordial dans la biogenèse des NPCs lors de la reformation de l’enveloppe nucléaire en fin de mitose. De façon inattendue, il a été montré qu'une fraction des nucléoporines hNup107, hNup133, et hNup85 est localisée au niveau des kinétochores des chromosomes mitotiques dans des cellules de mammifères, ce qui laisse présager d’autres fonctions au complexe hNup107-160. Dans notre étude, nous nous sommes attachés à caractériser les protéines à motifs WD du complexe hNup107-160. Nous n’avons pas pu démontrer de façon convaincante par des approches d’immunoprécipitations l’appartenance de hSeh1 au complexe hNup107-160. Cependant, l’analyse fonctionnelle de cette nucléoporine (localisation au niveau des kinétochores, expériences de FRAP, expériences d’interférence à ARN) nous conduit à penser que hSeh1 appartient au complexe hNup107-160. Nous avons également mis en évidence que deux nucléoporines à motifs WD, hNup37 et hNup43, qui n’ont pas d’homologues chez la levureae.Secerivis, sont des composants du complexe hNup107-160. Nous avons également montré qu’une fraction de chacune des nucléoporines du complexe hNup107-160, y compris la protéine hSeh1, est localisée au niveau des kinétochores des chromosomes mitotiques. Ces nucléoporines sont détectées au niveau des kinétochores dès la prophase, jusqu’en anaphase. Nos résultats suggèrent que la totalité des nucléoporines appartenant au complexe hNup107-160 est adressée aux kinétochores sous forme de complexe pré-assemblé. Le mécanisme d’adressage et la fonction de ce complexe au niveau des kinétochores doivent cependant être élucidés.  Mots clés ;(ou Nuclear Pore Complex, NPC) ; Nucléoporine: Complexe des pores nucléaires kinétochores ; motifs WD ; Immunoprécipitations ; Microscopie à fluorescence.               Table des matières