cycle MIA Nutrition item ECN ED Dénutrition Année universitaire
3 pages
Français

cycle MIA Nutrition item ECN ED Dénutrition Année universitaire

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
3 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Elémentaire, Primaire, CE2, CM1, CM2
2° cycle – MIA - Nutrition – item ECN 110 – ED Dénutrition Année universitaire 2008-2009 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes A. SULTAN (mise en ligne LIPCOM – 29/10/08) ED DE NUTRITION: DENUTRITION Dr Ariane Sultan, Service des Maladies Métaboliques, CHU Lapeyronie Cas clinique N°1 : Monsieur P 75 ans est veuf depuis 1 an. Depuis lors il vit seul et ne sort presque plus ; il a arrêté de se rendre au club du 3ème âge qu'il avait l'habitude de fréquenter. Il habite dans un logement social au 2ème étage sans ascenseur et perçoit le minimum vieillesse. Sa fille lui amène de quoi manger 1 fois par semaine et il se fait livrer des repas le midi par le service social de la commune. Le soir, il mange uniquement une soupe et un yaourt puisqu'il sait qu'à son âge il n'a pas besoin de manger beaucoup le soir. Ceci lui facilite de plus son alimentation puisqu'il a récemment subi des extractions dentaires et qu'il n'a pas les moyens de se payer un appareil dentaire. Sur l'année écoulée il a perdu 14 kg dont 6 kg sur les 3 derniers mois. Il faisait au préalable 78 kg pour 175 cm (IMC = 25,5 kg/m?). Il a tendance à chuter depuis les 2 derniers mois et n'ose plus sortir seul de son appartement.

  • logement social

  • mère

  • service des maladies métaboliques

  • prise en charge nutritionnelle

  • mère dans l'entretien de la maison et pour la préparation des repas

  • midi par le service social de la commune

  • attitude thérapeutique

  • poids


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 82
Langue Français

Exrait

2° cycle – MIA  Nutrition – item ECN 110 – ED DénutritionAnnée universitaire 20082009 ED DE NUTRITION: DENUTRITION Dr Ariane Sultan, Service des Maladies Métaboliques, CHU Lapeyronie Cas clinique N°1 : Monsieur P 75 ans est veuf depuis 1 an. Depuis lors il vit seul et ne sort presque plus ; il a arrêté de se rendre au ème ème club du 3âge qu’il avait l’habitude de fréquenter. Il habite dans un logement social au 2étage sans ascenseur et perçoit le minimum vieillesse. Sa fille lui amène de quoi manger 1 fois par semaine et il se fait livrer des repas le midi par le service social de la commune. Le soir, il mange uniquement une soupe et un yaourt puisqu’il sait "qu’à son âge il n’a pas besoin de manger beaucoup le soir". Ceci lui facilite de plus son alimentation puisqu’il a récemment subides extractions dentaires et qu’il n’a pas les moyens de se payer un appareil dentaire. Sur l’année écoulée il a perdu 14 kg dont 6 kg sur les 3 derniers mois. Il faisait au préalable 78 kg pour 175 cm (IMC = 25,5 kg/m²). Il a tendance à chuter depuis les 2 derniers mois et n’ose plus sortir seul de son appartement. Il faut enfin noter que dans ses antécédents, on note une artériopathie des membres inférieurs stade 1 et une hypercholestérolémie traitée par hypolipémiant et régime. 1-Citez tous les éléments de l’observation favorisant une diminution des prises alimentaires 2-D’après vous et selon les données de l’observation, ce patients est-il dénutri et demandez-vous des examens complémentaires pour le confirmer ? 3-Considérant que notre objectif est de faire reprendre du poids à notre patients, quels sont ses besoins énergétiques et protéiques? 4-Quelle est votre démarche thérapeutique et comment en vérifiez-vous l’efficacité ?
A. SULTAN
 Facultéde Médecine MontpellierNîmes(mise en ligne LIPCOM – 29/10/08)
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents