ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES

-

Français
34 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES THÈSE DE DOCTORAT Discipline : Ecologie Marine Présentée par : Erwan ROUSSEL Thèse préparée dans le laboratoire de Biologie et Ecologie tropicale et Méditerranéenne UMR 5244 CNRS-EPHE-UPVD CBETM, Université, 52 Av. Paul Alduy 66860 Perpignan Cedex, France Directeur de thèse : Serge Planes, Soutenue le 18 septembre 2007 devant le jury composé de : Serge PLANES directeur de thèse Claire PARIS rapporteur Francisco ALEMANY rapporteur Laurence LE DIRÉAC'H examinateur Philippe KOUBBI examinateur Philippe LENFANT examinateur Structures spatio-temporelles de l'ichthyoplancton le long d'une côte rocheuse en Méditerranée nord-occidentale : étude de l'accumulation côtière EPHE Banque de Monographies SVT 1

  • accumulation time

  • processus

  • accumulation côtière

  • temporal ichthyoplankton

  • structures spatio

  • séparation côte

  • populations larvaires

  • dispersion


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 septembre 2007
Nombre de lectures 74
Langue Français
Signaler un problème
 
 ECOLEPRATIQUE DESHAUTESETUDES    THÈSE DEDOTCOTAR  Discipline : Ecologie Marine      Présentée par :  Erwan ROUSSEL     Structures spatio-temporelles de l'ichthyoplan cton  le long d'une côte rocheuse  en Méditerranée nord-occidentale :   étude de l'accumulation côtière     Thèse préparée dans le laboratoire de Biologie et Ecologie tropicale et Méditerranéenne  UMR 5244 CNRS-EPHE-UPVD CBETM, Université, 52 Av. Paul Alduy 66860 Perpignan Cedex, France  Directeur de thèse : Serge Planes, planes@univ-perp.fr   Soutenue le 18 septembre 2007 devant le jury composé de :   Serge PLANES de thèse directeur Claire PARIS rapporteur Francisco ALEMANY rapporteur Laurence LEDIRÉAC'H examinateur Philippe KOUBBI examinateur Philippe LENFANT examinateur
,rl tôeiemc syètécoss l'Danpos lapuontides gro'sinaoitaed non est très peul i'hchtoylpnatcamer snonknu snin.owaoc latsoce tsys, eme thgaorzaniitnoo  fcithyhpolankton populatit ehnI
SESTCRUTUR SPATIO-SELLEMPORTE DE L'ICHTHYOPLANCTON LE LONG D'UNE CÔTE ROCHEUSE ENMÉETIDRRANÉE NORD-OCCIDENTALE:ÉTUDE DE L'ACCUMULATION CÔTIERE  RÉSUMÉ : connue. Nous avons varié les protocoles d'échantillonnage pour collecter divers stades de développement au printemps et en été 2003, et en été 2004. Nous avons aussi développé une nouvelle stratégie d'analyse pour extraire les structures spatio-temporelles de l'ichthyoplancton.  Les variations temporelles des œufs comme des larves sont dominées par la saisonnalité et les variations hebdomadaires. Trois structures spatiales sont identifiées : un gradient, des zones de haute densité et une séparation côte / plateau continental. Ces structures spatiales varient avec la saison et les taxons.  Les structures spatio-temporelles sont en fait dues à l'influence des facteurs du milieu, dont les principaux facteurs sont, dans l'ordre : la profondeur, la direction des courants et/ou des vents, la production primaire et le profil de la côte.  En été, la séparation côte / plateau est prépondérante. Le test du temps d'accumulation côtière montre des réponses spécifiques pour trois groupes : des espèces côtières accumulées à la côte avant la flexion, des espèces côtières aux distributions équilibrées quelque soit le stade et des espèces du plateau accumulées sur le plateau avant la flexion. A la flexion et après, toutes les larves sont également distribuées.  Les caractéristiques de la zone d'étude en font un cas d'école pour montrer le temps d'accumulation côtière. Ce temps d'accumulation permet des stratégies de dispersion spécifiques variées, pouvant réduire la distance de dispersion et faire varier la connectivité des populations. Les implications pour la gestion des réserves marines sont discutées.  Mots-clés : ichthyoplancton ; côte ; plateau continental ; stratégie d'analyse ; structures spatio-temporelles ; influence du milieu ; accumulation côtière ; réponses spécifiques ; Méditerranée.   SPATIO-EMTLRAPO ICHTHYOPLANKTON STTCURSERU ALONG A ROCKY COAST IN THE NORTH-EWTSREN MEDITERRANEAN:STUDY OF COASTAL ACCUMULATION  ABSTRACT:   By varying the sampling protocols, we collected different developmental stages in spring and summer 2003, as well as in summer 2004. We also developed a new analysis strategy to extract spatio-temporal ichthyoplankton structures.  Seasonality and weekly changes prevail in the temporal variations of eggs and larvae. Three spatial structures were identified: a gradient, areas of high density and a separation between the coast and the shelf. These spatial structures change between seasons and taxa.  In fact, the spatio-temporal structures are due to environmental influences, with the main factors being, in decreasing order: depth, current and/or wind direction, primary production and coast profile.  In summer, the coast / shelf separation prevails. Testing coastal accumulation time shows species-specific responses for three groups: coastal species accumulated in the coast until flexion, coastal species with balanced distributions whatever the stage and shelf species accumulated in the shelf until flexion. From flexion and further, all larvae are equally distributed.  The study area characteristics make it a case study to demonstrate the coastal accumulation time. This coastal accumulation time enable diverse species-specific dispersion strategies. It is also likely to decrease dispersal distances and to alter population connectivity. Implications for management of marine reserves are discussed.  Keywords: ichthyoplankton; coast; continental shelf; analysis strategy; spatio-temporal structures; environmental relationships; coastal accumulation; species-specific responses; Mediterranean.    Introduction générale 4
 LE CONTEXTE SCIENTIFIQUE 5 Cycle de vie des poissons et recrutement 5 De l’hypothèse de Hjort à aujourd’hui : fluctuations et processus 7 Le contrôle biologique 8 Le rôle de l’environnement 11  LA PROBLÉMATIQUE: STRUCTURATION ET DISPERSION DE LICHTHYOPLANCTON 13 Un assemblage pour chaque région de l’océan 13 Dispersion : advection et rétention 15 Le cas de l’écosystème côtier et la problématique 17  LA ZONE DÉTUDE: LA CÔTEVERMEILLE 20 Le milieu – topographie ethabitats 20 Le milieu – ventset courants 20 Les poissons – adultes et juvéniles 21 Les poissons – œufs et larves  22  DÉMARCHE ETOJEBCTIFS: L’ACCUMULATION CÔTIÈRE 24 La thèse, le programme BIOMEX et le laboratoire 24 La démarche : appréhender la complexité 25 Objectifs : le test de l’accumulation côtière 27  Références 29